Version du 19/11/2017

 

1er Corps de Tanks

 

Date de Création : 31/03/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major M.E. Katukov : 31/03/42 – 18/09/42

            Général-Major V.V. Butkov : 19/09/42 – 11/05/45

 

Localisation :

            Kalatch-Sur-Don : fin 42

            District Militaire de la Volga : début 43

            Moscou : début 43

            Secteur nord d’Orel : juillet 43

            Pays Baltes : fin de l’été 44

            Prusse Orientale : fin de la guerre

 

Historique :

            Le QG du Corps est crée en mars 42 et les premières unités sont affectées à partir d’avril 42. Le 1er Corps de tanks est envoyé dès le mois de mai 42 dans le secteur du Front de Briansk pour prendre de flanc les forces blindées allemandes au sud et à l’est de Voronej. Il est assigné à la 5ème Armée à partir de fin aout 42. Reconstitué, il participe à la reprise de Kalatch-Sur-Don et contribue à la perte de la 6ème Armée Allemande à Stalingrad. Au début 43, il est placé en réserve dans le District Militaire de la Volga dans un premier temps puis près de Moscou. Il perd alors toutes ses unités de support, ne conservant que ses brigades.

En juin 43, le haut-Commandement commence à reconstruire les Corps de Tanks pour la campagne d’été. Le 1er Corps de Tanks est alors affecté à la 11ème Armée de la Garde en juillet 43 dans le secteur nord d’Orel. Le 1er Corps de Tanks combat alors tout l’été dans le secteur du Front de Briansk. 

Toujours affecté à la 11ème Armée de la Garde en janvier 44, il combat parfois avec le 2ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde. Il est placé en réserve de la STAVKA en mars 44 pour préparer les opérations majeures prévues pour l’été 44. Il est alors complètement réorganisé avec de nouveaux tanks. Il forma alors le groupe mobile de la 6ème Armée de la Garde en juin 44 pour l’opération Bagration. Il reçoit d’autres unités à la fin de l’été 44 pour la conquête de la Baltique puis il finit la guerre en Prusse Orientale.

 

Organisation

 

            1ère Brigade de Tanks de la Garde : 01/05/42 - ?

            49ème Brigade de Tanks : 01/05/42 – septembre 42

            89ème Brigade de Tanks : 01/05/42 – fin de la guerre

            117ème Brigade de Tanks : octobre 42 – fin de la guerre

            159ème Brigade de Tanks : octobre 42 – fin de la guerre

 

            1ère Brigade Motorisée de Fusiliers : 01/05/42 - ?

            44ème Brigade Motorisée de Fusiliers : octobre 42 – fin de la guerre

 

            2ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : janvier 44 – mars 44

            108ème Régiment de Mortiers : juillet 43 – fin de la guerre

            120ème Régiment d’Artillerie Légère : septembre 44 – fin de la guerre

            354ème Régiment SU Lourds de la Garde : aout 44 – fin de la guerre

            1437ème Régiment SU : juillet 43 – fin de la guerre

            1514ème Régiment Anti-Tanks : juillet 43 - ?

            1514ème Régiment SU : au 22/06/44 – fin de la guerre

            1720ème Régiment Anti-Aérien : septembre 43 - ?

 

            10ème Bataillon de Mortiers de la Garde : octobre 42 – fin de la guerre

            10ème Bataillon de Véhicule Blindés : en octobre 42

            86ème Bataillon de Motocyclistes : juillet 43 – fin de la guerre          

            388ème Bataillon Anti-Tanks (Autonome) : septembre 43 - ?

 

            1ère Compagnie de Démineurs : 01/05/42 - ? (mais au moins jusque octobre 42)

            15ème Compagnie de Reconnaissance : 01/05/42 - ?

           

Rattachement :

            5ème Armée : fin aout 42 - ?

            5ème Armée de Tanks : en novembre 42

            5ème Armée de Tanks : au 19/11/42

Front Ouest (réserves) : au 01/07/43

11ème Armée de la Garde : juillet 43 - ?

            11ème Armée de la Garde : en décembre 43

            Réserves de la STAVKA : fin mars 44 - ?

            6ème Armée de la Garde : juin 44 - ?

3ème Front Biélorusse (réserves) : au 08/05/45

 

 

2ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 15/04/42 à Gorki dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 19/09/43 par transformation en  8ème Corps de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

            Général-Major A.I. Liziukov : 15/04/42 – 28/05/42

            Colonel S.P. Maltsev : 28/05/42 – 09/06/42

            Général-Major I.G. Lazarov : 10/06/42 – 01/07/42

            Colonel (Général-Major le 21/07/42) A.G. Kravchenko : 02/07/42 – 13/09/42

            Général-Major A.M. Khasin : 14/09/42 – 15/10/42

            Général-Major (Général-Lieutenant le 21/08/43) A.F. Popov : 16/10/42 – 19/09/43

 

Localisation :

            Gorki : avril 42

            Podmoskov, près de Gorki : avril 42

            Briansk : fin mai 42

            Stalingrad : fin aout 42

            Est de Stalingrad : mi-septembre 42

            District Militaire de la Volga : octobre 42

            Donbass : décembre 42

            Secteur de Belgorod : au 01/06/43

            Prokhorovka : au 12/07/43

            Secteur Sud de Koursk : aout 43

            Belgorod/Kharkov : aout/septembre 43 

 

Historique :

            Le QG du Corps est crée en avril 42 et les premières unités sont affectées à partir d’avril 42. Le Corps est envoyé dans le secteur du Front de Briansk fin mai 42 et affecté à la 5ème Armée de Tanks. Malheureusement, lorsque la 5ème Armée de Tanks entre en action au début du mois de juillet 42 contre les chars allemands dans le secteur de Voronej, les attaques ne sont pas coordonnées et les unités sont étrillées par la Luftwaffe.

A la fin du mois d’aout 42, le 2ème Corps de Tanks est envoyé au sud de Stalingrad avec la 62ème armée. Les Brigades de Tanks du Corps étant tellement réduites, le Corps se voit adjoindre la 99ème Brigade de Tanks. Au 15/09/42, le 2ème Corps de Tanks est stationnée à l’est de Stalingrad, sud les îles de la Volga. Le détail des unités dépendantes de ce corps au 15/09/42 ne doit pas impressionner inutilement : en effet, aucune de ces Brigades de Tanks ne comportent de tanks.

En octobre 42, le 2ème Corps de Tanks retraite à travers la Volga pour se positionner à l’intérieur du District Militaire de la Volga pour y être complètement reconstruit.

Le 2ème Corps de Tanks rejoint le Front Sud-ouest avec la 3ème Armée de la Garde en décembre 42 et participe à l’avancée dans le Donbass. Malheureusement, cette avancée est repoussée par les contre-offensives de Von Manstein en février/mars 43. De nouveau, le corps est placé en réserve afin d’être complété avant les offensives de l’été 43.

Affecté à la 5ème Armée de Tanks de la Garde à partir du 11/07/43, il affronte le 2ème SS PanzerKorps à Prokhorovka le 12/07/43 avant d’être placé en réserve du Front de Voronej le 23/07/43 suite à l’arrêt de l’avance allemande.

En reconnaissance de sa bravoure lors des combats de Prokhorovka en juillet 43 et de l’avance sur Belgorod/Kharkov en aout/septembre 43, le 2ème Corps de Tanks est redésigné 8ème Corps de Tanks de la Garde le 19/09/43.

 

Organisation

 

            19ème Brigade de Tanks : avril 42 – juin 42

            26ème Brigade de Tanks : 15/04/42 -19/09/43

            27ème Brigade de Tanks : mai 42 - ?

            39ème Brigade de Tanks : en octobre 42

            99ème Brigade de Tanks : aout 42 – 19/09/43

            135ème Brigade de Tanks : en septembre 42

            137ème Brigade de Tanks : au 15/09/42

            148ème Brigade de Tanks : 15/04/42 - au moins jusque fin juin 42

            155ème Brigade de Tanks : au 15/09/42

            169ème Brigade de Tanks : septembre 42 – 19/09/43

            187ème Brigade de Tanks : au 15/09/42 (non confirmé)

            254ème Brigade de Tanks : au 15/09/42 (non confirmé)

 

            2ème Brigade Motorisée de Fusiliers : mars 42 – 15/09/42

            58ème Brigade Motorisée de Fusiliers : décembre 42 – 19/09/43

 

            15ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : en aout 43

            62ème Régiment de Tanks Lourds : en juillet 43

            83ème Régiment de Motocyclistes : au 01/06/43

            269ème Régiment de Mortiers : au 01/06/43

            1257ème Régiment Anti-Aérien : en décembre 42       

            1502ème Régiment Anti-Tanks : au 01/06/43

            1698ème Régiment Anti-Aérien : au 01/06/43

 

            12ème Bataillon de Reconnaissance Blindé : fin juin 42 - ? (mais au moins jusque décembre 42)

            74ème Bataillon Motorisé de Sapeurs : au 01/06/43

            307ème Bataillon de Mortiers de la Garde : au 01/06/43

            401ème Bataillon de Mortiers de la Garde : fin juin 42 - ? (mais au moins jusque décembre 42)

            804ème Bataillon de Transmissions : au 01/06/43

           

Rattachement :

            5ème Armée de Tanks : fin juin 42 - ?

            5ème Armée de Tanks : en juillet 42

            62ème Armée : fin aout 42 - ?

            District Militaire de la Volga : au 19/11/42

            3ème Armée de la Garde : décembre 42 -

Front Sud-Ouest (réserves) : au 01/07/43        

5ème Armée de Tanks de la Garde : 11/07/43 – 23/07/43

Réserves du Front de Voronej : 23/07/43 - ?    

 

3ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 31/03/42 à Tula dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 20/11/44 par transformation en 9ème Corps de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

            Général-Major D.K. Mostovenko : 31/03/42 – 03/09/42

            Colonel (Général-Major le 10/11/42) M.D. Sinenko : 04/09/42 – 04/11/43

            Général-Major N.M. Teliakov : 05/11/43 – 16/12/43

            Général-Major A.A. Samshin : 17/12/43 – 28/02/44

            Général-Major N.M. Teliakov : 01/03/44 – 29/03/44

            Général-Lieutenant V.A. Mishulin : 01/04/44 – 04/07/44

            Général-Major N.M. Teliakov : 05/07/44 – 13/07/44

            Général-Major N.D. Vedennev : 14/07/44 – 20/11/44

 

Localisation :

            Tula: avril 42

            Secteur de Moscou : été 42 et automne 42

            Ponyri près de Koursk : au 05/07/43

 

Historique :

            Fin avril 42, le 3ème Corps de Tanks est affectée au Front de Briansk, au sud de Moscou où il reste jusqu’à l’automne 42, évitant ainsi les désastres qui ont emportés tant de Corps de Tanks. Le Corps sert alors d’unité d’entraînement au sein des réserves de la STAVKA. Assigné au Groupe Mobile Popov du Front Sud-Ouest en février 43, le Corps subit de lourdes pertes lors de la contre-offensive de Von Manstein. Aussi, le Corps en renvoyé dans les réserves de la STAVKA pour y être reconstruit en mars 43 jusque juin 43. Le Corps est ensuite affecté à  la 2ème Armée de Tanks lors de la bataille de Koursk pour faire face à la 9ème Armée Allemande.

Au cours de l’été et de l’automne 43, le 3ème Corps de Tanks remplace ses tanks légers par des T-34 et ajoute un 3ème bataillon à chacune de ses Brigades de Tanks. Complété au début de l’année 44 par des Régiments SU, le Corps est prêt pour les opérations offensives de juin 44. Le Corps est régulièrement renforcé tout au long de l’été 44 et devient le  9ème Corps de Tanks de la Garde le 20/11/44.

 

Organisation

 

            50ème Brigade de Tanks : mars/avril 42 – 20/11/44

            51ème Brigade de Tanks : mars/avril 42 – 20/11/44

            103ème Brigade de Tanks : mars/avril 42 – 20/11/44

 

            3ème Brigade Motorisée de Fusiliers : mars/avril 42 – septembre 42

            57ème Brigade Motorisée de Fusiliers : décembre 42 – 20/11/44

 

            6ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : aout 44 - 20/11/44

            74ème Régiment de Motocyclistes : 01/07/43 - 20/11/44

            121ème Régiment Anti-Aérien : 01/07/43 - 20/11/44

            234ème Régiment de Mortiers : 01/07/43 - 20/11/44

            341ème Régiment SU Lourds de la Garde : septembre 44 - 20/11/44

            881ème Régiment Anti-Tanks : 01/07/43 - janvier/mars 44

            881ème Régiment SU : janvier/mars 44 - ?

