Version du 19/11/2018

 

1er Corps d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : octobre 44 à décembre 44 dans les réserves de la STAVKA.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Luga : fin décembre 44 – fin de la guerre

 

Historique :

Le 1er Corps d’Artillerie est l’un des derniers QG de Corps d’Artillerie formé et il n’a jamais vu le combat. À la fin du mois de décembre 44, il s’établit dans le camp d’entraînement d’artillerie de Luga, au sud de Leningrad et il y reste jusqu’à la fin de la guerre.

 

Organisation

 

24ème Division d’Artillerie : 15/09/44 - février 45

25ème Division d’Artillerie : septembre 44 – mars 45

 

122ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : en octobre 44

 

Rattachement :

 

2ème Corps d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 24/04/43 dans les réserves de la STAVKA.

 

Date de Dissolution : 10/04/44, mais des éléments du QG restent actifs dans le District Militaire de Biélorussie pour contrôler la 5ème Division d’Artillerie de la Garde et la 15ème Division d’Artillerie en cours de réagencement.

 

Date de Mobilisation : 27/10/44 dans le District Militaire de Kharkov.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Biélorussie : avril 44 – septembre 44

District Militaire de Kharkov : septembre 44 - ?

Hongrie : en mars 45

 

Historique :

A partir du 01/05/43, le 2ème Corps d’Artillerie est rattaché au Front de Briansk pour supporter l’offensive sur Orel. En avril 44, lors de la dissolution du Corps, des éléments du QG restent actifs dans le District Militaire de Biélorussie pour contrôler la 5ème Division d’Artillerie de la Garde et la 15ème Division d’Artillerie en cours de réagencement.

En octobre 44, le QG est déplacé dans le District Militaire de Kharkov et le Corps est de nouveau créé.

A la mi-novembre 44, les deux Divisions d’Artillerie sont envoyées sur le Front et le QG reste dans le District Militaire de Kharkov comme QG d’entraînement jusque février 45. Il est ensuite envoyé avec le 3ème Front Ukrainien en Hongrie.

 

Organisation

 

1ère Division d’Artillerie : au 27/10/44 –mi-novembre 44

2ème Division de Mortiers de la Garde : en septembre 43

3ème Division de Mortiers de la Garde : 24/04/43 – aout  43

5ème Division d’Artillerie de la Garde : mai 44 – octobre 44

9ème Division d’Artillerie : mars 45 – fin de la guerre

13ème Division d’Artillerie : 24/04/43 – septembre 43

15ème Division d’Artillerie : 24/04/43 – novembre 43

15ème Division d’Artillerie : mai 44 – octobre 44

19ème Division d’Artillerie : mars 45 – fin de la guerre

20ème Division d’Artillerie : juillet 43 – avril 44

28ème Division d’Artillerie : 15/09/44 – mi-novembre 44

 

27ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie de la Garde : au 27/10/44

27ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie de la Garde : mars 45 – fin de la guerre

 

Rattachement :

Front de Briansk : 01/05/43 - ?

2ème Front Balte : septembre 43 – avril 44

3ème Front Ukrainien : mars 45 – fin de la guerre

 

3ème Corps d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 15/03/43 à Leningrad comme un « Corps de Contre-Batterie » spécialisé mais il ne reçoit aucune unité avant septembre 43.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Leningrad : septembre 43 – janvier 44

Berlin : en avril 45

 

Historique :

A partir de septembre 43, le 3ème Corps d’Artillerie contrôle 3 canons de 356 mm, 1 canon de 220 mm, 8 canons de 180 mm, 109 canons de 152 mm, 37 canons de 130 mm et 37 canons de 122 mm. Le Corps bénéficie du soutien de l’École Technique d’Artillerie de l’Armée Rouge de Leningrad. Lorsque le front s’éloigne de Leningrad en janvier 44, le 3ème Corps d’Artillerie est réorganisé comme un Corps d’Artillerie classique. Il participe à l’offensive de juin 44 qui pousse la Finlande hors de la guerre.

En septembre 44, il n’est qu’un QG sans aucune troupe sur le Front de Leningrad.

En janvier 45, il est envoyé dans le secteur du 2ème Front de Biélorussie où il participe à l’offensive sur la Vistule. Il supporte alors différentes Armées avant d’être envoyé dans le secteur du 1er Front Biélorusse en avril 45.

