Version du 19/11/2018

 

1er Corps de Cavalerie de la Garde

 

Date de Mobilisation : 26/11/41 par transformation du 2ème Corps de Cavalerie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Général-Major (Général-Lieutenant le 02/01/42) Pavel.A. Belov : 26/11/41 – 28/06/42

Général-Major (Général-Lieutenant le 15/09/43) V.K. Baranov : 10/07/42 – 11/05/45

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Tula : en décembre 41

Venev : en décembre 41

Donbass : en février 43

Zhitomir : en janvier 44

Moravie : en 45

 

Historique :

En janvier 42, lorsque la contre-offensive d’hiver entame sa deuxième phase, le 1er Corps de Cavalerie de la Garde intègre les 57ème et 75ème Division de Cavalerie et absorbe le Groupe de Cavalerie Mishulin.

Durant la nuit du 26 au 27 janvier 42, le Corps lance l’un des plus grands assauts de cavalerie de la guerre. Le plan est de foncer sur les arrières de la 4ème Armée Allemande, de rejoindre le 11ème Corps de Cavalerie qui vient du nord et le 4ème Corps Aéroporté qui doit sauter près de Viazma. Si toutes les unités parviennent à converger derrière les lignes de ravitaillement allemandes entre Smolensk et Viazma, l’intégralité de l’HeeresGruppe Mitte peut être encerclé et détruit.

Mais rien ne se passe comme prévu : le 4ème Corps Aéroporté n’arrive pas à concentrer plus d’une Brigade Aéroportée et la cavalerie n’a jamais réussi à complètement refermer la nasse.

Pendant plus de 6 mois, le 1er Corps de Cavalerie de la Garde erre sur les arrières allemands et ne reçoit ravitaillement et renfort que par la voie des airs.

En mai 42, les Allemands montent une opération avec deux PanzerDivisionen et quatre InfanterieDivisionen pour nettoyer le terrain sur leurs arrières. Le Général Belov ainsi qu’une partie de ses forces parvient à s’échapper et à rejoindre les lignes soviétiques.

Depuis que les lignes de front restent fixes et solides, il n’y a plus beaucoup d’opportunité de raids de pénétration en 42. Aussi, le 1er Corps de Cavalerie de la Garde reste en réserve tout au long de l’année 42.

En février 43, le 1er Corps de Cavalerie de la Garde rejoint la 6ème Armée et attend de pouvoir exploiter les gains soviétiques après Stalingrad dans le Donbass et dans le Sud de l’Ukraine.

La composition d’aout 43 sera plus ou moins la composition jusqu’à la fin de la guerre.

En janvier 44, le 1er Corps de Cavalerie de la Garde prend part à la percée à partir de la tête de pont au nord de Kiev, aide à prendre la ville de Zhitomir et reçoit ainsi le titre honorifique de « Zhitomir ».

Le 13/07/44, le 1er Front Ukrainien forme un Groupe Mécanisé de Cavalerie sous le commandement du Général-Lieutenant V.K. Baranov.

Lorsque le 1er Front Ukrainien lance son offensive en Vistule en janvier 45, le 1er Corps de Cavalerie de la Garde est chargé d’exploiter la percée vers le sud en Moravie et vers la frontière tchécoslovaque.

 

Organisation

 

1ère Division de Cavalerie de la Garde : 26/11/41 – fin de la guerre

2ème Division de Cavalerie de la Garde : 26/11/41 – fin de la guerre

7ème Division de Cavalerie de la Garde : 05/01/42  ou juillet 42 – fin de la guerre

31ème Division de Cavalerie : décembre 41 – 05/01/42

57ème Division de Cavalerie : en janvier 42

75ème Division de Cavalerie : janvier 42 - 26/03/42

Groupe de Cavalerie Mishulin :  janvier 42 - ?

 

1er Régiment de Mortiers de la Garde (mortiers de 120 mm) : aout 43 – fin de la guerre

143ème Régiment Anti-Tanks de la Garde : avril 43 - fin de la guerre

150ème Régiment d’Artillerie/Mortiers : juillet 42 - ?