            1107ème Régiment SU : en juin 44 - 20/11/44

            1219ème Régiment SU : en juin 44 - 20/11/44  

            1540ème Régiment SU Lourds : octobre 43 - ?

            1643ème Régiment d’Artillerie Légère : octobre 44 - 20/11/44

            1818ème Régiment SU : début 44 - ?

 

            3ème Bataillon de Camions : ? - 20/11/44

            90ème Bataillon (Motorisé?) de Sapeurs : 01/07/43 - 20/11/44

            97ème Bataillon d’Atelier de Réparations : en juin 44 - 20/11/44

            106ème Bataillon d’Atelier de Réparations : en juin 44 - 20/11/44

            126ème Bataillon de Mortiers de la Garde : mai 42 – 20/11/44

            411ème Bataillon de Transmissions : en juin 44 - 20/11/44

            728ème Bataillon Anti-Tanks (Autonome) : 01/07/43 - 20/11/44

 

            64ème Compagnie Chimique : ? - 20/11/44

                                  

Rattachement :

            Front de Briansk : fin avril 42 - ?

             Réserves de la STAVKA : été 42 – automne 42

            STAVKA (réserves) : au 19/11/42

            Groupe Mobile Popov du Front Sud-Ouest : février 43

             Réserves de la STAVKA : mars 43 - ?

            2ème Armée de Tanks : en juin 43 – 20/11/44

2ème Armée de Tanks : au 01/07/43

            2ème Armée de Tanks de la Garde : 20/11/44 – fin de la guerre

 

4ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 31/03/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 07/02/43 par transformation en 5ème Corps de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

            Général-Major V.A. Mishulin : 31/03/42 – 18/09/42

            Général-Major A.G. Kravechenko : 18/09/42 – 07/02/43

 

Localisation :

            District Militaire de Moscou : mars 42

            Voronej : début avril 42     

            Secteur de Voronej : juin 42

            Stalingrad : septembre 42

 

Historique :

            Le QG du 4ème Corps de Tanks est crée en mars 42 dans le District Militaire de Moscou. Il se déplace au début avril 42 vers Voronej dans le District Militaire d’Orel pour prendre en charge ses premières unités. Il est ensuite affecté au Front de Briansk pour terminer sa formation avant de participer à ses premiers combats en juin 42 dans le secteur de Voronej.

            En septembre 42, il fait partie de la 1ère Armée de la Garde chargée de soulager la pression sur Stalingrad.

            Le 19/11/42, lors du déclenchement de l’opération Uranus, le Corps fait partie de la  21ème Armée et participe à l’encerclement de la 6ème Armée Allemande par le nord. Pour sa bravoure, il obtient le titre honorifique de « Stalingrad » et est redésigné  5ème Corps de Tanks de la Garde le 07/02/43.

 

Organisation

 

            45ème Brigade de Tanks : fin avril 42 – 07/02/43

            47ème Brigade de Tanks : avril 42 – octobre/novembre 42 ou 07/02/43 (non confirmé)

            69ème Brigade de Tanks : en octobre 42 (non confirmé)

            102ème Brigade de Tanks : fin avril 42 – 07/02/43

 

            4ème Brigade Motorisée de Fusiliers : fin avril 42 – 07/02/43

 

            1116ème Régiment Anti-Aérien : en novembre 42

 

            127ème Bataillon de Mortiers de la Garde : mai 42 - 07/02/43

            468ème Bataillon Anti-Aérien (Autonome) : en novembre 42

           

Rattachement :

            Front de Briansk : fin avril 42 - ?

            3ème Armée de Tanks : en mai 42

            1ère Armée de la Garde : septembre 42 - ?

            21ème Armée : au 19/11/42

            Front Sud-Ouest (réserves) : au 19/11/42

 

5ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 19/04/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major K.A. Semenchenko : 19/04/42 – 30/12/42

            Colonel (Général-Major le 07/02/43) M.G. Sakhno : 01/01/43 – 01/10/44

            Colonel Ia.I. Babitsky : 02/10/44 – 20/01/45

            Colonel I.M. Kolesnikov : 21/01/45 – 09/05/45

 

Localisation :

            District Militaire de Moscou : avril 42

            Secteur de Rjev : aout 42

            Nord d’Orel : en été 43

            District Militaire de Moscou : aout 43 – octobre 43

            Pays Baltes : novembre 43 - ?

            Minsk : fin octobre 44 - ?              

 

Historique :

            Un premier corps existe en juillet 40 en Transbaïkalie au sein de la 16ème Armée.

            Le 5ème Corps de Tanks s’est formé lentement en restant tout l’été 42 au sein des réserves du Front Ouest. Il a toutefois brièvement combattu avec la 33ème Armée en aout 42 dans le secteur de Rjev.

            En juin 43, il est enfin équipé aux standards des Corps de Tanks et est assigné à partir de début juillet 43 à la 11ème Armée de la Garde. Il perd de nombreux tanks pendant l’été 43 dans les combats au nord d’Orel et retourne dans le District Militaire de Moscou en aout 43 jusqu’octobre 43. Il est alors équipé avec 3 bataillons de 65 tanks moyens dans chaque Brigade de Tanks.

            Il est affecté à la 4ème Armée de Choc dans les Pays Baltes à partir de novembre 43 et aux réserves du 1er Front Balte de février 44 à mai 44. Il est alors probablement équipé avec des T-34/85. Il prend part aux offensives dans les pays baltes en juillet 44 et ne reçoit de nouveaux renforts qu’en septembre 44.

            Les opérations dans les Pays baltes prennent fin à la chute de Riga le 15/10/44 et le Corps est envoyé sur Minsk pour y être complété. Il est affecté aux réserves de la STAVKA en février 45 mais ne retourne plus sur le front.

 

Organisation

 

            13ème Division de Tanks : en juillet 40

17ème Division de Tanks : en juillet 40

109ème Division Motorisée de Fusiliers : en juillet 40

 

            24ème Brigade de Tanks : avril 42 – fin de la guerre

            41ème Brigade de Tanks : fin avril 42 – fin de la guerre

            70ème Brigade de Tanks : mars 42 – fin de la guerre

 

            5ème Brigade Motorisée de Fusiliers : mai 42 – fin de la guerre

 

            2ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : février/mars 45 – fin de la guerre

            277ème Régiment de Mortiers : en début juillet 43 et en novembre 43

            509ème Régiment d’Artillerie Légère : septembre 44 – fin de la guerre

            1261ème Régiment SU : en novembre 43          

            1435ème Régiment SU : en début juillet 43

            1515ème Régiment Anti-Tanks : en début juillet 43

            1515ème Régiment SU : en novembre 43

            1546ème Régiment SU Lourds : en novembre 43 - février 44

            1708ème Régiment Anti-Aérien : en début juillet 43 et en novembre 43

 

            47ème Bataillon de Mortiers de la Garde : en novembre 43    

            92ème Bataillon de Motocyclistes : en novembre 43

            128ème Bataillon de Mortiers de la Garde : mai 42 - ?

            188ème Bataillon Motorisé de Sapeurs : en début juillet 43 et en novembre 43    

            731ème Bataillon Anti-Tanks (Autonome) : en début juillet 43 et en novembre 43

           

Rattachement :

            33ème Armée : en aout 42

            Front Ouest (réserves) : au 19/11/42

Front Ouest (réserves) : au 01/07/43

11ème Armée de la Garde : juillet 43 - ?

            4ème Armée de Choc : novembre 43 - ?

            Réserves du 1er Front Balte : février 44 – mai 44

            4ème Armée de Choc : en aout 44

            Réserves de la STAVKA : février 45 – fin de la guerre

STAVKA (réserves) : au 08/05/45

 

6ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 19/04/42 à Moscou.

 

Date de Dissolution : 23/10/43 par transformation en 11ème Corps de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

            Général-Major (Général-Lieutenant le 21/08/43) A.L Getman : 19/04/42 – 23/10/43

 

Localisation :

            Moscou : avril 42

            Secteur de Rjev : en 42

            Secteur de Koursk : en juillet 43

           

Historique :

            Le QG du 6ème Corps de Tanks sert dans un premier temps de QG de commandement pour des unités en formation. Il reçoit ses propres unités à partir de mai 42. Il reste au sein des réserves du Front de l’ouest tout au long de l’année 42 et combat sporadiquement dans le secteur de Rjev.

            En février 43, il est équipé aux standards et est affecté à la 1ère Armée de Tanks en mars 43. Il participe, au sein de cette armée, aux combats de Koursk en juillet 43 et y subit de très lourdes pertes.

            A cette époque, le Corps est principalement équipé T-34/76 mais comprend également une part non négligeable de tanks M3 Grant issus du programme Lend-Lease (loi Prêt-Bail) (au moins la 200ème Brigade de Tanks et aussi probablement la 22ème Brigade de Tanks).

            Après une courte période de Réparations, le corps reprend les combats et prend part à l’offensive d’aout 43 pour reprendre Belgorod et Kharkov.

            En reconnaissance de sa bravoure lors de ces différentes attaques et sa résistance face au 48ème PanzerKorps à Koursk, le corps est redésigné 11ème Corps de Tanks de la Garde le 23/10/43.

 

Organisation

 

            2ème Brigade de Tanks de la Garde : en avril 42

            6ème Brigade de Tanks de la Garde : en avril 42

            22ème Brigade de Tanks : avril 42 – 23/10/43

            32ème Brigade de Tanks : en avril 42      

            100ème Brigade de Tanks : mai 42 -mars 43

            112ème Brigade de Tanks : mars 43 – 23/10/43

            200ème Brigade de Tanks : avril 42 –  23/10/43

 

            6ème Brigade Motorisée de Fusiliers : mai 42 – 23/10/43

 

            270ème Régiment de Mortiers : en mars 43 et jusqu’au 23/10/43

            538ème Régiment Anti-Tanks : en mars 43 et jusqu’au 23/10/43

            1461ème Régiment SU : en juillet 43

 

            85ème Bataillon de Motocyclistes   : en mars 43 et jusqu’au 23/10/43

            85ème Bataillon de Sapeurs : en mars 43 et jusqu’au 23/10/43

            129ème Bataillon de Mortiers de la Garde : mai 42 – 23/10/43

            731ème Bataillon de Transmissions : en mars 43         

 

Rattachement :

            33ème Armée : en aout 42

            2ème Armée de la Garde : en octobre 42

            Front Ouest (réserves) : au 19/11/42

1ère Armée de Tanks : mars 43 - 23/10/43

1ère Armée de Tanks : au 01/07/43

 

7ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 17/04/42 au sein des réserves du Front de Kalinine.

 

Date de Dissolution : 29/12/42 par transformation en 3ème Corps de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

            Général-Major P.A. Rotmistrov : 17/04/42 – 29/12/42

 

Localisation :

            Voronej : juillet 42

            Nord de Stalingrad : en septembre et début octobre 42

            District Militaire de la Volga : fin octobre 42 – décembre 42

 

Historique :

            Le 7ème Corps de Tanks est affecté à la 5ème Armée de Tanks le 05/07/42 et participe aux contre-offensives désordonnées autour de Voronej. Il est ensuite retiré du champ de bataille pour être affecté aux réserves du Front de Briansk puis à la 1ère Armée de la Garde avec laquelle il combat au nord de Stalingrad en septembre et début octobre 42. Retiré dans le District Militaire de la Volga fin octobre 42, le Corps est rééquipé en tanks avant de rejoindre la 2ème Armée de la Garde le 16/12/42. Le corps se distingue particulièrement autour de Kotelnikovo, obtient alors le titre honorifique de « Kotelnikovo » et est redésigné 3ème Corps de Tanks de la Garde le 29/12/42.

 

Organisation

 

            3ème Brigade de Tanks de la Garde : mai 42 – 29/12/42

            62ème Brigade de Tanks : mai 42 – 29/12/42

            87ème Brigade de Tanks : avril 42 – 29/12/42

 

            7ème Brigade Motorisée de Fusiliers : mai 42 – 29/12/42

           

Rattachement :

            5ème Armée de Tanks : 05/07/42 - ?

