Version du 19/11/2018

 

1er Corps Mécanisé de la Garde

 

Date de Création : 02/11/42 ou 20/11/42 par transformation de la 1ère Division de Fusiliers de la Garde dans le District Militaire de la Volga.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major (Général-Lieutenant le 07/06/43) I.N. Russiianov : 02/11/42 – 09/05/45

 

Localisation :

            District Militaire de la Volga : en novembre 42

            Sud de Stalingrad : au 17/12/42

            Donbass : en janvier/février 43

            Belgorod : en juillet 43

            District Militaire de Kharkov : avril 44 - fin 44

            Hongrie : en 45

            Vienne : en avril 45

 

Historique :

            Ce corps, issu d’unités de la 1ère Division de Fusiliers de la Garde a des différences notables par rapport à la dotation normale d’un Corps Mécanisé. Il est affecté avec la 3ème Armée de la Garde dans les combats de Stalingrad en décembre 42.

            Comme de nombreuses unités blindées, il souffre de lourdes pertes lors de l’avancée et de combats dans le Donbass en janvier 43. Il est placé en réserve pour être complété en mars 43 puis participe à la bataille de Koursk en juillet 43. Il passe la majeure partie de l’année 44 en réserves.

            En janvier 45, il cède l’intégralité de ses T-34/8 au 7ème Corps Mécanisé et est complètement équipé en Sherman M4A2.

            Avec le 3ème Front Ukrainien, il participe à la libération de la Hongrie et termine la guerre avec la 4ème Armée de la Garde près de Vienne en Autriche.

 

Organisation

 

            1ère Brigade Mécanisée de la Garde : 02/11/42 – fin de la guerre

            2ème Brigade Mécanisée de la Garde : 02/11/42 – fin de la guerre

            3ème Brigade Mécanisée de la Garde : 02/11/42 – fin de la guerre

 

            9ème Brigade de Tanks de la Garde : fin juillet 43 – fin de la guerre

 

            16ème Régiment de Tanks de la Garde : 02/11/42 - fin juillet 43

            17ème Régiment de Tanks de la Garde : 02/11/42 - fin juillet 43

            116ème Régiment d’Artillerie de la Garde : décembre 42 - ?

            267ème Régiment de Mortiers : au 05/07/43 et jusqu’à la fin de la guerre

            382ème Régiment SU de la Garde : en janvier 45

            1443ème Régiment SU : en janvier 45

            1504ème Régiment Anti-Tanks : au 05/07/43 jusqu’en décembre 43

            1504ème Régiment SU : décembre 43 - ?

            1544ème Régiment SU Lourds : au 05/07/43

            1699ème Régiment Anti-Aérien : au 05/07/43 et jusqu’à la fin de la guerre

            1821ème Régiment SU : en janvier 45

 

            11ème Bataillon de Motocyclistes de la Garde: avril 44 - fin de la guerre

            40ème Bataillon de Réparations : au 05/07/43

            48ème Bataillon Médical de la Garde : 02/11/42 - fin de la guerre

            52ème Bataillon Anti-Tanks : 02/11/42 - ?

            54ème Bataillon de Sapeurs de la Garde : 02/11/42 - fin de la guerre

            75ème Bataillon de Transmissions de la Garde : 02/11/42 - fin de la guerre

            84ème Bataillon de Motocyclistes : au 05/07/43 – avril 44

            101ème Bataillon de Réparations : au 05/07/43

            407ème Bataillon de Mortiers de la Garde : décembre 42 - fin de la guerre

            741ème Bataillon Anti-Tanks : au 05/07/43         

           

Rattachement :

            District Militaire de la Volga : au 19/11/42

3ème Armée de la Garde : au 17/12/42

Front Sud-Ouest (réserves) : au 01/07/43         

12ème Armée : en octobre 43

            Réserves de la STAVKA : janvier 44 – avril 44

            Groupe Mécanisé de Cavalerie Pliev : au 22/06/44

            3ème Front Ukrainien : fin décembre 44 - ?

