Version du 19/11/2018

 

La différence entre Division Mécanisée et Division Motorisée est qu’il y a une Brigade de Tanks dans les Divisions Mécanisées

 

1ère Division Mécanisée (1ère Division de Fusiliers Prolétaire Moscovite)

 

Date de Mobilisation : mai 40 à partir de la 1ère Division de Fusiliers dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 21/09/41 par transformation en 1ère Division Motorisée de Fusiliers de la Garde.

 

Commandant :

            Colonel Ia.G. Kreïzer (Kreizer) : au 22/06/41

            Colonel A.I Lizyukov : en été 41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire de Moscou : en mai 40

            District Militaire de Moscou : au 01/10/40

            Viazma : au 22/06/41

            Est de Smolensk : juillet/aout 41

 

Historique :

            Cette Division est l’une des premières Division Mécanisée formée. Elle est notamment utilisée pour les parades et défilés et c’est pour cela qu’elle est stationnée en permanence à Moscou.

            Au 22/06/41, elle est stationnée à Viazma, juste à la sortie de Moscou avec ses 12000 hommes, toute son artillerie et ses 225 tanks BT-7M, les tanks légers les plus modernes. En chemin vers le front, elle récupère 10 tanks KV et 30 T-34 des unités d’entrainement de tanks du District Militaire de l’Ouest.

            De plus, lors de ses premiers combats, du 26 au 30/06/41, elle incorpore en plus un bataillon d’étudiants de l’Ecole des Tanks de Borisov. La Division est identifiée par les allemands comme la « Division de Moscou », la « Division de la Garde de Staline » ou même la « Division des Gardes de Moscou ».

            Tout au long de l’été, la Division combat à l’est de Smolensk et est considérée comme une Division de pompiers. Son commandant est l’un des premiers à recevoir le titre de « Héros de l’Union Soviétique ».

            Au 15/09/41, réduite à 45 tanks et 600 hommes, la Division est placée en réserve et devient la 1ère Division Motorisée de Fusiliers de la Garde le 21/09/41 en reconnaissance de ses combats.

 

Organisation

 

En mai 40 :

6ème Régiment Motorisé de Fusiliers

175ème Régiment Motorisé de Fusiliers

12ème Régiment de Tanks 

13ème Régiment Motorisé d’Obusiers

123ème Bataillon Anti-Tanks

93ème Bataillon de Reconnaissance 

300ème Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

6ème Régiment Motorisé de Fusiliers

175ème Régiment Motorisé de Fusiliers

12ème Régiment de Tanks 

13ème Régiment Motorisé d’Obusiers

123ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

93ème Bataillon de Reconnaissance 

300ème Bataillon Anti-Aérien 

123ème Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

7ème Corps Mécanisé : au 01/10/40

7ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

Front de l’Ouest : début juillet41 – 15/09/41

Réserves du Front de l’Ouest : 15/09/41 – 21/09/41

 

7ème Division Mécanisée de Tchernigov

 

Date de Mobilisation : juillet 40 à partir de la 7ème Division de Fusiliers dans le District Militaire Spécial de Kiev.

 

Date de Dissolution : début aout 41 par transformation en 7ème Division de Fusiliers par l’ajout du 405ème Régiment de Fusiliers en remplacement du 23ème Régiment de Tanks détruit.

 

Commandant :

            Colonel Aleksandr Vasil’evitche Gerasimov : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire Spécial de Kiev : en juillet 40

            District Militaire Spécial de Kiev : au 01/10/40

 

Historique :

            Au 01/10/40, la Division est proche de la dotation complète avec 250 tanks. Cependant, au 22/06/41, avec un noyau composé de tanks BT-5 ou BT-7, la Division est dépourvue de tanks modernes et est un peu juste en dotation pour les camions et les tracteurs.

            Constamment sous le feu des bombardements allemands et sans grand support d’artillerie en raison du manque de tracteurs, la Division subit de lourdes pertes avant la fin du mois de juin 41. A la mi-juillet, elle a la puissance de feu d’une brigade. En aout 41, à la suite de la perte du 23ème Régiment de Tanks détruit, la Division devient la 7ème Division de Fusiliers et reçoit le 405ème Régiment de Fusiliers en septembre 41.

 

Organisation

 

En juillet 40 :

27ème Régiment Motorisé de Fusiliers

300ème Régiment Motorisé de Fusiliers

23ème Régiment de Tanks

27ème Régiment Motorisé d’Obusiers

97ème Bataillon de Reconnaissance 

283ème Bataillon Anti-Tanks

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

118ème Bataillon de Transmissions 

Au 22/06/41 :

12ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

27ème Régiment Motorisé de Fusiliers

300ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

23ème Régiment de Tanks

23ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

27ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

145ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks (non confirmé)

283ème Bataillon Anti-Tanks (non confirmé)

97ème Bataillon de Reconnaissance 

90ème Bataillon Anti-Aérien 

Un Bataillon de Sapeurs

118ème Bataillon de Transmissions 

28ème Bataillon de Transport Motorisé 

66ème RVB ( ?) 

 

Rattachement :

8ème Corps Mécanisé : en juillet 40

8ème Corps Mécanisé : au 01/10/40

8ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

15ème Division Mécanisée « Sivachskaïa »

 

Date de Mobilisation : mai 40 à partir de la 15ème Division de Fusiliers dans le District Militaire d’Odessa.

 

Date de Dissolution : mi-aout 41 par transformation en 15ème Division de Fusiliers (ajout du 676ème Régiment de Fusiliers et perte du 14ème Régiment de Tanks).

 

Commandant :

            Général-Major N.N. Belov : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire d’Odessa : en mai 40

            District Militaire d’Odessa : au 01/10/40

            Sud de l’Ukraine : été 41

 

Historique :

            Même si elle est l’une des quatre premières Divisions Mécanisées formées, parce que formée à partir d’une Division Motorisée de Fusiliers, la Division n’a jamais été dotée complètement en tanks.

            Au 01/10/40, elle possède moins de 100 vieux tanks. Au 22/06/41, elle est correctement dotée en personnel, en artillerie et en armes lourdes, mais son Régiment de Tanks n’a guère plus que la valeur d’un bataillon avec 60 vieux tanks BT. Retraitant tout au long de l’été dans le sud de l’Ukraine, la Division est transformée en 15ème Division de Fusiliers en aout 41.