            5ème Armée de Tanks : en juillet 42

            Réserves du Front de Briansk : fin juillet 42 - ?

            1ère Armée de la Garde : début aout 42 - ?

            2ème Armée de la Garde : en octobre 42

            District Militaire de la Volga : au 19/11/42

            5ème Armée de Choc : en décembre 42

            2ème Armée de la Garde : 16/12/42 - ?

            2ème Armée de Tanks : en mai 44

 

8ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 19/04/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 18/09/42 par transformation en 3ème Corps Mécanisé.

 

Commandant :

            Général-Major M.D. Solomatin : 19/04/42 – 08/09/42

            Général-Major V.V. Butkov : 08/09/42 – 14/09/42

 

Localisation :

            District Militaire de Moscou: avril 42

            Secteur de Kalinine : septembre 42       

           

Historique :

            Le 8ème Corps de Tanks est affecté quasiment tout au long de son existence directement au QG du Front de l’Ouest. En aout 42, il est désigné pour exploiter une percée réalisée par les 20ème et 33ème Armées. La percée n’étant pas parfaite, le corps se voit alors engagé dans une bataille d’attrition. En septembre 42, le corps est retiré dans le secteur de Kalinine où les Brigades de Tanks sont réaffectées à d’autres Corps de Tanks tandis que le QG est utilisé pour former le 3ème Corps Mécanisé.

 

Organisation

 

            25ème Brigade de Tanks : fin mai 42 –  18/09/42

            31ème Brigade de Tanks : fin mai 42 –  18/09/42

            93ème Brigade de Tanks : mai 42 –  18/09/42

 

            8ème Brigade Motorisée de Fusiliers : mai 42 –  18/09/42      

           

Rattachement :

            Front de l’Ouest : mai 42 – septembre 42

 

9ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 12/05/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major A.V. Kurkin : 12/05/42 – 18/10/42

            Général-Major A.A. Shamshin : 19/10/42 – 10/03/43

            Général-Major (Général-Lieutenant le 07/06/43) S.I. Bogdanov : 11/03/43 – 28/08/43

            Général-Major G.S. Rudenko : 25/08/43 – 01/09/43

            Général-Major B.S. Bakharov : 02/09/43 – 16/07/44

            Général-Major N.I. Voeikov : 17/07/44 – 07/12/44

            Général-Lieutenant I.F. Kirichenko : 08/12/44 – 09/05/45

 

Localisation :

            District Militaire de Moscou : mai 42

            Flanc nord du saillant de Koursk : mars 43 - ?

            Bobrouisk : fin juin 44

            Berlin : mai 45

 

Historique :

            Le Corps passe l’été 42 au sein des réserves du Front de l’Ouest ou au sein de la 16ème Armée.            En février 43, il prend part aux combats au sein de la 16ème Armée avant d’être transféré au Front central, sur le flanc nord du saillant de Koursk.

            Les lourds combats de juillet et de août 43 et l’avance vers la ligne « Panther » allemande au sud de Briansk ne permettent pas de renforcement. Aussi, il ne reçoit pas ses unités de support avant novembre 43, lorsqu’il est retiré dans les réserves de la STAVKA.

            Lorsque l’opération débute, le 22/06/44, le corps est rattaché à la 3ème Armée. Il reçoit le titre de « Bobrouisk » pour la libération de la ville de Bobrouisk fin juin 44. Il est encore renforcé en septembre et octobre 44.

            Le corps finit la guerre près de Berlin en mai 45.

 

Organisation

 

            23ème Brigade de Tanks : mai 42 – fin de la guerre

            95ème Brigade de Tanks : mai 42 – fin de la guerre     

            108ème Brigade de Tanks : en mai 42 (non confirmé)

            108ème Brigade de Tanks : fin février 43 – fin de la guerre

            187ème Brigade de Tanks : mai 42 – février 43

 

            8ème Brigade Motorisée de Fusiliers : novembre 42 – fin de la guerre

            10ème Brigade Motorisée de Fusiliers : mai 42 - septembre 42

 

            36ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : septembre 44 – fin de la guerre

            216ème Régiment Anti-Aérien : en avril 44

            218ème Régiment de Mortiers : en avril 44

            868ème Régiment d’Artillerie Légère : octobre 44 - ?

            1454ème Régiment SU : en juillet 43

            1455ème Régiment SU : en juillet 43

            1455ème Régiment SU : en avril 44

            1508ème Régiment SU : en avril 44

            1540ème Régiment SU Lourds : en aout 43

 

            90ème Bataillon de Motocyclistes : en avril 44

            133ème Bataillon de Mortiers de la Garde : 01/07/43 - ?

            286ème Bataillon de Mortiers de la Garde : en avril 44

            730ème Bataillon Anti-Tanks : 01/07/43 - ?        

 

Rattachement :

            Réserves du Front de l’Ouest : été 42

            16ème Armée : été 42

            Front Ouest (réserves) : au 19/11/42

16ème Armée : février 43

Front Central (réserves) : au 01/07/43

            Réserves de la STAVKA : novembre 43 – avril 44

Groupe Mécanisé de Cavalerie Konstantinov : en janvier 45          

            1er Front Biélorusse (réserves) : au 08/05/45

 

10ème Corps de Tanks

 

Date de Mobilisation : septembre 39 par transformation du 7ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : novembre 39.

 

Date de Création : 19/04/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Colonel (Général-Major le 03/05/42 et Général-Lieutenant le 07/06/43) V.G. Burkov : 19/04/42 – 16/07/43

            Général-Major V.M. Alekseev : 17/07/43 – 05/10/43

            Général-Major (Général-Lieutenant le 11/03/44) A.P. Panfilov : 05/10/43 – 25/04/44

            Colonel (Général-Major le 02/08/44) M.K. Shaposhnikov : 26/04/44 – 09/11/44

            Général-Major M.G. Sakhno : 10/11/44 – 09/05/45

 

Localisation :

            District Militaire de Leningrad : en septembre 39

            District Militaire de Moscou : avril/mai 42

            Flanc sud du saillant de Koursk : au 05/07/43

            Kharkov : aout 43

            Baltique : automne 44

            Prusse Orientale : janvier 45

 

Historique :

            Le Corps passe l’été 42 au sein des réserves du Front de l’Ouest ou au sein de la 16ème Armée.           

            En janvier 43, il est envoyé au sud, au sein du Front Sud-Ouest avec le Groupe Popov qui sera annihilé en février 43 par les contre-offensives de Von Manstein.

            Les restes du corps sont envoyés dans les réserves de la STAVKA en mars 43 où ils serviront à la remise sur pied de l’unité entre mars 43 et juillet 43 au sein de la 66ème Armée puis de la 5ème Armée de la Garde.

            Lorsque la 4ème PanzerArmee attaque le flanc sud du saillant de Koursk le 05/07/43, le 10ème Corps de Tanks est l’un des premiers à réagir. Il prend ensuite part aux combats autour de Kharkov en aout 43 et passe la rivière Dniepr en automne 43. Il est ensuite placé dans les réserves de la STAVKA jusqu’au 21/09/44 où il est envoyé en Baltique pour libérer la Lituanie, la Lettonie et prendre Riga.

            Après avoir passé l’automne 44 en Baltique, le 10ème Corps de Tanks est assigné à la 5ème Armée de Tanks de la Garde à partir du 20/12/44. Il ne lui reste alors que 63 tanks ou SU.

            Il participe aux combats de Prusse Orientale en janvier 45 et est placé en réserve de la STAVKA à partir de mars 45.

 

Organisation

 

            178ème Brigade de Tanks : mai 42 – fin de la guerre

            183ème Brigade de Tanks : mai/juin 42 – fin de la guerre

            186ème Brigade de Tanks : mai 42 – fin de la guerre

 

            11ème Brigade Motorisée de Fusiliers : mai 42 – fin de la guerre

           

            287ème Régiment de Mortiers : juillet 43 – fin de la guerre

            326ème Régiment SU Lourds de la Garde : en septembre 44 - décembre 44

            381ème Régiment SU Lourds de la Garde : février 45 – fin de la guerre

            705ème Régiment d’Artillerie Légère : au 21/09/44

            727ème Régiment Anti-Tanks : en juillet 43

            727ème Régiment SU : au 21/09/44

            1207ème Régiment SU : décembre 44 - février 45

            1450ème Régiment SU : juillet 43 – fin de la guerre

            1693ème Régiment Anti-Aérien : juillet 43 – fin de la guerre

 

            77ème Bataillon de Motocyclistes : juillet 43 – fin de la guerre

            128ème Bataillon de Mortiers de la Garde : juillet 43 – fin de la guerre

            390ème Bataillon Anti-Tanks : automne 43 - ?

 

Rattachement :

            District Militaire de Leningrad : en septembre 39

            Réserves du Front de l’Ouest : mai 42 – début de l’hiver 42/43

            District Militaire de Moscou : au 19/11/42

            16ème Armée : mai 42 – début de l’hiver 42/43

            Groupe Popov : février 43

            66ème Armée : mars 43 - ?

            5ème Armée de la Garde : ? - juillet 43

            5ème Armée de la Garde : au 01/07/43

            5ème Armée de Tanks de la Garde : 20/12/44 – 01/03/45

            Réserves de la STAVKA : 01/03/45 – fin de la guerre           

STAVKA (réserves) : au 08/05/45

 

11ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 19/05/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant : 

            Général-Major A.F. Popov : 19/05/42 – 21/07/42

            Général-Major I.G. Lazarov : 22/07/42 – 07/06/43

            Général-Major N.N. Parkevich : 08/06/43 – 21/10/43

            Général-Major D.M. Gritsenko : 22/10/43 – 11/01/44

            Général-Major F.N. Rudkin : 12/01/44 – 14/07/44

            Général-Major I.I. Iushuk : 15/07/44 – 09/05/45

 

Localisation :

            District Militaire de Moscou : mai 42

            Secteur de Briansk : juin 42

            Secteur de Briansk : février 43

            District Militaire de Moscou : en juin 43

            Melitopol sur la Mer Noire : septembre/octobre 43

            Ukraine : printemps 44

            Secteur de Berlin : mai 45            

 

Historique :

            Le Corps est affecté en juin 42 à la 5ème Armée de Tanks et participe à ses premiers combats. Comme tous les Corps de Tanks entrés en action pendant l’été 42, il souffre de lourdes pertes incluant la mort de 2 des 4 commandants de Brigades le même jour. Fin juin 42, il est placé dans les réserves du Front de Briansk où il reste jusqu’à la fin de l’année 42 pour se reformer. Pendant cette période, les Brigades de Tanks sont toutes équipées de T-34 et de T-70.

            En février 43, le Corps retourne sur le front au sud de Briansk au sein de la 2ème Armée de Tanks. Après de lourds combats, le Corps est envoyé dans le District Militaire de Moscou où il est reformé en juin 43. Les anciennes Brigades de Tanks sont transformées en Régiments Autonomes de Tanks et le Corps perçoit de nouvelles Brigades de Tanks ainsi que de nombreuses troupes de soutien. Il est assigné à la 4ème Armée de Tanks le 18/07/43 puis à la 11ème Armée de la Garde en juillet et aout 43. Il est ensuite envoyé sur le Front Sud où il combat autour de Melitopol sur la Mer Noire en septembre et octobre 43. Après une période en réserve de la STAVKA, le Corps reprend le chemin du front en Ukraine en février 44 avec la 13ème Armée jusqu’à la fin du printemps 44 où il intègre les réserves du 1er Front Biélorusse pour préparer les offensives de l’été 44.

 

Organisation

 

            20ème Brigade de Tanks : juin 43 – fin de la guerre

            36ème Brigade de Tanks : 04/06/43 – fin de la guerre

            53ème Brigade de Tanks : mai 42 – 04/06/43

            59ème Brigade de Tanks : fin avril 42 – 04/06/43

            65ème Brigade de Tanks : fin juin 43 – fin de la guerre

            160ème Brigade de Tanks : mai 42 – 04/06/43

 

            12ème Brigade Motorisée de Fusiliers : mai 42 – 04/06/43

 

            50ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : mai 44 – fin de la guerre

            243ème Régiment de Mortiers : au 18/07/43 – fin de la guerre

            1071ème Régiment d’Artillerie Légère : octobre 44 – fin de la guerre

            1388ème Régiment Anti-Aérien : au 18/07/43 – fin de la guerre

            1461ème Régiment SU : février 44 – fin de la guerre

            1493ème Régiment SU : au 18/07/43 – fin de la guerre

            1507ème Régiment Anti-Tanks : au 18/07/43 – février 44

 

            8ème Bataillon d’Automitrailleuses : 2ème semestre 42 - ?