Lors de l’assaut final sur Berlin, il supporte la 8ème Armée de la Garde.

 

Organisation

 

1ère Division d’Artillerie : en janvier 45

1ère Division de Mortiers de la Garde : 01/02/44 – juin 44

2ème Division de Mortiers de la Garde : à la fin de la guerre

3ème Division d’Artillerie de la Garde : en début 45

5ème Division d’Artillerie de la Garde : juin 44 – aout 44

18ème Division d’Artillerie : 01/02/44 – juin 44

18ème Division d’Artillerie : fin aout 44 – fin de la guerre

23ème Division d’Artillerie : 01/02/44 – juin 44

29ème Division d’Artillerie : avril 45 – fin de la guerre

 

51ème Brigade de Canons : aout 43 - octobre 44 (à confirmer)

101ème Brigade d’Artillerie de Marine sur Rail : septembre 43 – janvier 44

12ème Régiment de Canons de la Garde : septembre 43 – janvier 44

14ème Régiment de Canons de la Garde : septembre 43 – janvier 44

73ème Régiment de Canons : septembre 43 – janvier 44

126ème Régiment de Canons : septembre 43 – janvier 44

129ème Régiment de Canons : septembre 43 – janvier 44

409ème Bataillon de Canons Super Lourds : septembre 43 – janvier 44

 

3ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie de la Garde : en janvier 45

3ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie de la Garde : à la fin de la guerre

 

Rattachement :

Front de Leningrad : 01/02/44 - ?

65ème Armée : en janvier 45

8ème Armée de la Garde : à la fin de la guerre

 

4ème Corps d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 24/04/43 dans les réserves de la STAVKA.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Koursk : en juillet 43

Berlin : en avril 45

 

Historique :

Le 4ème Corps d’Artillerie est le compagnon du 2ème Corps d’Artillerie. Alors que le 2ème Corps d’Artillerie supporte le Front de Briansk au nord du saillant d’Orel, le 4ème Corps d’Artillerie est assigné au Front Central en avril 43 pour le supporter sur le flanc sud.

Lors de la bataille de Koursk, en juillet 43, le 4ème Corps d’Artillerie est confronté à la 9ème Armée. En raison de sa grande concentration d’artillerie, il est en mesure de stopper l’offensive de cette armée contre le Front Central en 6 jours.

Pour le reste de la guerre, le 4ème Corps d’Artillerie supporte plusieurs offensives, tout d’abord avec le Front Central en 43 puis au bénéfice du Front de Biélorussie à la fin de l’année 43. A partir du printemps 44, il opère au bénéfice du 1er Front Biélorusse. Sa composition reste remarquablement constante.

Lors de l’assaut final sur Berlin, il supporte la 3ème Armée de Choc.

 

Organisation

 

5ème Division d’Artillerie : 24/04/43 - fin de la guerre

5ème Division de Mortiers de la Garde : 24/04/43 - fin de la guerre

12ème Division d’Artillerie : 24/04/43 – mai 44

12ème Division d’Artillerie : juin 44 – fin de la guerre

22ème Division d’Artillerie : en juin 44

 

86ème Brigade d’Obusiers Lourds : à la fin de la guerre

104ème Brigade d’Obusiers Super Lourds : à la fin de la guerre

118ème Brigade d’Obusiers Lourds : à la fin de la guerre

136ème Brigade de Canons : à la fin de la guerre

 

821ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : au 24/04/43

821ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : à la fin de la guerre

 

Rattachement :

Front Central : avril 43 – juillet 43

5ème Armée de Choc : en janvier 45

3ème Armée de Choc : avril 45 – fin de la guerre

 

5ème Corps d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 24/04/43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : au 24/04/43

Briansk : en été 43

Smolensk : en été 43

Königsberg : en 45

Extrême-Orient : en aout 45

Mandchourie : en aout 45

 

Historique :

A l’exception de son Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie, les unités sous la responsabilité du 5ème Corps d’Artillerie sont strictement en formation. En juin 43, le Corps est envoyé sur le Front Ouest pour supporter l’offensive qui va libérer Briansk et Smolensk.

Le 5ème Corps d’Artillerie reste sur le Front Ouest pour contrôler différentes combinaisons de Divisions incluant à cette époque la 4ème Division de Canons Lourds de la Garde et la 2ème Division d’Artillerie de la Garde.

