Version du 19/11/2018

 

1ère Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 31/10/42 sur le Front Sud-Ouest.

 

Date de Dissolution : 01/03/43 par transformation en 1ère Division d’Artillerie de la Garde.

 

Date de Mobilisation : 25/09/44 dans le District Militaire de Karkhov.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Stalingrad : 31/10/42 – 01/03/43

District Militaire de Karkhov

 

Historique :

La 1ère Division d’Artillerie est formée pour coordonner le support d’artillerie lors de la défense de Stalingrad tout au long de la bataille entre novembre 42 et décembre 42.

A la fin du mois de janvier 43, les Régiments sous son autorité sont organisés dans de nouvelles Brigades.

En honneur de sa participation lors de la destruction de la 6ème Armée allemande à Stalingrad, la Division est transformée en 1ère Division d’Artillerie de la Garde le 01/03/43.

Lors de sa seconde mobilisation, la Division s’entraîne avec le 2ème Corps d’Artillerie mais monte sur le Front avec le 5ème Corps d’Artillerie. Avec ses 7 Brigades sous son commandement, elle est l’une des plus puissantes Division s d’Artillerie de l’Armée Rouge.

Elle combat tout au long de l’année 45 au sein du 2ème Front Biélorusse et termine la guerre en support de la 70ème Armée.

 

Organisation

 

4ème Brigade de Mortiers : fin janvier 43 – 01/03/43

8ème Brigade d’Artillerie Légère : fin janvier 43 – 01/03/43

9ème Brigade de Mortiers Lourds : 25/09/44 – fin de la guerre

13ème Brigade d’Obusiers : fin janvier 43 – 01/03/43

13ème Brigade de Mortiers de la Garde : décembre 44 – fin de la guerre

19ème Brigade de Canons : fin janvier 43 – 01/03/43

41ème Brigade de Mortiers : 25/09/44 – fin de la guerre

112ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : 25/09/44 – fin de la guerre

156ème Brigade d’Obusiers Lourds : 25/09/44 – fin de la guerre

166ème Brigade d’Artillerie Légère : 25/09/44 – fin de la guerre

167ème Brigade d’Obusiers : 25/09/44 – fin de la guerre

 

119ème Régiment de Mortiers : début janvier 43 – fin janvier 43

126ème Régiment de Mortiers : début janvier 43 – fin janvier 43

136ème Régiment de Mortiers : début janvier 43 – fin janvier 43

143ème Régiment de Mortiers : début janvier 43 – fin janvier 43

274ème Régiment d’Obusiers : 31/10/42 – début janvier 43

275ème Régiment d’Obusiers : 31/10/42 – fin janvier 43

331ème Régiment d’Obusiers : 31/10/42 – début janvier 43

468ème Régiment d’Artillerie Légère Anti-Tanks : 31/10/42 – début janvier 43

468ème Régiment d’Artillerie Légère : début janvier 43 – fin janvier 43

501ème Régiment d’Artillerie Légère Anti-Tanks : 31/10/42 – début janvier 43

501ème Régiment d’Artillerie Légère : début janvier 43 – fin janvier 43

1107ème Régiment de Canons : début janvier 43 – fin janvier 43

1162ème Régiment de Canons : 31/10/42 – début janvier 43

1166ème Régiment de Canons : 31/10/42 – fin janvier 43

1189èmeRégiment d’Artillerie Légère Anti-Tanks : 31/10/42 – début janvier 43

1189ème Régiment d’Artillerie Légère : début janvier 43 – fin janvier 43

 

Rattachement :

2ème Corps d’Artillerie : au 27/10/44 – mi-novembre 44

3ème Corps d’Artillerie : en janvier 45

2ème Front Biélorusse : en 45

8ème Corps d’Artillerie : en 45 et jusque mars 45

70ème Armée : à la fin de la guerre

 

2ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 22/11/42 au sein des réserves du Front de Volkhov.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Novgorod : en janvier 44

Prusse Orientale : en fin 44

Cote Balte : en 45

Berlin : en fin avril 45

 

Historique :

La Division est réorganisée en Brigades à peine un mois après sa formation. Elle passe toute la guerre dans le secteur nord du Front de l’Est, tout d’abord au sein du Front de Volkhov, puis celui du 3ème Front Balte et enfin le 2ème Front Biélorusse à partir de 45.

Elle n’est pas renforcée pendant l’année 43 car le secteur nord du Front n’a pas la priorité.

La Division supporte la 59ème Armée en janvier 44 lors de la prise de Novgorod. Suite à cette victoire, la Division commence à être renforcée. Elle continue à supporter différentes armées au sein du 3ème Front Balte puis du 1er Front Balte à la fin de l’année 44 en Prusse Orientale.

Au début de l’année 45, elle supporte le 2ème Front Biélorusse lors de son avance le long de la cote balte puis est transférée au sein du 1er Front Biélorusse en avril 45.

Elle termine la guerre à Berlin au sein du 6ème Corps d’Artillerie en support de la 5ème Armée.

 

Organisation

 

4ème Brigade d’Obusiers : fin décembre 42 - juin 43

5ème Brigade de Mortiers : fin décembre 42 – fin de la guerre

7ème Brigade de Canons : fin décembre 42 - avril 44

10ème Brigade d’Obusiers de la Garde : juin 43 – fin de la guerre

16ème Brigade de Canons de la Garde : avril 44 – fin de la guerre

20ème Brigade d’Artillerie Légère : fin décembre 42 – fin de la guerre

48ème Brigade d’Obusiers Super Lourds de la Garde : mars 44 – fin de la guerre

68ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : fin décembre 42 – fin de la guerre

121ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : avril 44 – fin de la guerre

 

172ème Régiment d’Obusiers : 22/11/42 – fin décembre 42

445ème Régiment d’Obusiers : 22/11/42 – fin décembre 42

1163ème Régiment de Canons : 22/11/42 – fin décembre 42

1164ème Régiment de Canons : 22/11/42 – fin décembre 42

1225èmeRégiment d’Obusiers : 22/11/42 – fin décembre 42

 

Rattachement :

Front de Volkhov : 22/11/42 - ?

59ème Armée : en janvier 44

2ème Armée de la Garde : en avril 44

3ème Front Balte : ? - fin 44

1er Front Balte : fin 44 - 45

2ème Front Biélorusse : en 45

1er Front Biélorusse : en avril 45

6ème Corps d’Artillerie : en fin avril 45

 

3ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 04/11/42 au sein de la 20ème Armée.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Orel : en juillet 43

 

Historique :

La Division est réorganisée en Brigades à peine un mois après sa formation. Elle supporte la 16ème Armée au début de l’année 43 mais n’est réellement engagée qu’à partir du mois de mai 43 lorsqu’elle est affectée à la 11ème Armée de la Garde.

Elle sert au sein du Front de Briansk tout au long de l’année 43, la plupart du temps avec le 8ème Corps d’Artillerie.

Après son transfert au 1er Front Ukrainien au début de l’année 44, elle supporte la 1ère Armée de la Garde pendant le 1er semestre de l’année puis sert en support à la 5ème Armée de la Garde à partir de novembre 44 jusqu’à la fin de la guerre.

La Division reçoit ses derniers renforts au mois de décembre 44.