            93ème Bataillon de Motocyclistes : au 18/07/43 – fin de la guerre

            115ème Bataillon de Mortiers de la Garde : au 18/07/43 – fin de la guerre

            129ème Bataillon de Mortiers de la Garde : 2ème semestre 42 - ?

            738ème Bataillon Anti-Tanks : au 18/07/43 – novembre 44

 

            32ème Compagnie de Démineurs : 2ème semestre 42 - ?

 

Rattachement :

            5ème Armée de Tanks : juin 42 –  fin juin 42

            Réserves du Front de Briansk : fin juin 42 - ?

            5ème Armée de Tanks : en juillet 42

Front de Briansk (réserves) : au 19/11/42

            6ème Armée : en décembre 42

            2ème Armée de Tanks : février 43 - ?

            4ème Armée de Tanks : en mai 43

District Militaire de Moscou : au 01/07/43

            4ème Armée de Tanks : 18/07/43 - ?

            11ème Armée de la Garde : juillet 43 - ?

            Réserves de la STAVKA : fin octobre 43 – février 44

            13ème Armée : février 44 - fin du printemps 44

            Réserves du 1er Front Biélorusse : fin du printemps 44 - ?

            Groupe Mécanisé de Cavalerie Kriukov : en juillet 44

5ème Armée de Choc : en avril 45

            5ème Armée de Choc : au 08/05/45

 

 

12ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 19/05/42 à Moscou.

 

Date de Dissolution : 26/07/43 par transformation en 6ème Corps de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

            Colonel (Général-Major le 21/07/42) S.I. Bogdanov : 12/05/42 – 07/09/42

            Colonel M.I. Chesnokov : 08/09/42 – 29/12/42

            Colonel V.A. Mitrofanov : 30/12/42 – 16/01/43

            Général-Major M.I. Zin’kovich : 17/01/43 – 26/07/43

 

Localisation :

            Moscou : mai 42

            District Militaire de Moscou : avril 43

            Secteur d’Orel : juillet 43                          

 

Historique :

            Le Corps est immédiatement affecté à la 3ème Armée de Tanks dans le District Militaire de Moscou. Il mène de nombreuses attaques sur le front ouest, ce qui oblige à un rééquipement en automne 42.

            En janvier 43, le Corps est impliqué dans de lourds combats et est même temporairement encerclé par les forces allemandes. A partir d’avril 43, le corps est réduit à une poignée de tanks qui seront évacués dans le District Militaire de Moscou. Le Corps y sera complètement rééquipé.

            En juillet 43, il prend part aux offensives visant à réduire le saillant d’Orel. En reconnaissance de son action particulièrement agressive et à sa bravoure, le Corps est redésigné 6ème Corps de Tanks de la Garde le 26/07/43.

 

Organisation

 

            30ème Brigade de Tanks : mai 42 – 26/07/43

            86ème Brigade de Tanks : mai 42 – aout 42

            97ème Brigade de Tanks : mai 42 – 26/07/43

            106ème Brigade de Tanks : aout 42 – 26/07/43

 

            13ème Brigade Motorisée de Fusiliers : mai 42 – 26/07/43

 

            272ème Régiment de Mortiers : en juillet 43 et jusqu’au 26/07/43

            1417ème Régiment SU : en juillet 43 et jusqu’au 26/07/43

            1498ème Régiment Anti-Tanks : en juillet 43 et jusqu’au 26/07/43  

            1703ème Régiment Anti-Aérien : en juillet 43 et jusqu’au 26/07/43

 

            66ème Bataillon de Motocyclistes : en juillet 43 et jusqu’au 26/07/43

            757ème Bataillon Anti-Tanks : en juillet 43 et jusqu’au 26/07/43

 

            33ème Compagnie de Démineurs : mai 42 - ?

 

Rattachement :

            3ème Armée de Tanks : mai 42 – juillet 43

            3ème Armée de Tanks : au 19/11/42

            3ème Armée de Tanks de la Garde : mai 43 – fin de la guerre           

            3ème Armée de Tanks de la Garde : au 01/07/43

 

13ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 23/05/42 à Stalingrad.

 

Date de Dissolution : 01/11/42 par transformation en 13ème Corps Mécanisé. Le 13ème Corps de Tanks est tellement décimé que la plupart de ses Brigades de Tanks sont retirées et remplacées par des Brigades Mécanisées au début du mois de novembre 42. Aussi, il aurait du être désigné comme Corps Mécanisé avec un nouveau numéro. C’est ce qui est arrivé à d’autres Corps de Tanks dans la même situation. En tout cas, ce corps conserve son numéro 13 et les sources soviétiques sont confuses quant à son nom : Corps de Tanks ou Corps Mécanisé. Toutefois, on peut considérer qu’il est un Corps Mécanisé car ses unités subordonnées sont de type mécanisé.

            On peut également considéré qu’il est dissout le 09/01/43 par transformation en 4ème Corps Mécanisé de la Garde.

 

Commandant :

            Général-Major P.E. Shurov : 23/05/42 – 02/07/42

            Général-Major T.I. Tanaschishin : 17/07/42 – 01/11/42

            Général-Major T.I. Tanaschishin : 17/07/42 – 09/01/43

 

Localisation :

            Stalingrad : avril 42

 

Historique :

            Le Corps est composé de 2 brigades équipées de tanks moyens T-34 et d’une brigade équipée de tanks lourds KV. De multiples et rapides changements dans la composition du Corps interviennent mi-juillet 42 en raison de nombreuses pertes. Fin juillet 42, de nouveaux changements interviennent. En fait, dès qu’une brigade est détruite, elle est remplacée immédiatement par une nouvelle brigade.

            Le 01/11/42, toutes les unités subordonnées au 13ème Corps de Tanks sont retirées, à l’exception de la 13ème Brigade de Tanks, et le Corps est redésigné 13ème Corps Mécanisé.

 

Organisation

 

            6ème Brigade de Tanks de la Garde : au 04/08/42

            6ème Brigade de Tanks de la Garde : ? - 07/09/42

            13ème Brigade de Tanks : au 04/08/42

13ème Brigade de Tanks : septembre 42 - janvier 43

            39ème Brigade de Tanks : 07/09/42 - ?

            56ème Brigade de Tanks : 02/09/42 - ?

            65ème Brigade de Tanks : 24/04/42 - 05/06/42

            85ème Brigade de Tanks : avril 42 - 19/07/42

            88ème Brigade de Tanks : avril 42 - 16/06/42

            158ème Brigade de Tanks : 13/06/42 – 05/07/42

            163ème Brigade de Tanks : fin juillet 42 – aout 42

            166ème Brigade de Tanks : fin juillet 42 - ?

            167ème Brigade de Tanks : 16/06/42 – 19/07/42

            169ème Brigade de Tanks : fin juillet 42 – septembre 42

            254ème Brigade de Tanks : au 04/08/42 (non confirmé)

 

            20ème Brigade Motorisée de Fusiliers : avril 42 – fin juillet 42

            38ème Brigade Motorisée de Fusiliers : début aout 42 – 01/11/42

 

            34ème Compagnie de Démineurs : avril 42 – fin juillet 42      

 

Rattachement :

            1ère Armée de Tanks : en juillet 42

            1ère Armée de Tanks : en aout 42

Front de Stalingrad (réserves) : au 19/11/42

 

14ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 19/05/42 dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution : Toutes les brigades sont détruites mi-aout 42, seul le QG est sauvegardé. Il deviendra le QG du 6ème Corps Mécanisé le 26/09/42 ou le 30/09/42.

 

Commandant :

            Général-Major N.N. Radkevich (Radkevitch) : 19/05/42 – 30/09/42

 

Localisation :

            District Militaire du Nord-Caucase : mai 42

 

Historique :

            Le Corps est l’une des unités fantômes de l’armée rouge. Alors que des documents officiels confirment qu’il est crée et qu’il fait partie des réserves de la STAVKA au 01/06/42, il n’est pas encore complètement formé avant la mi-juillet 42 et n’est pas opérationnel pour contrer l’avance allemande le long du Don.

            Le Corps est formé à partir d’unités locales du District Militaire du Nord-Caucase et du Front du Caucase, ce qui explique la pauvreté de son équipement et de ses unités tout au long de son existence. Les historiques soviétiques des combats dans le Caucase ne font aucune mention de ce Corps ce qui indique probablement qu’il n’a jamais été complètement formé ou qu’il n’a jamais participé aux opérations en tant que Corps constitué.

            Tous les composants des brigades ont été formés localement dans le Nord-Caucase et au 28/07/42, le Corps ne possède que 15 tanks au total. A la fin du mois d’aout 42, les brigades sont détruites et le 14ème Corps de Tanks n’est qu’un QG au sein des réserves de la STAVKA. Aussi, ce QG forme officiellement le QG du 6ème Corps Mécanisé le 26/11/42.

 

Organisation

 

            136ème Brigade de Tanks : juillet 42 – aout 42

            138ème Brigade de Tanks : mai 42 – septembre 42

            139ème Brigade de Tanks : mai 42 – septembre 42

 

            21ème Brigade Motorisée de Fusiliers : juillet 42 – aout 42

Au 04/09/42 :

            138ème Brigade de Tanks

            139ème Brigade de Tanks

            21ème Brigade Motorisée de Fusiliers

 

Rattachement :

51ème Armée : au 01/08/42

Front de Transcaucasie (réserves) : au 04/09/42

STAVKA (réserves) : au 19/11/42 (seul le QG)

 

15ème Corps de Tanks

 

Date de Mobilisation : septembre 39 par transformation du 5ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution :

 

Date de Création : 21/05/42 à Moscou.

 

Date de Dissolution : 27/07/43 par transformation en 7ème Corps de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

            Général-Major V.A. Koptsov : 21/05/42 – 05/03/43 (tué)

            Lieutenant-Colonel A.V. Lozovsky : 06/03/43 – 10/06/43

            Général-Major F.N. Rudkin : 11/06/43 – 27/07/43

 

Localisation :

            District Militaire de Biélorussie : en septembre 39

            Pologne : 17/09/39 - ?

            Moscou : mai 42

            Kharkov : décembre 42

            District Militaire de Moscou : début 43   

 

Historique :

            Immédiatement affecté à la 3ème Armée de Tanks dès le mois de mai 42, le 15ème Corps de Tanks participe à l’opération de Kozelsk, l’une des plus désastreuses offensives de l’été 42.Après ce fiasco, le 15ème Corps de Tanks est placé en réserve pour se reconstruire entre aout 42 et novembre 42. Il est alors rééquipé avec des tanks T-34 et T-70.

            Le corps entre de nouveau en action avec le 3ème Armée de Tanks en décembre 42 et participe à la libération de Kharkov mais est détruit lors de la contre-offensive de Von Manstein. Il est alors reconstruit dans le District Militaire de Moscou avant de reprendre le combat avec la 3ème Armée de Tanks à partir du 01/07/43.

            Lorsque toutes les unités de la 3ème Armée de Tanks de la Garde obtiennent leurs désignation « de la Garde » le 27/07/43, le 15ème Corps de Tanks est redésigné 7ème Corps de Tanks de la Garde.

 

Organisation

 

            88ème Brigade de Tanks : octobre 42 – 27/07/43

            96ème Brigade de Tanks : mai 42 - juillet 42

            105ème Brigade de Tanks : mai 42 – septembre 42

            113ème Brigade de Tanks : mai 42 – 27/07/43

            195ème Brigade de Tanks : aout 42 – 27/07/43

 

            17ème Brigade Motorisée de Fusiliers : juin 42 – juillet 42

            52ème Brigade Motorisée de Fusiliers : octobre 42 – 27/07/43          

 

            467ème Régiment de Mortiers : au 01/07/43 et jusqu’au 27/07/43

            1418ème Régiment SU : au 01/07/43 et jusqu’au 27/07/43

            1503ème Régiment Anti-Tanks : au 01/07/43 et jusqu’au 27/07/43

            1704ème Régiment Anti-Aérien : au 01/07/43 et jusqu’au 27/07/43

 

            39ème Bataillon d’Automitrailleuses : au 01/07/43 et jusqu’au 27/07/43

            733ème Bataillon Anti-Tanks : au 01/07/43 et jusqu’au 27/07/43

 

Rattachement :

District Militaire de Biélorussie : en septembre 39

Front de Biélorussie : 17/09/39 - ?