 

Organisation

 

En mai 40 :

47ème Régiment Motorisé de Fusiliers

321ème Régiment Motorisé de Fusiliers

14ème Régiment de Tanks 

203ème Régiment Motorisé d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

47ème Régiment Motorisé de Fusiliers

321ème Régiment Motorisé de Fusiliers

14ème Régiment de Tanks 

203ème Régiment Motorisé d’Obusiers

166ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

77ème Bataillon de Reconnaissance 

114ème Bataillon Anti-Aérien 

 

Rattachement :

2ème Corps Mécanisé : en juillet 40

2ème Corps Mécanisé : au 01/10/40

2ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

29ème Division Mécanisée de Sibérie

 

Date de Mobilisation : juillet 40 à partir de la 29ème Division de Fusiliers dans le District Militaire Spécial de l’Ouest.

 

Date de Dissolution : mi-septembre 41 mais est détruite dès le début du mois de juillet 41 dans les poches de Bialystok et Minsk. Le numéro 29 des Divisions de Fusiliers est immédiatement réassigné à une Division de Milice de Moscou.

 

Commandant :

            Général-Major Ibrahim Paskaïevitch Bikjanov (Bikdjanov) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire Spécial de l’Ouest : en juillet 40

            District Militaire Spécial de l’Ouest : au 01/10/40

            Slonim : au 22/06/41

            Bialystok : début juillet 41

            Minsk : début juillet 41

 

Historique :

            La Division est l’une Division Mécanisée les mieux équipée au 22/06/41 sur le front Ouest avec une dotation presque complète de 275 tanks. Cependant, 1/3 de ces tanks sont des tanks légers amphibies T-37 ou des tankettes T-38, juste bons pour la reconnaissance et les restes sont des vieux tanks de type BT-5, BT-7 ou de vieux T-26.

            Stationnée à Slonim, près de la frontière, la Division est dès le début des combats prise à partie par les bombardements allemands et est détruite dans les poches de Bialystok et Minsk au début du mois de juillet 41 avec la 10ème Armée.

 

Organisation

 

 

En juillet 40 :

106ème Régiment Motorisé de Fusiliers

128ème Régiment Motorisé de Fusiliers

47ème Régiment de Tanks 

77ème Régiment Motorisé d’Obusiers

304ème Bataillon de Reconnaissance

125ème Bataillon Anti-Tanks

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

106ème Régiment Motorisé de Fusiliers

128ème Régiment Motorisé de Fusiliers

47ème Régiment de Tanks 

77ème Régiment Motorisé d’Obusiers

125ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks (non confirmé)

125ème Bataillon Anti-Tanks (non confirmé)

104ème Bataillon de Reconnaissance (non confirmé)

304ème Bataillon de Reconnaissance (non confirmé)

304ème Bataillon Anti-Aérien 

Un Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

6ème Corps Mécanisé : en juillet 40

6ème Corps Mécanisé : au 01/10/40

6ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

10ème Armée : 01/07/41 - ?

 

 65ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : début 40 par transformation de la 65ème Division de Fusiliers.

 

Date de Dissolution : printemps 41 par transformation en 65ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Localisation :

 

Organisation

 

Rattachement :

 

69ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars 41 à partir de la 69ème Division de Fusiliers sur le Front Extrême-Orient.

 

Date de Dissolution : fin juillet 41 par transformation en 107ème Division Motorisée de Fusiliers.

 

Commandant :

            Colonel P.N. Domtatchev : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Extrême-Orient : en mars 41

            Extrême-Orient : au 22/06/41

            Ouest de Moscou : au 01/07/41

            Smolensk : mi-juillet 41

 

Historique :

            Cette Division est l’une des plus fantomatiques de l’armée rouge. Stationnée en Extrême-Orient au début de la guerre, la Division est rapidement assignée à la 28ème Armée en cours de formation au début du mois de juillet 41 à l’Ouest de Moscou. Intervenant dans la bataille de Smolensk, la Division est immédiatement anéantie et désintégrée. Elle est dissoute fin juillet 41. Ses Régiments Motorisé de fusiliers sont alors transférés à la 107ème Division Motorisée de Fusiliers.

 

Organisation

 

En mars 41 :

120ème Régiment Motorisé de Fusiliers

237ème Régiment Motorisé de Fusiliers

43ème Régiment de Tanks

222ème Régiment d’Obusiers

109ème Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

120ème Régiment Motorisé de Fusiliers

237ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

238ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

43ème Régiment de Tanks (non confirmé)

143ème Régiment de Tanks (non confirmé)

118ème Régiment d’Obusiers (non confirmé)

222ème Régiment d’Obusiers (non confirmé)

109ème Bataillon Anti-Tanks (non confirmé)

109ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks (non confirmé)

20ème Bataillon de Reconnaissance 

61ème Bataillon Motorisé Anti-Aérien 

Bataillon Motorisé de Sapeurs 

 

Rattachement :

2ème Armée : au 22/06/41

28ème Armée : 01/07/41 – fin juillet 41

 

81ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : janvier 40 à partir de la 81ème Division de Fusiliers dans le District Militaire Spécial de Kiev.

 

Date de Dissolution : aout 41 par transformation en 81ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

            Colonel P.M. Varypaïev (Varipaev) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire Spécial de Kiev : en janvier 40

            District Militaire Spécial de Kiev : au 01/10/40

           

Historique :

            Proche de la dotation théorique en artillerie et en personnels, bien entraînée, la Division ne possède malheureusement que 65 tanks de type BT ou T-26 au 22/06/41. Malmenée tout au long de l’été, elle est transformée en Division de Fusiliers en aout 41.

 

Organisation

 

En janvier 40 :

202ème Régiment Motorisé de Fusiliers

323ème Régiment Motorisé de Fusiliers

53ème Régiment de Tanks 

346ème Régiment d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

202ème Régiment Motorisé de Fusiliers

323ème Régiment Motorisé de Fusiliers

53ème Régiment de Tanks 

346ème Régiment d’Obusiers (non confirmé)

125ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

84ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

58ème Bataillon de Reconnaissance 

79ème Bataillon Anti-Aérien 

Un  Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

4ème Corps Mécanisé : à partir de juillet 40

4ème Corps Mécanisé : au 01/10/40

4ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

82ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : début 41 dans le District Militaire de Transbaïkalie par transformation de la 82ème Division Motorisée de Fusiliers.

 

Date de Dissolution : 18/03/42 par transformation en 3ème Division Motorisée de Fusiliers de la Garde.

 

Commandant :

            Colonel G.P. Karamuchev (Karamishev) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire de Transbaïkalie : début 41 – mai 41

            District Militaire de Sibérie : mai 41 – juin 41

District Militaire de Transbaïkalie : juin 41 - ?