 

Organisation

 

1ère Brigade d’Obusiers : décembre 42 – fin de la guerre

5ème Brigade de Canons : décembre 42 – fin de la guerre

7ème Brigade de Mortiers : décembre 42 – fin de la guerre

15ème Brigade d’Artillerie Légère : décembre 42 – fin de la guerre

25ème Brigade d’Obusiers Super Lourds de la Garde : décembre 44 – fin de la guerre

116ème Brigade d’Obusiers Lourds : juillet 43 – fin de la guerre

117ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : septembre 43 – fin de la guerre ou juin 43 – septembre 43 (à confirmer)

 

169ème Régiment de Mortiers : décembre 42 – décembre 42

171ème Régiment de Mortiers : 04/11/42 – décembre 42

173ème Régiment d’Obusiers : 04/11/42 – décembre 42

186ème Régiment de Mortiers : 04/11/42 – décembre 42

510ème Régiment d’Obusiers : 04/11/42 – décembre 42

511ème Régiment d’Obusiers : 04/11/42 – décembre 42

528ème Régiment de Canons : 04/11/42 – décembre 42

637ème Régiment d’Artillerie Légère : 04/11/42 – décembre 42

685ème Régiment d’Artillerie Légère : 04/11/42 – décembre 42

998ème Régiment de Canons : 04/11/42 – décembre 42

1170èmeRégiment d’Artillerie Légère : 04/11/42 – décembre 42

 

Rattachement :

20ème Armée : au 04/11/42

16ème Armée : en début 43

11ème Armée de la Garde : mai 43 - ?

Front de Briansk : en 43

8ème Corps d’Artillerie : aout 43 - ?

1er Front Ukrainien : 44 – 45

1ère Armée de la Garde : en janvier 44

1ère Armée de la Garde : au 1er semestre 44

5ème Armée de la Garde : novembre 44 - fin de la guerre

 

4ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 16/11/42 sur le Front du Don.

 

Date de Dissolution : 01/03/43 par transformation en 2ème Division d’Artillerie de la Garde.

 

Date de Mobilisation : juin 44 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : juin 44 – 18/09/44

 

Historique :

La 4ème Division d’Artillerie supporte différentes Armées du Front du Don qui détruisent la 6ème Armée allemande à Stalingrad.

A partir du 01/02/43, les Régiments sont intégrés à des Brigades. Elle est transformée en 2ème Division d’Artillerie de la Garde le 01/03/43 en reconnaissance de son rôle dans la destruction des forces allemandes à Stalingrad.

Lors de sa deuxième formation, la 4ème Division d’Artillerie reste à l’instruction dans le District Militaire de Moscou jusqu’au 18/09/44 puis est affectée au 10ème Corps d’Artillerie jusqu’à la fin de la guerre.

La 4ème Division d’Artillerie supporte différentes armées du 1er Front Ukrainien soit en tant que Division Indépendante soit en tant que partie du 10ème Corps d’Artillerie.

 

Organisation

 

3ème Brigade de Canons : 01/02/43 – 01/03/43

6ème Brigade d’Artillerie Légère : 01/02/43 – 01/03/43

8ème Brigade de Mortiers : 01/02/43 – 01/03/43

14ème Brigade d’Obusiers : 01/02/43 – 01/03/43

30ème Brigade de Mortiers de la Garde : décembre 44 – fin de la guerre

37ème Brigade de Mortiers : juin 44 ou septembre 44 – fin de la guerre

49ème Brigade de Mortiers Lourds : septembre 44 – fin de la guerre

50ème Brigade d’Obusiers Super Lourds de la Garde : décembre 44 – fin de la guerre

163ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : juin 44 ou septembre 44 – fin de la guerre

168ème Brigade d’Artillerie Légère : septembre 44 – fin de la guerre

171ème Brigade d’Obusiers : septembre 44 – fin de la guerre

 

5ème Régiment d’Artillerie d’Armée de la Garde : 16/11/42 – 01/02/43

7ème Régiment d’Artillerie d’Armée de la Garde : 16/11/42 – 01/02/43

108ème Régiment de Mortiers : décembre 42 – 01/02/43

114ème Régiment de Mortiers : décembre 42 – 01/02/43

129ème Régiment de Mortiers : décembre 42 – 01/02/43

135ème Régiment d’Obusiers : 16/11/42 – 01/02/43

272ème Régiment d’Obusiers : 16/11/42 – 01/02/43

338ème Régiment d’Artillerie Anti-Tanks Légère : 16/11/42 – 01/02/43

381ème Régiment d’Artillerie Anti-Tanks Légère : 16/11/42 – 01/02/43

391ème Régiment d’Artillerie Anti-Tanks Légère : 16/11/42 – 01/02/43

1100ème Régiment de Canons : 16/11/42 – décembre 42

1101ème Régiment de Canons : 16/11/42 – décembre 42

 

Rattachement :

10ème Corps d’Artillerie : 20/09/44 – fin de la guerre

 

5ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 07/11/42 au sein des réserves du Front de Briansk.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

 

Historique :

La Division est réorganisée en Brigades à peine un mois après sa formation. Elle est assignée au Front Central en mars 43, puis au 4ème Corps d’Artillerie en mai 43. Elle est renforcée en mai 43.

Si elle est parfois détachée de manière individuelle pour soutenir des armées, elle opère sous le commandement du 4ème Corps d’Artillerie jusqu’à la fin de la guerre.

 

Organisation

 

1ère Brigade de Mortiers : fin décembre 42 – fin de la guerre

9ème Brigade d’Obusiers : fin décembre 42 – fin de la guerre

16ème Brigade d’Artillerie Légère : fin décembre 42 – aout 43

23ème Brigade d’Artillerie Légère de la Garde : 10/08/43 – fin de la guerre

24ème Brigade de Canons : fin décembre 42 – fin de la guerre

86ème Brigade d’Obusiers Lourds : mai 43 – fin de la guerre

100ème Brigade d’Obusiers Lourds : mai 43 – fin de la guerre

 

106ème Régiment de Mortiers : décembre 42 – fin décembre 42

124ème Régiment de Mortiers : décembre 42 – fin décembre 42

139ème Régiment de Mortiers : décembre 42 – fin décembre 42

142ème Régiment de Mortiers : décembre 42 – fin décembre 42

208ème Régiment d’Obusiers : 07/11/42 – fin décembre 42

293ème Régiment d’Obusiers : 07/11/42 – fin décembre 42

484ème Régiment d’Artillerie Anti-Tanks Légère : 07/11/42 – fin décembre 42

540ème Régiment d’Artillerie Anti-Tanks Légère : 07/11/42 – fin décembre 42

642ème Régiment de Canons : 07/11/42 – fin décembre 42

753ème Régiment de Canons : 07/11/42 – fin décembre 42

876ème Régiment d’Obusiers : 07/11/42 – fin décembre 42

 

Rattachement :

Front Central : mars 43 – mai 43

4ème Corps d’Artillerie : 24/04/43 - fin de la guerre

 

6ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 10/11/42 au sein du Front Ouest.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Vistule : en janvier 45

Berlin : à la fin de la guerre

 

Historique :

La Division est assignée à la 16ème Armée à partir de janvier 43 puis à la 11ème Armée de la Garde à partir du 16/04/43. La Division reste avec le 8ème Corps d’Artillerie de juillet 43 jusqu’au début de l’année 44.

Elle est ensuite affectée au 1er Front Biélorusse. Lors de l’opération « Bagration », la 6ème Division d’Artillerie supporte la 47ème Armée, puis elle supporte la 8ème Armée de la Garde lors du franchissement de la Vistule en janvier 45.

Elle termine la guerre en supportant la 47ème Armée près de Berlin.