            3ème Armée de Tanks : en mai 42

            3ème Armée de Tanks : au 19/11/42

            3ème Armée de Tanks : en décembre 42

            3ème Armée de Tanks : en janvier 43

            3ème Armée de Tanks de la Garde : 01/07/43 - 27/07/43

            3ème Armée de Tanks de la Garde : au 01/07/43

 

 

16ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 01/06/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 20/11/44 par transformation en 12ème Corps de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

            Général-Major M.I. Pavelkin : 01/06/42 – 14/09/43

            Général-Major A.G. Maslov : 15/09/42 – 24/02/43

            Colonel (Général-Major le 07/06/43) V.E. Grigor’ev : 08/03/43 – 18/10/43

            Général-Major K.V. Skorniakov : 19/10/43 – 03/12/43

            Général-Major I.V. Dubovoi : 04/12/43 – 10/08/44

            Général-Major N.M. Teliakov : 11/08/44 – 21/11/44

 

Localisation :

            District Militaire de Moscou : juin 42

            District Militaire de la Volga : décembre 42

            Varsovie : été 44     

 

Historique :

            Le 16ème Corps de Tanks est formé au sein de Front de Briansk à partir d’unités des Districts Militaires de Moscou et de la Volga.

            En aout 42, il est envoyé dans le secteur sud et est affecté à la 1ère Armée de Tanks. Il essaie par des contre-offensives désespérées de soulager les défenseurs de Stalingrad. Il parvient à se maintenir sur le périphérique de Stalingrad mais est placé dans le District Militaire de la Volga pour se reconstruire en décembre 42.

            Il est affecté à la 2ème Armée de Tanks lors de sa création. Il participe aux actions défensives puis offensives de la bataille de Koursk et avance vers le Dniepr en aout/septembre 43. Lors de la seconde moitié de l’année 43, le 16ème Corps de Tanks souffre de lourdes pertes car il est constamment au combat.

            En juin 44, avec l’ensemble de la 2ème Armée de Tanks, il est placé en réserve de la STAVKA. Le corps est alors rééquipé avec des T-34/85 et subit quelques changements au niveau de l’organisation. Il est redésigné 12ème Corps de Tanks de la Garde le 20/11/44 en reconnaissance de ses exploits lors de l’avance sur Varsovie.

 

Organisation

 

            107ème Brigade de Tanks : juin 42 – 20/11/44

            109ème Brigade de Tanks : 16/06/42 – 20/11/44

            164ème Brigade de Tanks : juin 42 – 20/11/44

 

            15ème Brigade Motorisée de Fusiliers : juin 42 – 20/11/44

 

            6ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : juillet 44 – 20/11/44

            226ème Régiment de Mortiers : au 07/07/43

            283ème Régiment d’Artillerie Légère de la Garde : octobre 44 – 20/11/44

            298ème Régiment Anti-Tanks de la Garde : septembre 43 - juin 44

            614ème Régiment Anti-Tanks : juillet 43 - septembre 43

            1239ème Régiment SU : juillet 44 – 20/11/44

            1441ème Régiment SU : juillet 44 – 20/11/44

            1721ème Régiment Anti-Aérien : septembre 43 - juin 44

 

            51ème Bataillon de Motocyclistes : au 07/07/43 et jusqu’au 20/11/44

            89ème Bataillon de Mortiers de la Garde : juin 42 – 20/11/44

            205ème Bataillon de Sapeurs : au 07/07/43 et jusqu’au 20/11/44

            729ème Bataillon Anti-Tanks : au 07/07/43

 

Rattachement :

            1ère Armée de Tanks : en aout 42

1ère Armée de la Garde : en septembre 42

24ème Armée : en novembre 42

            Front du Don (réserves) : au 19/11/42

            2ème Armée de Tanks : janvier 43 - ?

            2ème Armée de Tanks : en mai 43

2ème Armée de Tanks : au 01/07/43

            2ème Armée de Tanks : en mai 44

            2ème Armée de Tanks : en juillet 44

 

17ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 19/06/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 03/01/43 par transformation en 4ème Corps de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

            Général-Major N.V. Feklenko : 22/06/42 – 01/07/42

            Général-Major I.P. Korchagin : 02/07/42 – 20/07/42

            Colonel B.S. Bakharov : 21/07/42 – 06/08/42

            Colonel (Général-Major le 10/11/42) P.P. Poluboiarov : 07/08/42 – 03/01/43

 

Localisation :

            District Militaire de Moscou : au 19/06/42

            Voronej : début juillet 42

            District Militaire de la Volga : début octobre 42

 

Historique :

            Une semaine après le début de sa formation, le 17ème Corps de Tanks est assigné aux réserves du Front de Briansk dans le secteur de Voronej.

            Tout l’été 42, il combat avec les 40ème et 60ème Armées dans ce secteur. Ces attaques ont peu d’effets sur les allemands mais les pertes soviétiques sont sévères.

            Le 06/10/42, le corps est retiré dans le District Militaire de la Volga pour y être complété pendant deux mois.

            Il reprend le combat le 15/12/42 au sein de la 1ère Armée de la Garde dans le cadre de l’offensive « Petite Saturne » qui voit la destruction de la 8ème Armée Italienne. Le corps est redésigné  4ème Corps de Tanks de la Garde le 03/01/43 en reconnaissance de sa bravoure au combat.

 

Organisation

 

            66ème Brigade de Tanks : 19/06/42 - 03/01/43

            67ème Brigade de Tanks : 19/06/42 - 03/01/43

            174ème Brigade de Tanks : 19/06/42 – 03/01/43

 

            31ème Brigade Motorisée de Fusiliers : 19/06/42 – 03/01/43

 

            39ème Compagnie de Démineurs : au 19/06/43

 

            85ème Base de Réparations de Tanks : au 19/06/43

            92ème Base de Réparations de Véhicules Motorisés : au 19/06/43

 

Rattachement :

            1ère Armée de la Garde : au 15/12/42

            District Militaire de la Volga : au 19/11/42

            5ème Armée de Tanks de la Garde : en mai 43

 

18ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 15/06/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major I.D. Cherniakhovsky : 15/06/42 – 25/07/42

            Général-Major I.P. Korchagin : 26/07/42 – 10/09/42

            Colonel (Général-Major le 14/10/42) B.S. Bakharov : 11/09/42 – 25/07/43

            Colonel A.V. Egorov : 26/07/43 – 10/09/43

            Général-Major K.G. Trufanov : 11/09/43 – 16/10/43

            Colonel (Général-Major le 17/01/44) A.N. Fursovich : 17/10/43 – 23/12/43

            Général-Major V.I. Polozkov : 24/12/43 – 28/08/44

            Colonel I.M. Kolesnikov : 29/08/44 – 23/09/44

            Général-Major (Général-Lieutenant le 19/04/45) P.D. Goborudenko : 24/09/44 – 09/05/45

 

Localisation :

            District Militaire de Moscou : juin 42

            Voronej : fin juin 42

            District Militaire de la Volga : octobre 42

            Prokhorovka : le 12/07/43

            Kirovograd : en janvier 44

            Korsun : en janvier/février 44

            Ouman : en mars 44

            Hongrie : mai 45

 

Historique :

            Pendant sa formation, le 18ème Corps de Tanks est rapidement envoyé dans le secteur de Voronej où il souffre de lourdes pertes dans les combats désordonnés autour de la ville. En octobre 42, il est envoyé dans le District Militaire de la Volga pour être complété. Il retourne au combat mi-décembre 42 et souffre lors de la contre-offensive de Von Manstein en février 43. Il est alors placé dans les réserves de la STAVKA pour y être de nouveau complété.

            Le 18ème Corps de Tanks est placé sur la droite de la 5ème Armée de Tanks de la garde lors de la bataille de Prokhorovka le 12/07/43. Même avec le support de la 10ème Brigade Anti-Tanks, le combat contre les chars Tigers sont coûteux. Le corps perd le tiers de ses tanks lors des journées des 12 et 12/07/43 et lorsque les combats prennent fin le 17/07/43, il faut encore un mois pour réparer tout le matériel.

            En aout 43, le corps participe à la reprise de Kharkov. Il est toutefois à effectifs très insuffisant et incapable de mener une action offensive jusque début 44.

            Début 44 voit les combats autour de Kirovograd (en janvier 44), Korsun (en janvier et février 44) et Ouman (en mars 44). Au 09/03/44, le corps ne comporte plus que 9 T-34 et 8 SU.

 

Organisation

 

            110ème Brigade de Tanks : juillet 42 – fin de la guerre

            170ème Brigade de Tanks : octobre 42 – fin de la guerre

            180ème Brigade de Tanks : juin 42 – octobre 42

            181ème Brigade de Tanks : juillet 42 – fin de la guerre

 

            18ème Brigade Motorisée de Fusiliers : juin 42 – octobre 42

            32ème Brigade Motorisée de Fusiliers : novembre 42 – fin de la guerre

 

            36ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : 06/07/43 - novembre 43

            217ème Régiment Anti-Aérien : momentanément en juin 42 et sans qu’il ne participe aux combats

            292ème Régiment de Mortiers : au 06/07/43

            363ème Régiment  SU Lourds de la Garde : juillet 44 - ?

            452ème Régiment  d’Artillerie Légère : aout 44 - ?

            1000ème Régiment Anti-Tanks : au 06/07/43    

            1438ème Régiment  SU : 15/12/43 - ?

            1543ème Régiment  SU Lourds : novembre 43 - mai 44

            1694ème Régiment Anti-Aérien : au 06/07/43   

 

            1er Bataillon d’Automitrailleuses : en février 43

            52ème Bataillon Motocyclistes : en novembre 42

            78ème Bataillon de Motocyclistes : aout 43 - ?

            106ème Bataillon de Mortiers de la Garde : aout 43 - ?

            115ème Bataillon de Sapeurs : au 06/07/43

            246ème Bataillon de Mortiers de la Garde : au 19/06/42

            246ème Bataillon de Mortiers de la Garde : en novembre 42

            419ème Bataillon de Transmissions : au 06/07/43

            736ème Bataillon Anti-Tanks : au 06/07/43

 

            40ème Compagnie de Démineurs : au 19/06/42

            40ème Compagnie de Démineurs : en novembre 42

 

Rattachement :

            5ème Armée de Tanks : en début juillet 42

            60ème Armée : en début juillet 42

            District Militaire de la Volga : au 19/11/42

            1ère Armée de la Garde : au 15/12/42

            Réserves de la STAVKA : en fin février 43 – 05/07/43

            STAVKA (réserves) : au 01/07/43

5ème Armée de Tanks de la Garde : en mai 43

            5ème Armée de Tanks de la Garde : 06/07/43 – 27/05/44

            2ème Front Ukrainien : 28/05/44 - novembre 44

            3ème Front Ukrainien : novembre 44 - fin de la guerre

46ème Armée : en décembre 44

            3ème Front Ukrainien (réserves) : au 08/05/45

 

19ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 31/12/42.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Lieutenant-Colonel S.A. Vershkovich : 31/12/42 – 24/01/43

            Colonel N.A. Iuplin : 25/01/43 – 02/02/43

            Général-Major (Lieutenant-Colonel le 27/10/43) I.D. Vasil’ev : 03/02/43 – 09/05/45

           

Localisation :

            Flanc nord du saillant de Koursk : en juillet 43

            District Militaire de Moscou : fin juillet 43 – début octobre 43           

            Crimée : en avril/mai 44

            District Militaire de Moscou : en juin 44

            Pays Baltes : début juillet 44 - ?