Ouest de Moscou : au 22/10/41

 

Historique :

            Réorganisée en aout 41 par la perte de son Régiment de Tanks, la Division est envoyée à l’Ouest de Moscou au 22/10/41 où elle combat tout au long des mois de novembre et décembre 41. Elle est renommée 3ème Division Motorisée de Fusiliers de la Garde en reconnaissance de ses actions.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

210ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

250ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

601ème Régiment Motorisé de Fusiliers

602ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

Régiment de Tanks jusqu’aout 41 (4 Bataillons)

82ème Régiment Motorisé d’Obusiers

146ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks (non confirmé)

146ème Bataillon Anti-Tanks (non confirmé)

94ème Bataillon de Reconnaissance 

196ème Bataillon Anti-Aérien 

146ème Bataillon de Sapeurs

Au 22/10/41 :

250ème Régiment Motorisé de Fusiliers

601ème Régiment Motorisé de Fusiliers

602ème Régiment Motorisé de Fusiliers

27ème Bataillon Tanks

82ème Régiment Motorisé d’Obusiers

552ème Régiment d’Artillerie Légère

146ème Bataillon Anti-Tanks

94ème Bataillon de Reconnaissance 

196ème Bataillon Anti-Aérien 

146ème Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

17ème Armée : au 22/06/41

5ème Armée : novembre 41 – janvier 42

 

84ème Division Mécanisée « Prolétariat de Toula »

 

Date de Mobilisation : avril/juillet 40 à partir de la 84ème Division de Fusiliers à Tula, dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 16/07/41 par transformation en 84ème Division de Fusiliers. Le 41ème Régiment de Tanks est alors transformé en 41ème Régiment de Fusiliers.

 

Commandant :

            Général-Major P.I.Fomenko : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Tula dans le District Militaire de Moscou : avril 40 – juillet 40

            Ouest de Minsk : juillet 40 – fin 40

            District Militaire Spécial de la Baltique : au 01/10/40

            Vilnius : fin 40 - ?

            Kaišiadorys : au 22/06/41

 

Historique :

            Stationnée à Vilnius au 22/06/41, la Division est complètement dotée en tanks, mais ceux-ci sont de vieux T-26 à la fiabilité relative. Rapidement bousculée par l’offensive du 4ème PanzerGruppe, la Division est transformée en Division de Fusiliers dès la mi-juillet 41.

 

Organisation

 

En avril 40 :

201ème Régiment Motorisé de Fusiliers

382ème Régiment Motorisé de Fusiliers

41ème Régiment de Tanks

74ème Régiment Motorisé d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

41ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

201ème Régiment Motorisé de Fusiliers

382ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

41ème Régiment de Tanks (non confirmé)

46ème Régiment de Tanks (non confirmé)

74ème Régiment Motorisé d’Obusiers

122ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

116ème Bataillon de Reconnaissance 

349ème Bataillon Anti-Aérien 

 

Rattachement :

3ème Corps Mécanisé : à partir de juillet 40

3ème Corps Mécanisé : au 01/10/40

3ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

27ème Armée : au début juillet 41

 

101ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : début septembre 41 par transformation de la 101ème Division de Tanks.

 

Date de Dissolution : détruite début octobre 41 dans la poche de Viazma.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Viazma : début octobre 41

 

Historique :

            Composée autour d’un Bataillon de 30 tanks légers, elle combat au sein du groupe Boldin avant d’être détruite dans la poche de Viazma début octobre 41.

 

Organisation

 

Rattachement :

            Groupe Boldin : fin septembre 41 - ?

 

103ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars 41 à Vorochilovgrad dans le District Militaire du Nord-Caucase comme composante du 26ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : septembre 41 par transformation en 103ème Division de Fusiliers par ajout du 688ème Régiment de Fusiliers de Réserve.

 

Commandant :

            Général-Major G.T. Timofeïev (Timofeev) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :    

            Vorochilovgrad dans le District Militaire du Nord-Caucase : en mars 41

 

Historique :

            Formée dans un District Militaire loin du front potentiel, la Division a une priorité basse pour la dotation en équipement et en personnels. Il n’y a même aucune indication que la Division ait perçu des tanks.

            La Division participe à ses premiers combats mi-juillet 41 et tous les chars sont rassemblés au mois d’aout 41 en un 103ème Bataillon de Tanks qui n’est composé que d’une quinzaine de tanks fin aout 41. La Division est redésignée Division de Fusiliers en septembre 41.

 

Organisation

 

En mars 41 :

            551ème Régiment Motorisé de Fusiliers

583ème Régiment Motorisé de Fusiliers

103ème Régiment de Tanks

271ème Régiment Motorisé d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

            551ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

583ème Régiment Motorisé de Fusiliers

688ème Régiment Motorisé de Fusiliers

103ème Régiment de Tanks (non confirmé)

147ème Régiment de Tanks (non confirmé)

103ème Bataillon de Tanks (à partir d’aout 41) 

271ème Régiment Motorisé d’Obusiers

155ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

98ème Bataillon de Reconnaissance 

256ème Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

26ème Corps Mécanisé : à partir de mars 41

26ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

24ème Armée : au 25/07/41

 

106ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : juillet 41 à Kharkov.

 

Date de Dissolution : octobre 41 dans la poche de Viazma.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :    

            Kharkov : en juillet 41

 

Historique :

            Prévue pour être une Division de Tanks à la mi-juillet 41, sa dotation ne lui permet de former qu’un Régiment de Tanks et deux Régiments Motorisés de Fusiliers. Aussi, elle est désignée comme Division Mécanisée même si une autre Division de Fusiliers avec le même numéro combat en même temps en Crimée.

            Moins d’un mois après l’entrée en guerre, la Division est redésignée Division de Fusiliers. Aussi, il y a deux Divisions de Fusiliers avec le même numéro à deux endroits différents du front. Cette Division est anéantie en octobre 41 dans la poche de Viazma.

 

Organisation

 

En juillet 41 :

            Régiment Motorisé de Fusiliers

            Régiment Motorisé de Fusiliers

142ème Régiment de Tanks

106ème Régiment d’Obusiers

 

Rattachement :

24ème Armée : au 25/07/41

 

107ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : juillet 41 sur le Front d’Extrême-Orient sur l’Amour.

 

Date de Dissolution : 12/01/42 par transformation en 2ème Division Motorisée de Fusiliers de la Garde.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :    

            Le long du fleuve Amour : en juillet 41

 

Historique :

            Prévue pour être une Division de Tanks à la mi-juillet 41, sa dotation ne lui permet de former qu’un Régiment de Tanks et deux Régiments Motorisés de Fusiliers. Aussi, elle est désignée comme Division Mécanisée.

            A la date du 01/10/41, la Division ne possède que l’équivalent d’un Bataillon de Tanks qui sera anéanti dès le 03/10/41 lors d’une offensive allemande. Cependant, la Division réussit à survivre et participe à la contre-offensive visant à soulager la ville de Moscou.