 

Organisation

 

2ème Brigade de Mortiers : décembre 42 – fin de la guerre

10ème Brigade de Canons : décembre 42 – fin de la guerre

18ème Brigade d’Obusiers : décembre 42 – fin de la guerre

21ème Brigade d’Artillerie Légère : décembre 42 – fin de la guerre

118ème Brigade d’Obusiers Lourds : juillet 43 – fin de la guerre

119ème Régiment d’Obusiers Super Lourds : juin 43 ou juillet 43 – aout 43

124ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : octobre 44 – fin de la guerre

 

113ème Régiment de Mortiers : décembre 42 – décembre 42

123ème Régiment de Mortiers : décembre 42 – décembre 42

130ème Régiment de Mortiers : décembre 42 – décembre 42

135ème Régiment de Mortiers : décembre 42 – décembre 42

173ème Régiment d’Obusiers : 10/11/42 – décembre 42

486ème Régiment de Canons : 10/11/42 – décembre 42

600ème Régiment d’Artillerie Légère : 10/11/42 – décembre 42

1171ème Régiment de Canons : 10/11/42 – décembre 42

1314ème Régiment d’Artillerie Légère : 10/11/42 – décembre 42

1320ème Régiment d’Artillerie Légère : 10/11/42 – décembre 42

 

Rattachement :

16ème Armée : janvier 43 – 16/04/43

11ème Armée de la Garde : 16/04/43 - juillet 43

8ème Corps d’Artillerie : juillet 43 – début 44

1er Front Biélorusse : début 44 – fin de la guerre

47ème Armée : en juin 44

8ème Armée de la Garde : en janvier 45

47ème Armée : à la fin de la guerre

 

7ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 17/11/42 à décembre 42 au sein du Front Sud-Ouest.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Carélie : juin 44 – aout 44

Hongrie : en 45

Autriche : en 45

 

Historique :

La 7ème Division d’Artillerie est formée pour supporter les forces qui continuent l’offensive après l’encerclement de Stalingrad et qui sont impliquées dans des opérations offensives à partir de la fin novembre 42 avec la 3ème Armée de la Garde. C’est pour cela que les Régiments ne sont pas intégrés à des Brigades avant le mois de février 43.

La 7ème Division d’Artillerie passe la plupart du temps sur la portion Sud du Front de l’Est, tout d’abord avec le Front Sud-Ouest, puis avec les 2ème et 3ème Front Ukrainien en 44 et 45.

Après avoir soutenu la 3ème Armée de la Garde et la 51ème Armée en janvier 44, la 7ème Division d’Artillerie est envoyée dans le nord pour soutenir la 7ème Armée Autonome lors de l’offensive contre la Finlande entre juin 44 et aout 44.

Après cet intermède dans un paysage de marais et de forets, la 7ème Division d’Artillerie est de nouveau envoyée dans le sud pour soutenir la 46ème armée à partir d’octobre 44.

Elle est ensuite affectée au 3ème Front Ukrainien comme unité autonome lors de l’offensive vers la Hongrie et l’Autriche.

 

Organisation

 

3ème Brigade de Mortiers : février 43 – fin de la guerre

9ème Brigade de Canons de la Garde : juin 43 – fin de la guerre

11ème Brigade d’Artillerie Légère : février 43 – fin de la guerre

17ème Brigade de Canons : février 43 – fin de la guerre

25ème Brigade d’Obusiers : février 43 – fin de la guerre

105ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : juillet 43 – fin de la guerre

 

101ème Régiment de Mortiers : 17/11/42 – février 43

103ème Régiment de Mortiers : 17/11/42 – février 43

107ème Régiment de Mortiers : 17/11/42 – février 43

124ème Régiment d’Obusiers : 17/11/42 – février 43

210ème Régiment d’Artillerie Légère : 17/11/42 – février 43

213ème Régiment de Canons : 17/11/42 – février 43

320ème Régiment d’Obusiers : 17/11/42 – février 43

525ème Régiment d’Artillerie Légère : 17/11/42 – février 43

870ème Régiment d’Artillerie Légère : 17/11/42 – février 43

877ème Régiment d’Obusiers : 17/11/42 – février 43

1092ème Régiment de Canons : 17/11/42 – février 43

 

Rattachement :

3ème Armée de la Garde : en fin novembre 43

2ème Front Biélorusse : en 44 et 45

3ème Front Biélorusse : en 44 et 45

3ème Armée de la Garde : en janvier 44

51ème Armée : en janvier 44

7ème Armée Autonome : juin 44 – aout 44

46ème Armée : en octobre 44

3ème Front Ukrainien : fin 44 – fin de la guerre

 

8ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 05/11/42 dans l’Oblast de Moscou dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 07/03/43 par transformation en 3ème Division d’Artillerie de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :

Oblast de Moscou dans le District Militaire de Moscou : au 05/11/42

 

Historique :

La 8ème Division d’Artillerie supporte la 6ème Armée lors de l’offensive du 16/12/42 contre la 2ème Armée allemande.

Elle supporte ensuite différentes unités entre décembre 42 et février 43 dont la 3ème Armée de Tanks qui est défaite lors de la contre-offensive de Von Manstein à Kharkov.

Cela explique que la Division n’est pas réorganisée en Brigades avant la fin du mois de janvier 43.

La Division est transformée en 3ème Division d’Artillerie de la Garde le 07/03/43 en reconnaissance de sa participation à la destruction de la 2ème Armée allemande et de la 2ème Armée hongroise.

 

Organisation

 

2ème Brigade d’Artillerie Légère : fin janvier 43 – 07/03/43

12ème Brigade de Canons : fin janvier 43 – 07/03/43

6ème Brigade de Mortiers : février 43 – 07/03/43

28ème Brigade d’Obusiers : fin janvier 43 – 07/03/43

 

38ème Régiment de Canons : 05/11/42 – fin janvier 43

129ème Régiment de Canons : 05/11/42 – fin janvier 43

138ème Régiment d’Obusiers : 05/11/42 – fin janvier 43

206ème Régiment d’Obusiers : 05/11/42 – fin janvier 43

265ème Régiment d’Obusiers : 05/11/42 – fin janvier 43

288ème Régiment d’Artillerie Anti-Tanks Légère : 05/11/42 – fin janvier 43

368ème Régiment d’Artillerie Anti-Tanks Légère : 05/11/42 – fin janvier 43

374ème Régiment d’Artillerie Anti-Tanks Légère : 05/11/42 – fin janvier 43

 

619ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : décembre 42 – 07/03/43

 

Rattachement :

6ème Armée : au 16/12/42

3ème Armée de Tanks : en début 43

 

 9ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 19/11/42.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

 

Historique :

La Division est envoyée dès la fin de l’année 43 vers le Front Sud-Ouest pour soutenir l’avance suite au succès initial de Stalingrad.

Ses régiments sont intégrés dans des Brigades en février 43.

Elle supporte différentes armées du Front Sud-Ouest puis du 3ème Front Ukrainien à partir du 20/10/43. Durant le 2ème semestre 43, elle soutient plus particulièrement la 8ème Armée de la Garde.

Elle termine la guerre en étant affectée au 2ème Corps d’Artillerie.

 

Organisation

 

10ème Brigade de Mortiers : février 43 – fin de la guerre

23ème Brigade d’Obusiers : février 43 – fin de la guerre

26ème Brigade d’Artillerie Légère : février 43 – fin de la guerre

30ème Brigade de Canons : février 43 – fin de la guerre

113ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : juillet 43 – fin de la guerre

115ème Brigade de Canons : juin 43 – fin de la guerre

 

47ème Régiment de Canons : 19/11/42 – février 43

127ème Régiment de Canons : 19/11/42 – février 43

212ème Régiment d’Obusiers : 19/11/42 – février 43

221ème Régiment d’Obusiers : 19/11/42 – février 43

230ème Régiment d’Obusiers : 19/11/42 – février 43

442ème Régiment d’Artillerie Légère : 19/11/42 – février 43

447ème Régiment d’Artillerie Légère : 19/11/42 – février 43

456ème Régiment d’Artillerie Légère : 19/11/42 – février 43

 

778ème Bataillon de Camions : février 43 – fin de la guerre

 

Rattachement :

Front Sud-Ouest : novembre 42 – 20/10/43

3ème Front Ukrainien : 20/10/43 – fin de la guerre

8ème Armée de la Garde : pendant le 2ème semestre 43

2ème Corps d’Artillerie : mars 45 – fin de la guerre

 

10ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 28/11/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 26/04/43.

