Version du 22/06/2020

 

1ère Division de Fusiliers

 

Date de Mobilisation :

 

Date de Dissolution : mai 40 par transformation en 1ère Division Mécanisée.

 

Date de Mobilisation : 13/03/42 dans l'Oblast d'Oulianovsk dans le District Militaire de la Volga.

 

Date de Dissolution : 31/12/42 par transformation en 58ème Division de Fusiliers de la Garde.

 

Date de Mobilisation : 14/11/43 au 08/12/43 par fusion de la 31ème Brigade de Fusiliers et de la 100ème Brigade de Fusiliers.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

            Oblast d'Oulianovsk dans le District Militaire de la Volga : au 13/03/42

            Secteur de Kuibyshev : juin 42 - juillet 42

            Secteur de Stalingrad : juillet 42 - 31/12/42

 

Historique :

            La Division passe plusieurs mois à l'entrainement dans le District Militaire de la Volga avant d'être déplacée dans le secteur de Kuibyshev en juin 42 pour compléter sa formation initiale au sein de la 5ème Armée de Réserve.

            En juillet 42, la Division rejoint le secteur de Stalingrad et combat tout au long des phases défensives puis aux contre-offensives initiales.

            Elle est transformée en 58ème Division de Fusiliers de la Garde le 31/12/42.

            La Division est de nouveau formée à la fin de l'année 43.

 

Organisation

 

Au 13/03/42 :

       408ème Régiment de Fusiliers

       412ème Régiment de Fusiliers

       415ème Régiment de Fusiliers

       1026ème Régiment d'Artillerie

Au 10/12/42 :

       9305 officiers et soldats

       7334 fusils

       649 mitraillettes

       144 mitrailleuses légères

       82 mitrailleuses lourdes

       3 mitrailleuses anti-aériennes de 12,7 mm

       211 mortiers

       48 canons de 76 mm

       30 canons de 45 mm

Au 14/11/43 :

       408ème Régiment de Fusiliers

       412ème Régiment de Fusiliers

       415ème Régiment de Fusiliers

       1026ème Régiment d'Artillerie

 

Rattachement :

            5ème Armée de Réserve : en mai 42

            5ème Armée de Réserve : en juin 42

            5ème Armée de Réserve : juin 42 - 10/07/42

            63ème Armée : 10/07/42 - novembre 42

            6ème Corps de Fusiliers de la Garde : novembre 42 - 31/12/42

            1ère Armée de la Garde : en novembre 42

6ème Corps de Fusiliers de la Garde : en fin novembre 42 – mi-décembre 42

            6ème Armée de la Garde : 14/11/43 - début janvier 44

            96ème Corps de Fusiliers : début janvier 44 - mars 45

            114ème Corps de Fusiliers : mars 45 - fin de la guerre

114ème Corps de Fusiliers : au 01/04/45

114ème Corps de Fusiliers : au 01/05/45

 

 2ème Division de Fusiliers Biélorusse « M.V. Frounze »

 

Date de Mobilisation : avant 1922 dans le District Militaire de Biélorussie.

 

Date de Dissolution : 19/09/41 mais détruite dès le 24/07/41.

 

Date de Mobilisation : 26/09/41 par transformation de la 2ème Division de Miliciens de Moscou.

 

Date de Dissolution : 23/11/41 mais détruite dès la fin du mois d'octobre dans la poche de Viazma.

 

Date de Mobilisation : 23/11/41 ou 25/11/41 par transformation de la 2ème Division de Cavalerie.

 

Date de Dissolution : 29/01/42 par transformation en 109ème Division de Fusiliers.

 

Date de Mobilisation : 31/12/41 dans le District Militaire d'Arkhangelsk.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Colonel Mikhail Danilovitch Grichine (Grishin) : au 22/06/41

 

Localisation :

            Région de Bialystok : au 22/06/41

            Région de Minsk : début juillet 41

            Viazma : en fin septembre 41

            Forteresse de Sébastopol, en Crimée : au 23/11/41

            District Militaire d'Arkhangelsk : 31/12/41 - fin mars 42

            Novgorod : fin avril 42 - janvier 44

            Narva : en février 44

            Etats Baltes : février 44 - fin de la guerre

 

Historique :

            Au 17/03/41, la Division reporte qu’elle possède bien 100% de ses transports hippomobiles mais seulement 70% de sa dotation en camions, 4% de ses ambulances et 43% de ses camions ravitailleurs. La Division est l’une des Divisions stationnées dans le renflement de Bialystok et dont la moitié des éléments est faite prisonnières dès les premières heures de la guerre.

            Dès le début des combats, la Division se déplace vers la frontière et prend position sur l’extrême flanc droit de la 10ème Armée. Ses éléments sont alors anéantis par les unités de panzers allemands. Elle parvient toutefois à s’extraire de la poche de Bialystok mais c’est pour mieux s’enfoncer dans la poche de Minsk au début du mois de juillet 41. La Division est officiellement dissoute le 19/09/41 mais est en fait retirée de l’ordre de bataille soviétique le 24/07/41, trois semaines après le début des combats.

            La Division est de nouveau formée le 26/09/42 à partir de la 2ème Division de Miliciens de Moscou. Elle est également rééquipée car les divisions de Miliciens n'avaient que des armes disponibles. Chaque Escadron de fusiliers est doté de nouvelles mitrailleuses légères et de 2 fusils semi-automatique SVT, chaque Compagnie de Mitrailleuses reçoit 12 mitrailleuses lourdes et chaque Compagnie de Mortiers reçoit 6 mortiers de 82 mm. Cela permet à la Division d'être proche de sa puissance de feu maximale.

            L'artillerie n'est pas en reste avec la perception de 24 canons de 76 mm, 8 obusiers de 122 mm et 4 mortiers de 120 mm.

            Cependant, la Division est détruite dès la fin du mois d'octobre 41 dans la poche de Viazma. Elle est officiellement retirée de l'ordre de bataille soviétique le 23/11/41.

            Elle est immédiatement reformée le même jour à Sébastopol à partir des unités de cavalerie démontée puis est transformée en 109ème Division de Fusiliers le 29/01/42.

            La Division est de nouveau formée dans le District Militaire d'Arkhangelsk le 31/12/41.

            Elle est ensuite positionnée en face de Novgorod en fin avril 42 et ce jusque janvier 44. Elle prend alors part à l'opération Novgorod-Louga et libère la ville de Novgorod le 20/01/44. Elle obtient le même jour l'Ordre du Drapeau Rouge.

            Dans la mesure où la Division n'est pas dans l'axe principal de l'avance vers l'Allemagne à la fin de l'année 44, l'équipement fourni pour l'artillerie montre que l'Armée Rouge conserve du matériel obsolète.

 

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

13ème Régiment de Fusiliers 

200ème Régiment de Fusiliers

261ème Régiment de Fusiliers 

164ème Régiment d’Artillerie Légère

243ème Régiment d’Obusiers 

70ème Bataillon Anti-Tanks 

94ème Bataillon Anti-Aérien 

320ème Bataillon de Sapeurs (non confirmé)

320ème Bataillon de Mortiers (non confirmé)

91ème Bataillon Médical 

59ème Bataillon de Reconnaissance (non confirmé)

43ème Bataillon de Transmissions (non confirmé)

84ème Bataillon de Transport Motorisé (non confirmé)

Au 26/09/41 :

            1282ème Régiment de Fusiliers

            1284ème Régiment de Fusiliers

            1286ème Régiment de Fusiliers

            970ème Régiment d'Artillerie

Au 23/11/41 :

            383ème Régiment de Fusiliers

            1330ème Régiment de Fusiliers

            Régiment de Fusiliers Mixte

            51ème Régiment d'Artillerie

Au 31/12/41 :

13ème Régiment de Fusiliers

200ème Régiment de Fusiliers

261ème Régiment de Fusiliers

164ème Régiment d’Artillerie

70ème Bataillon Anti-Tanks

15ème Bataillon de Sapeurs

91ème Bataillon Médical

59ème Compagnie de Reconnaissance

773ème Compagnie de Transmissions

497ème Compagnie de Défense Chimique

84ème Compagnie de Camions

414ème Boulangerie de Campagne

Jusqu’au 31/12/42 :

408ème Régiment de Fusiliers 

412ème Régiment de Fusiliers 

415ème Régiment de Fusiliers 

1026ème Régiment d’Artillerie

 

Rattachement :

16ème Corps de Fusiliers : au 03/09/39

1er Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

10ème Armée : au 01/07/41

32ème Armée : 26/09/41 - 10/10/41

19ème Armée : 10/10/41 - 23/11/41

District Militaire d'Arkhangelsk : 31/12/41 - fin mars 42

District Militaire d’Arkhangelsk : au 01/02/42

Front de Volkhov : fin mars 42 - fin avril 42

59ème Armée : fin avril 42 - ?