            4ème Armée de la Garde : en mai 45

            3ème Front Ukrainien (réserves) : au 08/05/45

 

2ème Corps Mécanisé de la Garde

 

Date de Création : 15/10/42 au 16/11/42 par transformation de la 22ème Division de Fusiliers de la Garde dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major (Général-Lieutenant le 07/06/43) K.Z. Sviridov : 15/10/42 – 11/05/45

 

Localisation :

            District Militaire de Moscou : en octobre 42

            Stalingrad : en décembre 42

            Nord de Vienne : à la fin de la guerre

 

Historique :

            Le corps arrive dans le secteur de Stalingrad en décembre 42 avec la 2ème Armée de la Garde pour achever l’encerclement de la 6ème Armée Allemande. Placé en réserves en février 43, il se prépare pour les combats de la campagne d’été 43.

            En décembre 43, le Corps devient le Corps Mobile du 4ème Front Ukrainien puis combat au sein de différentes armées du 3ème Front Ukrainien en mars/avril 44 pour nettoyer la rive droite du Dniepr et la frontière roumaine.

            Si le Régiment SU est détaché au printemps 44, les Brigades de Tanks de la Garde perçoivent dans le même temps leurs T-34/85. Il combat à la fin de la guerre pour libérer la Hongrie et termine sa chevauchée au nord de Vienne.

 

Organisation

 

            4ème Brigade Mécanisée de la Garde : 15/10/42 – fin de la guerre

            5ème Brigade Mécanisée de la Garde : 15/10/42 – fin de la guerre

            6ème Brigade Mécanisée de la Garde : 15/10/42 – fin de la guerre

 

            37ème Brigade de Tanks de la Garde : 01/05/43 - fin de la guerre

 

            21ème Régiment de Tanks de la Garde : 15/10/42 - 01/05/43

            22ème Régiment de Tanks de la Garde : 15/10/42 – mai 43

            30ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : fin aout/septembre 44 – fin de la guerre

            117ème Régiment d’Artillerie de la Garde : 15/10/42 - ?

            159ème Régiment Anti-Aérien : septembre 44 – fin de la guerre

            251ème Régiment SU de la Garde : septembre 44 – fin de la guerre

524ème Régiment de Mortiers : septembre 44 – fin de la guerre

            1509ème Régiment SU : septembre 44 – fin de la guerre

            1509ème Régiment Anti-Tanks : octobre 43 - ?

            1543ème Régiment SU Lourds : aout 43 - printemps 44

 

            45ème Bataillon de Sapeurs de la Garde : 15/10/42 - fin de la guerre

            54ème Bataillon Anti-Tanks : 15/10/42 - ?

            56ème Bataillon Médical de la Garde : 15/10/42 - fin de la guerre

            76ème Bataillon de Transmissions de la Garde : 15/10/42 - fin de la guerre

            99ème Bataillon de Motocyclistes : au 05/07/43 – fin de la guerre

            408ème Bataillon de Mortiers de la Garde : 15/10/42 - fin de la guerre

            744ème Bataillon Anti-Tanks : au 05/07/43

           

Rattachement :

            2ème Armée de la Garde : fin décembre 42 – fin 43

            2ème Armée de la Garde : au 01/07/43

            4ème Front Ukrainien : en décembre 43

            3ème Front Ukrainien : en avril 44

            Réserves de la STAVKA : mai 44 – septembre 44

            2ème Front Ukrainien : septembre 44 – fin de la guerre

            6ème Armée de Tanks de la Garde : au 08/05/45

            46ème Armée : à la fin de la guerre

 

3ème Corps Mécanisé de la Garde

 

Date de Création : 18/12/42 par transformation du 4ème Corps Mécanisé au sein du Front Sud-Ouest.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major V.T. Vol’sky : 18/12/42 – 03/01/43

            Général-Major A.P. Sharogin : 04/01/43 – 03/05/43

            Général-Major (Général-Lieutenant le 05/11/43) V.T. Obukhov : 04/05/43 – 11/05/45

 

Localisation :

            Sud de Stalingrad : 18/12/42 - ?