 

Date de Mobilisation : 26/07/44 dans le District Militaire d’Orel.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : au 28/11/42

District Militaire d’Orel : 26/07/44 – novembre 44

Königsberg : mars 45 – fin de la guerre

 

Historique :

Dès la fin du mois de décembre 42, la Division est envoyée sur le Front de Voronej pour soutenir la 40ème Armée.

Lors de la seconde formation, la Division passe la plupart de l’année 44 à l’instruction dans le District Militaire d’Orel et ne part pour le Front qu’à partir de novembre 44. Elle supporte alors la 28ème Armée.

A partir du mois de mars 45, elle est affectée au 5ème Corps d’Artillerie et participe à la réduction des fortifications de Königsberg, en Prusse Orientale, jusqu’à la fin de la guerre.

Organisation

 

12ème Brigade de Mortiers : février 43 – 26/04/43

22ème Brigade d’Artillerie Légère : fin décembre 42 – 26/04/43

27ème Brigade de Canons : fin décembre 42 – 26/04/43

29ème Brigade d’Obusiers : fin décembre 42 – 26/04/43

33ème Brigade d’Artillerie Légère de la Garde : 26/07/44 – fin de la guerre

44ème Brigade de Mortiers : 26/07/44 – fin de la guerre

117ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : octobre 44 ou novembre 44 – fin de la guerre

126ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : 26/07/44 – novembre 44

154ème Brigade de Canons : 26/07/44 – fin de la guerre

158ème Brigade d’Obusiers Lourds : 26/07/44 – fin de la guerre

162ème Brigade d’Obusiers : 26/07/44 – fin de la guerre

 

621ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : 26/07/44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

40ème Armée : en fin décembre 42

3ème Front Biélorusse : en novembre 44

28ème Armée : en fin 44

5ème Corps d’Artillerie : mars 45 – fin de la guerre

 

11ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 24/11/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : au 24/11/42

Hongrie : en 45

Tchécoslovaquie : en 45

 

Historique :

La 11ème Division d’Artillerie est immédiatement envoyée sur le Front pour supporter le Front du Don dans sa réduction de la poche allemande de Stalingrad.

En décembre 42, les Régiments sont organisés en Brigades.

Lorsque le Front du Don est placé en réserve suite à la défaite de la 6ème Armée allemande, la 11ème Division d’Artillerie est affectée au Front Sud-Ouest avec qui elle reste jusqu’à la fin de l’année 43.

En décembre 43, elle est assignée au 2ème Front Ukrainien où elle supporte la 7ème Armée de la Garde pendant le premier semestre de l’année 44 puis la 27ème Armée lors du second semestre.

Enfin, en 45, lors de l’offensive vers la Hongrie et la Tchécoslovaquie, la 11ème Division d’Artillerie supporte les 40ème et 53ème Armées.

 

Organisation

 

31ème Brigade d’Artillerie Légère : fin décembre 42 ou février 43 – fin de la guerre

9ème Brigade de Mortiers : fin décembre 42 – février 43 ou mars 43

40ème Brigade d’Obusiers : fin décembre 42 – fin de la guerre

45ème Brigade de Canons : fin décembre 42 – fin de la guerre

 

197ème Régiment de Canons : 24/11/42 – fin décembre 42

446ème Régiment d’Obusiers : 24/11/42 – fin décembre 42

451ème Régiment d’Obusiers : 24/11/42 – fin décembre 42

674ème Régiment d’Obusiers : 24/11/42 – fin décembre 42

1208ème Régiment d’Artillerie Légère : 24/11/42 – fin décembre 42

1215ème Régiment d’Artillerie Légère : 24/11/42 – fin décembre 42

1217ème Régiment d’Artillerie Légère : 24/11/42 – fin décembre 42

 

9ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie de la Garde : 45 – fin de la guerre

838ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : fin décembre 42 – 45

 

Rattachement :

Front du Don : en décembre 42

Front du Sud-Ouest : en 43

2ème Front Ukrainien : décembre 43 - ?

7ème Armée de la Garde : au 1er semestre 44

27ème Armée : juillet 44 – fin 44

40ème Armée : en 45

53ème Armée : en 45

 

12ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : novembre 42 au 17/12/42 dans le District Militaire de l’Oural.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de l’Oural : novembre 42 – février 43

Koursk : mars 43 – juillet 43

District Militaire d’Orel : mai 44 – juin 44

 

Historique :

La Division quitte l’Oural en février 43 pour se diriger vers le Front de Briansk puis vers le Front Central pour défendre le flanc Nord du saillant de Koursk.

Lors de la bataille de Koursk, la Division supporte la 13ème Armée avec le 4ème Corps d’Artillerie.

En mai 44, la Division est affectée au 8ème Corps d’Artillerie et passe en réserve dans le District Militaire d’Orel pendant un mois.

Elle retourne sur le Front pour supporter la 28ème Armée lors de l’offensive « Bagration » en juin 44 puis est de nouveau affectée au 4ème Corps d’Artillerie jusqu’à la fin de la guerre.

 

Organisation

 

11ème Brigade de Mortiers : décembre 42 ou janvier 43 – fin de la guerre

32ème Brigade d’Obusiers : décembre 42 – fin de la guerre

41ème Brigade de Canons : décembre 42 – fin de la guerre

46ème Brigade d’Artillerie Légère : décembre 42 – fin de la guerre

89ème Brigade d’Obusiers Lourds : mai 43 – fin de la guerre

104ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : mai 43 – fin de la guerre

 

Rattachement :

Front de Briansk : en février 43

Front Central : en mars 43

4ème Corps d’Artillerie : 24/04/43 - mai 44

8ème Corps d’Artillerie : mai 44 – juin 44

28ème Armée : juin 44 - juillet 44

4ème Corps d’Artillerie : juin 44 – fin de la guerre

 

13ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : novembre 42 au 31/01/43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : novembre 42 – février 43

 

Historique :

La Division est très momentanément affectée au Front Nord-Ouest pendant quelques semaines du mois de février 43 avant d’être assignée au Front de Briansk dès le mois de mars 43.

Après avoir arrêté l’offensive allemande de Koursk, la Division est affectée au Front de Voronej puis au 1er Front Ukrainien jusqu’à la fin de la guerre.

Parfois affectée au QG du 7ème Corps d’Artillerie, elle est plus fréquemment détachée directement pour supporter les différentes Armées du 1er Front Ukrainien.