Armée Autonome Côtière : en mai 42

            112ème Corps de Fusiliers : en janvier 44

            8ème Armée : février 44 - aout 44

            42ème Armée : aout 44 - fin 44

            81ème Corps de Fusiliers : début 45 - ?

 

3ème Division de Fusiliers de l’Océan Pacifique

 

Date de Mobilisation : 1937 à partir d’une Division Territoriale en Extrême-Orient.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major S.F. Mogaïev : au 22/06/41

 

Localisation :

            Extrême-Orient : tout au long de la guerre

            Manchourie : en aout 45

 

Historique :

            Cette Division reste au sein de la 2ème Armée sur le Front de l’Extrême-Orient tout au long de la guerre et fait face aux Divisions japonaises. Elle fournit régulièrement des troupes pour le front contre l’Allemagne (13945 hommes entre 41 et 43), ce qui montre que les forces stationnées en Extrême-Orient sont utilisées à des fins d’entrainement et de mobilisation. Les seules opérations de cette Division sont lorsqu’’elle avance en Mandchourie en août 45 contre les japonais.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

8ème Régiment de Fusiliers 

70ème Régiment de Fusiliers 

264ème Régiment de Fusiliers 

65ème Régiment d’Artillerie Légère 

147ème Régiment d’Obusiers (jusqu’en janvier 42)

 

Rattachement :

2ème Armée : Au 22/06/41

2ème Armée : au 01/07/41

2ème Armée : au 01/08/41

2ème Armée : au 01/09/41

2ème Armée : au 01/02/42

2ème Armée : en avril 43

2ème Armée : en avril 45

2ème Armée : au 01/06/45

2ème Armée : au 01/07/45

2ème Armée : au 01/08/45

2ème Armée : au 09/08/45

2ème Armée : au 03/09/45

 

4ème Division de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : 08/08/22 à Alma-Alta dans le District Militaire d'Asie Centrale.

 

Date de Dissolution : 30/08/42.

 

Date de Mobilisation : février 43 au 12/03/43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Colonel I.P. Rosliy : au 22/06/41

 

Localisation :

            Transcaucasie : au 22/06/41

            District Militaire de Moscou : février 43 - 12/03/43

            Bezhitski : en septembre 43

            Pologne : en été 44

            Banlieue de Berlin : à la fin de la guerre

 

Historique :

            Cette Division présente plusieurs particularités au début de la guerre. Tout d’abord, elle possède son propre bataillon de tanks tout en étant stationnée dans le Caucase, loin des frontières dangereuses avec l’Allemagne ou le Japon. Au 22/06/41, elle possède 54 tanks T-26, 10 tankettes T-38, 10 véhicules blindés, 72 pièces d’artillerie, 66 mortiers, 30 canons anti-tanks de 45mm, 12 canons anti-aérien, 49 tracteurs, 500 camions de tout type, 3000 chevaux et l’ensemble de ses unités de fusiliers sont à effectifs complets (dont près de 65% de vétérans de la guerre contre la Finlande).

            Elle reste en Transcaucasie au sein de la 46ème Armée jusque mi-septembre 41 puis se dirige vers le front où elle couvre la retraite suite à l’encerclement de Kiev et d’Ouman. Le 20 /09/41, elle forme un groupe mobile (73ème Bataillon de Tanks, 41ème Bataillon de Reconnaissance, 80ème Bataillon Anti-Tanks, 6ème Bataillon Anti-Aérien) pour couvrir les restes de la 18ème Armée. Elle combat au sein de la 18ème Armée fin 41 et début 42.

            En décembre 41, elle est convertie dans un schéma plus petit en perdant son Régiment d’Obusiers. Au printemps 42, elle intègre la 12ème Armée. Tout en étant épargnée lors du désastre de Kharkov en mai-juin 42, elle souffre beaucoup lors de l’offensive allemande de juillet 42. Fin juillet 42, elle défend avec acharnement la région de Verknie Khoroli dans le Donbass contre les assauts de la 13ème Panzer Division. Les pertes sont si lourdes que la Division est dissoute le 30 août 42.

            La Division est de nouveau formée en février 43 dans le District Militaire de Moscou.

            Elle participe aux offensives de l'été 43. En septembre 43, elle obtient le titre honorifique "Bezhitski" pour la libération de la ville.

            A partir de 44, elle participe aux campagnes de Pologne et d'Allemagne pour terminer la guerre dans la banlieue de Berlin.

 

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

39ème Régiment de Fusiliers 

101ème Régiment de Fusiliers 

220ème Régiment de Fusiliers 

40ème Régiment d’Artillerie Légère 

95ème Régiment d’Obusiers (jusque décembre 41)

80ème Bataillon Anti-Tanks 

41ème Bataillon de Reconnaissance 

6ème Bataillon Anti-Aérien 

73ème Bataillon de Tanks

55ème Bataillon Médical

En février 43 :

39ème Régiment de Fusiliers

101ème Régiment de Fusiliers

220ème Régiment de Fusiliers

40ème Régiment d’Artillerie

80ème Bataillon Anti-Tanks

55ème Bataillon Médical

 

Rattachement :

5ème Corps de Fusiliers : au 03/09/39

3ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

3ème Corps de Fusiliers : au 01/07/41

46ème Armée : en juillet 41

46ème Armée : au 01/08/41

46ème Armée : au 01/09/41

18ème Armée : Fin 41/Début 42

12ème Armée : Printemps 42

12ème Armée : au 01/02/42

12ème Armée : au 25/07/42

12ème Armée : au 01/08/42

            District Militaire de Moscou : février 43 - mai 43

            11ème Armée : mai 43 - décembre 43

            25ème Corps de Fusiliers : décembre 43 - fin de la guerre

25ème Corps de Fusiliers : au 01/04/45

25ème Corps de Fusiliers : au 01/05/45

 

5ème Division de Fusiliers de Vitebsk « Prolétariat Tchécoslovaque »

 

Date de Mobilisation : avant 1921 à Vitebsk dans le District Militaire de Biélorussie.

 

Date de Dissolution : 05/10/42 par transformation en 44ème Division de Fusiliers de la Garde.

 

Date de Mobilisation : 13/10/42 à Yefremov dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Colonel Fedr Petrovitch Ozerov : au 22/06/41

 

Localisation :

            Luksiai (Lukshe), près de la frontière prussienne : au 22/06/41

            Région du Lac Ilmen : en juillet 41

            Yefremov dans le District Militaire de Moscou : au 13/10/42

 

Historique :

            Lorsque la guerre éclate, la Division a positionné 3 bataillons sur la frontière. Ces 3 bataillons sont anéantis par deux Infanterie Division dès les premières heures. La Division retraite alors vers Kaunas. Après un mois de combats défensifs, la Division se positionne mi-juillet au sud de Leningrad, dans la région du lac Ilmen.

Au 20/07, elle est réduite à la valeur d’un régiment renforcé (3500 hommes) avec 2000 fusils, 200 mitrailleuses légères, 14 mitrailleuses lourdes, 2 canons de 45 mm, 11 canons de 76 mm, 3 obusiers de 122 mm, 9 mortiers de 50 mm et 3 mortiers de 82 mm.