319ème Régiment Anti-Aérien (canons anti-aériens de 37 mm) : aout 43 – fin de la guerre

1244ème Régiment SU (SU-76) : février 44 – fin de la guerre

1461ème Régiment SU (SU-76) : septembre 43 – février 44

 

1er Bataillon Anti-Tanks de la Garde (canons anti-tanks de 45 mm et de 57 mm) : décembre 42 - fin de la guerre

4ème Bataillon d’Artillerie Hippomobile (canons de 76 mm et mortiers) : décembre 42 - ?

49ème Bataillon de Mortiers de la Garde : aout 43 – fin de la guerre

193ème Bataillon de Mortiers de la Garde : décembre 42 - ?

 

1ère Batterie Anti-Aérienne de la Garde : ? - fin de la guerre

 

Au 01/02/42 :

1ère Division de Cavalerie de la Garde

2ème Division de Cavalerie de la Garde

41ème Division de Cavalerie

57ème Division de Cavalerie

75ème Division de Cavalerie

 

Rattachement :

            Front Ouest (réserves) : au 01/02/42

6ème Armée : en février 43

Front de Voronezh : octobre 43 - 20/10/43

1er Front Ukrainien : 20/10/43 - fin de la guerre

Groupe Mécanisé de Cavalerie Baranov : 13/07/44 – début septembre 44

38ème Armée : 08/09/44 – octobre 44

1er Front Ukrainien : au 08/05/45

 

2ème Corps de Cavalerie de la Garde

 

Date de Mobilisation : 26/11/41 par transformation du 3ème Corps de Cavalerie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Général-Major L.M. Dovator : 26/11/41 – 11/12/41 (tué le 19/12/41)

Général-Major I.A. Pliev : 12/12/41 – 05/03/42

Général-Major (Général-Lieutenant le 16/10/43) V.V. Kriukov : 06/03/42 – 09/05/45

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Rzhev : en juillet 42

Secteur Nord du saillant de Koursk : en février 43

Saillant d’Orel : en septembre 43

Sud de Gomel : en novembre 43

Varsovie : en automne 44

Francfort/Oder : à la fin de la guerre

 

Historique :

Ce Corps est en fait le successeur du Groupe de Cavalerie Dovator. Le 11/12/41, il parvient à combler un trou dans le front causé puis à s’infiltrer dans les arrières de la 4ème Armée Allemande. Le 19/12/41, le Général Dovator est tué au combat et le Corps souffre de lourdes pertes lors de son retour vers les lignes soviétiques. Il est alors placé en réserve pour une longue période.

En juillet 42, il combat autour de Rzhev puis est envoyé dans le secteur sud du front en janvier 43 avant d’être placé au nord du saillant de Koursk. Il combat ensuite dans le saillant d’Orel.

En octobre 43, il est rattaché à la 65ème Armée et prend part à l’assaut qui brise les lignes allemandes au sud de Gomel.

En décembre 43, le 2ème Corps de Cavalerie de la Garde parvient à percer et à s’enfoncer de 120 kilomètres dans un terrain marécageux où les unités de cavalerie sont plus à l’aise que les unités d’infanterie car elles peuvent aller plus vite et plus à l’aise que les unités de tanks qui sont limitées dans leurs déplacements.

En juin 44, le Corps prend part à l’offensive Bagration au sein du 1er Front Biélorusse en direction des marais du Pripiat puis fonce, au sein du Groupe Mécanisé de Cavalerie Kriukov vers Varsovie.

Lors de l’offensive sur la Vistule en janvier 45, le Corps progresse au sud de Varsovie puis fonce sur Francfort/Oder lors de l’offensive finale sur Berlin.

 

Organisation

 

3ème Division de Cavalerie de la Garde : 26/11/41 - fin de la guerre

4ème Division de Cavalerie de la Garde : 26/11/41 - fin de la guerre

7ème Division de Cavalerie  : février 43 – 20/04/43

17ème Division de Cavalerie de la Garde : 18/09/43 - fin de la guerre

20ème Division de Cavalerie de Montagne : 01/12/41 - 18/09/43

 

2ème Régiment Anti-Tanks (canons de 76 mm) : avril 43 - avant juillet 43

10ème Régiment de Mortiers de la Garde : avant juillet 43 - fin de la guerre

149ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (canons de 76 mm) : avant juillet 43 - fin de la guerre

151ème Régiment d’Artillerie/Mortiers : février 42 - ?

