Version du 19/11/2018

 

9ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : juillet 36 par transformation de la 1ère Division de Montagne du Caucase.

 

Date de Dissolution : 05/09/43 par transformation en 9ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Batoum, dans le District Militaire de Transcaucasie : au 22/06/41

            Péninsule de Kertch, en Crimée : en décembre 41

 

Historique :

            La lignée de la 9ème Division de Fusiliers de Montagne remonte à la Division d’Infanterie « Koursk » formée le 11/11/18 et faisant d’elle l’une des plus ancienne division de l’Armée Rouge.

            Lorsque la guerre commence, la Division est dans la région de Batoum au sein du 40ème Corps de Fusiliers puis est versée à la 46ème Armée jusqu’aout 42.

            En décembre 41, le 251ème Régiment de Fusiliers de Montagne et le 2ème Bataillon du 256ème Régiment d’Artillerie de Montagne forme une partie des premières unités de débarquement lors de l’assaut amphibie de la 44ème Armée sur la péninsule de Kertch en Crimée. Ces unités ne rejoindront jamais leur Division.

Le 18/01/42, la Division abandonne 1654 soldats de tous grades pour former la nouvelle 75ème Division de Fusiliers à Bakou.

            La Division est ensuite affectée au 3ème Corps de Fusiliers de Montagne jusqu’à son changement d’appellation

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

36ème Régiment de Fusiliers de Montagne

121ème Régiment de Fusiliers de Montagne

193ème Régiment de Fusiliers de Montagne

251ème Régiment de Fusiliers de Montagne (jusqu’au 25/12/41)

256ème Régiment d’Artillerie de Montagne

607ème Régiment d’Obusiers

136ème Bataillon Anti-Tanks

494ème Bataillon Anti-Aérien

140ème Bataillon de Sapeurs

A partir du 16/03/42 :

            1329ème Régiment de Fusiliers de Montagne

 

Rattachement :

40ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

46ème Armée : en juillet 41

44ème Armée : en décembre 41

            46ème Armée : au 01/02/42

            46ème Armée : juillet 41 – juin 42

            3ème Corps de Fusiliers de Montagne : au 10/06/42

            3ème Corps de Fusiliers de Montagne : au 01/08/42

            3ème Corps de Fusiliers de Montagne : au 04/09/42

3ème Corps de Fusiliers de Montagne : juin 43 – 05/09/43

 

20ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : juillet 36 par transformation de la 3ème Division de Montagne du Caucase.

 

Date de Dissolution : 21/04/44 par transformation en 20ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Leninakan, dans le District Militaire de Transcaucasie : au 22/06/41

            Versants ouest des montagnes du Caucase, le long de la Mer Noire : en 42 et 43

 

Historique :

            Au début de la guerre, la Division est affectée au 3ème Corps de Fusiliers dans le Caucase puis est rattachée, dès juillet 41, à la 44ème Armée, nouvellement créée.

            Lorsque la 44ème Armée part sur le front en décembre 41, la Division est transférée à la 46ème Armée jusque juin 42 où elle est ensuite affectée au 3ème Corps de Fusiliers de Montagne.

Elle ne reste que jusque septembre 42 avec le 3ème Corps de Fusiliers de Montagne puis combat sur les versants ouest des montagnes du Caucase de manière autonome au sein de la 46ème Armée ou de la 56ème Armée jusque septembre 43. En mars 43, elle est renforcée par les restes de la 76ème Brigade de Fusiliers-Marins.

Elle combat ensuite au sein du 20ème Corps de Fusiliers de l’Armée Autonome Côtière jusqu’à sa dissolution le 21/04/44.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

67ème Régiment de Fusiliers de Montagne

174ème Régiment de Fusiliers de Montagne

265ème Régiment de Fusiliers de Montagne

379ème Régiment de Fusiliers de Montagne

61ème Régiment d’Artillerie de Montagne

 

Rattachement :

3ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

44ème Armée : juillet 41 – décembre 41

46ème Armée : décembre 41 – juin 42

            46ème Armée : au 01/02/42

            3ème Corps de Fusiliers de Montagne : au 10/06/42

            3ème Corps de Fusiliers de Montagne : au 01/08/42

            3ème Corps de Fusiliers de Montagne : au 04/09/42

3ème Corps de Fusiliers : juin 42 – septembre 42

3ème Corps de Fusiliers de Montagne : septembre 43 – fin septembre 43

20ème Corps de Fusiliers : fin septembre 43 – 21/04/44

 

21ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation :

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

            13ème Armée : en septembre 41

 

28ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : Division d’avant-guerre qui existe depuis au moins 35.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Colonel K.I. Novik : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Sotchi : au 22/06/41

 

Historique :

            Lorsque la guerre débute, la 28ème Division de Fusiliers de Montagne est une Division Autonome stationnée à Sotchi dans le District Militaire du Nord-Caucase où, d’après les plans d’avant-guerre, elle est censée protéger la côte dans la région du Kouban. Elle est très rapidement affectée à la 19ème armée qui est en cours de formation et qui se déplace déjà vers l’ouest.