            En septembre 41, la Division est transférée à la 31ème Armée dans le Front de Réserve. Complétée et après une période de repos dans la région de Moscou, la Division retrouve les combats fin septembre mais est étrillée et se retrouve, une fois de plus, à effectif restreint dès le début du mois d’octobre (2600 hommes).

Elle est alors déplacée dans le nord du front de Kalinine en octobre 41. En mai 42, la Division est intégrée à la 29ème Armée du Front de Kalinine et de juillet à septembre 42, elle prend part à une série d’offensives contre la 9ème Armée allemande dans le saillant de Rzhev, au nord-ouest de Moscou.

            Alors que toutes ces attaques sont des échecs, la 5ème Division de Fusiliers se distingue particulièrement et est transformée en 44ème Division de Fusiliers de la Garde le 05/10/42.

            La Division est reformée dès le 13/10/42, certainement en utilisant les anciens cadres d'une unité existante, peut-être une Brigade de Fusiliers.

            La Division prend part à l'opération Bagration en juin 44 et obtient l'Ordre de Koutouzov le 25/07/44.

            A la fin de l'été 44, la Division est renforcée par 1100 remplacements issus du 18ème Régiment de Fusiliers de Réserve.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

142ème Régiment de Fusiliers (jusqu’au 05/10/42)

190ème Régiment de Fusiliers (jusqu’au 05/10/42)

336ème Régiment de Fusiliers (jusqu’au 05/10/42)

27ème Régiment d’Artillerie Légère (jusqu’au 05/10/42)

174ème Régiment d’Obusiers 

61ème Bataillon Anti-Tanks (jusqu’au 05/10/42)

28ème Bataillon de Reconnaissance 

54ème Bataillon de Sapeurs (non confirmé)

90ème Bataillon de Transmissions (non confirmé)

1er Bataillon de Transport Motorisé (non confirmé)

Au 13/10/42 :

142ème Régiment de Fusiliers

190ème Régiment de Fusiliers

336ème Régiment de Fusiliers

27ème Régiment d’Artillerie

61ème Bataillon Anti-Tanks

28ème Compagnie de Reconnaissance

 

Rattachement :

3ème Armée : au 03/09/39

16ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

16ème Corps de Fusiliers : au 01/07/41

27ème Armée : En juillet 41

65ème Corps de Fusiliers : au 01/08/41

27ème Armée : au 01/09/41

31ème Armée : En septembre 41

31ème Armée : au 01/02/42

29ème Armée : En mai 42

3ème Armée : 13/10/42 - mai 43

63ème Armée : mai 43 - novembre 43

82ème Corps de Fusiliers : en octobre 43

80ème Corps de Fusiliers : fin 43 - avril 45

40ème Corps de Fusiliers : avril 45 - fin de la guerre

40ème Corps de Fusiliers : au 01/05/45

 

6ème Division de Fusiliers d’Orel

 

Date de Mobilisation : avant 1925 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Colonel Mikhail Antonovitch Popsuï-Chapko (Popsuy-Shapko) : au 22/06/41

 

Localisation :

            Brest-Litovsk : au 22/06/41

            Autriche : en mars 45

            Manchourie : en aout 45

 

Historique :

            Au début de la guerre, la Division est disposée aux alentours de la forteresse de Brest-Litovsk. La majeure partie de la Division se retrouve coincée dans la forteresse et prend part aux combats héroïques mais désespérés. Elle n’est composée que de 350 hommes au 5 juillet 41. Ces hommes parviennent toutefois à retraiter derrière le Dniepr avec les restes de la 4ème Armée et rejoint la 3ème Armée le 25/07/41 avec qui elle reste jusque mi-avril 42.

            Tout au long de l’été 41, la force de la Division est équivalente à 2 ou 3 bataillons. Elle ne sera complétée qu’en hiver 41/42.

            D’avril 42 à novembre 42, elle fait partie de la 40ème Armée avant d’être affectée à la 10ème Armée de Réserve des réserves de la STAVKA. Tout au long de l’année 42, elle prend part aux combats dans la région de Voronej.

            En janvier 43, elle est redéployée dans le secteur du Front Sud-Ouest avec la 6ème Armée jusqu’aout 43 puis brièvement avec la 1ère Armée de la Garde.

A partir de février 44, elle combat au sein du 2ème Front d’Ukraine (le plus souvent avec la 53ème Armée).

            Au printemps 45, elle participe à la libération de l’Autriche. A la fin de la guerre en Europe, la Division est l’une des Divisions de vétérans redéployées en Mandchourie pour la campagne finale contre les japonais.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

84ème Régiment de Fusiliers 

125ème Régiment de Fusiliers 

333ème Régiment de Fusiliers 

131ème Régiment d’Artillerie Légère 

204ème Régiment d’Obusiers 

98ème Bataillon Anti-Tanks 

75ème Bataillon de Reconnaissance 

186ème Bataillon de Sapeurs 

37ème Bataillon de Transmissions  

31ème Bataillon de Transport Motorisé

95ème Bataillon Médical (non confirmé)

 

Rattachement :

11ème Corps de Fusiliers : au 03/09/39

28ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

28ème Corps de Fusiliers : au 01/07/41

13ème Armée : 25/07/41 - Mi-avril 42

45ème Corps de Fusiliers : au 01/08/41

45ème Corps de Fusiliers : au 01/09/41

13ème Armée : au 01/02/42

40ème Armée : mi-avril 42 - Novembre 42

10ème Armée de Réserve : Novembre 42 - Janvier 43

6ème Armée : Janvier 43 - Aout 43

1ère Armée de la Garde : Aout 43 - ?

53ème Armée : ? - Fin 44

40ème Armée : Début 45 - ?

50ème Corps de Fusiliers : 45

49ème Corps de Fusiliers : Aout 45

49ème Corps de Fusiliers : au 01/08/45

49ème Corps de Fusiliers : au 09/08/45

49ème Corps de Fusiliers : au 03/09/45

 

7ème Division de Fusiliers

 

Date de Mobilisation :

 

Date de Dissolution : juillet 40 par transformation en 7ème Division Mécanisée.

 

Date de Mobilisation : début aout 41 par transformation de la 7ème Division Mécanisée par l’ajout du 405ème Régiment de Fusiliers en remplacement du 23ème Régiment de Tanks détruit ou 12/09/41 par transformation de la 7ème Division Mécanisée.

 

Date de Dissolution : 27/12/41 mais est détruite dans la poche de Kiev dès la fin du mois de septembre 41.

 

Date de Mobilisation : 07/01/42 dans l'Oblast de Sverdlovsk dans le District Militaire de l'Oural.

 

Date de Dissolution : 28/06/45 par transformation en 118ème Division de Fusiliers de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :

            Poche de Kiev : 12/09/41 - fin septembre 41

            Oblast de Sverdlovsk dans le District Militaire de l'Oural : 07/01/42 - 21/08/42

            Oblast de Moscou dans le District Militaire de Moscou : 21/08/42 - ?

            Secteur de Veliki Luki : au début de l'année 43

 

Historique :

            La Division est formée à partir des deux Régiments Motorisés de Fusiliers de la 7ème Division Mécanisée ainsi qu'à partir du 405ème Régiment de Fusiliers de Montagne de la 194ème Division de Fusiliers de Montagne. Tout ceci se passe pendant l'encerclement de la 26ème Armée dans la poche de Kiev. En d'autres termes, la Division cesse d'exister avant même d'avoir terminée sa formation. Même si elle est détruite dès la fin du mois de septembre 41, elle est officiellement dissoute le 27/12/41.

            Le 24/10/41, Staline ordonne la formation d'une "Division de Fusiliers Estonienne".

            Le 18/12/41, l'ordre est donné au District Militaire de l'Oural de former la Division comme 7ème Division de Fusiliers Estonienne. La Division reçoit son premier commandant le 07/01/42.