1459ème Régiment SU : février 44 – fin de la guerre

1730ème Régiment Anti-Aérien (canons anti-aérien de 37 mm) : avant juillet 43 - fin de la guerre

1812ème Régiment SU (21 SU-76) : avant juillet 43 - ?

1814ème Régiment SU : ? - octobre 43

 

2ème Bataillon Anti-Tanks de la Garde (canons anti-tanks de 45 mm) : décembre 42 - fin de la guerre

5ème Bataillon d’Artillerie Hippomobile (canons de 76 mm et mortiers) : décembre 42 - ?

60ème Bataillon de Mortiers de la Garde : avril 43 - fin de la guerre

194ème Bataillon de Mortiers de la Garde : décembre 42 - ?

 

Au 01/02/42 :

3ème Division de Cavalerie de la Garde

4ème Division de Cavalerie de la Garde

20ème Division de Cavalerie de Montagne

 

Rattachement :

5ème Armée : en novembre 41

            20ème Armée : au 01/02/42

65ème Armée : octobre 43 - ?

1er Front Biélorusse : avril 44 – fin de la guerre

Groupe Mécanisé de Cavalerie Kriukov : en juillet 44

1er Front Biélorusse : au 08/05/45

 

3ème Corps de Cavalerie de la Garde

 

Date de Mobilisation : 25/12/41 par transformation du 5ème Corps de Cavalerie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Général-Major V.D. Kriuchenkin : 25/12/41 – 03/07/42

Général-Major I.A. Pliev : 04/07/42 – 27/12/42

Général-Major (Général-Lieutenant le 13/06/43) N.S. Oslikovsky : 28/12/42 – 09/05/45

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Saillant d’Izyum : janvier 42 – mai 42

Rivière Chir, à l’ouest de Stalingrad : en fin novembre 42

Rostov : décembre 42 – février 43

Smolensk : en aout 43

Vitebsk : en novembre 43

Grodno : en juillet 44

Prusse Orientale : en janvier 45

Côte de Poméranie : février 45 – mars 45

Rivière Elbe : à la fin de la guerre

 

Historique :

Le Corps est formé à partir d’un Corps de Cavalerie d’avant-guerre qui a réussi à survivre au terrible été 41. Les 3 Divisions de Cavalerie sont également des divisions d’avant-guerre qui, même si elles ont perdu leur élément mécanisé en 41, conservent leur 4 Régiments de Cavalerie.

Rattaché au Groupe d’Opération Kostenko en décembre 41 et janvier 42, la division ne mène aucune action offensive.

En janvier 42, le Corps est envoyé plus au sud pour aider à élargir le saillant d’Izyum et réaliser une percée. Cela ne se produira pas et le front se stabilise en mars 42.

En mai 42, le Corps fait office de groupe Mobile au profit de la 28ème Armée lors de l’offensive sur Kharkov. Son rôle est de fixer les réserves allemandes au nord de Kharkov. Une fois de plus, c’est un fiasco. Si les troupes de fusiliers de la 28ème Armée parviennent laborieusement à créer une brèche, le commandement met 3 jours à engager sa force mobile. La brèche s’étant alors refermée et la percée n’a pu être réalisée. La seule chose positive est que le 3ème Corps de Cavalerie de la Garde se situe à l’extérieur du saillant d’Izyum lorsque les Allemands le réduisent à néant à la fin du mois de mai 42.

Mis au repos, il réapparaît le 19/11/42 lors de l’offensive de Stalingrad au sein de la 21ème Armée. Il progresse rapidement et parvient sur la rivière Chir en moins de 8 jours. Malgré ce succès, les combats contre l’infanterie ennemie, les contre-attaques de tanks allemands et de la cavalerie roumaine ainsi que les bombardements laissent des traces. En une semaine, le Corps perd 755 officiers, 1769 sous-officiers, 6784 hommes de troupe et 6441 chevaux.

L’armée américaine considère que des pertes de 1,5 % par jour sont significatives et que si cette situation se prolonge l’assaut doit être ajourné. Pendant cette semaine de combat (19/11/42 – 26/11/42), le 3ème Corps de Cavalerie de la Garde perd 41 % de sa force initiale soit près de 5 % par jours (plus de trois fois le taux « acceptable » américain).