Alors que la 19ème Armée se déplace vers Smolensk, la 28ème Division de Fusiliers de Montagne est envoyée vers le Front Sud-Ouest, dans la région de Kiev.

D’abord affectée au 27ème Corps de Fusiliers jusqu’au 24/08/41, elle est ensuite affectée au Secteur de Défense de Kiev pour défendre la vielle elle-même.

Le 19/09/41, elle est transformée en 28ème Division de Fusiliers, un exercice  d’écriture car la Division est détruite dans l’encerclement de Kiev dès la fin du mois de septembre 41.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

88ème Régiment de Fusiliers de Montagne

144ème Régiment de Fusiliers de Montagne

235ème Régiment de Fusiliers de Montagne

393ème Régiment de Fusiliers de Montagne

357ème Régiment d’Artillerie de Montagne

112ème Régiment d’Obusiers

56ème Bataillon Anti-Tanks

67ème Bataillon de Sapeurs

134ème Bataillon Médical

 

Rattachement :

District Militaire du Nord-Caucase : Au 22/06/41

19ème Armée : fin juin 41 – début juillet 41

Front Sud-Ouest : 01/07/41 – 12/07/41

27ème Corps de Fusiliers : 12/07/41 – 24/08/41

Secteur de Défense de Kiev : 24/08/41 – 19/09/41

 

30ème Division de Fusiliers de Montagne d’Irkoutsk « Soviet Suprême de la RSFSR »

 

Date de Mobilisation : fin 40 par transformation de la 30ème Division de Fusiliers.

 

Date de Dissolution : 25/08/41 par transformation en 30ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

            Général-Major S.G. Galaktionov : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Sur le Prut, aux environs de Falesti, à la frontière roumaine : au 22/06/41

 

Historique :

            Dans les rapports de combats soviétiques, la 30ème Division de Fusiliers de Montagne est parfois reprise comme Division de Fusiliers et parfois reprise comme Division de Fusiliers de Montagne ce qui indique que sa transformation en Division de Fusiliers de Montagne n’est pas achevée au 22/06/41.

            La Division effectue essentiellement des combats retardateurs à travers le sud de l’Ukraine contre les forces allemande et roumaine.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

35ème Régiment de Fusiliers de Montagne

71ème Régiment de Fusiliers de Montagne

256ème Régiment de Fusiliers de Montagne

369ème Régiment de Fusiliers de Montagne

59ème Régiment d’Artillerie de Montagne

121ème Régiment d’Obusiers

145ème Bataillon Anti-Tanks

110ème Bataillon de Sapeurs

Jusqu’au 25/08/41 :

35ème Régiment de Fusiliers de Montagne

71ème Régiment de Fusiliers de Montagne

256ème Régiment de Fusiliers de Montagne

59ème Régiment d’Artillerie de Montagne 

145ème Batterie Anti-Tanks 

110ème Bataillon de Sapeurs 

 

Rattachement :

48ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41 et jusqu’au 25/06/41

9ème Armée : 25/06/41 - 25/08/41

 

44ème Division de Fusiliers de Montagne de Kiev « N.A. CHTCHORS »

 

Date de Mobilisation : fin 40 ou début juin 41 par transformation de la 44ème Division de Fusiliers.

 

Date de Dissolution : 19/09/41 mais détruite dès la mi-aout 41.

 

Commandant :

            Général-Major Siemen Akimovitch Tkatchenko : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Face à la frontière hongroise, en Ukraine, sur les collines des carpates : au 22/06/41

 

Historique :

            Lors du déclenchement de Barbarossa, la Division est encore à ses effectifs de pais et n’a pas encore commencé sa mobilisation.

            Stationnée au sud de l’axe de progression allemand, la Division parvient à survivre aux combats retardateurs en Ukraine.

A la fin du mois de juillet 41, elle est transférée au Front Sud avant d’être détruite dans la poche d’Ouman au début du mois d’aout 41.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

25ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

146ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

305ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

319ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

122ème Régiment d’Artillerie Légère 

179ème Régiment d’Obusiers 

56ème Bataillon Anti-Tanks 

4ème Bataillon de Reconnaissance 

424ème Bataillon Anti-Aérien 

61ème Bataillon de Sapeurs 

12ème Bataillon de Transmission 

78ème Bataillon Médico-Sanitaire 

42ème Bataillon de Transport Motorisé 

38ème Bataillon d’Artillerie de Parc

Au 22/06/41 :

            9159 hommes

8306 fusils

3741 fusils semi-automatiques

359 mitraillettes

435 mitrailleuses légères

166 mitrailleuses lourdes

32 canons ou obusiers de 76 mm

24 obusiers de 122 mm4

154 mortiers

189 camions

30 tracteurs

2621 chevaux

 

Rattachement :

13ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

Front Sud : fin juillet 41 – 19/09/41

 

47ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : juillet 36 par transformation de la 1ère Division de Montagne Géorgienne.