            Au 25/07/42, la Division comporte 1085 officiers, 2488 sous-officiers et 9103 soldats soit un total de 12676 hommes.

            A partir de septembre 42, avec la 249ème Division de Fusiliers estonienne, elle forme le 8ème Corps de Fusiliers Estonien avec environ 27 000 soldats incluant 61,3% d'officiers estoniens et 30,7% d'officiers russes.

            La Division combat dans le secteur de Veliki Luki au début de l'année 43. Il ne lui reste alors que 6142 hommes au 01/02/43.

            Elle prend part à la libération de l'Estonie et à sa capitale, Tallin, à la fin de l'année 44 et obtient l'Ordre du Drapeau Rouge le 16/12/44 pour ses opérations en Estonie.

            La Division passe les trois derniers mois de la guerre sur la côte lituanienne.

En recrutant parmi les zones libérées d’Estonie au début de l'année 45, la 7ème Division de Fusiliers parvient à conserver à peu près sa force : au 17/03/45, alors que la majorité des Divisions de Fusiliers de l'Armée Rouge comporte moins de 5 000 hommes, la 7ème Division de Fusiliers comporte 9051 officiers et soldats et ses Compagnie de Fusiliers comportent plus de 130 hommes chacune.

 

Organisation

 

En mi-juillet 41 :

            405ème Régiment de Fusiliers

Au 12/09/41 :

            27ème Régiment de Fusiliers

            300ème Régiment de Fusiliers

            405ème Régiment de Fusiliers

            27ème Régiment d'Obusiers

            97ème Bataillon de Reconnaissance

            118ème Bataillon de Transmissions

Au 07/01/42 :

            27ème Régiment de Fusiliers

            300ème Régiment de Fusiliers

            354ème Régiment de Fusiliers

            23ème Régiment d'Artillerie

A partir du 01/03/42 :

            283ème Bataillon Anti-Tanks

            28ème Bataillon de Sapeurs

            118ème Bataillon de Mortiers

            482ème Compagnie de Reconnaissance

            149ème Batterie Anti-Aérienne

            70ème Compagnie de Défense Chimique

            118ème Bataillon de Transmissions

            86ème Bataillon Médical

A partir de décembre 42 :

            312ème Bataillon de Mitrailleuses

            Bataillon d'Instruction

 

Rattachement :

            26ème Armée : 12/09/41 - fin septembre 41

District Militaire de l’Oural : au 01/02/42

8ème Corps de Fusiliers Estonien : septembre 42 - fin de la guerre

 

8ème Division de Fusiliers de Minsk « F.E. Dzerjinski »

 

Date de Mobilisation : avant 1921 à Minsk dans le District Militaire de Biélorussie.

 

Date de Dissolution : 30/11/41 mais détruite dès la fin de juin 41.

 

Date de Mobilisation : 26/09/41 par transformation de la 8ème Division de Miliciens de Moscou.

 

Date de Dissolution : fin octobre 41.

 

Date de Mobilisation : 11/12/41 au 01/01/42 au Kazakhstan dans le District Militaire d'Asie Centrale.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Colonel Nikolaï Iosifovitch Fomine (Fomin) : au 22/06/41

 

Localisation :

            Stawiski : au 22/06/41

            Sud de l'autoroute Moscou-Minsk : en début octobre 41

            Kazakhstan dans le District Militaire d'Asie Centrale : décembre 41 - mars 42

            Secteur de Saratov : mars 42 - début avril 42

            Secteur est d'Orel : début avril 42 - ?

            Koursk : en juillet 43

            Kiev : à la fin de l'année 43

            Frontière roumano-hongroise : en été 44

            Carpathes tchécoslovaques : décembre 44 - fin de la guerre

 

Historique :

            Positionnée à la frontière polonaise au début de la guerre avec le 1er Corps de Fusiliers, la Division est l’une des plus à l’ouest du Front de l’Ouest. Attaquée par des Divisions d’Infanterie, elle retraite rapidement avant d’être détruite dans une poche située à l’ouest de Minsk à la fin du mois de juin 41.

            Reformée en septembre 41, la Division est toujours sous-dotée en personnels et en équipement. Elle est détruite dès la fin du mois d'octobre 41 mais le commandant et quelques troupes parviennent à s'échapper et serviront de base à la formation de la nouvelle 8ème Division de Fusiliers au début de l'année 42.

            Bien qu'ayant le même commandant et les mêmes cadres que l'ancienne 8ème Division de Miliciens de Moscou, la Division est formée à 80% de Kazakhs d'Asie Centrale.

            En mars 42, la Division est considérée comme prête au combat et est assignée à la STAVKA, à la 48ème Armée au début du mois d'avril 42 puis à la 13ème Armée jusqu'au 15/11/43.

            Elle participe aux opérations autour de Koursk en juillet 43 puis aux combats à l'ouest de Kiev à la fin de l'année 43.

            Affectée à la partir d'avril 44 au 17ème Corps de Fusiliers de la Garde, la Division avance à travers les collines des Carpates vers la frontière roumano-hongroise à l'été 44.

            Après une période de réserve entre fin aout 44 et novembre 44, la Division reprend le chemin du front en décembre 44 pour combattre jusqu'à la fin de la guerre dans les Carpathes tchécoslovaques.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

151ème Régiment de Fusiliers 

229ème Régiment de Fusiliers 

310ème Régiment de Fusiliers 

62ème Régiment d’Artillerie Légère 

117ème Régiment d’Obusiers 

108ème Bataillon Anti-Tanks 

162ème Bataillon Anti-Aérien 

254ème Bataillon de Sapeurs 

20ème Bataillon de Reconnaissance (non confirmé)

Au 26/09/41 :

            1299ème Régiment de Fusiliers

            1301ème Régiment de Fusiliers

            1303ème Régiment de Fusiliers

            975ème Régiment d'Artillerie

            Bataillon Anti-Tanks

Au 11/12/41 :

151ème Régiment de Fusiliers

229ème Régiment de Fusiliers

310ème Régiment de Fusiliers

62ème Régiment d’Artillerie

108ème Bataillon Anti-Tanks

21ème Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

4ème Armée : au 03/09/39

1er Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

1er Corps de Fusiliers : au 01/07/41

32ème Armée : 26/09/41 - fin octobre 41

District Militaire d'Asie Centrale : 11/12/41 - mars 42

District Militaire d’Asie Centrale : au 01/02/42

STAVKA : mars 42 - début avril 42

48ème Armée : début avril 42 - 15/07/42

            48ème Armée : en avril 42

            13ème Armée : 15/07/42 - 15/11/43

15ème Corps de Fusiliers : au 01/07/43

            77ème Corps de Fusiliers : 15/11/43 - avril 44

            17ème Corps de Fusiliers de la Garde : avril 44 - fin de la guerre

            18ème Armée : en mai 45

 

9ème Division de Fusiliers (parfois appelée 9th Foot Cossak Rifle Division)

 

Date de Mobilisation : 05/09/43 à Krasnodar dans le District Militaire du Nord-Caucase par transformation de la 9ème Division de Fusiliers de Montagne.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

            Krasnodar dans le District Militaire du Nord-Caucase : au 05/09/43

            Prague : à la fin de la guerre

 

Historique :

            La 9ème Division de Fusiliers est la seule Division ethnique formée dans un but de propagande. Elle est formée par transformation de la 9ème Division de Fusiliers de Montagne comme une Division de Cosaque de Reconnaissance ou comme Division de Plastoun (infanterie cosaque du Kouban ou du Terek) et un certain nombre de photographie ont été prises d'officiers et de soldats dans leurs costumes traditionnels cosaques.

            Pourtant, un grand nombre de cosaques ont supporté les armées blanches pendant la guerre civile et un grand nombre de tribus supportent les Allemands. Aussi, les Soviétiques essaient de montrer que les cosaques se sont ralliés à leur cause.