            Koursk : en juillet 43

            Ukraine : aout 43 – octobre 43

 

Historique :

            Après des combats au sein de la 51ème Armée au sud de Stalingrad, le corps est placé en réserves à partir de mars 43. Toujours en réserves du Front de la Steppe début juillet 43, il passe à l’offensive à Koursk à partir d’aout 43. Il est alors composé de 1904 officiers, 4794 sous-officiers et 7845 hommes. Au niveau du matériel, il est composé de 164 T-34/76, 49 T-70, 6 motocyclettes, 1321 camions, 6536 fusils, 5719 mitraillettes, 473 mitrailleuses légères, 370 fusils anti-tanks, 130 pièces d’artillerie, 154 mortiers, 8 BM-13 Katiouchas et 3 avions U-2 de liaison.

            Entre aout 43 et octobre 43, le corps combat au sein des 47ème et 37ème Armées pour libérer l’Ukraine et traverser le Dniepr avant d’être placé en réserve pour se reconstituer après les lourdes pertes des 3 mois d’offensives continus.

            En juin 44, il reprend l’offensive au sein du 3ème Front Biélorusse avec l’opération Bagration. Ses Brigades de Tanks de la Garde sont alors équipées en Sherman M4A2.

            Au 15/06/44, le corps est composé de 196 tanks, 99 véhicules blindés, 200 motocyclettes, 1556 camions, 41 canons de 76 mm, 12 canons de 85 mm, 40 canons de 57 mm, 18 canons de 37 mm, 54 mortiers de 120 mm, 100 mortiers de 82 mm, 8 BM-13 Katiouchas, 56 mitrailleuses anti-aériennes de 12;7 mm, 139 mitrailleuses lourdes et 169 mitrailleuses légères.

            Le corps poursuit on avance sur la Baltique et enferme les Allemands en Lituanie.

            En mai 45, lorsque la guerre se termine en Europe, le 3ème Corps Mécanisé de la Garde est envoyé en Extrême-Orient sur le Front de Transbaïkalie.     

 

Organisation

 

            7ème Brigade Mécanisée de la Garde : 18/12/42 – fin de la guerre

            8ème Brigade Mécanisée de la Garde : 18/12/42 – fin de la guerre

            9ème Brigade Mécanisée de la Garde : 18/12/42 – fin de la guerre

 

            35ème Brigade de Tanks de la Garde : avril 43 - fin de la guerre

 

            41ème Régiment de Tanks de la Garde : 18/12/42 ou 24/12/42 – avril 43

            42ème Régiment de Tanks de la Garde : 18/12/42 ou 24/12/42 – avril 43

            43ème Régiment de Tanks de la Garde : 18/12/42 ou 24/12/42 – avril 43

            44ème Régiment de Tanks de la Garde : 18/12/42 ou 24/12/42 – avril 43

            45ème Régiment de Tanks de la Garde : 18/12/42 ou 24/12/42 – avril 43

            64ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : septembre 44 - fin de la guerre

            129ème Régiment de Mortiers : en aout 43

            380ème Régiment SU Lourds de la Garde : juillet 44 - fin de la guerre

            1510ème Régiment Anti-Tanks : en aout 43 jusque janvier 44

            1510ème Régiment SU : janvier 44 - fin de la guerre

            1705ème Régiment Anti-Aérien : en aout 43

            1823ème Régiment SU : juin 44 - fin de la guerre

            1831ème Régiment SU Lourds : aout 43 - octobre 43

 

            1er Bataillon de Motocyclistes de la Garde : 18/12/42 - fin de la guerre

            11ème Bataillon de Transmissions de la Garde : 18/12/42 - fin de la guerre

            62ème Bataillon de Sapeurs de la Garde : 18/12/42 - fin de la guerre

            79ème Bataillon de Réparations : 18/12/42 - fin de la guerre

            175ème Bataillon d’Automitrailleuses de la Garde : 18/12/42 - fin de la guerre

            334ème Bataillon de Mortiers de la Garde : 18/12/42 - fin de la guerre

            554ème Bataillon Médical : 18/12/42 - fin de la guerre

            743ème Bataillon Anti-Tanks : en aout 43           

           

Rattachement :

            51ème Armée : 18/12/42 - ?