            Elle est redésignée 2ème Division Motorisée de la Garde le 12/01/42 en reconnaissance de ses actions offensives et défensives.

 

Organisation

 

En juillet 41 :

            120ème Régiment Motorisé de Fusiliers

            237ème Régiment Motorisé de Fusiliers

143ème Régiment de Tanks

118ème Régiment d’Artillerie Légère

 

Rattachement :

 

109ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : janvier 40 à partir de la 109ème Division de Fusiliers dans le District Militaire de Transbaïkalie.

 

Date de Dissolution : 12/07/41 par transformation en 304ème Division de Fusiliers par ajout du 807ème Régiment de Fusiliers de Réserve.

 

Commandant :

            Colonel N.P. Krasnoretskiï (Krasnoretskiy) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire de Transbaïkalie : en janvier 40

            District Militaire de Transbaïkalie : au 01/10/40

            Tchita (Transbaïkalie) : jusque mai 41

            Berdytchiv (Ouest de l’Ukraine) : 18/06/41 – 26/06/41

            Ostrog : au 26/06/41

 

Historique :

            La Division est l’une des première Division Mécanisée formée. Aussi, en juillet 40, elle est à pleine dotation en tanks (soit 275 tanks légers). Stationnée en Transbaïkalie, la Division est transférée en Ukraine à la mi-juin 41.

            Combattant sans soutien, la Division perd ses tanks et ses moyens de transport dès le début du mois de juillet 41. Retirée du front, elle est redésignée 304ème Division de Fusiliers à partir du 12/07/41.

 

Organisation

 

En janvier 40 :

381ème Régiment Motorisé de Fusiliers

602ème Régiment Motorisé de Fusiliers

16ème Régiment de Tanks 

404ème Régiment Motorisé d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

381ème Régiment Motorisé de Fusiliers (jusqu’au 12/07/41)

602ème Régiment Motorisé de Fusiliers (jusqu’au 12/07/41)

16ème Régiment de Tanks 

404ème Régiment Motorisé d’Obusiers (jusqu’au 12/07/41)

256ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

173ème Bataillon de Reconnaissance 

234ème Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

5ème Corps Mécanisé : à partir de juillet 40

5ème Corps Mécanisé : au 01/10/40

5ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

5ème Armée : à partir du 02/07/41

 

131ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : décembre 40 à partir de la 131ème Division de Fusiliers dans le District Militaire de Kiev comme composante du 9ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : 03/07/41 par transformation en 131ème Division de Fusiliers par ajout du 743ème Régiment de Fusiliers.

 

Commandant :

            Colonel N.V. Kalinine (Kalinin) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire Spécial de Kiev : novembre 40/décembre 40 - ?

 

Historique :

            A plein effectif au 22/06/41, la Division est déficitaire en camions et en tracteurs et seuls 41% des tanks sont aptes au combat. Elle est redésignée en Division de Fusiliers le 03/07/41.

 

Organisation

 

En décembre 40 :

482ème Régiment Motorisé de Fusiliers

593ème Régiment Motorisé de Fusiliers

Régiment de Tanks (2 Bataillons de 52 tanks BT)

409ème Régiment Motorisé d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance (1 Compagnie Motocyclistes et 1 Compagnie de 18 tankettes T-37)

Bataillon Anti-Aérien

Bataillon de Sapeurs

Au 22/06/41 :

53ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

482ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

593ème Régiment Motorisé de Fusiliers

743ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

58ème Régiment de Tanks

409ème Régiment Motorisé d’Obusiers

182ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

115ème Bataillon de Reconnaissance 

303ème Bataillon Anti-Aérien 

 

Rattachement :

9ème Corps Mécanisé : à partir de novembre/décembre 40

9ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

163ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : 01/07/40 à partir de la 163ème Division de Fusiliers dans l’Oblast de Leningrad comme composante du 1er Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : mi-septembre 41 par conversion en 163ème Division de Fusiliers par ajout du 1318ème Régiment de Fusiliers de Réserve et dissolution du Régiment de Tanks.

 

Commandant :

            Général-Major N.M. Kouznetsov (Kuznetsov) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Oblast de Leningrad : au 01/07/40         

            District Militaire de Leningrad : au 01/10/40

            Pskov : au 22/06/41

            Daugavpils : au 02/07/41

            Lac Ilmen : mi-aout 41

 

Historique :

            Au 22/06/41, la Division est correctement dotée en nombre de tanks, mais ce ne sont que de vieux BT-5 et BT-7. La Division part rapidement à la rencontre du 4ème PanzerGruppe dès le début du mois de juillet 41 dans la région de Daugavpils. Comme de nombreuses Divisions équipées de vieux tanks, la Division perd rapidement tous ses tanks dans les premiers combats contre les allemands, soit par pannes, par bombardement ou par combat. Utilisée comme Division de Fusiliers dans la région du lac Ilmen à la mi-aout 41, la Division est officiellement convertie en Division de Fusiliers à la mi-septembre 41.

 

Organisation

 

Au 01/07/40 :

529ème Régiment Motorisé de Fusiliers

729ème Régiment Motorisé de Fusiliers

81ème Régiment de Tanks

365ème Régiment Motorisé d’Obusiers

320ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance

Bataillon Anti-Tanks 

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

529ème Régiment Motorisé de Fusiliers

729ème Régiment Motorisé de Fusiliers

25ème Régiment de Tanks (non confirmé)

81ème Régiment de Tanks (non confirmé)

365ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

323ème Régiment Motorisé d’Obusiers

320ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

117ème Bataillon de Reconnaissance 

320ème Bataillon Anti-Aérien 

Un  Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

18ème Corps Mécanisé : au 01/07/40

1er Corps Mécanisé : au 01/10/40

1er Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

185ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars 41 à partir de la 185ème Division de Fusiliers dans le District Militaire de Moscou comme composante du 21ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : fin juillet 41 par conversion en 185ème Division de Fusiliers par ajout du 1319ème Régiment de Fusiliers de Réserve.

 

Commandant :

            Général-Major P.L. Roudtchouk (Rudchuk) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire de Moscou : en mars 41

            Daugavpils : au 26/06/41

 

Historique :

            La Division possède 90% de ses personnels mais plus des ¾ sont arrivés entre avril 41 et juin 41. Sans entrainement, sans tanks et pratiquement sans camions ni tracteur, la Division tente de ralentir le 4ème PanzerGruppe dans la région de Daugavpils le 26/06/41. Fin juillet 41, la Division est convertie en Division de Fusiliers.