            En plus de ses uniformes particuliers et de sa propagande, la Division a une organisation avec plus de troupes. Si les détails exacts de son organisation interne ne sont pas connus, à sa formation, la Division comporte 14 500 soldats soit plus de 50% de la dotation d'une Division de Fusiliers normale. En plus de son Bataillon de SU, la Division a son propre Bataillon Anti-Aérien (inusuel à ce niveau d'unité normale de Fusiliers) et son Bataillon Anti-Tanks est supposé être doté de canon anti-tanks de 85 mm, organisation normalement vue au niveau des Corps de Cavalerie ou de Tanks.

 La Division termine la guerre dans le secteur de Prague et sa dénomination complète est "9ème Division de Fusiliers de Krasnodar-Plastoun, Ordre de Koutouzov de 2ème Classe".

 

Organisation

 

Au 05/09/43 :

            36ème Régiment de Fusiliers

            121ème Régiment de Fusiliers

            193ème Régiment de Fusiliers

            256ème Régiment d'Artillerie

            1448ème Régiment SU

            544ème Bataillon Anti-Aérien

En avril 45 :

1448ème Régiment SU

Au 08/05/45 :

1448ème Régiment SU

 

Rattachement :

            District Militaire du Nord-Caucase : 05/09/43 - novembre 43

            Armée Côtière Autonome : novembre 43 - février 44

            Armée Autonome Maritime : février 44 - mars 44

            18ème Armée : mars 44 - aout 44

            60ème Armée : aout 44 - fin de la guerre

28ème Corps de Fusiliers : au 01/04/45

            60ème Armée : au 08/05/45

 

10ème Division de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : juin 1922 à Petrozavodsk dans le District Militaire de Leningrad.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major Ivan Federovitch Fadaïev (Fadeev) : au 22/06/41

 

Localisation :

            Kuliai : au 22/06/41

            Golfe de Finlande : en septembre 41

            Nord de Leningrad : en mars 42

            Finlande : en juin 44

 

Historique :

            Positionnée sur la cote de la mer Baltique à 50 kilomètres en arrière du front, la Division est rapidement rattrapée et attaquée par trois Divisions d’infanterie allemandes.

            Au 4 juillet 1941, ses régiments de fusiliers ne sont plus composés que de 800 hommes, son Bataillon Anti-Tanks n’a plus que 2 canons, son Régiment d’Artillerie ne possède plus que 23 canons et son régiment d’obusiers est détruit.

            Légèrement renforcée en juillet 41 (2600 hommes au 10/07/41), elle retraite à travers les Pays Baltes pour se positionner en septembre 41 dans le secteur ouest de Leningrad (secteur d’Oranienbaum (Lomonossov), sur la côte du Golfe de Finlande avec la 8ème Armée).

            Déplacée au nord de Leningrad avec la 23ème Armée en mars 42, elle protège les accès nord de la ville contre les finlandais. Affectée à un secteur calme, il est probable que la Division ait eu un effectif et une dotation réduits jusqu’au début 44. Elle est toutefois renforcée par les restes de la 73ème Brigade de Fusiliers-Marins en septembre 43. Les autres Divisions de ce secteur ont des pelotons de fusiliers à 2 sections et les compagnies ne comprennent que 60 hommes.

            En juin 44, toujours avec la 23ème Armée, elle prend part à l’offensive contre la Finlande. Elle reste au sein de cette Armée jusqu’à la fin de l’année avant d’intégrer le 6ème Corps de Fusiliers avec qui elle termine la guerre en Europe.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

62ème Régiment de Fusiliers 

98ème Régiment de Fusiliers 

204ème Régiment de Fusiliers (non confirmé)

264ème Régiment de Fusiliers (non confirmé)

30ème Régiment d’Artillerie Légère 

140ème Régiment d’Obusiers 

168ème Bataillon Anti-Aérien 

94ème Bataillon de Sapeurs 

 

Rattachement :

10ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

10ème Corps de Fusiliers : au 01/07/41

10ème Corps de Fusiliers : au 01/08/41

Front de Leningrad : au 01/09/41

8ème Armée : En septembre 41

Groupe d’Opération de la Neva : au 01/02/42

23ème Armée : En mars 42 - Fin 44

6ème Corps de Fusiliers : En 45

 

11ème Division de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : avant 1922 dans le District Militaire de Leningrad.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major Nikolaï Aleksandrovitch Sokolov : au 22/06/41

 

Localisation :

            Sud-Est de Šiauliai en Lituanie : au 22/06/41

            Sud du Lac Ladoga : en octobre 41

            Lituanie : en 45

 

Historique :

            Le 21/06/41, la Division se positionne au Sud-Est de Šiauliai en Lituanie au sein des réserves de la 8ème Armée. Attaquée dès le 24 juillet 41 par les 1ère et 6ème PanzerDivisionen, la Division retraite avec la 8ème Armée dans la région de Narva qu’elle protège en aout-septembre 41. Déplacée en octobre 41 au sud du lac Ladoga (région de Leningrad), elle parvient à ne pas être encerclée dans le siège de Leningrad.

            Après des passages dans les 54ème et 55ème Armées, elle protège la région de Volkhov tout au long des années 42 et 43 et fait partie des troupes de reconquête de Leningrad. Après janvier 43, elle bloque toujours l’accès à Leningrad avec la 2ème Armée de Choc. En janvier 44, lorsque les allemands quittent Leningrad, la Division fait partie de la 1ère Armée de Choc du 2ème Front Balte. Elle reste avec ce Front jusqu’à la fin de la guerre, principalement avec la 42ème Armée. Elle combat ensuite dans les Pays Baltes pour finir la guerre, là où elle l’avait commencé, c'est-à-dire dans la région de Narva.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

163ème Régiment de Fusiliers 

219ème Régiment de Fusiliers 

320ème Régiment de Fusiliers 

72ème Régiment d’Artillerie Légère 

539ème Régiment d’Obusiers (non confirmé)

11ème Bataillon Anti-Tanks (non confirmé)

33ème Bataillon de Reconnaissance (non confirmé)

26ème Bataillon de Sapeurs 

87ème Bataillon de Transmissions (non confirmé)

23ème Bataillon de Transport Motorisé (non confirmé)

 

Rattachement :

            8ème Armée : en décembre 39

11ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

10ème Corps de Fusiliers : Au 01/07/41

10ème Corps de Fusiliers : au 01/08/41

8ème Armée : au 01/09/41

55ème Armée : En octobre 41

54ème Armée : Fin 41/début 42

            8ème Armée : en septembre 41

54ème Armée : au 01/02/42

8ème Armée : Début 42

2ème Armée de Choc : En janvier 43

1ère Armée de Choc : En janvier 44

2ème Armée de Choc : en janvier 44

42ème Armée : Après aout 44

14ème Corps de Fusiliers de la Garde : En 45

 

12ème Division de Fusiliers de Sibrevkoma

 

Date de Mobilisation : avant 1922.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major A.M. Maksimov : au 22/06/41

 

Localisation :

            Extrême-Orient : tout au long de la guerre

 

Historique :

            Bien qu’identifiée par les allemands sur le front Ouest, la 12ème Division de Fusiliers est l’une des Divisions les plus anciennes stationnées en Extrême-Orient. Elle reste avec la 2ème Armée et fait face aux Divisions japonaises tout au long de la guerre avant de lancer l’offensive en aout 45.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

57ème Régiment de Fusiliers 

192ème Régiment de Fusiliers 

214ème Régiment de Fusiliers 

7ème Régiment d’Artillerie Légère 

238ème Régiment d’Obusiers (jusqu’en janvier 42)

 

Rattachement :

2ème Armée : Au 22/06/41

2ème Armée : au 01/07/41

2ème Armée : au 01/08/41

2ème Armée : au 01/09/41

26ème Armée : en décembre 41   

2ème Armée : au 01/02/42

2ème Armée : en avril 43

2ème Armée : en avril 45

2ème Armée : au 01/06/45

2ème Armée : au 01/07/45

2ème Armée : au 01/08/45

2ème Armée : au 09/08/45

2ème Armée : au 03/09/45

 

13ème Division de Fusiliers du Daghestan

 

Date de Mobilisation : avant 1925 dans le District Militaire du Nord-Caucase en tant que Division Territoriale.