            Front de la Steppe : mars 43 - ?

Front de la Steppe (réserves) : au 01/07/43     

            47ème Armée : aout 43 – octobre 43

            37ème Armée : aout 43 – octobre 43

            3ème Front Biélorusse : au 22/06/44

            Groupe Mécanisé de Cavalerie Oslikovsky : en juillet 44

Groupe de Courlande : avril 45 – mai 45

            Groupe de Courlande (réserves) : au 08/05/45

            Front de Transbaïkalie: 16/08/45 - ?

 

4ème Corps Mécanisé de la Garde

 

Date de Création : 09/01/43 par transformation du 13ème Corps Mécanisé ou par transformation du 13ème Corps de Tanks (cela dépend si on considère que le 13ème Corps est Mécanisé ou de Tanks entre novembre 42 et janvier 43).

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major (Général-Lieutenant le 30/08/43) T.I. Tanaschishin : 09/01/43 – 31/03/44 (tué)

            Général-Major (Général-Lieutenant le 13/09/44) V.I. Zhadov : 31/03/44 – 09/05/45

 

Localisation :

            Stalingrad : décembre 42 – mars 43

            Donbass : en été 43

            Iasi : en été/automne 44

            Balkans : automne 44

 

Historique :

            Le 4ème Corps Mécanisé de la Garde obtient son titre « de la Garde » en combattant les Allemands au sud de Stalingrad en décembre 42. Il continue les combat au sein de la 51ème Armée et de la 2ème Armée de la Garde jusqu’au printemps 43.

            En 43, il participe tout au long de l’année au combat dans le Donbass.

            Il participe à l’offensive sur Iasi pour libérer la Roumanie jusqu’à la frontière bulgare puis pénètre dans les Balkans à travers la Yougoslavie.

 

Organisation

 

            13ème Brigade Mécanisée de la Garde : 09/01/43 – fin de la guerre

            14ème Brigade Mécanisée de la Garde : 09/01/43 – fin de la guerre

            15ème Brigade Mécanisée de la Garde : 09/01/43 – fin de la guerre

 

            36ème Brigade de Tanks de la Garde : avril 43 - fin de la guerre

 

            41ème Régiment de Tanks : décembre 42 – avril 43

            292ème Régiment SU de la Garde : octobre 43 - fin de la guerre

            352ème Régiment SU Lourds de la Garde: automne 44 - fin de la guerre

            527ème Régiment de Mortiers : juin 44 - fin de la guerre

            591ème Régiment Anti-Aérien : janvier 43 - janvier 44

            740ème Régiment Anti-Aérien : juin 44 - fin de la guerre

            1512ème Régiment Anti-Tanks : 06/10/43 - fin de la guerre

            1828ème Régiment SU Lourds : aout 43 - fin janvier 44

 

            5ème Bataillon d’Automitrailleuses de la Garde : décembre 43 – janvier 44

            46ème Bataillon de Transmissions de la Garde : mai 43 - fin de la guerre

            62ème Bataillon de Motocyclistes : 22/05/43 - fin de la guerre

            129ème Bataillon de Mortiers de la Garde : 06/03/44 - fin de la guerre

            138ème Bataillon de Sapeurs : mai 43 - fin de la guerre

            181ème Bataillon de Réparations : mai 43 - fin de la guerre

            348ème Bataillon de Mortiers de la Garde : en aout 43 jusque début février 44

            748ème Bataillon Anti-Tanks : début aout 43 - fin de la guerre

           

Rattachement :

            51ème Armée : en janvier 43

            2ème Armée de la Garde : au début 43

            2ème Armée de la Garde : en aout 43

Front Sud (réserves) : au 01/07/43

            Groupe Mécanisé de Cavalerie Kirichenko : en septembre 43

            Groupe Mécanisé de Cavalerie Pliev : en mars 44

STAVKA (réserves) : au 08/05/45

 

5ème Corps Mécanisé de la Garde

 