 

Organisation

 

En mars 41 :

257ème Régiment Motorisé de Fusiliers

280ème Régiment Motorisé de Fusiliers

145ème Régiment de Tanks

695ème Régiment Motorisé d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien

Bataillon de Sapeurs

Au 22/06/41 :

257ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

280ème Régiment Motorisé de Fusiliers

415ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

660ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

124ème Régiment de Tanks (non confirmé)

145ème Régiment de tanks (non confirmé)

470ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

695ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

49ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

125ème Bataillon de Reconnaissance 

13ème Bataillon Anti-Aérien 

 

Rattachement :

21ème Corps Mécanisé : à partir de mars 41

21ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

198ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars 41 dans le District Militaire de Leningrad comme composante du 10ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : septembre 41 par conversion en 198ème Division de Fusiliers par ajout des 1007ème et 1029ème Régiments de Fusiliers de Réserve.

 

Commandant :

            Général-Major V.V. Krioukov (Kryukov) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire de Leningrad : en mars 41

            Est de Leningrad : au 22/06/41

 

Historique :

            La Division est toujours en formation au 22/06/41. La Division est si peu dotée en personnels et en équipement qu’elle reste en réserve lorsque son corps de rattachement prend part aux premiers combats. Les seules unités qui prennent part au combat sont les tanks qui interviennent en bataillons autonomes pour soutenir les Divisions de Fusiliers sur le front finlandais. La Division est convertie en 198ème Division de Fusiliers en septembre 41.

 

Organisation

 

En mars 41 :

452ème Régiment Motorisé de Fusiliers

506ème Régiment Motorisé de Fusiliers

146ème Régiment de Tanks 

704ème Régiment Motorisé d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

150ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

452ème Régiment Motorisé de Fusiliers

506ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

146ème Régiment de Tanks 

704ème Régiment Motorisé d’Obusiers

159ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

234ème Bataillon de Reconnaissance 

126ème Bataillon Anti-Aérien 

Un Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

10ème Corps Mécanisé : à partir de mars 41

10ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

202ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : février/mars 41 près de Riga dans le District Militaire Spécial de la Baltique comme composante du 12ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : fin aout 41 par conversion en 202ème Division de Fusiliers par ajout du 1317ème Régiment de Fusiliers de Réserve.

 

Commandant :

            Colonel V.K. Gorbatchev (Gorbachev) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire Spécial de la Baltique : février 41 – mars 41

            Est de Varniai : au 22/06/41

 

Historique :

            Même si elle est bien dotée en artillerie et en armes lourdes, la Division ne possède que 200 tanks légers T-26 et moins d’un tiers de la dotation théorique en camions et tracteurs. De plus, elle ne possède que 50% de son parc radio et il manque de nombreux techniciens radios. Eclatée, la Division est engagée au fur et à mesure de son arrivée sur le front. Elle est convertie en Division de Fusiliers à la fin du mois d’aout 41.

 

Organisation

 

En février 41 :

645ème Régiment Motorisé de Fusiliers

682ème Régiment Motorisé de Fusiliers

125ème Régiment de Tanks

652ème Régiment Motorisé d’Obusiers

189ème Bataillon Anti-Tanks

281ème Bataillon de Reconnaissance 

151ème Bataillon Anti-Aérien 

371ème Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

645ème Régiment Motorisé de Fusiliers

682ème Régiment Motorisé de Fusiliers

125ème Régiment de Tanks (jusqu’au 26/06/41)

652ème Régiment Motorisé d’Obusiers

189ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

281ème Bataillon de Reconnaissance 

151ème Bataillon Anti-Aérien 

371ème Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

12ème Corps Mécanisé : à partir de février 41

12ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

204ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars 41 à partir de la 9ème Brigade d’Automitrailleuses à Vawkavysk dans le District Militaire Spécial de l’Ouest comme composante du 11ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : détruite début juillet 41 dans la poche de Bialystok et retirée de l’ordre de bataille soviétique.

 

Commandant :

            Colonel A.M. Pirogov : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Vawkavysk dans le District Militaire Spécial de l’Ouest : en mars 41

            Vawkavysk : au 22/06/41

            Bialystok : début juillet 41

 

Historique :

            La Division ne possède qu’un seul bataillon de tanks doté de 44 tanks BT-5. Par contre, elle possède un large parc de voitures blindées. Elle est largement déficitaire en camions et en tracteurs, ses Régiments de Fusiliers se déplacent le plus souvent à pied et son Régiment d’Obusiers n‘est pas en mesure de déplacer ses pièces.

            Le premier jour de la guerre, alors qu’elle tente de regagner le front, la Division est prise à partie par la Luftwaffe et perd plus de la moitié de ses équipements. Le reste de la Division est détruit dans la poche de Bialystok et la Division disparait de l’ordre de bataille soviétique au début du mois de juillet 41.

 

Organisation

 

 

En mars 41 :

700ème Régiment Motorisé de Fusiliers

706ème Régiment Motorisé de Fusiliers

Régiment de Tanks (1 seul bataillon)

657ème Régiment Motorisé d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

700ème Régiment Motorisé de Fusiliers

706ème Régiment Motorisé de Fusiliers

126ème Régiment de Tanks 

657ème Régiment Motorisé d’Obusiers

193ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

682ème Bataillon de Reconnaissance 

382ème Bataillon Anti-Aérien 

158ème Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

11ème Corps Mécanisé : à partir de mars 41

11ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

205ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : février/mars 41 à Berez dans le District Militaire Spécial de l’Ouest comme composante du 14ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : détruite début juillet 41 dans la poche de Minsk.

 

Commandant :

            Colonel F.F. Koudiourov (Kudyurov) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Berez dans le District Militaire Spécial de l’Ouest : février 41 – mars 41

            Minsk : début juillet 41

 

Historique :

            Bien dotée en artillerie, armes lourdes, mortiers, canons anti-aériens et anti-tanks, la Division ne possède qu’un seul Bataillon de Tanks et est largement déficitaire en camions et tracteurs au 22/06/41. Elle est défaite dès les premières heures de la guerre, encerclée dans la poche de Minsk et détruite début juillet 41.

 

Organisation

 

En février 41 :

577ème Régiment Motorisé de Fusiliers

721ème Régiment Motorisé de Fusiliers

Régiment de Tanks (1 seul bataillon de 6 tanks BT et 35 tanks T-26)

672ème Régiment Motorisé d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

226ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

577ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

721ème Régiment Motorisé de Fusiliers

127ème Régiment de Tanks 

672ème Régiment Motorisé d’Obusiers

30ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

293ème Bataillon de Reconnaissance 

164ème Bataillon Anti-Aérien 

Un Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

14ème Corps Mécanisé : à partir de février 41

14ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

208ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars 41 à Gainovka dans le District Militaire Spécial de l’Ouest comme composante du 13ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : détruite début juillet 41 dans la poche de Minsk.