 

Date de Dissolution : 19/09/41 mais détruite dès fin juin 41.

 

Date de Mobilisation : 24/09/41 par transformation de la 5ème Division de Miliciens de Leningrad.

 

Date de Dissolution :

 

 

Commandant :

            Général-Major Andreï Zinov’evitch Naoumov (Naumov) : au 22/06/41

 

Localisation :

            Région de Bialystok : au 22/06/41

            Leningrad : septembre 41 - juin 44

            Isthme de Carélie : juin 44 - septembre 44

            Vistule, Oder et Silésie : en 45

            Prague : en mai 45

 

Historique :

            La 13ème Division de Fusiliers est une des Divisions stationnées sur la frontière à l’ouest de Bialystok. La Division n’est pas attaquée pendant les 2 premiers jours de la guerre car les allemands veulent fixer la 10ème Armée pendant que leurs Panzers enveloppent ses flancs. Encerclée à partir du 25 juin dans la poche de Bialystok, elle est détruite dès la fin du mois de juin 41.

            La Division est de nouveau formée lorsque les assaut allemands directs cessent en automne 41 devant Leningrad. Par conséquent, elle a une première année d'existence relativement calme en restant en position défensive pour couvrir la Neva.

            En janvier 43, la Division participe à l'opération Iskra qui vise à soulager le siège sur Leningrad.

            En janvier 44, lorsque les Soviétiques brisent définitivement le siège de Leningrad, La Division perd plus d'un tiers de ses soldats en moins d'un mois.

            La Division participe à l'offensive contre l'armée finlandaise à partir du 10/06/44.

            En novembre 44, la Division est assignée à la 59ème Armée qui est déployée beaucoup plus au sud. Elle prend alors part aux opérations sur la Vistule, sur l'Oder, sur la Silésie et à la prise de Prague.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

119ème Régiment de Fusiliers 

172ème Régiment de Fusiliers 

296ème Régiment de Fusiliers 

48ème Régiment d’Artillerie Légère 

58ème Régiment d’Obusiers 

115ème Bataillon Anti-Tanks 

312ème Bataillon Anti-Aérien 

369ème Bataillon de Sapeurs 

113ème Bataillon de Reconnaissance (non confirmé)

59ème Bataillon de Transmissions (non confirmé)

Au 24/09/41 :

            119ème Régiment de Fusiliers

            172ème Régiment de Fusiliers

            296ème Régiment de Fusiliers

            48ème Régiment d'Artillerie

            369ème Bataillon de Sapeurs

A partir de 42 :

            115ème Bataillon Anti-Tanks

 

Rattachement :

5ème Corps de Fusiliers : au 03/09/39

5ème Corps de Fusiliers : au 22/06/41

10ème Armée : au 01/07/41

42ème Armée : octobre 41 - décembre 42

42ème Armée : au 01/02/42

            67ème Armée : janvier 43 - mars 43

            55ème Armée : mars 43 - début 44

            2ème Armée de Choc : en début 44

            3ème Front Balte : début 44 - 01/06/44

            Front de Leningrad (réserves) : 01/06/44 - 10/06/44

            6ème Corps de Fusiliers : 10/06/44 - septembre 44

            59ème Armée : novembre 44 - 45

            43ème Corps de Fusiliers : en 45

43ème Corps de Fusiliers : au 01/04/45

43ème Corps de Fusiliers : au 01/05/45

 

14ème Division de Fusiliers « de Krivoi Rog »

 

Date de Mobilisation : en 1922 à Moscou.

 

Date de Dissolution : 30/12/44 par transformation en 101ème Division de Fusiliers de la Garde.

 

Date de Mobilisation :

 

Date de Dissolution : 30/12/44 par transformation en 101ème Division de Fusiliers de la Garde.

 

Commandant :

            Général-Major Aleksandr Afanas’evitch Jourba (Dgurba) : au 22/06/41

 

Localisation :

            Frontière Finlandaise, au Nord-Ouest de Mourmansk : au 22/06/41

            Finlande : en octobre 44

 

Historique :

            La 14ème Division de Fusiliers est l’une des deux Divisions qui couvrent la route directe entre la frontière finlandaise et le port de Mourmansk. Ses unités sont éparpillées sur 330 kilomètres de la cote de la mer de Barents. Sous la poussée allemande, la Division recule pour s’aligner le long de la rivière Zapadnaïa Litsa où le front se stabilise entre septembre 41 et octobre 44 en protection de la ville de Mourmansk.

            Pendant cette période et à l’instar des autres Divisions sur ce front relativement calme, la 14ème Division de Fusiliers voit ses forces réduites de moitié avec cependant l’ajout d’un bataillon de skieurs. A partir du 7 octobre 44, elle fait partie de l’offensive visant à chasser les allemands de Finlande.

 

Organisation

 

Au 30/11/39 :

135ème Régiment de Fusiliers

325ème Régiment de Fusiliers

143ème Régiment d’Artillerie

241ème Régiment d’Obusiers

Au 22/06/41 :

95ème Régiment de Fusiliers

135ème Régiment de Fusiliers (jusque juillet 42)

325ème Régiment de Fusiliers

155ème Régiment de Fusiliers (à partir de juillet 42)

143ème Régiment d’Artillerie Légère

241ème Régiment d’Obusiers (jusque début 42)

149ème Bataillon Anti-Tanks

35ème Bataillon de Reconnaissance

182ème Bataillon Anti-Aérien (non confirmé)

31ème Bataillon de Sapeurs

289ème Bataillon de Sapeurs

278ème Bataillon de Transmission

 

Rattachement :

14ème Armée : Au 30/11/39

14ème Armée : au 22/06/41

14ème Armée : au 01/07/41

14ème Armée : au 01/08/41

14ème Armée : au 01/09/41

Groupe d’Opération de Mourmansk : au 01/10/41

Groupe d’Opération de Mourmansk : au 01/11/41

Groupe d’Opération de Mourmansk : au 01/12/41

Groupe d’Opération de Kem : au 01/01/42

14ème Armée : au 01/02/42

14ème Armée : au 01/03/42

14ème Armée : au 01/04/42

14ème Armée : au 01/05/42

14ème Armée : au 01/06/42

14ème Armée : au 01/07/42

14ème Armée : au 01/08/42

14ème Armée : au 01/09/42

14ème Armée : au 01/10/42

14ème Armée : au 01/11/42

14ème Armée : au 01/12/42

14ème Armée : au 01/01/43

14ème Armée : au 01/02/43

14ème Armée : au 01/03/43

14ème Armée : au 01/04/43

131ème Corps de Fusiliers : Au 07/10/44

 

15ème Division de Fusiliers

 

Date de Mobilisation :

 

Date de Dissolution : mai 40 par transformation en 15ème Division Mécanisée.

 

Date de Mobilisation : mi-aout 41 par transformation de la 15ème Division Mécanisée par l’ajout du 676ème Régiment de Fusiliers en remplacement du 14ème Régiment de Tanks détruit ou 06/08/41 par transformation de la 15ème Division Mécanisée.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

            Secteur de Briansk : mai 42 - juillet 43

            Koursk : en juillet 43

            Baranovitchi : au 08/07/44

            Orel : en aout 44

 

Historique :

            La Division est formée par l'amalgame du 676ème Régiment de Fusiliers de la 192ème Division de Fusiliers de Montagne aux restes de la 15ème Division Mécanisée.

            Lorsque la 6ème Armée est défaite dans la poche d'Uman en aout 41, la 15ème Division Mécanisée parvient à s'échapper et est rapidement transformée en 15ème Division de Fusiliers.

            Après une longue période dans le secteur de Briansk, la Division sécurise les arrières de la 13ème Armée lors de la bataille de Koursk.