Entre décembre 42 et février 43, le Corps pousse vers Rostov puis est placé en réserve.

Lors de l’attaque allemande à Koursk, le 05/07/43, le Corps est toujours en réserve et réservé pour les opérations de contre-offensive. Il est engagé en aout 43 pour reprendre la ville de Smolensk.

En novembre 43, il est envoyé encore plus au nord pour contribuer à prendre la ville de Vitebsk avec la 4ème Armée de Choc.

En juin 44, il retrouve le 3ème Front Biélorusse pour l’opération Bagration. Avec le Groupe Mécanisé de Cavalerie Oslikovsky, il libère la ville de Grodno en juillet 44, obtenant ainsi le titre honorifique « Grodno » le 25/07/44.

Lors de l’offensive sur la Vistule en janvier 45, il progresse au nord de la Prusse Orientale et le long de la côte en Poméranie. Il termine la guerre sur la rivière Elbe.

 

Organisation

 

5ème Division de Cavalerie de la Garde : 25/12/41 - fin de la guerre

6ème Division de Cavalerie de la Garde : 25/12/41 - fin de la guerre

32ème Division de Cavalerie  : 25/12/41 - fin de la guerre

 

3ème Régiment de Mortiers de la Garde (mortiers de 120 mm) : octobre 43 - fin de la guerre

4ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde : en novembre 42

21ème Régiment de Mortiers de la Garde : en novembre 42

144ème Régiment Anti-Tanks de la Garde : 01/04/43 - fin de la guerre

152ème Régiment d’Artillerie/Mortiers : février 42 - ?

1090ème Régiment Anti-Aérien : en novembre 42

1250ème Régiment Anti-Tanks : en novembre 42

1731ème Régiment Anti-Aérien (canons anti-aérien de 37 mm) : mai 43 - fin de la guerre

1814ème Régiment SU (SU-76) : aout 43 - fin de la guerre

 

3ème Bataillon Anti-Tanks de la Garde (canons anti-tanks de 45 mm) : en novembre 42 et jusqu’à la fin de la guerre

8ème Bataillon d’Artillerie Hippomobile Autonome (canons de 76 mm) : en novembre 42

64ème Bataillon de Mortiers de la Garde : 01/04/43 - fin de la guerre

 

Au 01/02/42 :

6ème Division de Cavalerie de la Garde

32ème Division de Cavalerie

 

Rattachement :

Groupe d’Opération Kostenko : décembre 41 – janvier 42

            Front Sud-Ouest (réserves) : au 01/02/42

28ème Armée : en mai 42

21ème Armée : en novembre 42

5ème Armée de Choc : en décembre 42

Groupe Mécanisé de Cavalerie Oslikovsky : juillet 44 – aout 44

3ème Front Biélorusse : octobre 44 – février 45

2ème Front Biélorusse : avril 45 – fin de la guerre

            2ème Front Biélorusse (réserves) : au 08/05/45

 

4ème Corps de Cavalerie de la Garde

 

Date de Mobilisation : 27/08/42 par transformation du 17ème Corps de Cavalerie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Général-Lieutenant N.Ia. Kirichenko : 27/08/42 – 03/11/43

Général-Lieutenant I.A. Pliev : 04/11/43 – 08/11/44

Général-Major V.S. Golovsky : 15/11/44 – 08/04/45

Général-Lieutenant F.V. Kamkov : 12/04/45 – 11/05/45

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Stavropol : en janvier 43

Rostov-sur-le-Don : mars 43 – juillet 43

Odessa : en mars 44

Budapest : en mars 45

Brno en Tchécoslovaquie : en mai 45

 

Historique :

Le Corps est remanié dès le mois de septembre 42.

L’une des raisons de l’amalgame de 4 Divisions de Cavalerie en un seul Corps est la faiblesse de chacune des divisions.

Une autre explication est que le commandement local est en train de discuter avec Moscou et le Commandement Général pour former une Armée de Cavalerie dans le Caucase à partir du 4ème Corps de Cavalerie de la Garde. Mais le Commandement Général estime que les opérations mobiles requièrent une combinaison de cavaliers et de tanks.

En janvier 43, le Corps est transféré dans le secteur de Stavropol. Le 08/02/43, le Corps franchit le Don puis est placé en réserve, puis est placé en réserve dans le secteur de Rostov-sur-le-Don jusque juillet 43.