 

Commandant :

            Colonel V.I. Nitchiporovitch (Nichiporivich) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Gainovka dans le District Militaire Spécial de l’Ouest : en mars 41

            Minsk : début juillet 41

 

Historique :

            Bien dotée en obusiers, canons anti-aériens et anti-tanks, la Division est largement déficitaire en tanks et en moyens de transport. Encerclée dans la poche de Minsk, la Division est détruite début juillet 41. Cependant, des troupes parviennent à se cacher dans les forêts à l’Est de Minsk et forment le 208ème Régiment de Partisans. Le Régiment d’Obusiers parvient, lui, à s’extraire de la poche.

 

Organisation

 

En mars 41 :

435ème Régiment Motorisé de Fusiliers

760ème Régiment Motorisé de Fusiliers

578ème Régiment Motorisé d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

435ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

752ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

760ème Régiment Motorisé de Fusiliers

128ème Régiment de Tanks 

578ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

662ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

33ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

277ème Bataillon de Reconnaissance 

193ème Bataillon Anti-Aérien 

Un Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

13ème Corps Mécanisé : à partir de mars 41

13ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

10ème Armée : en fin juin 41

 

209ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars 41 dans le District Militaire Spécial de l’Ouest comme composante du 17ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : 19/09/41

 

Commandant :

            Colonel A.I. Mourav’ev (Murav’ev) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :    

            District Militaire Spécial de l’Ouest : en mars 41

 

Historique :

            Bien dotée en obusiers et en armes lourdes dans les Régiments de Fusiliers, la Division ne possède aucun tank et très peu de véhicules. Elle est aussi largement déficitaire en personnels, en officiers expérimentés et n’a pas de temps d’entraîner ses troupes avant le début de la guerre. Elle est dissoute mi-septembre 41.

 

Organisation

 

En mars 41 :

Régiment Motorisé de Fusiliers 

Régiment Motorisé de Fusiliers 

Régiment d’Obusiers 

Bataillon Anti-Tanks 

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

754ème Régiment Motorisé de Fusiliers 

770ème Régiment Motorisé de Fusiliers 

129ème Régiment de Tanks 

675ème Régiment Motorisé d’Obusiers 

34ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks 

278ème Bataillon de Reconnaissance 

195ème Bataillon Anti-Aérien 

Un Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

17ème Corps Mécanisé : à partir de mars 41

17ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

210ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : 11/03/41 à partir de la 4ème Division de Cavalerie à Osipovitchi dans le District Militaire Spécial de l’Ouest composante du 20ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : 10/07/41 en 4ème Division de Cavalerie.

 

Commandant :

            Kombrig F.A. Parkhomenko : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :    

            Osipovitchi dans le District Militaire Spécial de l’Ouest : au 11/03/41

 

Historique :

            La Division n’a de mécanisée que le nom. Formée à partir d’une Division de Cavalerie, elle ne possède ni tanks, ni artillerie moyenne, seulement quelques camions et 25 % de son personnel au 22/06/41.

            Dès le 01/07/41, elle est considérée par l’état-major soviétique comme sans-équipement, ce qui veut dire qu’elle a perdu tous ses transports et ses armes lourdes. Au 07/07/41, elle ne possède que 5000 hommes et 9 canons. Elle est dissoute le 10/07/41.

 

Organisation

 

En mars 41 :

644ème Régiment Motorisé de Fusiliers 

649ème Régiment Motorisé de Fusiliers 

Régiment d’Obusiers  (1 seul bataillon Léger)

Bataillon Anti-Tanks 

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

644ème Régiment Motorisé de Fusiliers 

649ème Régiment Motorisé de Fusiliers 

130ème Régiment de Tanks 

658ème Régiment Motorisé d’Obusiers 

35ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks 

285ème Bataillon de Reconnaissance 

199ème Bataillon Anti-Aérien 

Un Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

20ème Corps Mécanisé : 11/03/41 - ?

20ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

212ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars/avril 41 dans le District Militaire Spécial de Kiev composante du 15ème Corps Mécanisé.

 

 

Date de Dissolution : fin juillet 41 par transformation en 212ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

            Général-Major S.V. Baranov : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :    

            District Militaire Spécial de Kiev : mars 41 – avril 41

 

Historique :

            La Division ne possède aucun camion ni tracteurs, un seul bataillon d’artillerie moyenne (qui ne peut pas se déplacer) et une collection de vieux tanks légers. Elle est convertie en Division de Fusiliers fin juillet 41.

 

Organisation

 

En mars 41 :

587ème Régiment Motorisé de Fusiliers

669ème Régiment Motorisé de Fusiliers

131ème Régiment de Tanks 

665ème Régiment d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance (comprenant 1 Compagnie de 17 tanks légers)

Bataillon Anti-Aérien 

Bataillon de Sapeurs 

Au 22/06/41 :

587ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

669ème Régiment Motorisé de Fusiliers

692ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

131ème Régiment de Tanks 

665ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

665ème Régiment d’Obusiers (non confirmé)

37ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

292ème Bataillon de Reconnaissance 

202ème Bataillon Anti-Aérien 

Un Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

15ème Corps Mécanisé : à partir de mars 41

15ème Corps Mécanisé : au 22/06/41 – mi-juillet 41

6ème Armée : mi-juillet 41 – fin juillet 41

 

213ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars/avril 41 dans le District Militaire Spécial de Kiev composante du 19ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : détruite début aout 41 dans la poche d’Ouman.

 

Commandant :

            Colonel V.M. Os’minskiï (Osminskiy) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire Spécial de Kiev : mars 41 – avril 41

            Ouman : début aout 41

 

Historique :

            A plein effectifs (10021 hommes au 01/06/41), la Division ne possède que 140 camions de tous types. Les Régiments Motorisés de Fusiliers sont incapables de se déplacer. L’artillerie lourde est à demie opérationnelle alors que l’artillerie légère ou anti-tanks est inexistante.

            Moins de 48 heures après le début des combats, elle est considérée comme une Division de Fusiliers. La Division est détruite début aout 41 dans la poche d’Ouman.