 

Organisation

 

17ème Brigade de Mortiers : décembre 42 – fin de la guerre

33ème Brigade de Canons : décembre 42 – mai 43

42ème Brigade d’Artillerie Légère : décembre 42 – fin de la guerre

47ème Brigade d’Obusiers : décembre 42 – fin de la guerre

88ème Brigade d’Obusiers Lourds : avril 43 – fin de la guerre

91ème Brigade d’Obusiers Lourds : mai 43 ou juillet 43 – fin de la guerre

101ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : mai 43 – fin de la guerre

104ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : avril 43 – mai 43

 

Rattachement :

Front Nord-Ouest : en février 43

Front de Briansk : en mars 43

2ème Corps d’Artillerie : 24/04/43 – juillet 43

Front de Voronej : juillet 43 – 20/10/43

1er Front Ukrainien : 20/10/43 – fin de la guerre

7ème Corps d’Artillerie : en novembre 43

38ème Armée : en janvier 44

7ème Corps d’Artillerie : en janvier 45

 

14ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : novembre 42 au 03/05/43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 13/06/43 par transformation en 4ème Division d’Artillerie de Canons Lourds de la Garde.

 

Date de Mobilisation : 21/09/44 dans le District Militaire de Biélorussie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Premier commandant : 03/05/43 - ?

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : novembre 42 - mars 43

District Militaire de Biélorussie : 21/09/44 - ?

Pologne Centrale : au début 45

Berlin : en avril 45

 

Historique :

La Division subit une longue et confuse formation car elle est formée à partir de Régiments d’Artillerie Autonomes et ne se voit affecter son premier commandement que le 03/05/43, soit près de 6 mois après le début de sa formation.

La Division est affectée à la 11ème Armée de la Garde en prévision des offensives majeures de l’été 43.

Cependant, la 11ème Armée de la Garde n’a pas besoin de cette Division et lorsque le commandement soviétique veut former un nouveau type de Division d’Artillerie spécialisé dans les opérations de contre-feu contre l’artillerie allemande, il décide de transformer la Division en 4ème Division d’Artillerie de Canons Lourds de la Garde.

Lors de la seconde formation, la Division est affectée au 6ème Corps d’Artillerie et monte au Front en décembre 44.

Avec ses 7 Brigades, la Division est l’une des plus puissantes Division s d’Artillerie.

Elle supporte les Armées du 1er Front Biélorusse en Pologne au début de l’année 45 et termine la guerre en supportant la 5ème Armée de Choc dans le centre-ville de Berlin.

 

Organisation

 

6ème Brigade de Mortiers de la Garde : 21/09/44 – fin de la guerre

9ème Brigade de Mortiers : février 43 ou mars 43 – 13/06/43

16ème Brigade de Mortiers : décembre 42 – mars 43

21ème Brigade de Mortiers Lourds : décembre 44 – fin de la guerre

24ème Brigade de Mortiers : 21/09/44 – fin de la guerre

34ème Brigade d’Artillerie Légère : décembre 42 – février 43

43ème Brigade d’Obusiers : décembre 42 – 13/06/43

48ème Brigade de Canons : décembre 42 – 13/06/43

54ème Brigade d’Artillerie Légère : février 43 – 13/06/43

122ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : 21/09/44 – fin de la guerre

169ème Brigade d’Artillerie Légère : 21/09/44 – fin de la guerre

172ème Brigade d’Obusiers : 21/09/44 – fin de la guerre

176ème Brigade d’Obusiers Lourds : 21/09/44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

Front Ouest (réserves) : mars 43 – mai 43

11ème Armée de la Garde : mai 43 - 13/06/43

6ème Corps d’Artillerie : 21/09/44 – fin de la guerre

 

15ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : novembre 42 au 26/12/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : en novembre 42

Baltique : en septembre 43

Prusse Orientale : à la fin de la guerre

 

Historique :

La Division est très momentanément affectée au Front Nord-Ouest pendant quelques semaines du mois de février 43 avant d’être assignée au Front de Briansk dès le mois de mars 43.

La Division est ensuite assignée au 2ème Corps d’Artillerie en mai 43 avec qui elle combat jusque novembre 43 avant d’être affectée de manière autonome au 1er Front Balte jusqu’avril 44.

En mai 44, après un bref passage dans les réserves du District Militaire de Biélorussie, la Division est affectée à la 21ème Armée pour la supporter lors de l’offensive contre la Finlande en juin/juillet 44. Elle y gagne alors le titre honorifique « de Leningrad » lors de cette opération.

Elle termine la guerre en support de la 48ème Armée en Prusse Orientale.

 

Organisation

 

18ème Brigade de Mortiers : décembre 42 – fin de la guerre

31ème Brigade d’Obusiers Super Lourds de la Garde : octobre 44 – fin de la guerre

35ème Brigade d’Obusiers : décembre 42 – fin de la guerre

44ème Brigade de Canons : décembre 42 – mai 43

69ème Brigade d’Artillerie Légère : décembre 42 – avril 44 ou mai 44

85ème Brigade d’Obusiers Lourds : avril 43 – fin de la guerre

87ème Brigade d’Obusiers Lourds : avril 43 – mai 44

106ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : mai 43 – fin de la guerre

206ème Brigade d’Artillerie Légère : décembre 44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

Front Nord-Ouest : en février 43

Front de Briansk : en mars 43

2ème Corps d’Artillerie : 24/04/43 – novembre 43

1er Front Balte : novembre 43 - avril 44

District Militaire de Biélorussie : en avril 44

21ème Armée : mai 44 – octobre 44

2ème Corps d’Artillerie : mai 44 – octobre 44

8ème Corps d’Artillerie : en octobre 44 – fin 44

2ème Front Biélorusse : en 45

49ème Armée : en mars 45

48ème Armée : à la fin de la guerre

 

16ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : novembre 42 au 05/01/43 dans le District Militaire de l’Oural.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de l’Oural : en novembre 42

District Militaire de Moscou : en avril 43

Kirovograd : en février 44

 

Historique :

La Division est très momentanément affectée au Front Nord-Ouest pendant quelques semaines du mois de février 43 avant d’être assignée au 7ème Corps d’Artillerie dans le District Militaire de Moscou.

En juillet 43, la Division retourne sur le Front en support de la 53ème Armée lors de la dernière bataille de Kharkov.

La Division obtient le titre honorifique « de Kirovograd » pour son action lors de la libération de la ville en février 44.

 

Organisation

 

14ème Brigade de Mortiers : décembre 42 – fin de la guerre

36ème Brigade de Canons : décembre 42 – avril 43

49ème Brigade d’Artillerie Légère : décembre 42 – avril 44 (à confirmer)

49ème Brigade d’Artillerie Légère : avril 43 – fin de la guerre (à confirmer)

52ème Brigade d’Obusiers : décembre 42 – fin de la guerre

61ème Brigade de Canons : avril 43 – fin de la guerre

90ème Brigade d’Obusiers Lourds : mai 43 – fin de la guerre

109ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : avril 43 ou mai 43 – fin de la guerre

 

Rattachement :

Front Nord-Ouest : en février 43

7ème Corps d’Artillerie : 24/04/43 – mi-juillet 43

53ème Armée : en juillet 43

Front de la Steppe : juillet 43 – 20/10/43

2ème Front Ukrainien : 20/10/43 – fin de la guerre

 

17ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 01/12/42 dans l’Oblast de Moscou dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Oblast de Moscou, District Militaire de Moscou : au 01/12/42

Secteur de Volkhov : au 19/03/43

District Militaire de Moscou : avril 43 - ?

Secteur d’Orel : en juillet 43

Kiev : au début novembre 43

Jitomir : en mi novembre 43

Lvov : en juillet 44

Vistule : en janvier 45

Cracovie : au 19/01/45

Prague : à la fin de la guerre

 

Historique :

La Division est brièvement affectée à la 8ème Armée le 19/03/43 dans le secteur de Volkhov avant d’intégrer, dès le mois d’avril 43, le 7ème Corps d’Artillerie dans le District Militaire de Moscou.

Lors des opérations sur Orel, en juillet 43, la Division supporte directement la 61ème Armée avant d’être envoyée dans le secteur Sud du Front de Voronej.