Date de Création : 09/01/43 par transformation du 6ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major S.I. Bogdanov : 09/01/43 – 25/02/43

            Colonel (Général-Major le 07/02/43) B.M. Skvortsov : 26/02/43 – 13/04/44

            Général-Major I.P. Ermakov : 14/04/44 – 11/05/45

 

Localisation :

            Sud de Stalingrad : janvier 43 – février 43

            Prokhorovka : au 07/07/43

            District Militaire d’Odessa : juin 44 – février 45

            Silésie : février 45 – mars 45

            Berlin : en fin avril 45

            Prague : à la fin de la guerre

 

Historique :

            Le 5ème Corps Mécanisé de la Garde est bien formé le 09/01/43 mais ses unités ne sont renommées que le 17/01/43. Il combat au sein de la 2ème Armée de la Garde au sud de Stalingrad jusque février 43 avant d’être placé en réserve de la STAVKA puis rattachée à la 5ème Armée de Tanks de la Garde.

            Il participe aux combats de Prokhorovka le 07/07/43 puis à l’offensive d’aout 43. En novembre 43, il ne comporte plus que 75 tanks. Au 31/12/43, il est composé de 16369 hommes, 176 T-34, 21 T-70, 49 SU, 252 pièces d’artillerie et Mortiers et 1800 véhicules motorisés.

            Au début de l’année 44, le corps perd l’ensemble de ses tanks T-70 et est équipé en T-34/85 en avril 44. Il reste en réserve de la STAVKA ou rattaché au District Militaire d’Odessa jusque février 45.

            Il participe en suite à la libération de la région industrielle de Silésie avant de poursuivre son avancée vers Berlin puis Prague.

 

Organisation

 

            10ème Brigade Mécanisée de la Garde : 17/01/43 – fin de la guerre

            11ème Brigade Mécanisée de la Garde : 17/01/43 – fin de la guerre

            12ème Brigade Mécanisée de la Garde : 17/01/43 – fin de la guerre

            51ème Brigade Mécanisée : 09/01/43 – 17/01/43

            54ème Brigade Mécanisée : 09/01/43 – 17/01/43

            55ème Brigade Mécanisée : 09/01/43 – 17/01/43

 

            24ème Brigade de Tanks de la Garde : 13/03/43 - fin de la guerre

 

            52ème Régiment de Tanks de la Garde : 17/01/43 - 13/03/43

            53ème Régiment de Tanks de la Garde : 17/01/43 – mars 43

            76ème Régiment de Tanks : 09/01/43 – 17/01/43

            77ème Régiment de Tanks : 09/01/43 – 17/01/43

            78ème Régiment de Tanks : 09/01/43 – 17/01/43

            79ème Régiment de Tanks : 09/01/43 – 17/01/43

            80ème Régiment de Tanks : 09/01/43 – 17/01/43

            104ème Régiment Anti-Tanks de la Garde : 17/01/43 - janvier 44

            104ème Régiment SU de la Garde : janvier 44 - fin de la guerre

            285ème Régiment de Mortiers : avril 43 - fin de la guerre

            352ème Régiment SU Lourds : fin 43 – mi-février 44

            379ème Régiment SU Lourds de la Garde : juillet 44 - ?

            417ème Régiment Anti-Tanks : 09/01/43 – 17/01/43

            763ème Régiment Anti-Aérien : juillet 44 - fin de la guerre

1529ème Régiment SU Lourds : fin 43 – mi-février 44

            1447ème Régiment SU : mars 43 - ?

 

            2ème Bataillon de Motocyclistes de la Garde : 17/01/43 - fin de la guerre

            4ème Bataillon d’Automitrailleuses de la Garde : 17/01/43 - fin 43

            11ème Bataillon de Mortiers de la Garde : mai 44 – fin de la guerre

            41ème Bataillon d’Automitrailleuses : 09/01/43 – 17/01/43

            63ème Bataillon de Motocyclistes : 09/01/43 – 17/01/43

            68ème Bataillon de Sapeurs de la Garde : 17/01/43 - fin de la guerre

            80ème Bataillon de Sapeurs : 09/01/43 – 17/01/43

            86ème Bataillon de Réparations : avril 43 - ?