 

Organisation

 

En mars 41 :

585ème Régiment Motorisé de Fusiliers

702ème Régiment Motorisé de Fusiliers

132ème Régiment de Tanks

671ème Régiment d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance (1 Compagnie de 13 tankettes T-37, pas de motocyclettes et pas d’automitrailleuses)

Bataillon Anti-Aérien (1 seule batterie de 4 canons anti-aérien de 37 mm)

Bataillon de Sapeurs

Au 22/06/41 :

585ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

702ème Régiment Motorisé de Fusiliers

739ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

132ème Régiment de Tanks : jusqu’au 10/07/41

671ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

671ème Régiment d’Obusiers (non confirmé)

39ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

301ème Bataillon de Reconnaissance 

205ème Bataillon Anti-Aérien 

 

Rattachement :

19ème Corps Mécanisé : à partir de mars 41

19ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

6ème Armée : en juillet 41

 

215ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars/avril 41 à Rovno dans le District Militaire Spécial de Kiev composante du 22ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : 22/08/41 par conversion en 215ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

            Colonel P.A. Barabanov : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :    

            Rovno dans le District Militaire Spécial de Kiev : mars 41 – avril 41

 

Historique :

            La Division ne possède que 70 % des officiers prévus pour le Régiment de Tanks et le bataillon de reconnaissance, et il lui manque 75 % des techniciens et mécaniciens pour la maintenance et les unités de support ; Aussi, après être entrée en action le 23/06/41, la Division est considérée comme à l’état squelettique cinq jours plus tard. Cependant, la Division reçoit de nombreux renforts dès le début du mois de juillet 41. Au 22/08/41, jour de sa conversion en Division de fusiliers, la Division ne comprend plus que 1200 hommes, 8 tankettes T-37 et une douzaines de pièces d’artillerie et de mortiers.

 

Organisation

 

En mars 41 :

707ème Régiment Motorisé de Fusiliers

711ème Régiment Motorisé de Fusiliers

133ème Régiment de Tanks 

667ème Régiment Motorisé d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien (1 seule batterie de 4 canons anti-aérien de 37 mm)

Bataillon de Sapeurs

Au 22/06/41 :

707ème Régiment Motorisé de Fusiliers

711ème Régiment Motorisé de Fusiliers

133ème Régiment de Tanks 

667ème Régiment Motorisé d’Obusiers

41ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

284ème Bataillon de Reconnaissance 

211ème Bataillon Anti-Aérien 

Un Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

22ème Corps Mécanisé : à partir de mars 41

22ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

216ème Division Mécanisée

 

 

Date de Mobilisation : mars/avril 41 à Ouman dans le District Militaire Spécial de Kiev composante du 24ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : détruite mi-aout 41 dans la poche d’Ouman.

 

Commandant :

            Colonel A.S. Sarkisian (Sarkisyan) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Ouman dans le District Militaire Spécial de Kiev : mars 41 – avril 41

            Chepetivka : fin juin 41

            Ouman : mi-aout 41

 

Historique :

            La Division ne possède aucun attribut d’une Division Mécanisée ou Motorisée. Elle n’a aucun tank, peu de camions, de tracteurs et d’armes lourdes. Elle n’a aucune unité constituée anti-tanks ou anti-aérienne. Au début de la guerre, elle est considérée par le commandement soviétique comme une Division de Fusiliers. Elle est détruite mi-aout 41 dans la poche d’Ouman.

 

Organisation

 

En mars 41 :

647ème Régiment Motorisé de Fusiliers

665ème Régiment Motorisé de Fusiliers

134ème Régiment de Tanks 

656ème Régiment d’Obusiers

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon de Sapeurs

Au 22/06/41 :

647ème Régiment Motorisé de Fusiliers

665ème Régiment Motorisé de Fusiliers

134ème Régiment de Tanks 

656ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

656ème Régiment d’Obusiers (non confirmé)

42ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

290ème Bataillon de Reconnaissance 

215ème Bataillon Anti-Aérien 

Un Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

24ème Corps Mécanisé : à partir de mars 41

24ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

218ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : février 41 à partir de la 12ème Brigade Motorisée de Fusiliers dans le District Militaire d’Odessa composante du 18ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : fin septembre 41 par conversion en 218ème Division de Fusiliers par ajout du 182ème Régiment de Fusiliers de Réserve.

 

Commandant :

            Général-Major F.N. Chilov (Shilov) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire d’Odessa : en février 41

            Sud Ukraine et Donbass : été 41

 

Historique :

            En sous-effectifs et déficitaire en tanks, la Division possède toutefois suffisamment de camions pour transporter son infanterie ce qui en fait une Division de réserve mobile pour le front Sud.

            Elle combat dans le sud de l’Ukraine et dans le Donbass jusqu’à la fin du mois de septembre 41 où elle est convertie en 218ème Division de Fusiliers.

 

Organisation

 

En février 41 :

658ème Régiment Motorisé de Fusiliers

667ème Régiment Motorisé de Fusiliers

135ème Régiment de Tanks 

663ème Régiment d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien

Bataillon de Sapeurs

Au 22/06/41 :

658ème Régiment Motorisé de Fusiliers

667ème Régiment Motorisé de Fusiliers

135ème Régiment de Tanks 

663ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

663ème Régiment d’Obusiers (non confirmé)

44ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

288ème Bataillon de Reconnaissance 

            231ème Bataillon Anti-Aérien 

 

Rattachement :

18ème Corps Mécanisé : à partir de février 41

18ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

219ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars 41 dans le District Militaire de Kharkov composante du 25ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : 01/09/41 par transformation en 219ème Division de Fusiliers par ajout du 375ème Régiment de Fusiliers de Réserve.

 

Commandant :

            Général-Major P.P. Korzoun (Korzun) : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :    

            District Militaire de Kharkov : en mars 41

 

Historique :

            Cédant ses tanks au Corps Motorisé, la Division ne combat plus qu’avec la puissance d’une Brigade Motorisée Renforcée de Fusiliers. En action dès le début du mois de juillet 41, la Division est redésignée 219ème Division de Fusiliers le 01/09/41 avant d‘être détruite dans la poche de Kiev.

 

Organisation

 

En mars 41 :

710ème Régiment Motorisé de Fusiliers

727ème Régiment Motorisé de Fusiliers

136ème Régiment de Tanks 

673ème Régiment d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien

Bataillon de Sapeurs

Au 22/06/41 :

710ème Régiment Motorisé de Fusiliers

727ème Régiment Motorisé de Fusiliers

136ème Régiment de Tanks 

673ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

673ème Régiment d’Obusiers (non confirmé)

45ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

287ème Bataillon de Reconnaissance 

232ème Bataillon Anti-Aérien 

Un Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

25ème Corps Mécanisé : à partir de mars 41

25ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

220ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars/avril 41 dans le District Militaire d’Orel composante du 23ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : mi-juillet 41 par transformation en 220ème Division de Fusiliers par ajout du 376ème Régiment de Fusiliers de Réserve.