 

Date de Dissolution : 25/05/42. La Division est détruite lors de la bataille pour Kharkov de mai 42.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Kutaiss, dans le District militaire de Transcaucasie : au 22/06/41

            Kiev : en septembre 41

Kharkov : en mai 42

 

Historique :

            Au déclenchement de Barbarossa, la 47ème Division de Fusiliers de Montagne est stationnée dans le District Militaire de Transcaucasie avant d’être envoyée dans le secteur de Kiev.

Par chance, la Division n’y arrive que fin septembre 41 et parvient donc à éviter l’encerclement et la destruction. Elle est alors affectée à la 38ème Armée qui est en train de former une nouvelle ligne pour défendre Kharkov. Elle reste avec cette Armée jusqu’avril 42.

Elle est alors assignée à la 6ème Armée pour l’offensive sur Kharkov. Après l’attaque soviétique initiale, les Allemands coupent les axes de pénétration et détruisent les forces soviétiques.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

145ème Régiment de Fusiliers de Montagne (jusque janvier 42)

148ème Régiment de Fusiliers de Montagne

334ème Régiment de Fusiliers de Montagne

353ème Régiment de Fusiliers de Montagne

206ème Régiment d’Artillerie de Montagne

559ème Régiment d’Obusiers

 

Rattachement :

3ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41 et jusqu’au 30/07/41

46ème Armée : 30/07/41 – 01/10/41

38ème Armée : 01/10/41 – avril 42

6ème Armée : avril 42 – 25/05/42

 

58ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : début juin 41 par transformation de la 58ème Division de Fusiliers dans le District Militaire Spécial de Kiev.

 

Date de Dissolution : 19/08/41 mais détruite dès début aout 41 dans la poche d’Ouman.

 

Commandant :

            Général-Major Nikolaï Agnat’evitch Prochkine : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire de Kiev : en début 41

            Frontière hongroise : au 22/06/41

 

Historique :

            Lorsque la guerre commence, la Division est stationnée près de la frontière hongroise. Elle retraite à travers l’Ukraine avant d’être détruite au début aout 41 dans la poche d’Ouman.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

170ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

279ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

335ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

368ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

244ème Régiment d’Artillerie de Montagne 

258ème Régiment d’Obusiers 

138ème Bataillon Anti-Tanks 

81ème Escadron de Cavalerie 

125ème Bataillon Anti-Aérien 

126ème Bataillon de Sapeurs 

100ème Bataillon de Transmission 

114ème Bataillon Médico-Sanitaire 

36ème Bataillon d’Artillerie de Parc 

Au 22/06/41 :

10279 hommes

8292 fusils

3628 fusils semi-automatiques

322 mitraillettes

478 mitrailleuses légères

236 mitrailleuses lourdes

8 canons anti-tanks de 45 mm

32 canons ou obusiers de 76 mm

24 obusiers de 122 mm

144 mortiers

366 camions

39 tracteurs

2164 chevaux

 

Rattachement :

13ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

 

60ème Division de Fusiliers de Montagne du Caucase « Stepine »

 

Date de Mobilisation : début 41 ou début juin 41 par transformation de la 60ème Division de Fusiliers dans le District Militaire Spécial de Kiev.

 

Date de Dissolution : 19/09/41 mais détruite dès début aout 41 dans la poche d’Ouman.

 

Commandant :

            Général-Major Maksim Bikmoullovitch Salikhov : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Colline des Carpates, près de la frontière hongroise, dans le District Militaire Spécial de Kiev : au 22/06/41

 

Historique :

            Même si la Division est à effectifs complet de temps de paix, elle est pratiquement immobile en raison du peu de camions et de chevaux, ce qui suppose de mobiliser l’économie civile.

Par chance, la Division n’est pas dans l’axe de progression des Panzers allemands dans le sud.

Cependant, la Division est encerclée dans la poche d’Ouman et subit de très nombreuses pertes.

Une partie de la Division parvient à s’échapper de la poche mais la Division est rayée de l’ordre de bataille soviétique à partir de fin aout 41.

