Version du 19/11/2018

 

1ère Division d’Artillerie de la Garde

 

Date de Mobilisation : 01/03/43 par transformation de la 1ère Division d’Artillerie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Berlin : en fin avril 45

 

Historique :

La Division est l’une des Divisions d’Artillerie les plus faibles des années 43 et 44. A partir de juillet 43, elle supporte souvent la 60ème Armée.

Pendant l’offensive Lvov-Sandomir, en juillet 44, elle est assignée au 7ème Corps d’Artillerie puis supporte régulièrement la 13ème Armée à partir de novembre 44.

Lors de l’assaut final sur Berlin à la fin du mois d’avril 45, la Division supporte la 13ème Armée avec ses 167 pièces d’artillerie et ses 133 mortiers.

Sa dénomination finale est «1ère Division d’Artillerie de la Garde de la Réserve du Haut-Commandement Glukhovskaya Ordre de Lénine, Ordre du Drapeau Rouge, Ordre de Souvorov, Ordre de Bogdan Khmelnitskii de 2ème Classe »

 

Organisation

 

1ère Brigade de Canons de la Garde : 01/03/443 – fin de la guerre

2ème Brigade d’Obusiers de la Garde : 01/03/443 – fin de la guerre

3ème Brigade d’Artillerie Légère de la Garde : 01/03/443 – fin de la guerre

16ème Brigade de Mortiers Lourds : décembre 44 – fin de la guerre

19ème Brigade de Mortiers de la Garde : décembre 44 – fin de la guerre

30ème Brigade de Mortiers : décembre 44 – fin de la guerre

98ème Brigade d’Obusiers Lourds : novembre 44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

Front Central : 01/03/43 – octobre 43

60ème Armée : juillet 43 – octobre 43

1er Front Ukrainien : octobre 43 – fin de la guerre

7ème Corps d’Artillerie : en juillet 44

13ème Armée : à la fin de la guerre

 

2ème Division d’Artillerie de la Garde

 

Date de Mobilisation : 01/03/43 par transformation de la 4ème division d’Artillerie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Crimée : en mai 44

Pays Baltes et Prusse Orientale : en début 45

Königsberg : en février 45

 

Historique :

La 2ème division d’Artillerie de la Garde reste au niveau Sud du Front jusqu’à la fin des opérations de Crimée en mai 44 avant d’être envoyée plus au nord en juin 44 avec le 5ème Corps d’Artillerie.

Elle supporte ensuite le 3ème Front Biélorusse dans les Pays Baltes et en Prusse Orientale au début de l’année 45 avant de faire partie du Groupe Zemland près de Königsberg en février 45.

 

Organisation

 

4ème Brigade d’Artillerie Légère de la Garde : 01/03/43 – fin de la guerre

5ème Brigade d’Obusiers de la Garde : 01/03/43 – fin de la guerre

6ème Brigade de Canons de la Garde : 01/03/43 – fin de la guerre

20ème Brigade d’Obusiers Super Lourds de la Garde : juillet 43 – fin de la guerre

33ème Brigade de Mortiers : juillet 43 – fin de la guerre

114ème Brigade de Canons : juin 43 – fin de la guerre

 

Rattachement :

Front Sud : 01/03/43 – 20/10/43

4ème Front Ukrainien : 20/10/43 – juin 44

5ème Corps d’Artillerie : juin 44 – fin 44

3ème Front Biélorusse : début 45 – février 45

Groupe Zemland : février 45 – avril 45

5ème Corps d’Artillerie : avril 45 – fin de la guerre

 

3ème Division d’Artillerie de la Garde

 

Date de Mobilisation : 07/03/43 par transformation de la 8ème Division d’Artillerie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Vitebsk : en juin 44

Königsberg : en début 45

Extrême-Orient : aout 45 – septembre 45

 

Historique :

La Division participe à l’assaut sur Vitebsk en juin/juillet 44 dans le cadre de l’opération Bagration puis supporte directement la 5ème Armée jusqu’à la fin de l’année 44.

Au début de l’année 45, elle participe au sein du 3ème Corps d’Artillerie à l’assaut sur Königsberg avant d’être envoyée en Extrême-Orient avec le 5ème Corps d’Artillerie.

Elle participe alors à l’offensive contre les forces japonaises.