            388ème Bataillon de Transmissions : janvier 43 - ?

            409ème Bataillon de Mortiers de la Garde : janvier 43 - ?

            468ème Bataillon Médical : janvier 43 - ?

            737ème Bataillon Anti-Tanks : juin 43 - ?

 

            4ème Compagnie de Démineurs de la Garde : 17/01/43 - ?

            56ème Compagnie de Démineurs : 09/01/43 – 17/01/43

           

Rattachement :

            2ème Armée de la Garde : 09/01/43 – février 43

            Réserves de la STAVKA : février 43 – 15/03/43

            5ème Armée de Tanks de la Garde : 15/03/43 – juin 44

            5ème Armée de Tanks de la Garde : au 01/07/43

            Réserves de la STAVKA : juin 44 – février 45

            District Militaire d’Odessa : juin 44 – février 45

            6ème Armée de Tanks : en aout 44

            4ème Front Ukrainien : février 45 - 24/03/45

            4ème Armée de Tanks : 24/03/45 - 17/03/45 (non confirmé)

            4ème Armée de Tanks de la Garde : 17/03/45 - fin de la guerre

            4ème Armée de Tanks de la Garde : au 08/05/45

 

6ème Corps Mécanisé de la Garde

 

Date de Création : 26/06/43 dans le District Militaire de Moscou à partir de la 3ème Division Motorisée de Fusiliers de la Garde et de la 49ème Brigade Mécanisée.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major (Général-Lieutenant le 15/12/43) A.I. Akimov : 26/06/43 – 06/12/44

            Colonel V.F. Orlov : 07/12/44 – 18/03/45

            Colonel V.I. Koretsky : 19/03/45 – 30/04/45

            Colonel S.F. Pushkarev : 30/04/45 – 11/05/45

 

Localisation :

            Secteur Nord de Koursk : en juillet 43

            Lvov : en juillet 44

            Vistule : en janvier 45

            Berlin : en avril 45

            Sud-Ouest de Prague : à la fin de la guerre

 

Historique :

            Rattachée à la 4ème Armée de Tanks dès sa création, le corps sécurise le secteur Nord du saillant de Koursk avant d’être placé, avec la 4ème Armée de Tanks, en réserve de la STAVKA.

            En juillet 44, après avoir été équipé en T-34/85, le corps participe à l’opération Lvov-Sandomierz où elle il subit de très lourdes pertes (près de 90 % de ses tanks et SU). De nouveau placé en réserve pour panser ses blessures, le corps réapparait en janvier 45 pour participer à l’offensive sur la Vistule.   

 

Organisation

 

            16ème Brigade Mécanisée de la Garde : 26/06/43 – fin de la guerre

            17ème Brigade Mécanisée de la Garde : 26/06/43 – fin de la guerre

            35ème Brigade Mécanisée de la Garde : 17/03/45 – fin de la guerre

            49ème Brigade Mécanisée : 26/06/43 – 17/03/45

 

            1er Régiment SU de la Garde : juin 43 - ?

            28ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : au 12/01/45 jusqu’à la fin de la guerre

            29ème Régiment de Tanks : 26/06/43 - 17/03/45

            51ème Régiment Anti-Tanks de la Garde : juin 43 – février 44

            51ème Régiment d’Artillerie Légère de la Garde : février 44 - ?

            56ème Régiment de Tanks : 26/06/43 - 17/03/45

            117ème Régiment de Tanks de la Garde : 17/03/45 – fin de la guerre

            118ème Régiment de Tanks de la Garde : 17/03/45 – fin de la guerre

            240ème Régiment de Mortiers : juin 43 -17/03/45

            240ème Régiment de Mortiers de la Garde : 17/03/45 – fin de la guerre

            396ème Régiment Anti-Aérien : avril 44 - 17/03/45

            423ème Régiment SU de la Garde : 17/03/45 – fin de la guerre

            424ème Régiment SU de la Garde : 17/03/45 – fin de la guerre

            427ème Régiment Anti-Aérien de la Garde : 17/03/45 – fin de la guerre

            1433ème Régiment SU : au 12/01/45 jusqu’au 17/03/45

            1727ème Régiment SU : ? - 17/03/45

 

            19ème Bataillon de Motocyclistes de la Garde : 17/03/45 – fin de la guerre

            22ème Bataillon de Sapeurs de la Garde : 26/06/43 - fin de la guerre

            31ème Bataillon Anti-Aérien de la Garde : 26/06/43 - fin juin 44

            33ème Bataillon de Transmissions de la Garde : 26/06/43 - ?