La Division est officiellement dissoute le 19/09/41 soit un mois après qu’elle ait cessé d’exister.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

194ème Régiment de Fusiliers de Montagne (à confirmer)

196ème Régiment de Fusiliers de Montagne (à confirmer)

224ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

226ème Régiment de Fusiliers de Montagne (à confirmer)

350ème Régiment de Fusiliers de Montagne (à confirmer)

358ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

54ème Régiment d’Artillerie de Montagne (à confirmer)

54ème Régiment d’Obusiers (à confirmer)

83ème Régiment d’Obusiers (à confirmer)

83ème Régiment d’Artillerie de Montagne (à confirmer)

275ème Bataillon Anti-Tanks 

52ème Escadron de Cavalerie 

84ème Bataillon Anti-Aérien 

72ème Bataillon de Sapeurs 

85ème Bataillon de Transmission 

46ème Bataillon Médico-Sanitaire 

39ème Bataillon d’Artillerie de Parc 

Au 22/06/41 :

8313 hommes

7742 fusils

3449 fusils semi-automatiques

939 mitraillettes

357 mitrailleuses légères

209 mitrailleuses lourdes

8 canons anti-tanks de 45 mm

32 canons ou obusiers de 76 mm

24 obusiers de 122 mm

120 mortiers

10 camions

1 tracteur

2280 chevaux

 

Rattachement :

17ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41 et jusque mi-juillet 41

12ème Armée : mi-juillet 41 – mi aout 41

 

63ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : juillet 36 par transformation de la 2ème Division de Montagne Géorgienne à Tbilissi dans le District Militaire de Transcaucasie.

 

Date de Dissolution : 13/05/42 en Crimée.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Tiflis, dans le District Militaire de Transcaucasie : au 22/06/41

Péninsule de Kertch en Crimée : en décembre 41

 

Historique :

            La Division rejoint la 47ème Armée lors de sa création en juillet 41 et reste stationnée dans le District Militaire de Transcaucasie.

Suite à l’incorporation du 251ème Régiment de Fusiliers de Montagne, le 25/12/41, elle lance 2 Régiments de Fusiliers de Montagne (251ème et 291ème) comme fer de lance de la 44ème Armée dans des assauts amphibie sur la péninsule de Kertch en Crimée.

Lors des assauts amphibies, les Régiments de Fusiliers de Montagne ont l’avantage que leur équipement est léger et facilement transportable dans de petits canots.

La Division est détruite lors de l’attaque de la 11ème armée allemande en mai 42 en Crimée.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

63ème Régiment de Fusiliers de Montagne

226ème Régiment de Fusiliers de Montagne

291ème Régiment de Fusiliers de Montagne

346ème Régiment de Fusiliers de Montagne

26ème Régiment d’Artillerie de Montagne

477ème Régiment d’Obusiers

273ème Bataillon Anti-Tanks

347ème Bataillon Anti-Aérien

170ème Bataillon de Sapeurs

53ème Escadron de Cavalerie de Reconnaissance

51ème Bataillon de Transmissions

116ème Bataillon Médical

A partir du 25/12/41 :

251ème Régiment de Fusiliers de Montagne

 

Rattachement :

District Militaire de Transcaucasie : Au 22/06/41

47ème Armée : en juillet 41

44ème Armée : 25/12/41 - ?

 

68ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation :

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

 

Historique :

            Au 22/06/41, la Division est sous le commandement du 58ème Corps de Fusiliers dans le District Militaire d’Asie Centrale et reste dans ce District et en Iran tout au long de la guerre.

Comme elle n’a jamais approchée le front, nous n’avons aucune information sur son organisation.

 

Organisation

 

Rattachement :

District Militaire d’Asie Centrale : Au 22/06/41

58ème Corps de Fusiliers : au 22/06/41

58ème Corps de Fusiliers : au 01/02/42

 

72ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : début 41 par transformation de la 72ème Division de Fusiliers dans le District Militaire Spécial de Kiev.

 

Date de Dissolution : 19/09/41 mais détruite dans la poche d’Ouman dès le début du mois d’aout 41.

 

Commandant :

            Général-Major Pavel Ivliïanovitch Abramidze : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

            Pavel Vasil’evitch Tchernousov : date inconnue

 

Localisation :

            District Militaire Spécial de Kiev : en début 41

 

Historique :

            La 72ème Division de Fusiliers de Montagne est toujours en cours de transformation lorsque la guerre débute.

            Les 133ème et 309ème Régiments de Fusiliers de Montagne sont rapidement placées en réserves de la 26ème Armée et le 65ème Régiment d’Artillerie de Montagne est détaché à la 99ème Division de Fusiliers dès le 23/06/41.