            Riga : en octobre 44

 

Historique :

            Le 19ème Corps de Tanks est formé et entraîné au sein des réserves du Front de Briansk entre février 43 et avril 43 puis il est transféré au Front Central. Ce corps est l’un des premiers à se déplacer pour contenir l’attaque de la 9ème Armée allemande sur le flanc nord du saillant de Koursk en juillet 43. Le corps souffre énormément à Koursk et est envoyé dès la fin du mois de juillet 43 dans le District Militaire de Moscou où il passe deux mois pour y être reformé.

            Le corps combat ensuite dans le sud de la Russie jusqu’au printemps 44. Il participe à la libération de la Crimée puis est envoyé dans le District Militaire de Moscou en juin 44 où il est vraisemblablement rééquipé en T-34/85.

            Il retourne sur le front dans le secteur des Pays Baltes au début du mois de juillet 44.

 

Organisation

 

            79ème Brigade de Tanks : janvier 43 - ?

            79ème Brigade de Tanks : mai 43 - fin de la guerre

            101ème Brigade de Tanks : janvier 43 – fin de la guerre

            202ème Brigade de Tanks : janvier 43 – fin de la guerre

 

            19ème Brigade Motorisée de Fusiliers : janvier 43 – juillet 43

            26ème Brigade Motorisée de Fusiliers : juillet 43 – fin de la guerre

           

            8ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : juillet/aout 44 – fin de la guerre

            179ème Régiment de Mortiers : en septembre 43

            179ème Régiment de Mortiers : en début juillet 44

            867ème Régiment SU : en avril/mai 44

            867ème Régiment  SU : en début juillet 44

            875ème Régiment SU : en avril/mai 44

            882ème Régiment d’Artillerie Légère : octobre 44 - ?

            1048ème Régiment  SU : octobre 44 - décembre 44

            1452ème Régiment  SU : en octobre/novembre 43

            1452ème Régiment  SU : en début juillet 44

            1511ème Régiment Anti-Tanks : en septembre 43

            1717ème Régiment Anti-Aérien : en septembre 43

            1717ème Régiment Anti-Aérien : en début juillet 44

            1824ème Régiment  SU Lourds : en septembre 43

 

            Bataillon d’Automitrailleuses (sans numéro) (jusque juillet 43)

            91ème Bataillon de Motocyclistes : juillet 43 - fin de la guerre           

            348ème Bataillon de Mortiers de la Garde : en début juillet 44

            715ème Bataillon de Transmissions : en septembre 43

 

Rattachement :

            Réserves du Front de Briansk : février 43 – avril 43

            Front Central : avril 43 - ?

            5ème Armée de Tanks de la Garde : en mai 43

            5ème Armée de Tanks de la Garde : en juillet 43

Front Central (réserves) : au 01/07/43

STAVKA (réserves) : au 08/05/45

 

20ème Corps de Tanks

 

Date de Mobilisation : septembre 39 par transformation du 11ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : novembre 39.

 

Date de Création : 28/12/42.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Colonel D.M. Gritsenko : 28/12/42 – 09/02/43

            Colonel A.K. Pogosov : 10/02/43 – 18/04/43

            Colonel N.A. Iuplin : 19/04/43 – 25/05/43

            Général-Lieutenant I.G. Lazarev : 26/05/43 – 09/05/45

 

Localisation :

            District Militaire de Transbaïkalie : en septembre 39

            District Militaire de Moscou : mai 43 – juillet 43

            District Militaire de Moscou : fin aout 43 - ?

            Korsun : janvier/février 44

            District Militaire de Kiev : début 45         

 

Historique :

            Le 20ème Corps de Tanks est une unité improvisée au sein des réserves du Front de Briansk jusqu’en mai 43 où il part en établissement d’entraînement dans le District Militaire de Moscou pendant 3 mois. Il retourne sur le front de Briansk jusque fin aout 43 puis retourne dans le District Militaire de Moscou.

            En septembre 43, il est envoyé dans le secteur sud jusqu’à la fin de l’année 43. Début janvier 44, au sein de la 5ème Armée de Tanks, il participe à l’opération sur Korsun. Ayant enchaîné les opérations de puis septembre 43, le corps est à bout de souffle. Il dispose de 51 tanks à la mi-janvier 44, et 15 tanks T-34 au 09/03/44.

            En mai 44, il est placé dans les réserves de la STAVKA pour y être complété.

 

Organisation

 

            8ème Brigade de Tanks de la Garde : avril 43 ou juillet 43 (non confirmé) – fin de la guerre

            11ème Brigade de Tanks : en janvier/févier 43

            80ème Brigade de Tanks : mai 43 – fin de la guerre

            155ème Brigade de Tanks : fin octobre 42 – fin de la guerre

 

            7ème Brigade Motorisée de Fusiliers de la Garde : juillet 43 – fin de la guerre

            116ème Brigade Motorisée de Fusiliers : février 43 – juillet 43

 

            103ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : mars 45 – fin de la guerre

            252ème Régiment  SU de la Garde : en fin 44

            291ème Régiment de Mortiers : en juillet 43

            291ème Régiment de Mortiers : en fin 44

            444ème Régiment d’Artillerie Légère : en fin 44

            1419ème Régiment  SU : ? - fin aout 43

            1506ème Régiment Anti-Tanks : en juillet 43

            1711ème Régiment Anti-Aérien : en juillet 43

            1711ème Régiment Anti-Aérien : en fin 44

            1834ème Régiment  SU Lourds : aout 43 - ?

            1895ème Régiment  SU : aout 43 - ?

            1895ème Régiment  SU : en fin 44

 

            96ème Bataillon de Motocyclistes : en juillet 43

            96ème Bataillon de Motocyclistes : en fin 44

            206ème Bataillon de Sapeurs : en juillet 43

            206ème Bataillon de Sapeurs : en fin 44

            406ème Bataillon de Mortiers de la Garde : octobre 43 - ?

            710ème Bataillon de Transmissions : en juillet 43

            710ème Bataillon de Transmissions : en fin 44

            735ème Bataillon Anti-Tanks : en juillet 43

            Bataillon d’Automitrailleuses (sans numéro) : en janvier 43

 

Rattachement :

District Militaire de Transbaïkalie : en septembre 39

District Militaire de Moscou : au 01/07/43

            5ème Armée de Tanks : 18/01/44 - ?

            Réserves de la STAVKA : mai 44 – fin 44

STAVKA (réserves) : au 08/05/45

 

21ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 19/04/42 par transformation du 1er Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : 10/06/42. Est détruit au sud de Kharkov en mai 42.

 

Commandant :

            Général-Major G.I. Kuz’min : 19/04/42 – 28/05/42 (tué)

           

Localisation :

            Kharkov : mai 42 – début juin 42

 

Historique :

            Le 21ème Corps de Tanks est formé dans le Front Sud-Ouest au sein de la 6ème Armée. Il est formé de nouvelles brigades. Il entre en action dans les opérations autour de Kharkov en mai 42 mais est détruit dès le début du mois de juin 42.

 

Organisation

 

            64ème Brigade de Tanks : fin avril 42 - ?

            198ème Brigade de Tanks : avril 42 – 01/07/42

            199ème Brigade de Tanks : 28/04/42 – juin 42

 

            21ème Brigade Motorisée de Fusiliers : début mai 42 - ?

 

            1er Bataillon de Motocyclistes : fin avril 42 - ?  

 

Rattachement :

            6ème Armée : en fin avril 42

 

22ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 03/04/42 à partir du 2ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution : 30/08/42. Le QG du 22ème Corps de Tanks est évacué vers le District Militaire de Moscou afin de servir de cadre à la formation du 5ème Corps Mécanisé.

 

Commandant :

            Colonel (Général-Major le 13/05/42) A.A. Shamshin : 03/04/42 – 30/08/42

 

Localisation :

            Kharkov : mai 42

            Stalingrad : été 42

            District Militaire de Moscou : septembre 42      

 

Historique :

            Le 22ème Corps de Tanks engagé avec la 38ème Armée dans les opérations autour de Kharkov dès le mois de mai 42. Il retraite ensuite vers le sud de la Russie et combat à l’ouest de la rivière Don sur le front de Stalingrad. Il encadre plusieurs brigades en attentent de tanks ou d’équipage. En septembre 42, le QG du 22ème Corps de Tanks est évacué vers le District Militaire de Moscou afin de servir de cadre à la formation du 5ème Corps Mécanisé.

 

Organisation

 

            3ème Brigade de Tanks : fin juin 42 – juillet 42

            13ème Brigade de Tanks : 28/04/42 - ?

            36ème Brigade de Tanks : 28/04/42 – juillet 42

            133ème Brigade de Tanks : avril 42 – juin 42

            133ème Brigade de Tanks : en début aout 42

            158ème Brigade de Tanks : juillet 42 – septembre 42 (non confirmé)

            163ème Brigade de Tanks : aout 42 – fin septembre 42

            168ème Brigade de Tanks : fin mai 42 - ?

            173ème Brigade de Tanks : début aout 42 – fin aout 42

            176ème Brigade de Tanks : en aout 42

            182ème Brigade de Tanks : début aout 42 – 01/09/42 

 

            22ème Brigade Motorisée de Fusiliers : en début aout 42

 

            51ème Bataillon de Motocyclistes : au 01/07/42

            51ème Bataillon de Motocyclistes : en début aout 42

 

Rattachement :

            38ème Armée : en mai 42

            38ème Armée : au 01/07/42

            4ème Armée de Tanks : en juillet 42

 

 

23ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 12/04/42 à partir du 3ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major E.G. Pushkin : 12/04/42 – 04/06/42

            Colonel (Général-Major le 21/07/42) A.M. Khasin : 05/06/42 – 25/08/42

            Général-Major A.F. Popov : 30/08/42 – 15/10/42

            Lieutenant-Colonel V.V. Koshelev : 16/10/42 – 28/11/42

            Général-Major (Général-Lieutenant le 18/01/43) E.G. Pushkin : 29/11/42 – 11/03/44 (tué)

            Général-Major (Général-Lieutenant le 13/09/44) A.O. Akhmanov : 12/03/44 – 09/05/45        

 

Localisation :

            Kharkov : mai 42

            District Militaire de la Volga : en octobre 42

            Iasi : entre juillet et octobre 44

            Autriche : à la fin de la guerre

 

Historique :

            Le 23ème Corps de Tanks est formé à partir de Brigades de Tanks expérimentées. Les 130ème et 133ème Brigades de Tanks sont issues de la 8ème Division de Tanks de 41 et la 6ème Brigade de Tanks est issue de la 6ème Division de Tanks. Lors de la bataille autour de Kharkov, en mai 42, le 23ème Corps de Tanks ne contrôle pas que « ses » brigades mais également les 57ème, 65ème et 114ème Brigades de Tanks.

            En octobre 42, le 23ème Corps de Tanks est évacué derrière la Volga dans le District Militaire de la Volga dans une zone d’entraînement où il est reconstruit entre novembre 42 et décembre 42.

            Il retourne au front fin décembre 42 au sein des réserves du Front Sud-Ouest.

            Début 43, le 23ème Corps de Tanks prend part aux combats dans le Donbass. En raison des lourdes pertes subies lors de ces combats, le corps est placé en réserve du Front Sud-Ouest en mars 43 jusqu’en aout 43. Il garde alors la même composition jusqu’à la fin 44 en ajoutant simplement un Bataillon de Tanks à chaque Brigade de Tanks à la fin de l’année 43

            Entre juillet 44 et octobre 44, il combat aux cotés du 5ème Corps de Cavalerie de la Garde au sein du Groupe Mécanisé de Cavalerie « Gorshkov » lors de l’opération sur Iasi et Chișinău et lors de l’avance en Roumanie et en Hongrie.

 

Organisation

 

            3ème Brigade de Tanks : décembre 42 – fin de la guerre

            6ème Brigade de Tanks : avril 42 – début juillet 42

            6ème Brigade de Tanks de la Garde : juin 42 – fin juillet 42 (non confirmé)

            6ème Brigade de Tanks de la Garde : fin aout 42 – octobre 42 (non confirmé)

            27ème Brigade de Tanks : fin septembre 42 - ?