En novembre 43, elle supporte les opérations visant à libérer Kiev et Jitomir et obtient la distinction « de Kiev » le 06/11/43 et « de Jitomir » le 13/11/43.

Le 01/01/44, elle obtient l’ « Ordre du Drapeau Rouge », puis l’ « Ordre de Souvorov de 2ème Classe » en aout 44 suite à sa participation à la libération de Lvov en juillet 44.

Au début de l’année 45, elle supporte les opérations sur la Vistule puis en Silésie et participe à la libération de Cracovie le 19/01/45.

Elle obtient la plus haute distinction l’ « Ordre de Lénine » le 05/04/45 pour l’ensemble de ses actions.

 

Organisation

 

13ème Brigade de Mortiers : 01/12/42 – mars 43

22ème Brigade de Mortiers : mars 43 – fin de la guerre

37ème Brigade d’Artillerie Légère : 01/12/42 – fin de la guerre

39ème Brigade de Canons : mars 43 – fin de la guerre

50ème Brigade d’Obusiers : 01/12/42 – fin de la guerre

53ème Brigade de Canons : 01/12/42 – mars 43

92ème Brigade d’Obusiers Lourds : mai 43 – fin de la guerre

108ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : avril 43 ou mai 43 – fin de la guerre

 

Rattachement :

8ème Armée : 19/03/43 - avril 43

7ème Corps d’Artillerie : 24/04/43 - début 45

61ème Armée : en juillet 43

18ème Armée : en janvier 44

 

18ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : novembre 42 au 21/01/43 dans le District Militaire de l’Oural.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de l’Oural : en novembre 42

Secteur de Leningrad : en février 43

Carélie : en juillet 44

Berlin : à la fin de la guerre

 

Historique :

Si la 18ème Division d’Artillerie débute sa formation en novembre 42 dans le District Militaire de l’Oural, elle la termine en février 43 dans le secteur du Front de Leningrad avec qui elle reste jusque février 44 comme Division Autonome.

Elle participe en juillet 44 au nettoyage de la Carélie qui vise à faire sortir les Finlandais de la guerre.

Elle termine la guerre à Berlin en support de la 8ème Armée de la Garde.

 

Organisation

 

2ème Brigade d’Obusiers Lourds : février 44 – fin de la guerre

3ème Brigade d’Obusiers Lourds : septembre 43 – février 44

15ème Brigade de Mortiers : décembre 42 – juillet 43

38ème Brigade d’Obusiers : décembre 42 – juillet 43

42ème Brigade de Mortiers : septembre 43 – fin de la guerre

51ème Brigade de Canons : décembre 42 – aout 43 ou fin de la guerre

58ème Brigade d’Obusiers : juillet 43 – fin de la guerre

65ème Brigade d’Artillerie Légère : janvier 43 – fin de la guerre

80ème Brigade d’Obusiers Lourds : septembre 43 – fin de la guerre

120ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : juillet 43 ou aout 43 – fin de la guerre

 

Rattachement :

Front de Leningrad : février 43 – février 44

3ème Corps d’Artillerie : 01/02/44 – juin 44

8ème Corps d’Artillerie : en juillet 44

3ème Corps d’Artillerie : fin aout 44 – fin de la guerre

 

19ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 15/09/44 dans le District Militaire d’Orel.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire d’Orel : 15/09/44 – février 45

Tchécoslovaquie : en mars 45

Autriche : en mars 45

 

Historique :

La Division reste stationnée dans le District Militaire d’Orel jusque février 45 avant d’être envoyée au sein du 3ème Front Ukrainien pour envahir la Tchécoslovaquie et l’Autriche.

 

Organisation

 

15ème Brigade de Mortiers Lourds : 15/09/44 – fin de la guerre

29ème Brigade de Mortiers de la Garde : mars 45 – fin de la guerre

32ème Brigade d’Obusiers Super Lourds de la Garde : septembre 44 – fin de la guerre

38ème Brigade de Mortiers : 15/09/44 – fin de la guerre

49ème Brigade d’Obusiers Super Lourds de la Garde : 15/09/44 – fin de la guerre

170ème Brigade d’Artillerie Légère : 15/09/44 – fin de la guerre

173ème Brigade d’Obusiers : 15/09/44 – fin de la guerre

328ème Brigade d’Obusiers Super Lourds de la Garde : 15/09/44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

9ème Corps d’Artillerie : 15/09/44 – février 45

3ème Front Ukrainien : février 45 - ?

2ème Corps d’Artillerie : mars 45 – fin de la guerre

 

20ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 31/12/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : 31/12/42 - juin 43

Secteur de Briansk : juin 43 – juin 44

Courlande : en avril 45

 

Historique :

La Division est rapidement complétée en mai 43.

En avril 43, elle est brièvement rattachée au 5ème Corps d’Artillerie, dans le District Militaire de Moscou avant d’être envoyée sur le Front en juin 43 au sein de la 3ème Armée puis au sein du 2ème Corps d’Artillerie en juillet 43.

Elle est affectée au 1er Front Balte pour l’opération Bagration en juin 44. En avril 45, elle est affectée au Groupe Courlande qui isole les forces allemandes sur la côte balte.

 

Organisation

 

19ème Brigade de Mortiers : février 43 – avril 43

20ème Brigade de Mortiers : janvier 43 – février 43

20ème Brigade de Mortiers : avril 43 – fin de la guerre

34ème Brigade d’Artillerie Légère : février 43 ou avril 43 – fin de la guerre

39ème Brigade de Canons : janvier 43 – mars 43

53ème Brigade de Canons : mai 43 – fin de la guerre

54ème Brigade d’Artillerie Légère : 31/12/42 – février 43

60ème Brigade d’Obusiers : 31/12/42 –fin de la guerre

93ème Brigade d’Obusiers Lourds : mai 43 – fin de la guerre

102ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : mai 43 – fin de la guerre

 

796ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : mai 43 – fin de la guerre

 

Rattachement :

5ème Corps d’Artillerie : au 24/04/43

3ème Armée : en juin 43

2ème Corps d’Artillerie : juillet 43 – avril 44

1er Front Balte : juin 44 – avril 45

Groupe Courlande : avril 45 – fin de la guerre

 

21ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 01/01/43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : 01/01/43 – juillet 43

Secteur de Kalinine : juillet 43 - ?

Vistule : en janvier 45

 

Historique :

La Division termine la formation des QG de Brigades à la fin du mois de janvier 43 puis est envoyée sur le Front de Kalinine en juillet 43. Elle supporte principalement la 39ème Armée.

Lors de l’opération Bagration en juin 44, elle supporte la 6ème Armée de la Garde puis la 2ème Armée de la Garde lors de l’offensive sur la Vistule en janvier 45.

En mars 45, elle est affectée au Groupe Courlande qui isole les forces allemandes sur la côte balte.