            La Division retraite tout l’été en Ukraine Occidental avant d’être détruite au début du mois d’aout 41 dans la poche d’Ouman.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

14ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

133ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

187ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

309ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

9ème Régiment d’Artillerie (à confirmer)

65ème Régiment d’Artillerie de Montagne

9ème Régiment d’Obusiers (à confirmer)

33ème Régiment d’Obusiers 

119ème Bataillon Anti-Tanks 

40ème Bataillon de Reconnaissance 

309ème Bataillon Anti-Aérien 

3ème Bataillon de Sapeurs 

55ème Bataillon de Transmission 

51ème Bataillon Médico-Sanitaire

Au 22/06/41 :

9904 hommes

7462 fusils

2579 fusils semi-automatiques

365 mitraillettes

351 mitrailleuses légères

110 mitrailleuses lourdes

54 canons anti-tanks de 45 mm

38 canons ou obusiers de 76 mm

24 obusiers de 122 mm

150 mortiers

433 camions

44 tracteurs

2112 chevaux

 

Rattachement :

8ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

 

76ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : juillet 36 par transformation de la Division de Montagne Arménienne dans le District Militaire de Transcaucasie.

 

Date de Dissolution : 06/12/41 ou  07/12/41 par transformation en 76ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire de Transcaucasie : juillet 36 – fin 41

 

Historique :

            La 76ème Division de Fusiliers de Montagne reste dans le District Militaire de Transcaucasie jusque fin 41.

            La Division est affectée à la 47ème Armée à partir de mi-juillet 41. Lors de la chute de Kiev, en septembre 41, la Division est l’une de celles qui se rue vers Kharkov pour former une nouvelle ligne de front.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

93ème Régiment de Fusiliers de Montagne

137ème Régiment de Fusiliers de Montagne

207ème Régiment de Fusiliers de Montagne

216ème Régiment de Fusiliers de Montagne

80ème Régiment d’Artillerie de Montagne

650ème Régiment d’Obusiers

Jusqu’au 07/12/41 :

93ème Régiment de Fusiliers de Montagne

207ème Régiment de Fusiliers de Montagne

216ème Régiment de Fusiliers de montagne

80ème Régiment d’Artillerie de Montagne

650ème Régiment d’Obusiers

 

Rattachement :

District Militaire de Transcaucasie : Au 22/06/41

47ème Armée : juillet 41 - ?

38ème Armée : fin septembre 41 – 06 ou 07/12/41

 

77ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : juillet 36 par transformation de la Division de Montagne Azerbaidjanaise dans le District Militaire de Transcaucasie.

 

Date de Dissolution : 11/05/42 par transformation en 77ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire de Transcaucasie : juillet 36 – fin 41

Crimée : fin 41 – mai 42

 

Historique :

            La 77ème Division de Fusiliers de Montagne reste dans le District Militaire de Transcaucasie jusque fin 41.

            La Division est affectée à la 44ème Armée à partir de mi-juillet 41. Elle reste en garnison dans le Caucase du Sud jusque fin 41 puis est affectée à la 51ème Armée pour réaliser des assauts amphibies en Crimée. Le 105ème Régiment de Fusiliers de Montagne s’y distingue particulièrement.

            La Division subit de plein fouet l’offensive de la 11ème armée allemande de Von Manstein en Crimée en mai 42. Elle est l’une des rares Divisions à survivre à la débâcle. Ses restes sont évacués de Crimée pour être transformés en 77ème Division de Fusiliers le 11/05/42.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

105ème Régiment de Fusiliers de Montagne

162ème Régiment de Fusiliers de Montagne

276ème Régiment de Fusiliers de Montagne

324ème Régiment de Fusiliers de Montagne

239ème Régiment d’Artillerie de Montagne

41ème Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

District Militaire de Transcaucasie : Au 22/06/41

47ème Armée : mi-juillet 41 – fin 41

51ème Armée : fin 41 - ?

47ème Armée : au 01/02/42

 

79ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : janvier 1939 à partir de la « Division de Sakhaline » en Extrême-Orient.

 

Date de Dissolution : fin 40 par transformation en 79ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Localisation :

            Ile de Sakhaline : janvier 39 – fin 40

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

 

83ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : 21/05/36 par transformation de la 1ère Division de Montagne Tukestanaise dans le District Militaire d’Asie Centrale.

 

Date de Dissolution : 09/10/43 par transformation en 128ème Division de Fusiliers  de Montagne de la Garde.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire d’Asie centrale : au 22/06/41

Nord de l’Iran : automne 41 – automne 42

            Mer Caspienne : en novembre 42

Péninsule de Taman : en janvier 43

 

Historique :

            La 83ème Division de Fusiliers de Montagne est l’une des plus anciennes unités de montagne de l’Armée Rouge puisqu’elle est en fait issue et l’héritière de la Brigade de Montagne « Turkestan » créée en 1918.