            52ème Bataillon de Mortiers de la Garde : février 44 - fin de la guerre

            95ème Bataillon de Réparations : juin 43 - ?      

            95ème Bataillon de Motocyclistes : aout 43 - 17/03/45

            740ème Bataillon Anti-Tanks : juin 43 - ?

           

Rattachement :

            4ème Armée de Tanks : en mai 43

            4ème Armée de Tanks : juillet 43 – 17/03/45

            4ème Armée de Tanks de la Garde : 17/03/45 – fin de la guerre

            4ème Armée de Tanks de la Garde : au 08/05/45

 

7ème Corps Mécanisé de la Garde

 

Date de Création : 25/07/43 par transformation du 2ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major I.P. Korchagin : 25/07/43 – 11/05/45

 

Localisation :

            Frontière de la Prusse Orientale : en octobre 44

            Secteur Sud de Berlin : en avril 45

            Prague : en mai 45

 

Historique :

            Le corps est rattaché à différentes armées au cours de ses premiers mois d’existence puis est placé pendant près d’un an dans la réserve de la STAVKA.

Il retourne au combat en octobre 44 à la frontière de la Prusse Orientale.

            A partir du 01/12/44, il est assigné, comme corps autonome, au 1er Front Ukrainien. Placé au sud du flanc du 1er front Ukrainien, il est le premier échelon de ce front dans les opérations pour la prise de Berlin. Il oblique ensuite vers le sud pour participer à la prise de Prague.

 

Organisation

 

            24ème Brigade Mécanisée de la Garde : 26/07/43 – fin de la guerre

            25ème Brigade Mécanisée de la Garde : 26/07/43 – fin de la guerre

            26ème Brigade Mécanisée de la Garde : 26/07/43 – fin de la guerre

 

            57ème Brigade de Tanks de la Garde : 26/07/43 - fin de la guerre

            288ème Régiment Anti-Aérien de la Garde : 26/07/43 - ?

            291ème Régiment Anti-Tanks de la Garde : 26/07/43 - ?

            291ème Régiment SU de la Garde : ? - fin de la guerre

            293ème Régiment SU de la Garde : aout 43 - ?

            355ème Régiment SU Lourds de la Garde : ? - fin de la guerre

            468ème Régiment de Mortiers de la Garde : 26/07/43 - ?

            1820ème Régiment SU : ? - fin de la guerre

 

            5ème Bataillon de Motocyclistes de la Garde : septembre 43 - ?

            57ème Bataillon Anti-Tanks de la Garde : aout 43 - ?

            68ème Bataillon de Motocyclistes : 26/07/43 – septembre 43

            410ème Bataillon de Mortiers de la Garde : 26/07/43 - ?

            734ème Bataillon Anti-Tanks : 26/07/43 - aout 43

           

Rattachement :

            3ème Armée de Tanks de la Garde : 26/07/43 - aout 43

            2ème Armée de Tanks : aout 43 – septembre 43

            60ème Armée : septembre 43 – fin octobre 43

            Réserves de la STAVKA : fin octobre 43 - octobre 44

            1er Front Ukrainien : 01/12/44 – fin de la guerre

            1er Front Ukrainien (réserves) : au 08/05/45

            6ème Armée de Tanks de la Garde : en aout 45

 

8ème Corps Mécanisé de la Garde

 

Date de Création : 23/10/43 par transformation du 3ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Lieutenant S.M. Krivoshein : 23/10/43 – 02/01/44

            Général-Major I.F. Dremov : 03/01/44 – 09/05/45

 

Localisation :

            Lvov : en juillet 44

            Berlin : en avril 45

 

Historique :

            Le corps est doté de tanks T-34/85 à partir d’avril 44. Il participe à l’opération Lvov-Sandomierz en juillet 44 avant de participer à la libération de Berlin.         