            En juin 44, la Division prend part à l'opération Bagration et participe à la libération de Baranovitchi le 08/07/44.

            En aout 44, la Division reçoit le 218ème Régiment de Fusiliers de Réserve pour compléter ses forces.

            Elle rencontre les forces britanniques au nord de Berlin en fin avril 45.

            Le 04/06/45, pour avoir pris part à l'assaut et au nettoyage de la ville de Stettin, elle reçoit le titre honorifique " de Stettin".

            Son appellation complète à la fin de la guerre est : "15ème Division de Fusiliers de Shivashko et de Stettin, Ordre de Lénine, deux Ordres du Drapeau Rouge, Ordre de Souvorov, Ordre du Drapeau Rouge des Travailleurs".

 

Organisation

 

Au 06/08/41 :

            47ème Régiment de Fusiliers

            321ème Régiment de Fusiliers

            676ème Régiment de Fusiliers

            203ème Régiment d'Artillerie

            166ème Bataillon Anti-Tanks

            75ème Bataillon de Sapeurs

            77ème Compagnie Motorisée de Reconnaissance

            182ème Bataillon de Transmissions

            96ème Bataillon Médical

            170ème Hôpital Vétérinaire

En mi-aout 41 :

            676ème Régiment de Fusiliers

Au 01/09/41 :

            47ème Régiment de Fusiliers détaché à la 6ème Armée

A partir d'aout 44 :

             218ème Régiment de Fusiliers de Réserve

 

Rattachement :

            12ème Armée : 06/08/41 - début 42

            Front Sud : au 01/09/41

12ème Armée : au 01/02/42

Front Sud (réserves) : début 42 - 20/05/42

13ème Armée : 20/05/42 - juillet 43

            29ème Corps de Fusiliers : au 05/07/43 - 21/07/43

29ème Corps de Fusiliers : au 01/07/43

            70ème Armée : 21/07/43 - fin aout 43

            29ème Corps de Fusiliers : fin aout 43 - avril 44

            65ème Armée : avril 44 - 22/06/44

            18ème Corps de Fusiliers : 22/06/44 - fin de la guerre

18ème Corps de Fusiliers : au 01/04/45

18ème Corps de Fusiliers : au 01/05/45

 

16ème Division de Fusiliers « Oulianov » de V.I. Kivkidze

 

Date de Mobilisation : en 1922 dans le District Militaire de la Volga.

 

Date de Dissolution : 29/08/41.

 

Date de Mobilisation : 18/12/41 dans le District Militaire de l'Oural.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major Il’ia Mikhaïlovitch Lioubovtsev (Lyubovtsev) : au 22/06/41

 

Localisation :

            Ouest de Tallin : au 22/06/41

            District Militaire de l'Oural : 18/12/41 - fin décembre 41

            District Militaire de Moscou : fin décembre 41 - fin 42

            Secteur de Briansk : fin 42 - aout 43

            District Militaire de Moscou : aout 43 - septembre 43

            Lituanie : en aout 44

            Prusse Orientale : au début de l'année 45

 

Historique :

            La 16ème Division de Fusiliers est l’une des premières Divisions à occuper les Etats Baltes en 40. Alors que le QG de la Division est basé à Tallin, une partie des unités occupe les iles dans le Golfe de Riga alors qu’une autre partie est en cours de déplacement vers la frontière prussienne.

            La Division appartient momentanément au Groupe d’Opération de Narva en juillet 41 et au début du mois d’aout 41, elle participe à la défense du port de Tallin avant de se disloquer complètement sous les poussées allemandes et d’être dissoute le 29/08/41.

            La Division est de nouveau formée le 18/12/41 comme 16ème Division de Fusiliers Lituanienne. Elle est rapidement transférée vers le District Militaire de Moscou.

            A la fin du mois de janvier 42, elle ne comporte que 2000 hommes, mais le 03/04/42, elle est déjà dotée de 6000 soldats et 12 398 soldats au 22/05/42.

            A la fin du mois de décembre 42, la Division comporte 10 251 hommes dont 48% d'officiers lituaniens, 40,9% sous-officiers lituaniens et 32,8% soldats lituaniens.

Même si les cadres de la Division sont issus du 29ème Corps Territorial Lituanien d'avant-guerre détruit en 41, la plupart des soldats sont des réfugiés qui ont fuient la Lituanie suite à l'avancée allemande.

            Plus de la moitié de ces réfugiés sont des juifs même s’ils ne sont jamais majoritaires dans la division, la présence de ces juifs fait que la Division est connue dans l'Armée Rouge comme la Division Juive.

            A la fin de l'année 42, la Division part enfin pour le front dans le secteur de Briansk.

            La Division participe à l'opération Bagration et franchit la frontière lituanienne en aout 44. Elle fournit alors des cadres à la formation de la 50ème Division de Fusiliers de Réserve Lituanienne.

            Tout au long de la guerre, la Division a été utilisée comme Division d'Assaut.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

156ème Régiment de Fusiliers 

167ème Régiment de Fusiliers 

249ème Régiment de Fusiliers 

224ème Régiment d’Artillerie Légère 

18ème Bataillon de Reconnaissance 

Au 18/12/41 :

156ème Régiment de Fusiliers

167ème Régiment de Fusiliers

249ème Régiment de Fusiliers

224ème Régiment d’Artillerie

282ème Bataillon Anti-Tanks

93ème Bataillon de Sapeurs

148ème Batterie Anti-Aérienne

18ème Compagnie de Reconnaissance

80ème Bataillon Médical

367ème Compagnie de Camions

 

Rattachement :

27ème Armée : Au 22/06/41

Front Nord (réserves) : au 01/07/41

11ème Corps de Fusiliers : au 01/08/41

Front de Leningrad : au 01/09/41

District Militaire de Moscou : au 01/02/42

12ème Armée : au 04/09/42

48ème Armée : mars 43 - aout 43

42ème Corps de Fusiliers de la Garde : au 01/07/43

District Militaire de Moscou : aout 43 - septembre 43

4ème Armée de Choc : septembre 43 - mars 44

2ème Armée de la Garde : aout 44 - décembre 44

4ème Armée de Choc : décembre 44 - février 45

10ème Armée de la Garde : février 45 - mars 45

6ème Armée de la Garde : mars 45 - fin de la guerre

 

17ème Division de Fusiliers de Gorki « Présidium du Soviet Suprême de l’U.R.S.S. »

 

Date de Mobilisation : 1918 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : détruite fin juillet 41.

 

Date de Mobilisation : 26/09/41 par transformation de la 17ème Division de Miliciens de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

 

Commandant :

            Général-Major Terentiï Kirillovitch Batsanov : au 22/06/41

 

Localisation :

            Région de Lida au Nord-Ouest de Grodno : au 22/06/41

            Orel : juillet 43 - aout 43

            Bobrouisk : en juin 44

            Grodno : en juillet 44

            Königsberg : en 45

 

Historique :

            La 17ème Division de Fusiliers s’est déjà distinguée lors de la guerre d’hiver contre la Finlande en 39/40 car elle a obtenu l’Ordre du « Drapeau Rouge » pour son action offensive contre la ligne Mannerheim à la fin de la guerre. Au 22/06/41, la Division n’est qu’à 40% de ses effectifs soit 6000 hommes.

            Lors du début de la guerre contre les allemands, la Division est positionnée à Lida directement dans l’axe de l’offensive du 3ème Panzer Group. Elle est alors séparée des autres unités de son Corps de Fusiliers.

            Certaines sources évoquent que la dernière date à laquelle la Division a un commandant est le 29/06/41. D’autres sources relatent que la Division fait partie du 44ème Corps de Fusiliers du 10/07/41 au 01/08/41. On peut donc supposer que seuls les restes de la Division font partie du 44ème Corps de Fusiliers au mois de juillet 41.

            La Division est reformée dès la fin du mois de septembre 41. Elle participe à la contre-offensive de l'hiver 41-42 puis est assignée à un secteur assez calme jusque aout 42.