 

Commandant :

            Général-Major N.G. Khorudjenko : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :    

            District Militaire d’Orel : mars 41 – avril 41

 

Historique :

            Lorsque l’ensemble des moyens motorisés et des tanks est cédé au Corps Mécanisé, la Division devient effectivement une Division de Fusiliers. Malgré cette désignation motorisée artificielle, la Division ne résiste pas aux premiers assauts allemands. Elle est convertie en Division de Fusiliers à la mi-juillet 41

 

Organisation

 

En mars 41 :

653ème Régiment Motorisé de Fusiliers

673ème Régiment Motorisé de Fusiliers

137ème Régiment de Tanks 

660ème Régiment d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien

Bataillon de Sapeurs

Au 22/06/41 :

653ème Régiment Motorisé de Fusiliers

673ème Régiment Motorisé de Fusiliers

137ème Régiment de Tanks 

660ème Régiment d’Obusiers (non confirmé)

660ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

46ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

295ème Bataillon de Reconnaissance 

235ème Bataillon Anti-Aérien 

381ème  Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

23ème Corps Mécanisé : à partir de mars 41

23ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

221ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars/avril 41 à partir de la 19ème Division de Cavalerie de Montagne dans le District Militaire d’Asie Centrale composante du 27ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : détruite pendant la bataille de Smolensk en juillet 41.

 

Commandant :

            Colonel G.M. Roitenberg : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire d’Asie Centrale : mars 41 – avril 41

            Smolensk : juillet 41

 

Historique :

            La Division est formée à partir d’une Division de Cavalerie de Montagne qui n’est pas dotée de matériel motorisé. De plus, le Régiment de Tanks ne sera jamais formée. Arrivée sur le front en juillet 41, elle est rapidement anéantie pendant la bataille de Smolensk en juillet 41.

 

Organisation

 

En mars 41 :

625ème Régiment Motorisé de Fusiliers

671ème Régiment Motorisé de Fusiliers

659ème Régiment d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien

Bataillon de Sapeurs

Au 22/06/41 :

625ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

671ème Régiment Motorisé de Fusiliers

695ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

138ème Régiment de Tanks 

659ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

659ème Régiment d’Obusiers (non confirmé)

47ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

296ème Bataillon de Reconnaissance 

236ème Bataillon Anti-Aérien 

 

Rattachement :

27ème Corps Mécanisé : à partir de mars 41

27ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

236ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : avril/juin 41 à Kasasch dans le District Militaire de Transcaucasie composante du 28ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : mi-juillet 41 par transformation en 236ème Division de Fusiliers par ajout du 177ème Régiment de Fusiliers de Réserve.

 

Commandant :

            Colonel V.K. Moroz : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :    

            Kasasch dans le District Militaire de Transcaucasie : avril 41 – juin 41

 

Historique :

            Il y a beaucoup de tanks dans le District Militaire de Transcaucasie mais il n’est absolument pas certain que la 236ème Division Mécanisée en ait été dotée. La Division n’a pas fini sa formation au 22/06/41 mais elle monte au front début juillet 41 avant d’être convertie en Division de Fusiliers.

 

Organisation

 

En mars 41 :

509ème Régiment Motorisé de Fusiliers

814ème Régiment Motorisé de Fusiliers

687ème Régiment d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien

Bataillon de Sapeurs

Au 22/06/41 :

509ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

812ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

814ème Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

816éme Régiment Motorisé de Fusiliers (non confirmé)

136ème Régiment de Tanks (non confirmé)

687ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

 

Rattachement :

28ème Corps Mécanisé : à partir d’avril 41

28ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

 

239ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars 41 au sein de la 1ère Armée sur le Front d’Extrême-Orient.

 

Date de Dissolution : mi-aout 41 par transformation en 239ème Division de Fusiliers par ajout du 511ème Régiment de Fusiliers. Le 122ème Régiment de Tanks et autres unités motorisées servent à la création de la 112ème Division de Tanks.

 

Commandant :

            Colonel G.O. Martirosian : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :    

 

Historique :

            La Division est formée pour faire partie du 30ème Corps Mécanisé en juin 41. Cependant, elle devient une Division autonome en juillet 41.

            En aout 41, la Division est réorganisée en 239ème Division de Fusiliers par ajout du 511ème Régiment de Fusiliers alors que le 122ème Régiment de Tanks ainsi que tous les éléments motorisés de la Division servent de base à la création de la 112ème Division de Tanks.

 

Organisation

 

En mars 41 :

813ème Régiment Motorisé de Fusiliers

817ème Régiment Motorisé de Fusiliers

122ème Régiment de Tanks 

688ème Régiment d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien

Bataillon de Sapeurs

Au 22/06/41 :

813ème Régiment Motorisé de Fusiliers

817ème Régiment Motorisé de Fusiliers

122ème Régiment de Tanks 

688ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

688ème Régiment d’Obusiers (non confirmé)

Un Bataillon Motorisé Anti-Tanks

Un Bataillon de Reconnaissance 

Un Bataillon Motorisé Anti-Aérien 

Bataillon Motorisé de Sapeurs 

 

Rattachement :

30ème Corps Mécanisé : au 22/06/41

1ère Armée : en juillet 41

 

240ème Division Mécanisée

 

Date de Mobilisation : mars/avril 41 à Kup'yans'k dans le District Militaire de Kharkov.

 

Date de Dissolution : 01/09/41 par transformation en 240ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

            Colonel I.V. Gorbenko : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Kup'yans'k dans le District Militaire de Kharkov : mars 41 – avril 41

            Kamenets-Podolski : en mai 41

 

Historique :

            Déplacée à Kamenets-Podolski dans le District Militaire Spécial de Kiev en mai 41 pour être intégrée au 16ème Corps Mécanisé, la Division perd l’ensemble de ses tanks et de ses moyens motorisés. En aout 41, la Division est réduite à une poignée d’unités de fusiliers, elle est alors retirée sur Kharkov pour être réorganisée en Division de Fusiliers le 01/09/41.

 

Organisation

 

En mars 41 :

836ème Régiment Motorisé de Fusiliers

842ème Régiment Motorisé de Fusiliers

692ème Régiment d’Obusiers

Bataillon Anti-Tanks

Bataillon de Reconnaissance 

Bataillon Anti-Aérien

Bataillon de Sapeurs

Au 22/06/41 :

836ème Régiment Motorisé de Fusiliers

842ème Régiment Motorisé de Fusiliers

145ème Régiment de Tanks 

692ème Régiment Motorisé d’Obusiers (non confirmé)

692ème Régiment d’Obusiers (non confirmé)

217ème Bataillon Motorisé Anti-Tanks

271ème Bataillon de Reconnaissance 

9ème Bataillon Anti-Aérien 

 

Rattachement :

16ème Corps Mécanisé : au 22/06/41