 

Organisation

 

            19ème Brigade Mécanisée de la Garde : 23/10/43 – fin de la guerre

            20ème Brigade Mécanisée de la Garde : 23/10/43 – fin de la guerre

            21ème Brigade Mécanisée de la Garde : 23/10/43 – fin de la guerre

 

            1ère Brigade de Tanks de la Garde : 23/10/43 – fin de la guerre

 

            48ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : octobre/novembre 44 – fin de la guerre

            265ème Régiment de Mortiers de la Garde : 23/10/43 - fin de la guerre

            353ème Régiment Anti-Tanks de la Garde : 23/10/43 - mars 45

            353ème Régiment SU de la Garde : mars 45 – fin de la guerre

            354ème Régiment SU Lourds de la Garde : 23/10/43 - février 44

            358ème Régiment Anti-Aérien de la Garde : 23/10/43 - fin de la guerre

            400ème Régiment SU de la Garde : juillet 44 - fin de la guerre

            1451ème Régiment SU : décembre 43 – février 44

 

            8ème Bataillon de Motocyclistes de la Garde : 23/10/43 - fin de la guerre

            27ème Bataillon de Sapeurs : 23/10/43 - fin de la guerre

            42ème Bataillon Anti-Tanks de la Garde : en juillet 44

            405ème Bataillon de Mortiers de la Garde : 23/10/43 - fin de la guerre

            756ème Bataillon Anti-Tanks : 23/10/43 - ?

           

Rattachement :

            1ère Armée de Tanks : 23/10/43 – avril 44

            1ère Armée de Tanks de la Garde : avril 44 - fin de la guerre

            1ère Armée de Tanks de la Garde : au 08/05/45

 

9ème Corps Mécanisé de la Garde

 

Date de Création : 12/09/44 par transformation du 5ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Lieutenant M.V. Volkov : 12/09/44 – 20/06/45

 

Localisation :

            Budapest et Vienne : au printemps 45

            Mandchourie Occidentale : en aout 45  

 

Historique :

            Le 9ème Corps Mécanisé de la Garde est le dernier Corps Mécanisé de la Garde à être formé. Tous ses tanks sont des Shermans M4A2.

            Après de lourds combats dans la région de Budapest et de Vienne au printemps 45, le Corps est envoyé en Extrême-Orient où il traverse la Mandchourie Occidentale en moins d’une semaine et finit la guerre sur les rives de la Mer jaune.

 

Organisation

 

            2ème Brigade Mécanisée : 12/09/44 - octobre 44

            9ème Brigade Mécanisée : 12/09/44 - octobre 44

            18ème Brigade Mécanisée de la Garde : octobre 44 – fin de la guerre

            30ème Brigade Mécanisée de la Garde : octobre 44 – fin de la guerre

            31ème Brigade Mécanisée de la Garde : octobre 44 – fin de la guerre

            45ème Brigade Mécanisée : 12/09/44 - octobre 44

 

            46ème Brigade de Tanks de la Garde : 04/11/44 – fin de la guerre

            233ème Brigade de Tanks : 12/09/44 - 04/11/44

 

            388ème Régiment Anti-Aérien de la Garde : 19/09/44 – fin de la guerre

            389ème Régiment SU de la Garde : 19/09/44 – fin de la guerre

            458ème Régiment de Mortiers de la Garde : 19/09/44 – fin de la guerre

            697ème Régiment SU : février 45 – fin de la guerre

 

            14ème Bataillon de Motocyclistes de la Garde : 19/09/44 – fin de la guerre

            35ème Bataillon de Mortiers de la Garde : 19/09/44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

            6ème Armée de Tanks de la Garde : 12/09/44 - ?

            6ème Armée de Tanks de la Garde : au 08/05/45