            Elle est stationnée dans le District Militaire d’Asie Centrale au début de la guerre, puis se déplace dans le nord de l’Iran en tant que troupe de garnison et y reste la plus grande partie de l’année 42.

Lors de l’avancée allemande dans le Caucase en automne 42, la 83ème Division de Fusiliers de Montagne est la seule unité de montagne qui reste en réserves et elle est déplacée vers le front en octobre 42.

Entre le 16/10/42 et le 03/11/42, elle est transférée par ferries à travers la Mer Caspienne vers Touapse pour rejoindre le Groupe de Forces de la Mer Noire.

En janvier 43, alors que les Allemands commencent à refluer du Caucase, la Division est affectée à la 56ème Armée pour reprendre la péninsule de Taman.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

45ème Régiment de Fusiliers de Montagne

100ème Régiment de Fusiliers de Montagne

150ème Régiment de Fusiliers de Montagne

428ème Régiment de Fusiliers de Montagne

67ème Régiment d’Artillerie de Montagne

42ème Escadron de Cavalerie de Reconnaissance

Jusqu’au 09/10/43 :

45ème Régiment de Fusiliers de Montagne

100ème Régiment de Fusiliers de Montagne

150ème Régiment de Fusiliers de Montagne

428ème Régiment de Fusiliers de Montagne

67ème Régiment d’Artillerie de Montagne

 

Rattachement :

District Militaire d’Asie Centrale : Au 22/06/41

58ème Corps de Fusiliers : au 22/06/41

58ème Corps de Fusiliers : au 01/02/42

Groupe de Forces de la Mer Noire : en novembre 42

56ème Armée : en janvier 43

20ème Corps de Fusiliers : mars 43 – juin 43

3ème Corps de Fusiliers de Montagne : juin 43 – 09/10/43

 

96ème Division de Fusiliers de Montagne de Vinnitsa « F.Ia. FABRICIUS »

 

Date de Mobilisation : janvier 40 ou début juin 41 par transformation de la 96ème Division de Fusiliers dans le District Militaire Spécial de Kiev.

 

Date de Dissolution : 24/01/42 par transformation en 14ème Division de Fusiliers de la Garde.

 

Commandant :

            Général-Major (Colonel ?) I.M. Chepetov : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire Spécial de Kiev : en janvier 40 ou en juin 41

            Frontière hongroise, dans le District Militaire Spécial de Kiev : au 22/06/41

            Kharkov : en novembre 41

 

Historique :

            La 96ème Division de Fusiliers de Montagne subit les assauts allemands dès le début de la guerre.

A partir de septembre 41, elle perd la majeure partie de son équipement de montagne. Les services de renseignements allemands et les relevés de l’armée soviétique la reprennent souvent comme une simple Division de Fusiliers.

Cependant, officiellement, elle n’a jamais changé d’appellation.

A la fin du mois de novembre 41, elle rejoint la nouvelle 37ème Armée pour effectuer une contre-offensive sur Kharkov.

En reconnaissance de ses performances contre les troupes allemandes sur le Don à la fin de l’année 41, elle est transformée en 14ème Division de Fusiliers de la Garde le 24/01/42.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

43ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

155ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

209ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

651ème Régiment de Fusiliers de Montagne 

146ème Régiment d’Artillerie de Montagne 

593ème  Régiment d’Obusiers 

63ème Bataillon Anti-Tanks

Au 22/06/41 :

8477 hommes

7442 fusils

1778 fusils semi-automatiques

294 mitraillettes

327 mitrailleuses légères

111 mitrailleuses lourdes

8 canons anti-tanks de 45 mm

32 canons ou obusiers de 76 mm

24 obusiers de 122 mm

129 mortiers

138 camions

17 tracteurs

3184 chevaux

 

Rattachement :

17ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

18ème Armée : juillet 41 – fin novembre 41

37ème Armée : fin novembre 41

 

101ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : fin 39 – début 40 en Extrême-Orient

 

Date de Dissolution : décembre 41 par conversion en 101ème Division de Fusiliers mais certaines sources datent cette conversion en octobre 40.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Iles de Sakhalin : tout au long de son existence

 

Historique :

            Stationnée en Extrême-Orient au début de la guerre, la division est convertie en Division de Fusiliers en décembre 41.

 

Organisation

 

Rattachement :

Corps Spécial de Fusiliers : Au 22/06/41

 

104ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation :

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

 

Historique :

 

Organisation

 

Au 30/11/39 :

95ème Régiment de Fusiliers (détaché de la 14ème Division de Fusiliers)

217ème Régiment de Fusiliers de Montagne

242ème Régiment de Fusiliers de Montagne

290ème Régiment d’Artillerie

Au 05/12/39 :

95ème Régiment de Fusiliers (détaché de la 14ème Division de Fusiliers)

217ème Régiment de Fusiliers de Montagne

242ème Régiment de Fusiliers de Montagne

290ème Régiment d’Artillerie

86ème Bataillon de Tanks (détaché de la 34ème Brigade de Tanks)

 

Rattachement :

14ème Armée : Au 30/11/39

 

138ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : 14/03/41 par transformation de la 138ème Division de Fusiliers dans le District Militaire de Transcaucasie.