            Elle participe à l'offensive contre les concentrations allemandes en juillet 43 et aout 43 autour d'Orel et à la libération de Bobrouisk et de Grodno en juin 44 et juillet 44. Elle reçoit alors le titre honorifique "de Bobrouisk" en juillet 44.

            En 45, la Division prend part au combat autour de la ville de Königsberg où elle termine la guerre.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

55ème Régiment de Fusiliers 

271ème Régiment de Fusiliers 

278ème Régiment de Fusiliers 

20ème Régiment d’Artillerie Légère 

390ème Régiment d’Obusiers (jusqu’au 31/08/41)

102ème Bataillon Anti-Tanks (jusqu’au 31/08/41)

161ème Bataillon Anti-Aérien 

114ème Bataillon de Sapeurs (non confirmé)

Au 01/09/41 :

            390ème Régiment d’Obusiers détaché à la 22ème Armée

            102ème Bataillon Anti-Tanks détaché à la 22ème Armée

Au 26/09/41 :

            1312ème Régiment de Fusiliers

            1314ème Régiment de Fusiliers

            1316ème Régiment de Fusiliers

            980ème Régiment d'Artillerie

            102ème Bataillon Anti-Tanks

En 42 :

            161ème Bataillon Anti-Aérien

 

Rattachement :

21ème Corps de Fusiliers : Au 22/06/41

1er Corps de Fusiliers : au 01/07/41

44ème Corps de Fusiliers : 10/07/41 - 01/08/41

33ème Armée : 26/09/41 - mi-octobre 41

43ème Armée : mi-octobre 41 - aout 42

43ème Armée : en novembre 41

43ème Armée : au 01/02/42

33ème Armée : aout 42 - mars 43

            33ème Armée : en fin novembre 42 – mi-décembre 42

16ème Armée : mars 43 - avril 43

50ème Armée : avril 43 - juillet 43

38ème Corps de Fusiliers : juillet 43 - fin aout 43

80ème Corps de Fusiliers : fin septembre 43 - janvier 44

53ème Corps de Fusiliers : janvier 44 - fin de la guerre

            48ème Armée : en mars 45

 

18ème Division de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : avant 1925 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 31/08/41 mais détruite dès le 20/07/41.

 

Date de Mobilisation : 26/09/41 par transformation de la 18ème Division de Miliciens de Moscou.

 

Date de Dissolution : 05/01/42 par transformation en 11ème Division de Fusiliers de la Garde.

 

Date de Mobilisation : 23/02/42 à Riazan dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Colonel K.V. Sviridov : au 22/06/41

 

Localisation :

            En provenance District Militaire de la Volga : au 22/06/41

            Orcha, dans la région de Smolensk : fin juin 41

            Viazma : en octobre 41

            Zvenigorod : au 14/10/41

            Riazan dans le District Militaire de Moscou : 23/02/42 - juin 42

            Ouest de Stalingrad : aout 42 - septembre 42

            District Militaire de Moscou : octobre 42 - décembre 42

            Leningrad : décembre 42 - ?

            Secteur de Volkhov : avril 43 - janvier 44

            Carélie : en juin 44

            Prusse Orientale : en début 45

            Pologne : en 45

            Près de Berlin : à la fin de la guerre

 

Historique :

            Affectée à la 20ème Armée au 22/06/41, la Division est en mouvement dans la région de Kazan dans le District Militaire de la Volga. Engagée de manière partielle et désordonnée en fonction des arrivées de ses unités dans la région de Orcha à partir du 29/06/41, la Division manque de cohérence et est prise au piège dans la région de Moguilev et est détruite dès la fin du mois de juillet 41. Si le numéro de la Division n’est officiellement retiré de l’ordre de bataille soviétique que le 31/08/41, la Division disparait des cartes de situation à partir du 20/07/41.

            La Division est reformée dès la fin du mois de septembre 41. Virtuellement détruite dans la poche de Viazma en octobre 41, de nombreux éléments parviennent à s'échapper de la poche et la Division est de nouveau rassemblée à Zvenigorod le 14/10/41.

            Dans les combats furieux pour bloquer les allemands devant Moscou, la Division a de très lourdes pertes puis est renforcée pour assurer son existence.

            Lors de la contre-offensive qui commence le 05/12/41, la Division est en second échelon de la 16ème Armée mais dès le 12/12/41, les 1306ème et 1308ème Régiments de Fusiliers sont dissous suite à leurs lourdes pertes. Le 282ème Régiment de Fusiliers, unité autonome de la 16ème Armée, les remplace alors au sein de la Division.

            En reconnaissance de ses combats défensifs en octobre 41 et de son agressivité lors de la contre-offensive de décembre 41, la Division est transformée en 11ème Division de Fusiliers de la Garde le 05/01/42.

            Elle est de nouveau formée le 23/02/42 dans le District Militaire de Moscou. Après une longue période d'instruction, elle est déployée à l'ouest de Stalingrad en aout 42 pour tenter de ralentir l'avancée allemande. Elle est renvoyée dans le District Militaire de Moscou dès le mois d'octobre 42 pour y être recomplétée.

            Elle est redéployée dans le secteur de Leningrad en décembre 42 et participe à l'opération Iskra en janvier 43 et parvient même à entrer en contact avec les troupes de Leningrad et maintenir une zone de connexion vers Leningrad.

            En juin 44, elle participe à l'offensive qui poussent définitivement les Finlandais hors de la guerre.

            En octobre 44, elle est placée en réserve pendant 3 mois puis revient sur le front au début de l'année 45 pour combattre en Prusse Orientale, en Pologne et terminer la guerre près de Berlin.

 

Organisation

 

Au 30/11/39 :

97ème Régiment de Fusiliers

208ème Régiment de Fusiliers

316ème Régiment de Fusiliers

3ème Régiment d’Artillerie

12ème Régiment d’Obusiers

381ème Bataillon de Tanks

201ème Bataillon de Tanks Lance-Flammes

Au 22/06/41 :

97ème Régiment de Fusiliers

208ème Régiment de Fusiliers

316ème Régiment de Fusiliers

3ème Régiment d’Artillerie Légère

365ème Régiment de Fusiliers (à partir du 18/10/41)

Au 26/09/41 :

            1306ème Régiment de Fusiliers

            1308ème Régiment de Fusiliers

            1310ème Régiment de Fusiliers

            978ème Régiment d'Artillerie

A partir du 20/10/41 :

            365ème Régiment de Fusiliers

A partir du 18/11/41 :

            518ème Régiment de Fusiliers de la 129ème Division de Fusiliers

A partir du 12/12/41 :

            282ème Régiment de Fusiliers

Jusqu’au 05/01/42 :

282ème Régiment de Fusiliers

365ème Régiment de Fusiliers

518ème Régiment de Fusiliers

978ème Régiment d’Artillerie

Au 23/02/42 :

            414ème Régiment de Fusiliers

            419ème Régiment de Fusiliers

            424ème Régiment de Fusiliers

            1027ème Régiment d'Artillerie

            359ème Bataillon Anti-Tanks

            72ème Bataillon de Sapeurs

 

Rattachement :

56ème Corps de Fusiliers : Au 30/11/39

            8ème Armée : en décembre 39

            8ème Armée : en janvier 40

20ème Armée : Au 22/06/41

61ème Corps de Fusiliers : au 01/07/41

61ème Corps de Fusiliers : Début juillet 41

33ème Armée : 26/09/41 - octobre 41

16ème Armée : au 14/10/41

16ème Armée : en décembre 41

District Militaire de Moscou : 23/02/42 - juin 42

1ère Armée de Réserve : juin 42 - 10/07/42

            4ème Armée de Tanks : en juillet 42

64ème Armée : 10/07/42 - fin juillet 42

4ème Armée de Tanks : fin juillet 42 - fin septembre 42

            STAVKA : fin septembre 42 - octobre 42

            District Militaire de Moscou : octobre 42 - décembre 42