Son appellation finale est « 3ème Division d’Artillerie de la Garde de la Réserve du Haut-Commandement de Vitebsk et de Khinganskaya, Ordre du Drapeau Rouge, Ordre de Souvorov de 2ème Classe et Ordre de Koutouzov de 2ème Classe »

Organisation

 

7ème Brigade d’Artillerie Légère de la Garde : 07/03/43 – fin de la guerre

8ème Brigade d’Obusiers de la Garde : 07/03/43 – fin de la guerre

9ème Brigade de Canons de la Garde : 07/03/43 – juin 43

14ème Brigade de Mortiers de la Garde : aout 45 – septembre 45

22ème Brigade de Canons de la Garde : juin 43 – fin de la guerre

43ème Brigade de Mortiers : juin 43 – fin de la guerre

50ème Brigade de Mortiers Lourds : aout 45 – septembre 45

99ème Brigade d’Obusiers Lourds : juin 43 – fin de la guerre

107ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : juin 43 – fin de la guerre

 

519ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : 07/03/43 – fin de la guerre

 

Rattachement :

5ème Corps d’Artillerie : juin 43 - ?

3ème Front Biélorusse : en 44

5ème Armée : juillet 44 – fin 44

3ème Corps d’Artillerie : en début 45

5ème Corps d’Artillerie : avril 45 – fin de la guerre

 

5ème Division d’Artillerie de la Garde

 

Date de Mobilisation : 20/06/43 par transformation de la 19ème Division d’Artillerie de Canons Lourds.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Finlande : en juin/juillet 44

 

Historique :

La Division participe à l’offensive contre la Finlande en juin/juillet 44.

 

Organisation

 

17ème Brigade de Canons de la Garde : 20/06/43 – fin de la guerre

18ème Brigade d’Obusiers Super Lourds de la Garde : 20/06/43 – fin de la guerre

27ème Brigade de Mortiers : 20/06/43 – fin de la guerre

67ème Brigade d’Obusiers : 20/06/43 – fin de la guerre

71ème Brigade d’Artillerie Légère : 20/06/43 – fin de la guerre

95ème Brigade d’Obusiers Lourds : 20/06/43 – fin de la guerre

 

Rattachement :

5ème Corps d’Artillerie : 20/06/43 – début 44

District Militaire de Biélorussie : printemps 44 – juin 44

2ème Corps d’Artillerie : mai 44 – octobre 44

3ème Corps d’Artillerie : juin 44 – aout 44

2ème Front Ukrainien : aout 44 – fin de la guerre

9ème Corps d’Artillerie : mars 45 – fin de la guerre

 

6ème Division d’Artillerie de la Garde

 

Date de Mobilisation : aout 43 au 10/10/43 dans les réserves de la STAVKA.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire d’Orel : avril 44 – juillet 44

Courlande : en février 45

Extrême-Orient : avril 45 – fin de la guerre

 

Historique :

La Division est formée spécialement pour le tir de contre-batterie pour supprimer les unités d’artillerie allemandes. Aussi, elle est assignée à un front et dispatché entre différentes Armées pour les supporter dans leurs assauts.

Chaque Brigade de la Division est dotée du canon M1938 de 152 mm qui a une portée deux fois supérieure à l’artillerie divisionnaire allemande.

En avril 44, elle est placée dans le District Militaire d’Orel, en réserve au sein du 8ème Corps d’Artillerie pour formation et être reconfigurer comme Division d’Artillerie de Percée.

Elle retourne au front au sein du 2ème Front Balte de juillet 44 à février 45 puis est rattachée au Groupe Courlande sur la côte lituanienne avant d’être envoyée en Extrême-Orient avec le 5ème Corps d’Artillerie.

Elle participe alors à l’offensive contre les forces japonaises.

 

Organisation

 

4ème Brigade de Canons : octobre 43 – juin 44

4ème Brigade de Mortiers : mai 44 – septembre 45

10ème Brigade de Mortiers de la Garde : aout 45 – septembre 45

15ème Brigade de Canons de la Garde : en aout 43

29ème Brigade de Canons de la Garde : octobre 43 – septembre 45

30ème Brigade de Canons de la Garde : octobre 43 – mai 44

69ème Brigade d’Artillerie Légère : avril 44 ou mai 44 – fin de la guerre

87ème Brigade d’Obusiers Lourds : mai 44 – fin de la guerre

119ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : juillet 44 – fin de la guerre

134ème Brigade de Canons : mai 44 – fin de la guerre

 

13ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie de la Garde : en aout 43

13ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie de la Garde : en juillet 44

 

Rattachement :

Front Ouest : octobre 43 – avril 44

8ème Corps d’Artillerie : avril 44 – juillet 44

2ème Front Balte : juillet 44 – février 45

5ème Corps d’Artillerie : avril 45 – septembre 45