 

Date de Dissolution : 08/04/42 par transformation en 138ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Leninakan, dans le District Militaire de Transcaucasie : au 22/06/41

Feodosiya sur le Front de Crimée : au 08/04/42

 

Historique :

            La Division reste dans le District Militaire de Transcaucasie tout au long de l’année 41.

Le 650ème Régiment de Fusiliers de Montagne participe aux opérations amphibies de janvier 42 près de Sudaka sur la péninsule de Kertch en Crimée.

            La Division souffre de lourdes pertes en février 42 et en mars 42 puis est transformée en 138ème Division de Fusiliers le 08/04/42.

 

Organisation

 

Au 14/03/41 :

344ème Régiment de Fusiliers de Montagne

554ème Régiment de Fusiliers de Montagne

650ème Régiment de Fusiliers de Montagne

768ème Régiment de Fusiliers de Montagne

295ème Régiment d’Artillerie de Montagne

536ème Régiment d’Obusiers 

230ème Bataillon Anti-Tanks 

326ème Bataillon  Anti-Aérien

155ème Escadron de Cavalerie de Reconnaissance

179ème Bataillon de Sapeurs

203ème Bataillon de Transmissions

135ème Bataillon Médical

408ème Compagnie de Camions

82ème Bataillon de Mitrailleuses (formé le 10/10/41)

Au 08/04/42 :

344ème Régiment de Fusiliers de Montagne

650ème Régiment de Fusiliers de Montagne

768ème Régiment de Fusiliers de Montagne

295ème Régiment d’Artillerie Légère 

230ème Bataillon Anti-Tanks 

155ème Escadron de Cavalerie 

326ème Bataillon  Anti-Aérien

179ème Bataillon de Sapeurs

203ème Bataillon de Transmissions

 

Rattachement :

23ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

45ème Armée : en juillet 41

46ème Armée : en octobre 41

47ème Armée : 25/12/41 - ?

51ème Armée : ? - 08/04/42

51ème Armée : au 01/02/42

 

192ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : novembre 40 à Voroshilovgrad dans le District Militaire de Kharkov.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Colonel A.S. Zakhartchenko : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Voroshilovgrad dans le District Militaire de Kharkov : en novembre 41

            District Militaire Spécial de Kiev : à partir de mai 41

 

Historique :

Bien que la Division soit en dessous de ses effectifs de temps de paix, elle parvient à survivre aux batailles sur les frontières en restant à l’écart des axes de progression allemands. Elle perd toutefois 5% de sa puissance par jour au début du mois de juillet 41.

            Encerclée dans la poche d’Ouman, elle est détruite au début du mois d’aout 41. Le seul élément de la Division qui parvient à survivre est le 676ème Régiment de Fusiliers de Montagne qui était détaché à la 15ème Division Mécanisée à partir du 06/08/41.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

427ème Régiment de Fusiliers de Montagne

618ème Régiment de Fusiliers de Montagne

676ème Régiment de Fusiliers de Montagne

753ème Régiment de Fusiliers de Montagne

283ème Régiment d’Artillerie de Montagne

Au 22/06/41 :

8865 hommes

8043 fusils

1780 fusils semi-automatiques

300 mitraillettes

349 mitrailleuses légères

147 mitrailleuses lourdes

8 canons anti-tanks de 45 mm

32 canons ou obusiers de 76 mm

24 obusiers de 122 mm

112 mortiers

134 camions

1 tracteur

3021 chevaux

 

Rattachement :

13ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

12ème Armée : en début juillet 41

 

194ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : 15/05/40 par transformation de la 194ème Division Motorisée de Fusiliers à Tachkent dans le District Militaire d’Asie Centrale.

 

Date de Dissolution : 26/08/41 par transformation en 194ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire d’Asie centrale : au 22/06/41

Mozhaysk : en mi-juillet 41

 

Historique :

La Division reçoit l’ordre de se diriger vers le front le 28/06/41. Du 05/07/41 au 14/07/41, elle est « en route » par voie ferrée du District Militaire d’Asie Centrale vers Mozhaysk dans la banlieue de Moscou où elle rejoint la 49ème Armée.

Elle est transformée en 194ème Division de Fusiliers le 26/08/41.

Certaines sources soviétiques référence la Division comme Division de Fusiliers dès le début de la guerre car elle n’est pas dotée du quatrième Régiment de Fusiliers.