Rattaché au Groupe Mécanisé de Cavalerie Kirichenko, il libère le Donbass occidental et coupe la péninsule de Crimée.

En février 44, il quitte le 4ème Front Ukrainien où sa présence n’est plus utile pour le 3ème Front Ukrainien et intègre le Groupe Mécanisé de Cavalerie Pliev jusqu’aout 44.

Au sein du Groupe Mécanisé de Cavalerie Pliev, il obtient l’ordre du « Drapeau Rouge » le 20/04/44 et le Général-Lieutenant Pliev devient Héros de l’Union Soviétique pour le succès de l’opération sur Odessa.

Le 4ème Corps de Cavalerie de la Garde combat ensuite au sein du Groupe Mécanisé de Cavalerie Pliev (puis 1er Groupe Mécanisé de Cavalerie de la Garde à partir du 26/01/45) jusqu’à la fin de la guerre. Avec lui, il s’empare de la Hongrie, participe à la prise de Budapest en mars 45 puis progresse vers la Tchécoslovaquie et s’empare de Brno en mai 45. Il est décoré de l’« ordre de Koutouzov de 2ème Classe » le 17/05/45 pour son action à Brno.

 

Organisation

 

9ème Division de Cavalerie de la Garde : 27/08/42 - fin de la guerre

10ème Division de Cavalerie de la Garde : 27/08/42 - fin de la guerre

11ème Division de Cavalerie de la Garde : 27/08/42 – 15/11/42

12ème Division de Cavalerie de la Garde : 27/08/42 – 15/11/42

30ème Division de Cavalerie : fin septembre 42 - fin de la guerre

110ème Division de Cavalerie : octobre 42 – 28/01/43

 

10ème Régiment de Mortiers de la Garde (mortiers de 120 mm) : aout 43 - ?

12ème Régiment de Mortiers de la Garde : ? - fin de la guerre

68ème Régiment de Mortiers de la Garde : fin février 43 - ?

134ème Régiment de Tanks : décembre 42 - ?

152ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (canons anti-tanks de 45 mm) : fin février 43 - fin de la guerre

255ème Régiment Anti-Aérien : février 43 - fin de la guerre

1315ème Régiment SU : au 08/05/45

1815ème Régiment SU (SU-76) : aout 43 - fin de la guerre

 

2ème Bataillon d’Artillerie Hippomobile de la Garde : janvier 43 - ?

4ème Bataillon Anti-Tanks de la Garde (canons anti-tanks de 45 mm) : janvier 43 - fin de la guerre

68ème Bataillon de Mortiers de la Garde : ? - fin de la guerre

Au 04/09/42 :

            9ème Division de Cavalerie de la Garde

            11ème Division de Cavalerie de la Garde

            12ème Division de Cavalerie de la Garde

Au 28/01/43 :

            9ème Division de Cavalerie de la Garde

            10ème Division de Cavalerie de la Garde

            30ème Division de Cavalerie

 

Rattachement :

Front de Transcaucasie (réserves) : au 04/09/42

Groupe de Forces du Nord : au 01/10/42

Groupe de Forces du Nord : au 01/11/42

Groupe Mécanisé de Cavalerie Kirichenko : septembre 43 – décembre 43

2ème Armée de la Garde : décembre 43 - ?

Groupe Mécanisé de Cavalerie Pliev : mars 44 - aout 44

Groupe Mécanisé de Cavalerie Pliev : septembre 44 - 26/01/45

1er Groupe Mécanisé de Cavalerie de la Garde : 26/01/45 – fin de la guerre

1er Groupe Mécanisé de Cavalerie de la Garde : au 08/05/45

 

5ème Corps de Cavalerie de la Garde

 

Date de Mobilisation : 15/11/42.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Général-Major (Général-Lieutenant le 18/02/44) A.G. Selivanov : 15/11/42 – 04/05/44

Général-Major (Général-Lieutenant le 13/09/44) S.I. Gorshkov : 05/05/44 – 09/05/45

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Korsun : à la fin de l’année 43

Roumanie : en été 44

Budapest : au début 45

 

Historique :

En février 43, le 5ème Corps de Cavalerie de la Garde combat au sein de la 51ème Armée sur le Don. Il ne participe pas aux offensives de l’été 43, ni à celle de l’automne 43.