 

Organisation

 

20ème Brigade de Mortiers : en mars 43

25ème Brigade de Mortiers : fin janvier 43 – fin de la guerre

55ème Brigade d’Obusiers : 01/01/43 – fin de la guerre

56ème Brigade de Canons : mai 43 – juin 43

61ème Brigade de Canons : avril 43 ou fin aout 43 – fin de la guerre

64ème Brigade de Canons : juin 43 – fin de la guerre

66ème Brigade d’Artillerie Légère : fin janvier 43 – fin de la guerre

94ème Brigade d’Obusiers Lourds : mai 43 – fin de la guerre

103ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : mai 43 – fin de la guerre

 

241ème Régiment de Mortiers : 01/01/43 – fin janvier 43

243ème Régiment de Mortiers : 01/01/43 – fin janvier 43

246ème Régiment de Mortiers : 01/01/43 – fin janvier 43

249ème Régiment de Mortiers : 01/01/43 – fin janvier 43

1310ème Régiment d’Artillerie Légère : 01/01/43 – fin janvier 43

1315ème Régiment d’Artillerie Légère : 01/01/43 – fin janvier 43

1320ème Régiment d’Artillerie Légère : 01/01/43 – fin janvier 43

 

629ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : fin janvier 43 – fin de la guerre

 

Rattachement :

8ème Corps d’Artillerie : au 24/04/43

Front de Kalinine : juillet 43 – 20/10/43

1er Front Balte : 20/10/43 – mars 45

Groupe Courlande : mars 45 – fin de la guerre

 

22ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 01/01/43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : 01/01/43 – novembre 43

Vistule : en janvier 45

 

Historique :

Comme toutes les Divisions d’Artillerie formées au début de l’année 43, la 22ème Division d’Artillerie voit ses effectifs et unités régulièrement chamboulée durant le premier semestre de son existence.

En juin 43, elle est dépouillée de toutes ses unités et devient brièvement un simple QG d’entraînement avec la seule 59ème Brigade de Canons sous ses ordres.

Elle est envoyée en novembre 43 sur le Front avec une composition assez réduite et participe à l’opération Bagration en support de la 48ème Armée, puis au sein du 4ème Corps d’Artillerie.

En décembre 44, elle est enfin complété pour atteindre les standards d’une Division d’Artillerie de Percée et participe à l’offensive sur la Vistule en support de la 8ème Armée de la Garde.

 

Organisation

 

6ème Brigade de Mortiers Lourds : décembre 44 – fin de la guerre

13ème Brigade d’Artillerie Légère : janvier 43 ou aout 43 – fin de la guerre

20ème Brigade de Mortiers : février 43 – mars 43

27ème Brigade de Mortiers : mars 43 ou avril 43 – juin 43

32ème Brigade de Mortiers : décembre 44 – fin de la guerre

41ème Brigade de Mortiers de la Garde : en janvier 45

56ème Brigade de Canons : 01/01/43 – mai 43

59ème Brigade de Canons : mai 43 – fin de la guerre

62ème Brigade d’Artillerie Légère : 01/01/43 – avril 43

63ème Brigade d’Obusiers : juillet 43 ou septembre 43 – fin de la guerre

67ème Brigade d’Obusiers : 01/01/43 – juin 43

71ème Brigade d’Artillerie Légère : mars 43 – 20/06/43

95ème Brigade d’Obusiers Lourds : mai 43 – juin 43

97ème Brigade d’Obusiers Lourds : novembre 44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

5ème Corps d’Artillerie : au 24/04/43

4ème Corps d’Artillerie : en juin 44

 

23ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : décembre 42 à janvier 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : en décembre 42

Finlande : juin 44 – juillet 44

 

Historique :

En fin juillet 43, la Division est envoyée sur le Front de Leningrad. Elle participe à l’offensive contre les Finlandais en juin 44 – juillet 44 et termine la guerre en Europe.

 

Organisation

 

2ème Brigade d’Obusiers Lourds : septembre 43 – février 44

3ème Brigade d’Obusiers Lourds : février 44 – fin de la guerre

21ème Brigade de Mortiers : février 43 – avril 43

21ème Brigade d’Obusiers Super Lourds de la Garde : juin 43 – fin de la guerre

28ème Brigade de Mortiers : février 43 ou avril 43 – fin de la guerre

38ème Brigade d’Obusiers : juillet 43 – fin de la guerre

57ème Brigade d’Artillerie Légère : février 43 – juillet 43

58ème Brigade d’Obusiers : avril 43 – juillet 43

63ème Brigade d’Obusiers : décembre 42 ou février 43 – avril 43

64ème Brigade de Canons : avril 43 – juin 43

79ème Brigade d’Artillerie Légère : septembre 43 – fin de la guerre

96ème Brigade d’Obusiers Lourds : mai 43 – fin de la guerre

99ème Brigade d’Obusiers Lourds : avril 43 – mai 43

107ème Brigade d’Obusiers Super lourds : avril 43 – juin 43

 

Rattachement :

8ème Corps d’Artillerie : au 24/04/43

Réserves de la STAVKA : en juin 43

Front de Leningrad : juillet 43 – fin 44

3ème Corps d’Artillerie : 01/02/44 – juillet 44

8ème Corps d’Artillerie : aout 44 – fin de la guerre

 

24ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : janvier 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : mai 43.

 

Date de Mobilisation : 15/09/44 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : en janvier 43

District Militaire de Moscou : au 15/09/44

Tchécoslovaquie : en 45

Autriche : en 45

 

Historique :

La Division ne terminera jamais sa formation. Elle est dissoute dès le mois de mai 43 et ses Brigades sont disséminées.

La Division est formée une seconde fois comme une partie du 1er Corps d’Artillerie et s’entraîne sous la tutelle de ce QG jusque février 45 avant d’être affectée au 4ème Front Ukrainien avec qui elle participe à la libération de la Tchécoslovaquie et de l’Autriche.

 

Organisation

 

13ème Brigade de Mortiers : mars 43 – mai 43

22ème Brigade de Mortiers : janvier 43 – mars 43

34ème Brigade de Mortiers de la Garde : décembre 44 – fin de la guerre

47ème Brigade de Mortiers Lourds : décembre 44 – fin de la guerre

40ème Brigade de Mortiers : 15/09/44 – fin de la guerre

58ème Brigade d’Obusiers : février 43 – avril 43

59ème Brigade de Canons : en avril 43

70ème Brigade d’Artillerie Légère : février 43 – avril 43

174ème Brigade d’Artillerie Légère : 15/09/44 – fin de la guerre

177ème Brigade d’Obusiers : décembre 44 – fin de la guerre

180ème Brigade d’Obusiers Lourds : décembre 44 – fin de la guerre

183ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : 15/09/44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

1er Corps d’Artillerie : 15/09/44 – février 45

4ème Front Ukrainien : février 45 – fin de la guerre

 

25ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : janvier 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : avril 43.

 

Date de Mobilisation : septembre 44 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : janvier 43 – avril 43

District Militaire de Moscou : septembre 44 – mars 45

Silésie : en avril 45

Berlin : en mai 45

Prague : en mai 45

 

Historique :

La Division ne terminera jamais sa formation. Elle est dissoute dès le mois d’avril 43 et ses Brigades sont disséminées.

La Division est formée une seconde fois comme une partie du 1er Corps d’Artillerie. A la fin du mois de mai 45, elle est rattachée au 1er Front Ukrainien avec qui elle libère la Silésie et participe aux batailles finales de Berlin et Prague.

 

Organisation

 

4ème Brigade de Mortiers de la Garde : février 45 – fin de la guerre

23ème Brigade de Mortiers : février 43 – avril 43

39ème Brigade de Mortiers : septembre 44 – fin de la guerre

48ème Brigade de Mortiers Lourds : décembre 44 – fin de la guerre

68ème Brigade de Canons : en avril 43

71ème Brigade d’Obusiers : février 43 – mars 43

73ème Brigade d’Artillerie Légère : février 43 – avril 43

126ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : novembre 44 – fin de la guerre

175ème Brigade d’Artillerie Légère : septembre 44 – fin de la guerre

179ème Brigade d’Obusiers : septembre 44 – fin de la guerre

181ème Brigade d’Obusiers Lourds : septembre 44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

1er Corps d’Artillerie : septembre 44 – mars 45

1er Front Ukrainien : mars 45 – fin de la guerre

 

26ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 12/12/42 au 31/12/42 au sein du Front Nord-Ouest.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

? : Tué en avril 44

 

Localisation :

Taganrog : en mi-aout 43

Crimée : avril 44 – mai 44

Cote balte : à la fin de la guerre

 

Historique :

La 26ème Division d’Artillerie est formée au sein du Front Nord-Ouest à partir d’unités présentes sur ce Front. Elle supporte différentes Armées sur ce Front jusque mi-aout 43, date à laquelle elle est transférée à Taganrog sur la mer Noire au sein du Front Sud.