            39ème Brigade de Tanks : fin octobre 42 - fin de la guerre

            57ème Brigade de Tanks : avril 42 - juillet 42 (non confirmé)

            65ème Brigade de Tanks : en mai 42 (seulement contrôlée)

            99ème Brigade de Tanks : en juin/juillet 42

            114ème Brigade de Tanks : mai/juin 42 – début juillet 42

            130ème Brigade de Tanks : avril 42 – juin 42

            131ème Brigade de Tanks : avril 42 – juin 42

            133ème Brigade de Tanks : fin aout 42 – octobre 42

            135ème Brigade de Tanks : octobre 42 – fin de la guerre

            137ème Brigade de Tanks : fin aout 42 – octobre 42 (non confirmé)

            155ème Brigade de Tanks : octobre 42 – fin octobre 42

            189ème Brigade de Tanks : juillet 42 - ?

 

            9ème Brigade Motorisée de Fusiliers : en juillet 42

            23ème Brigade Motorisée de Fusiliers : avril 42 – mai 42

            56ème Brigade Motorisée de Fusiliers : décembre 42 – fin de la guerre

 

            457ème Régiment de Mortiers : en aout 43

            1443ème Régiment  SU : en aout 43

            1501ème Régiment Anti-Tanks : en aout 43

            1697ème Régiment Anti-Aérien : en aout 43     

            1669ème Régiment d’Artillerie Légère : novembre 44 - ?

 

            11ème Bataillon d’Automitrailleuses : en fin décembre 42

            82ème Bataillon de Motocyclistes : en aout 43

            442ème Bataillon de Mortiers de la Garde : décembre 42 – fin de la guerre

            739ème Bataillon Anti-Tanks : en aout 43

 

Rattachement :

            38ème Armée : en mai 42

            38ème Armée : au 01/07/42

            4ème Armée de Tanks : en juillet 42

            1ère Armée de Tanks : en fin juillet 42

            62ème Armée : fin aout 42 – octobre 42

            District Militaire de la Volga : au 19/11/42

            Réserves du Front Sud-Ouest : fin décembre 42 - début 43

            3ème Armée de la Garde : début 43 - mars 43

Front Sud-Ouest (réserves) : au 01/07/43        

            Réserves du Front Sud-Ouest : mars 43 - aout 43

            12ème Armée : en octobre 43

            Groupe Mécanisé de Cavalerie Gorshkov : juillet 44 – octobre 44

            9ème Armée de la Garde : en avril 45

            2ème Front Ukrainien (réserves) : au 08/05/45

 

24ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 19/04/42 à Vorochilovgrad dans le District Militaire de Kharkov.

 

Date de Dissolution : 26/12/42 par transformation en 2ème Corps de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

            Général-Major (Général-Lieutenant le 26/12/42) V.M. Badanov : 19/04/42 – 26/12/42

 

Localisation :

            Vorochilovgrad dans le District Militaire de Kharkov : avril 42

            Stalingrad : décembre 42

            Base aérienne de Tatsinskaya : mi décembre 42       

 

Historique :

            Le 24ème Corps de Tanks est formé à partir de Brigades de Tanks existantes sur le secteur sud-ouest du front. Il est toujours en réserve lors du déclenchement de la contre-offensive soviétique de Stalingrad le 19/11/42. Il entre en action mi décembre 42 au sein de la 1ère Armée de la Garde. Opérant comme un groupe mobile indépendant, il s’enfonce sur les arrières allemands et prend la base aérienne de Tatsinskaya, principale base aérienne allemande chargée du ravitaillement de la 6ème Armée Allemande à Stalingrad. La contre-offensive allemande sur la base oblige le 24ème Corps de Tanks à abandonner son matériel et à s’exfiltrer vers les lignes soviétiques mais l’exploit de cette prise permet au corps de porter le titre honorifique de « Tatsinskaya » et d’être redésigné 2ème Corps de Tanks de la Garde le 26/12/42.

 

Organisation

 

            2ème Brigade de Tanks : en avril/mai 42

            4ème Brigade de Tanks de la Garde : avril 42 – 26/12/42

            54ème Brigade de Tanks : fin avril 42 – 26/12/42

            130ème Brigade de Tanks : juin 42 – 26/12/42

 

            24ème Brigade Motorisée de Fusiliers : fin avril 42 – 26/12/42          

           

            658ème Régiment Anti-Aérien : en fin octobre 42

 

            50ème Bataillon de Motocyclistes : en fin octobre 42

            413ème Bataillon de Mortiers de la Garde : en fin octobre 42

 

            13ème Compagnie de Démineurs : en fin octobre 42

 

Rattachement :

            STAVKA (réserves) : au 19/11/42

1ère Armée de la Garde : en mi-décembre 42

            7ème Armée de la Garde : en juillet 43

 

25ème Corps de Tanks

 

Date de Mobilisation : septembre 39 par transformation du 45ème Corps Mécanisé.

 

Date de Dissolution :

 

Date de Création : juin 42 ou 13/07/42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major P.P. Pavlov : 13/07/42 – 25/03/43

            Général-Major F.G. Anikushkin : 25/03/43 – 04/10/44

            Colonel V.G. Petrovsky : 05/10/44 – 09/11/44

            Général-Major E.I. Fominykh : 10/11/44 – 11/05/45

 

Localisation :

            District Militaire de Kiev : en septembre 39

            District Militaire de Moscou : juillet 42

            Voronej : fin juin 42

            District Militaire de Moscou : aout 43

            Kiev : décembre 43

            Lvov-Sandomierz : juillet 44

            Rivière Oder : janvier 45

            Berlin : mai 45         

 

Historique :

            Le 25ème Corps de Tanks est envoyé dès la fin du mois de juin dans le secteur de Voronej où il est sérieusement défait mais sans être rattrapé par l’avance allemande vers le Don et la Volga. Le corps parvient à se maintenir dans le secteur de Voronej jusque décembre 42, date à laquelle il est transféré vers le sud pour prendre part à l’opération « petite saturne » au sein de la 1ère Armée de la Garde. Il continue sur sa lancée mais subit de plein fouet la contre-offensive de Von Manstein où il perd près de 90 %  de ses effectifs et de son matériel. Il est alors placé dans les réserves de la STAVKA pour être reconstruit.

            En juillet 43, il retourne sur le front au sein de la 11ème Armée de la Garde. Il prend brièvement part aux offensives de l’été 43 après la bataille de Koursk et est placé dès aout 43 en réserve dans le District Militaire de Moscou. Il y reste jusqu’octobre 43, probablement en étant équipé en T-34.

            Il participe de loin à la libération de Kiev en décembre 43 puis à l’opération sur Lvov-Sandomierz en juillet 44 (au sein du 1er Groupe Mécanisé de Cavalerie).

            Il participe ensuite aux opérations sur la Vistule et l’Oder début 45 avant de prendre part à l’offensive sur Berlin à la fin de la guerre.

 

Organisation

 

            111ème Brigade de Tanks : juin 42 – fin de la guerre

            162ème Brigade de Tanks : juin 42 – fin de la guerre

            175ème Brigade de Tanks : juin 42 – fin de la guerre

 

            16ème Brigade Motorisée de Fusiliers : en juin 42

            16ème Brigade Motorisée de Fusiliers : en janvier 43

            20ème Brigade Motorisée de Fusiliers : en juillet 43

            20ème Brigade Motorisée de Fusiliers : en fin octobre 43

 

            41ème Régiment SU : en fin octobre 43

            219ème Régiment Anti-Aérien : en janvier 43

            262ème Régiment SU Lourds de la Garde : à partir de début 45

            296ème Régiment d’Artillerie Légère de la Garde : septembre 44 - ?

            459ème Régiment de Mortiers : en juillet 43

            459ème Régiment de Mortiers : en fin octobre 43

            746ème Régiment SU Lourds : décembre 44 - début 45

            1253ème Régiment SU : mars 44 - ?

            1451ème Régiment SU : mars 44 - ?

            1497ème Régiment Anti-Tanks : en juillet 43

            1497ème Régiment Anti-Tanks : en fin octobre 43

            1702ème Régiment Anti-Aérien : en juillet 43

            1702ème Régiment Anti-Aérien : en fin octobre 43

            1829ème Régiment SU Lourds : en fin octobre 43

 

            2ème Bataillon de Mortiers de la Garde : en fin octobre 43

            3ème Bataillon d’Automitrailleuses : en janvier 43

            53ème Bataillon de Motocyclistes : en janvier 43

            53ème Bataillon de Motocyclistes : en juillet 43

            53ème Bataillon de Motocyclistes : en fin octobre 43

            746ème Bataillon Anti-Tanks : en juillet 43

            746ème Bataillon Anti-Tanks : en fin octobre 43 - jusque fin 44

 

Rattachement :

         District Militaire de Kiev : en septembre 39

            5ème  Armée de Tanks : 05/07/42 - ?

Front de Voronej (réserves) : au 19/11/42

1ère Armée de la Garde : en décembre 42

            Réserves de la STAVKA : mars 43 – juillet 43

            STAVKA (réserves) : au 01/07/43

            13ème Armée : en janvier 44

            Groupe Mécanisé de Cavalerie Baranov : au 13/07/44

            1er Groupe Mécanisé de Cavalerie de la Garde : en juillet 44

            3ème Armée de la Garde : au 08/05/45

 

26ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 08/07/42 à Moscou.

 

Date de Dissolution : 08/12/42 par transformation en 1er Corps de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

            Général-Major A.G. Rodin : 08/07/42 – 08/12/42

 

Localisation :

            Moscou : juillet 42

            Kalatch-Sur-Don : fin novembre 42

           

Historique :

            Le 26ème Corps de Tanks est formé lentement et n’est assigné à la 5ème Armée de Tanks qu’à partir du mois d’aout 42. Il participe à l’offensive du 19/11/42 visant à libérer Stalingrad. Il prend notamment le pont de Kalatch-Sur-Don qui ferme la poche de Stalingrad. En honneur de ce fait d’arme, le corps reçoit le titre honorifique de « Don » et est redésigné 1er Corps de Tanks de la Garde le 08/12/42.

 

Organisation

 

            19ème Brigade de Tanks : juillet/aout 42 – 08/12/42

            157ème Brigade de Tanks : aout 42 – 08/12/42

            216ème Brigade de Tanks : juillet/aout 42 – 08/12/42

 

            14ème Brigade Motorisée de Fusiliers : en juillet 42

 

            56ème Bataillon de Motocyclistes : septembre 42 – fin 42

           

Rattachement :

            5ème  Armée de Tanks : aout 42 – 08/12/42

            5ème Armée de Tanks : au 19/11/42

 

27ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 03/06/42.

 

Date de Dissolution : 08/09/42 par transformation en 1er Corps Mécanisé.

 

Commandant :

            Général-Major F.T. Remizov : 03/06/42 – 08/09/42

 

Localisation :

            District Militaire de Moscou : entre juillet 42 et septembre 42.          

 

Historique :

            Le 27ème Corps de Tanks commence sa formation en juin 42 mais ne l’achève pas en tant que Corps de Tanks. Il est possible que le QG ait contrôlé pour l’entraînement les 219ème Brigade de Tanks et 19ème Brigade Motorisée de Fusiliers qui sont, elles aussi, dans le District Militaire de Moscou entre juillet 42 et septembre 42.

            En septembre 42, le QG est utilisé comme cadre pour la formation du 1er Corps Mécanisé qui comprend originellement les 219ème Brigade de Tanks et 19ème Brigade Mécanisée.

 

Organisation

 

            219ème Brigade de Tanks : juillet 42 –  08/09/42

 

            19ème Brigade Motorisée de Fusiliers (non confirmé) 

 

Rattachement :

 

28ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 13/07/42 près de Stalingrad.

 

Date de Dissolution : 10/09/42 ou 18/09/42. Les restes servent à la création du 4ème Corps Mécanisé.

 

Commandant :

            Général-Major G.S. Rodin : 13/07/42 – 18/09/42

 

Localisation :

            Près de Stalingrad: juillet 42

 

Historique :

            Le 28ème Corps de Tanks est formé dans les pires conditions possibles avec des Brigades de Tanks qui se sont fait étriller au combat et qui sont précipitamment reconstituées. Il est de plus envoyé au combat à peine formé sur le front d’une offensive majeure allemande sur le Don, en face de Stalingrad. Au sein de la 1ère armée de Tanks tout aussi mal préparée, le Corps est réduit aux seules 39ème et 55ème Brigades de Tanks , sans tanks, après moins d’un mois de combat.

            Les restes du corps sont alors envoyés dans les réserves du Front de Stalingrad à partir du 01/09/42 et le 18/09/42, ces restes servent pour la création du 4ème Corps Mécanisé.