Dans tous les cas, la Division n’a jamais combattu en tant que Division de Fusiliers de Montagne.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

405ème Régiment de Fusiliers de Montagne (jusque début aout 41)

470ème Régiment de Fusiliers de Montagne

616ème Régiment de Fusiliers de Montagne

299ème Régiment d’Artillerie de Montagne

179ème Bataillon Anti-Aérien

137ème Bataillon de Reconnaissance

158ème Bataillon de Sapeurs

114ème Bataillon de Transmissions

108ème Bataillon Médical

A partir de début aout 41 :

            954ème Régiment de Fusiliers

 

Rattachement :

District Militaire d’Asie Centrale : Au 22/06/41

58ème Corps de Fusiliers : au 22/06/41

49ème Armée : 19/07/41 - ?

49ème Armée : en aout 41

49ème Armée : en septembre 41

 

242ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : 29/08/42 par transformation de la 242ème Division de Fusiliers.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Montagnes du Caucase : en fin 42

Péninsule de Taman : en début 43

 

Historique :

            La Division est affectée au 3ème Corps de Fusiliers de Montagne au début du mois de septembre 42 puis aux 46ème, 47ème et 56ème Armée à la fin de l’année 42.

            Elle combat dans les montagnes du Caucase puis rejoint le 3ème Corps de Fusiliers de Montagne en juin 43 jusqu’à la fin de la guerre.

            Tout au long de la campagne de Crimée, en avril/mai 44, la Division conserve la vieille organisation des Régiments de Fusiliers de Montagne avec 5 compagnies.

            En aout 44, la Division est réorganisée avec 2 Bataillons de Fusiliers de Montagne dans chaque Régiment de Fusiliers de Montagne.

 

Organisation

 

Au 29/08/42 :

897ème Régiment de Fusiliers de Montagne

900ème Régiment de Fusiliers de Montagne

903ème Régiment de Fusiliers de Montagne

679ème Régiment d’Artillerie de Montagne

 

Rattachement :

Front de Transcaucasie (réserves) : au 29/08/42

Front de Transcaucasie (réserves) : au 04/09/42

3ème Corps de Fusiliers de Montagne : début septembre 42 – octobre 42

46ème Armée : en début octobre 42

47ème Armée : en 43

56ème Armée : en 43

3ème Corps de Fusiliers de Montagne : juin 43 – fin de la guerre

 

302ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : 18/07/41 à Krasnodar dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution : 31/03/42 par transformation en 302ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Krasnodar dans le District Militaire du Nord-Caucase : au 18/07/41

 

Historique :

            La 302ème Division de Fusiliers de Montagne est la seule Division de Fusiliers de Montagne de réserve formée à partir d’hommes appelés dans les premiers mois de la guerre.

Comme la guerre de montagne requiert un entrainement spécialisé et/ou en raison d’un manque de matériel spécialisé de montagne, la Division reste dans le District Militaire du Nord-Caucase jusque novembre 41 soit bien plus de temps qu’il ne faut pour préparer une unité en URSS en 41.

La Division inclut quelques tanks obsolètes BT-5 et T-26 dans son unité de reconnaissance ce qui implique que la Division a été formée avec le matériel disponible dans le District Militaire du Nord-Caucase plus que formé avec le matériel autorisé dans la dotation théorique.

La Division est affectée à la 51ème Armée à partir de novembre 41.

Durant l’accalmie des combats après la perte de la péninsule de Kertch, la Division est transformée en 302ème Division de Fusiliers le 31/03/42.

 

Organisation

 

Au 18/07/41 :

823ème Régiment de Fusiliers de Montagne

825ème Régiment de Fusiliers de Montagne

827ème Régiment de Fusiliers de Montagne

831ème Régiment de Fusiliers de Montagne

865ème Régiment d’Artillerie de Montagne

 

Rattachement :

51ème Armée : novembre 41 - ?

51ème Armée : au 01/02/42

 

318ème Division de Fusiliers de Montagne

 

Date de Mobilisation : 15/08/44 par transformation de la 318ème Division de Fusiliers.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

 

Historique :

            La Division sert au sein du 3ème Corps de Fusiliers de Montagne tout au long de son existence. Il n’y a aucune preuve de l’existence du quatrième Régiment de Fusiliers de Montagne.

Organisation

 

Au 15/08/44 :

1331ème Régiment de Fusiliers de Montagne

1337ème Régiment de Fusiliers de Montagne

1339ème Régiment de Fusiliers de Montagne

796ème Régiment d’Artillerie de Montagne

            443ème Bataillon Anti-Tanks

 

Rattachement :

3ème Corps de Fusiliers de Montagne : 15/08/44 – fin de la guerre