A la fin du mois de décembre 43, il combat avec le 2ème Front Ukrainien dans le cadre de l’opération Korsun-Shevchenkovskii qui permet la formation d’un encerclement de troupes allemandes. Il y obtient l’« Ordre du drapeau Rouge » pour son action à Korsun.

Au printemps 44, le Corps progresse vers la frontière roumaine puis participe à l’invasion de la Roumanie au sein du Groupe Mécanisé de Cavalerie Gorshkov.

Au début de l’année 45, il participe à la conquête de Budapest et obtient en avril 45 le titre honorifique « Budepashtskikh » pour son action.

 

Organisation

 

11ème Division de Cavalerie de la Garde : 15/11/42 - fin de la guerre

12ème Division de Cavalerie de la Garde : 15/11/42 - fin de la guerre

63ème Division de Cavalerie : 15/11/42 - fin de la guerre

 

Régiment de Mortiers (mortiers de 120 mm) : décembre 42 - ?

9ème Régiment de Mortiers de la Garde (mortiers de 120 mm) : aout 43 - fin de la guerre

150ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (canons anti-tanks de 45 mm) : février 43 - fin de la guerre

201ème Régiment de Tanks : décembre 42 – 23/01/43

585ème Régiment Anti-Aérien (canons anti-aériens de 37 mm) : février 43 - fin de la guerre

1896ème Régiment SU (SU-76) : aout 43 - fin de la guerre

 

5ème Bataillon Anti-Tanks (canons anti-tanks de 45 mm) : décembre 42 - fin de la guerre

13ème Bataillon d’Artillerie Hippomobile de la Garde (canons de 76 mm) : décembre 42 - février 43

72ème Bataillon de Mortiers de la Garde : mars 43 - fin de la guerre

 

Rattachement :

Groupe de Forces du Nord : au 01/11/42

51ème Armée : février 43 - ?

Front de la Steppe : 01/07/43 - ?

Front Sud : fin septembre 43 – 20/10/43

4ème Front Ukrainien : 20/10/43 - fin décembre 43

2ème Front Ukrainien : fin décembre 43 - ?

Groupe Mécanisé de Cavalerie Gorshkov : juillet 44 – novembre 44

3ème Front Ukrainien : novembre 44 - ?

 

6ème Corps de Cavalerie de la Garde

 

Date de Mobilisation : 19/01/43 par transformation du 7ème Corps de Cavalerie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Général-Major (Général-Lieutenant le 20/12/43) S.V. Sokolov : 19/01/43 – 09/04/45

Général-Major I.F. Kuts : 10/04/45 – 11/05/45

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Smolensk : en été 43

Secteur sud des marais du Pripiat : en janvier 44

Vistule : en été 44

Roumanie : en automne 44

Oradea, en Roumanie : en septembre 44

Prague : à la fin de la guerre

 

Historique :

Dès le mois de février 43, le Corps se réorganise et intègre la 8ème Division de Cavalerie en provenance de l’Extrême-Orient.

En juillet 43, il est désigné pour libérer Smolensk.

Au début de l’année 44, il évolue au sud des marais du Pripiat puis est rattaché, en juillet 44, au Groupe Mécanisé de Cavalerie Sokolov jusque fin aout 44.

Après une avancée dans l’axe de Varsovie en été 44, le 6ème Corps de Cavalerie de la Garde est envoyé plus au sud vers la Roumanie et la Hongrie dans le cadre du Groupe Mécanisé de Cavalerie Pliev.

Il frappe les arrières de la 8ème Armée allemande à Oradea puis fonce vers Debrecen pour terminer la guerre dans le secteur de Prague.

 

Organisation

 

8ème Division de Cavalerie de la Garde : 19/01/43 - fin de la guerre

13ème Division de Cavalerie de la Garde : 19/01/43 - fin de la guerre

8ème Division de Cavalerie : 01/03/43 ou juillet 43 - fin de la guerre

 

11ème Régiment de Mortiers de la Garde (mortiers de 120 mm) : juillet 43 - fin de la guerre

142ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (canons de 76 mm) : 01/03/43 - fin de la guerre

161ème Régiment d’Artillerie/Mortiers : 19/01/43 - ?