 

Organisation

 

            39ème Brigade de Tanks : en juin/juillet 42

            55ème Brigade de Tanks : en juillet 42

            56ème Brigade de Tanks : en juillet 42

 

            32ème Brigade Motorisée de Fusiliers : en juillet 42

 

Rattachement :

            1ère Armée de Tanks : juillet 42 – 01/09/42

            Réserves du Front de Stalingrad : 01/09/42 – 18/09/42

            5ème Armée de Tanks de la Garde : en janvier 44

 

29ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 18/02/43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major F.G. Anikushkin : 18/02/43 – 20/03/43

            Général-Major (Général-Lieutenant le 18/02/44) I.F. Kirichenko : 27/04/43 – 18/04/44

            Général-Major E.I. Fominykh : 19/04/44 – 27/07/44

            Général-Major E.I. Malakhov : 09/08/44 – 09/05/45

           

Localisation :

            District Militaire de Moscou : février 43

            Derrière le saillant de Koursk : au 01/07/43

             Prokhorovka : au 12/07/43

            Kharkov : automne 43

            Znamensk : décembre 43

            Secteur sud des Pays Baltes : juillet 44

            Prusse orientale : en mai 45        

 

Historique :

            Le Corps participe à toute la guerre au sein de la 5ème Armée de Tanks de la Garde. Lors de la bataille de Prokhorovka, le 12/07/43, le 29ème Corps de Tanks, placé à la droite de l’axe d’attaque de la 5ème Armée de Tanks de la Garde, perd 60 % de ses tanks ce jour là.

            Les deux semaines suivantes, le corps les passe à réparer ses tanks (avec uns moyenne de 20 par jour) pour reconstituer ses brigades. Il reprend ensuite le combat vers Kharkov et vers la rivière Dniepr entre aout 43 et décembre 43.

            Il reçoit le titre honorifique de « Znamensk » pour la libération de la ville de Znamensk en décembre 43 et obtient l’Ordre du « Drapeau Rouge » pour ses performances lors des opérations contre Kirovograd.

            Après une période de réserve en mai/juin 44, le 29ème Corps de Tanks retourne au combat contre le Groupe d’Armées Centre puis est engagé dans le secteur sud des Pays Baltes en juillet 44. Il finit la guerre en Prusse Orientale.        

 

Organisation

 

            25ème Brigade de Tanks : février 43 – fin de la guerre

            31ème Brigade de Tanks : fin février 43 – fin de la guerre

            32ème Brigade de Tanks : février 43 – fin de la guerre

 

            53ème Brigade Motorisée de Fusiliers : février 43 – fin de la guerre

 

            14ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde (unité de la 5ème Armée de Tanks de la Garde) : en fin juin 44

            108ème Régiment Anti-Tanks : au 01/07/43

            108ème Régiment Anti-Tanks : en fin juin 44

            165ème Régiment Anti-Tanks (unité de la 5ème Armée de Tanks de la Garde) : en fin juin 44 et jusqu’octobre 44

            165ème Régiment d’Artillerie Légère : octobre 44 - ?

            271ème Régiment de Mortiers : en février 43

            271ème Régiment de Mortiers : au 01/07/43

            271ème Régiment de Mortiers : en fin juin 44

            332ème Régiment SU Lourds de la Garde : janvier 45 - ?

            365ème Régiment SU Lourds de la Garde : janvier 45 - ?

            376ème Régiment SU Lourds de la Garde (unité de la 5ème Armée de Tanks de la Garde) : en fin juin 44

            1223ème Régiment SU : en fin juin 44

            1446ème Régiment SU: en février 43      

            1446ème Régiment SU : au 01/07/43

            1446ème Régiment SU : en fin juin 44

            1549ème Régiment SU Lourds : septembre 43 - février 44

 

            11ème Bataillon de Mortiers de la Garde : octobre 43 - ?

            38ème Bataillon d’Automitrailleuses : au 01/07/43 et jusque fin juillet 43

            75ème Bataillon de Motocyclistes : au 01/07/43

            75ème Bataillon de Motocyclistes : en fin juin 44

            193ème Bataillon de Sapeurs : au 01/07/43

            193ème Bataillon de Sapeurs : en fin juin 44

            409ème Bataillon de Mortiers de la Garde : en fin juin 44

            747ème Bataillon Anti-Tanks : au 01/07/43

            747ème Bataillon Anti-Tanks : en fin juin 44

 

Rattachement :

            Réserves de la STAVKA : février 43 - 15/03/43

            5ème Armée de Tanks de la Garde : 15/03/43 – mai 45

            5ème Armée de Tanks de la Garde : au 01/07/43

            5ème Armée de Tanks de la Garde : au 08/05/45

 

30ème Corps de Tanks des Volontaires de l’Oural

 

Date de Création : 26/02/43 ou 11/03/43 dans le District Militaire de l’Oural.

 

Date de Dissolution : 23/10/43 ou 26/10/43 par transformation en  10ème Corps de Tanks de la Garde des Volontaires de l’Oural.

 

Commandant :

            Colonel V.I. Sokolov : 26/02/43 – 27/03/43

            Général-Major (Général-Lieutenant le 07/06/43) G.S. Rodin : 28/03/43 – 23/10/43

 

Localisation :

            District Militaire de l’Oural : mars 43 – début juillet 43

            Saillant d’Orel : été 43

            Briansk : fin septembre 43

            Smolensk : fin septembre 43       

 

Historique :

            Le Corps est entièrement formé dans le District Militaire de l’Oural comme le résultat d’un décret en date du 24/02/43 pris par les autorités du Parti Communiste de Sverdlovsk  appelant à la formation d’un « Corps de Tanks des Volontaires de l’Oural » à partir des différentes milices et unités de volontaires levées par le Parti. La plupart de ces unités sont levées à  Sverdlovsk et à Tcheliabinsk et tandis que l’enthousiasme permet la création de l’ensemble des unités subordonnées, il ne reste personne pour les Brigades de Tanks.

            Pendant sa formation, entre mars 43 et début 43, le corps bénéficie du soutien inconditionnel du gouvernement local et des sections du Parti.

            Début juillet 43, il est envoyé sur le front avec la 4ème Armée de Tanks dans le secteur du saillant d’Orel. A la fin du mois de septembre 43, il parvient à libérer des villes de Briansk et de Smolensk. En reconnaissance de son rôle dans ces libérations, il est renommé 10ème Corps de Tanks de la Garde des Volontaires de l’Oural le 26/10/43.

 

Organisation

 

            197ème Brigade de Tanks : mars 43 – 26/10/43

            243ème Brigade de Tanks : mars 43 – 26/10/43

            244ème Brigade de Tanks : mars 43 – 26/10/43

 

            30ème Brigade Motorisée de Fusiliers : mars 43 – 26/10/43

 

            219ème Régiment Anti-Aérien : au 27/03/43 et jusqu’au 26/10/43

            299ème Régiment de Mortiers : au 11/03/43

            299ème Régiment de Mortiers : au 27/03/43 et jusqu’au 26/10/43

            1513ème Régiment Anti-Tanks : au 11/03/43

            1513ème Régiment Anti-Tanks : au 27/03/43 et jusqu’au 26/10/43

            1621ème Régiment SU : au 11/03/43 et jusqu’au 26/10/43

            1621ème Régiment SU : au 27/03/43

 

            64ème Bataillon d’Automitrailleuses : au 11/03/43

            88ème Bataillon de Motocyclistes : au 11/03/43

            88ème Bataillon de Motocyclistes : au 27/03/43 et jusqu’au 26/10/43

            248ème Bataillon de Mortiers de la Garde : au 11/03/43

            248ème Bataillon de Mortiers de la Garde : au 27/03/43

            266ème Bataillon d’Atelier de Réparations : au 11/03/43

            266ème Bataillon d’Atelier de Réparations : au 27/03/43

            267ème Bataillon d’Atelier de Réparations : au 11/03/43

            267ème Bataillon d’Atelier de Réparations : au 27/03/43

            390ème Bataillon de Transmissions : au 11/03/43

            390ème Bataillon de Transmissions : au 27/03/43 et jusqu’au 26/10/43

            565ème Bataillon Médical : au 11/03/43

            565ème Bataillon Médical : au 27/03/43

            742ème Bataillon Anti-Tanks : au 27/03/43 et jusqu’au 26/10/43

            743ème Bataillon de Sapeurs : au 11/03/43

            743ème Bataillon de Sapeurs : au 27/03/43 et jusqu’au 26/10/43    

           

            141ème Compagnie Chimique : au 11/03/43

 

Rattachement :

            4ème Armée de Tanks : en mai 43

District Militaire de Moscou : au 01/07/43

            4ème Armée de Tanks : début juillet 43 - 26/10/43

           

31ème Corps de Tanks

 

Date de Création : 29/05/43 au sein de la 1ère Armée de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

            Général-Major D.Kh. Chernienko : 29/05/43 – 18/08/43

            Colonel P.K. Zhidkov : 19/08/43 – 21/10/43

            Général-Major V.E. Grigor’ev : 02/10/43 – 07/01/45

            Général-Major G.G. Kuznetsov : 08/01/45 – 11/05/45

           

Localisation :

            Oboïan : début juillet 43

            Kharkov : automne 43

            Lvov : été 44

            Sandomierz : été 44

            Berlin : avril 45        

 

Historique :

            Le Corps est encore en formation lorsqu’il entre en action avec la 1ère Armée de Tanks dans les premiers jours de la bataille de Koursk. Il continue sur sa lancée en participant à la 4ème bataille de Kharkov puis à l’avance vers la rivière Dniepr. Dans la mesure où il lui manque plusieurs unités de support, il sert le plus souvent comme unité autonome en charge de renforcer les autres Corps de Tanks.

            Le 31ème Corps de tanks achève enfin sa formation en novembre 43. Fin mars 44, il est placé en réserve du 1er Front Ukrainien pour préparer l’opération sur Lvov et Sandomierz qui débute en juillet 44.

            Il est alors associé au 6ème Corps de Cavalerie de la Garde pour former le 2ème Groupe Mécanisé de Cavalerie.

            Il poursuit la guerre au sein du 1er Front Ukrainien avec lequel il sert comme Corps de Tanks autonome.

 

Organisation

 

            100ème Brigade de Tanks : mai 43 – fin de la guerre

            237ème Brigade de Tanks : juin 43 – fin de la guerre

            242ème Brigade de Tanks : juin 43 – fin de la guerre

 

            65ème Brigade Motorisée de Fusiliers : novembre 43 – fin de la guerre

 

            293ème Régiment SU de la Garde : octobre 43 - novembre 43

            367ème Régiment SU Lourd de la Garde : en juillet 44

            396ème Régiment Anti-Aérien : octobre 43 - novembre 43

            400ème Régiment SU de la Garde : février 44 - fin mars 44

            617ème Régiment de Mortiers : à partir d’aout 43

            617ème Régiment de Mortiers : en juillet 44

            722ème Régiment SU : janvier 45 - ?

            1244ème Régiment Anti-Tanks : à partir de juillet 43

            1244ème Régiment SU : décembre 43 - février 44

            1442ème Régiment SU : en juillet 44

            1535ème Régiment SU Lourds : octobre 43 - novembre 43    

            1548ème Régiment SU Lourds : à partir de décembre 43

            1885ème Régiment Anti-Aérien : en juillet 44

 

            98ème Bataillon de Motocyclistes : à partir de septembre 43

            98ème Bataillon de Motocyclistes : en juillet 44

            145ème Bataillon de Sapeurs : à partir de septembre 43

            145ème Bataillon de Sapeurs : en juillet 44

            201ème Bataillon de Mortiers de la Garde : à partir de septembre 43

            201ème Bataillon de Mortiers de la Garde : en juillet 44

            269ème Régiment d’Artillerie Légère : septembre 44 - ?

            753ème Bataillon Anti-Tanks : juillet 43 – janvier 45

 

Rattachement :

            1ère Armée de Tanks : mai 43 – novembre 43

1ère Armée de Tanks : au 01/07/43

            Réserves de la STAVKA : novembre 43 - ?

Groupe Mécanisé de Cavalerie Sokolov (ou 2ème Groupe Mécanisé de Cavalerie) : en juillet 44

            1er Front Ukrainien : en 45           

            60ème Armée : au 08/05/45