La Division est la principale unité d’artillerie du 4ème Front Ukrainien lors de l’offensive sur la Crimée en avril/mai 44. Elle y perd alors son commandant.

Son appellation finale est « 26ème Division d’Artillerie de la Reserve du Haut-Commandement, de Sivashsko et de Shettinskaya, deux Ordres du Drapeau Rouge, Ordre de Souvorov de 2ème Classe ».

 

Organisation

 

19ème Brigade de Canons de la Garde : en juillet 43

24ème Brigade de Mortiers : 12/12/42 – juillet 43

56ème Brigade de Canons : aout 43 – fin de la guerre

72ème Brigade de Canons : 12/12/42 – juin 43

75ème Brigade d’Artillerie Légère : 12/12/42 – fin de la guerre

77ème Brigade d’Obusiers : 12/12/42 – fin de la guerre

 

5ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie de la Garde : 12/12/42 – fin de la guerre

894ème Bataillon de Camions : 12/12/42 – fin de la guerre

 

152ème Compagnie Médicale : 12/12/42 – fin de la guerre

 

126ème Groupe de Maintenance : 12/12/42 – fin de la guerre

 

Rattachement :

Front Nord-Ouest : décembre 42 – mi aout 43

Front Sud : mi-aout 43 – 20/10/43

4ème Front Ukrainien : 20/10/43 - ?

65ème Armée : juin 44 – fin de la guerre

 

27ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 12/12/42 au sein du Front Nord-Ouest.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Pays Baltes : 43 – 44

Courlande : en mars 45

 

Historique :

La 27ème Division d’Artillerie est formée au sein du Front Nord-Ouest à partir d’unités présentes sur ce Front.

Elle reste sur la cote balte tout au long de la guerre.

La Division termine la guerre en supportant le Groupe de Forces de Courlande qui contient les Allemands en Lituanie.

 

Organisation

 

26ème Brigade de Mortiers : décembre 42 ou février 43 – juin 43

74ème Brigade d’Obusiers : 12/12/42 – fin de la guerre

76ème Brigade de Canons : 12/12/42 – fin de la guerre

78ème Brigade d’Artillerie Légère : 12/12/42 – fin de la guerre

 

783ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : 12/12/42 – fin de la guerre

 

Rattachement :

Front Nord-Ouest : 12/12/42 - ?

Groupe Courlande : mars 45 – fin de la guerre

 

28ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 30/01/43 par transformation de la Division d’Artillerie du Front de Leningrad.

 

Date de Dissolution : 03/10/43.

 

Date de Mobilisation : 15/09/44 dans le District Militaire de Kharkov.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Secteur de Leningrad : 30/01/43 - 03/10/43

District Militaire de Kharkov : 15/09/44 - ?

Courlande : mars 45 – fin de la guerre

 

Historique :

La Division reste sur le Front de Leningrad tout au long de son existence notamment en support des 55ème et 67ème Armées.

Lors de sa seconde formation, la Division sert au sein du 2ème Corps d’Artillerie jusque novembre 44

 

Organisation

 

36ème Brigade de Mortiers : 15/09/44 – fin de la guerre

39ème Brigade de Mortiers de la Garde : novembre 44 – fin de la guerre

42ème Brigade de Mortiers : 30/01/43 – septembre 43

50ème Brigade de Mortiers Lourds : 15/09/44 – mai 45

79ème Brigade d’Artillerie Légère : 30/01/43 – septembre 43

80ème Brigade d’Obusiers : 30/01/43 – septembre 43

81ème Brigade de Canons : 30/01/43 – septembre 43

165ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : 15/09/44 – fin de la guerre

188ème Brigade d’Artillerie Légère : 15/09/44 – fin de la guerre

193ème Brigade d’Obusiers : 15/09/44 – fin de la guerre

196ème Brigade d’Obusiers Lourds : 15/09/44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

Front de Leningrad : 30/01/43 - 03/10/43

2ème Corps d’Artillerie : 15/09/44 – mi-novembre 44

2ème Front Balte : novembre 44 - mars 45

Groupe Courlande : mars 45 – fin de la guerre

 

29ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 20/09/44 dans le District Militaire de Biélorussie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Biélorussie : 20/09/44 - ?

Berlin : à la fin de la guerre

 

Historique :

La 29ème Division est formée au sein du 6ème Corps d’Artillerie avec qui elle reste jusqu’au début de l’année 45 avant de devenir une Division Autonome.

Elle termine la guerre à Berlin au sein du 3ème Corps d’Artillerie.

 

Organisation

 

26ème Brigade de Mortiers Lourds : 20/09/44 – fin de la guerre

36ème Brigade de Mortiers de la Garde : 20/09/44 – fin de la guerre

46ème Brigade de Mortiers : octobre 44 – fin de la guerre

182ème Brigade d’Artillerie Légère : 20/09/44 – fin de la guerre

184ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : 20/09/44 – fin de la guerre

186ème Brigade d’Obusiers : 20/09/44 – fin de la guerre

189ème Brigade d’Obusiers Lourds : 20/09/44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

6ème Corps d’Artillerie : 20/09/44 – début 45

8ème Armée de la Garde : février 45 – avril 45

3ème Corps d’Artillerie : avril 45 – fin de la guerre

 

30ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 07/09/44 dans le District Militaire d’Orel.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire d’Orel : 07/09/44 - ?

 

Historique :

La Division passe toute son existence au sein du 9ème Corps d’Artillerie.

 

Organisation

 

34ème Brigade de Mortiers Lourds : 07/09/44 – fin de la guerre

45ème Brigade de Mortiers : 07/09/44 – fin de la guerre

185ème Brigade d’Artillerie Légère : 07/09/44 – fin de la guerre

190ème Brigade d’Obusiers : 07/09/44 – fin de la guerre

192ème Brigade d’Obusiers Lourds : 07/09/44 – fin de la guerre

195ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : 07/09/44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

9ème Corps d’Artillerie : 07/09/44 – fin de la guerre

 

31ème Division d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 20/09/44 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : 20/09/44 - ?

 

Historique :

La Division passe toute son existence au sein du 10ème Corps d’Artillerie.

Lorsqu’elle reçoit la 38ème Brigade de Mortiers de la Garde, la 31ème Division d’Artillerie devient l’une des plus puissantes avec plus de 400 pièces de canons, mortiers, obusiers et lanceurs de roquettes.

 

Organisation

 

35ème Brigade de Mortiers : 20/09/44 – fin de la guerre

38ème Brigade de Mortiers de la Garde : décembre 44 – fin de la guerre

51ème Brigade de Mortiers Lourds : 20/09/44 – fin de la guerre

164ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : 20/09/44 – fin de la guerre

187ème Brigade d’Artillerie Légère : 20/09/44 – fin de la guerre

191ème Brigade d’Obusiers : 20/09/44 – fin de la guerre

194ème Brigade d’Obusiers Lourds : 20/09/44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

10ème Corps d’Artillerie : 20/09/44 – fin de la guerre