1732ème Régiment Anti-Aérien : juin 43 - fin de la guerre

1813ème Régiment SU (SU-76) : juillet 43 - fin de la guerre

 

6ème Bataillon Anti-Tanks de la Garde (canons anti-tanks de 45 mm) : 01/03/43 - fin de la guerre

47ème Bataillon de Mortiers de la Garde : 01/03/43 - fin de la guerre

 

Rattachement :

Front de Voronezh : 19/01/43 - ?

Front Ouest : en juin 43

Front de Biélorussie : en fin 43

1er Front Ukrainien : février 44 – juillet 44

Groupe Mécanisé de Cavalerie Sokolov : juillet 44 - fin aout 44

Groupe Mécanisé de Cavalerie Pliev : septembre 44 - 26/01/45

1er Groupe Mécanisé de Cavalerie de la Garde : 26/01/45 – fin de la guerre

1er Groupe Mécanisé de Cavalerie de la Garde : au 08/05/45

 

7ème Corps de Cavalerie de la Garde

 

Date de Mobilisation : 14/02/43 par transformation des restes du 8ème Corps de Cavalerie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Colonel R.I. Golovanovsky : 25/02/43 – 20/03/43

Général-Major Ia.S. Sharaburko : 21/03/43 – 06/06/43

Général-Major M.F. Maleev : 07/06/43 – 06/10/43

Général-Major (Général-Lieutenant le 26/07/44) M.P. Konstantinov : 07/10/43 – 09/05/45

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Gomel : septembre 43 - ?

Brest-Litovsk : en mai 44

Kobrin : en mai 44

Lublin, en Pologne : en juillet 44

Radom, en Pologne : en juillet 44

 

Historique :

Le Corps gagne son appellation « de la Garde » en coupant les lignes de ravitaillement à Voroshilovgrad permettant la libération de cette ville le 14/02/43. Placé en réserve tout au long de l’été 43, il participe aux combats autour de Gomel à partir de l’automne 43.

Au printemps 44, il aide à nettoyer les berges des rivières Mozyr et Turya.

Lors de l’offensive lancée le 14/07/44 vers la Pologne, le 7ème Corps de Cavalerie de la Garde progresse vers Lublin et Radom. Il obtient à cette occasion l’« Ordre du Drapeau Rouge ». Une fois le front stabilisé, le Corps reste en position défensive entre le 08/08/44 et le 07/01/45, position assez inusuelle pour un Corps de Cavalerie.

Avec le Groupe Mécanisé de cavalerie Konstantinov, il progresse vers Berlin puis sécurise les flancs. Pour cette action il obtient l’« Ordre de Souvorov » en avril 45.

Il poursuit sa progression vers l’ouest en s’emparant de la ville de Brandenburg puis fait sa jonction sur l’Elbe avec les forces américaines. Il obtient alors le titre honorifique « Brandenburgskikh ». Son titre final est donc 7ème Corps de Cavalerie de la Garde de Brandenburg, Ordre du Drapeau Rouge, Ordre de Souvorov de 2ème Classe.

 

Organisation

 

14ème Division de Cavalerie de la Garde : 14/02/43 – fin de la guerre

15ème Division de Cavalerie de la Garde : 14/02/43 – fin de la guerre

16ème Division de Cavalerie de la Garde : 14/02/43 – fin de la guerre

 

11ème Régiment de Mortiers de la Garde (mortiers de 120 mm) : été 43 - ?

145ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (canons de 76 mm) : printemps 43 - ?

161ème Régiment d’Artillerie/Mortiers :

1733ème Régiment Anti-Aérien : printemps 43 - ?

1816ème Régiment SU (SU-76) : janvier 44 - fin de la guerre

1897ème Régiment SU (SU-76) : été 43 - janvier 44

 

7ème Bataillon Anti-Tanks de la Garde (canons anti-tanks de 45 mm) : printemps 43 - ?

57ème Bataillon de Mortiers de la Garde : printemps 43 - ?

 

Rattachement :

61ème Armée : 19/09/43 - ?

1er Front Biélorusse : 17/05/44 - ?

Groupe Mécanisé de Cavalerie Konstantinov : janvier 45 – fin de la guerre

1er Front Biélorusse : au 08/05/45