A partir de juin 44, le 5ème Corps d’Artillerie participe à l’opération Bagration au sein du 3ème Front Biélorusse.

Au début de l’année 45, le 3ème Front Biélorusse se lance à l’assaut de la forteresse de Königsberg et pour cette opération, le 5ème Corps d’Artillerie contrôle une concentration unique d’artillerie super lourde. A partir d’avril 45, le 5ème Corps d’Artillerie est essentiellement un corps d’artillerie de siège.

A la fin de la guerre en Europe, le 5ème Corps d’Artillerie est envoyé en Extrême-Orient où il prend part à la destruction des forces japonaises en Mandchourie

 

Organisation

 

2ème Division d’Artillerie de la Garde : juin 44 – fin 44

2ème Division d’Artillerie de la Garde : avril 45 – fin de la guerre

3ème Division d’Artillerie de la Garde : juin 43 - ?

3ème Division d’Artillerie de la Garde : avril 45 – septembre 45

4ème Division de Canons Lourds de la Garde : juin 43 – fin de la guerre

5ème Division d’Artillerie de la Garde : 20/06/43 – début 44

6ème Division d’Artillerie de la Garde : avril 45 – septembre 45

7ème Division de Mortiers de la Garde : fin juin 43 – fin de la guerre

10ème Division d’Artillerie : mars 45 – fin de la guerre

20ème Division d’Artillerie : au 24/04/43

22ème Division d’Artillerie : au 24/04/43

 

8ème Brigade de Mortiers Lourds : à la fin de la guerre

29ème Brigade de Mortiers Lourds : à la fin de la guerre

 

20ème Régiment de Canons Super lourds : à la fin de la guerre

56ème Régiment d’Obusiers : à la fin de la guerre

64ème Régiment d’Obusiers : à la fin de la guerre

83ème Régiment d’Obusiers de la Garde : à la fin de la guerre

 

25ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : à la fin de la guerre

75ème Bataillon d’Artillerie : à la fin de la guerre

105ème Bataillon d’Artillerie : à la fin de la guerre

226ème Bataillon d’Artillerie : à la fin de la guerre

245ème Bataillon d’Artillerie : à la fin de la guerre

316ème Bataillon d’Artillerie : à la fin de la guerre

328ème Bataillon d’Artillerie : à la fin de la guerre

329ème Bataillon d’Artillerie : à la fin de la guerre

330ème Bataillon d’Artillerie : à la fin de la guerre

833ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : au 24/04/43

833ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : en juin 43

833ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : au deuxième semestre 44

833ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : à la fin de la guerre

 

Rattachement :

3ème Front Biélorusse : juin 44 – mai 45

 

6ème Corps d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : septembre 44 à novembre 44 dans le District Militaire de Biélorussie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Biélorussie : en septembre 44

Berlin : en avril 45

 

Historique :

Comme les deux Divisions d’Artillerie sont de formation récente lorsque le QG est formé, toutes les unités passent plusieurs mois à l’instruction avant de partir au front.

En décembre 44, le 6ème Corps d’Artillerie est affecté au 1er Front Biélorusse pour l’offensive sur la Vistule puis pour l’assaut sur Berlin en avril 45.

 

Organisation

 

2ème Division d’Artillerie : en fin avril 45

14ème Division d’Artillerie : 21/09/44 – fin de la guerre

29ème Division d’Artillerie : 20/09/44 – début 45

 

112ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : en septembre 44

112ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : à la fin de la guerre

 

Rattachement :

1er Front Biélorusse : décembre 44 - fin de la guerre

5ème Armée de Choc : en fin avril 45

 

7ème Corps d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 24/04/43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : au 24/04/43

Orel : en été 43

Kiev : en novembre 43

Vistule : en janvier 45

 

Historique :

Ce Corps est formé pour contrôler la concentration des nouvelles Divisions d’Artillerie de Percée du Front de Briansk, qui attaquent le flanc nord du saillant d’Orel en été 43.

Le code de l’attaque est « Koutousov », et elle débute en mi-juillet 43.

Avant la fin du mois de juillet 43, le Corps est déplacé vers le sud, vers le Front de Voronej pour supporter l’offensive qui vise à libérer Kharkov. Il supporte notamment la 38ème Armée lors de l’offensive sur Kiev en novembre 43.

Il participe à l’offensive sur la Vistule en janvier 45.

 

Organisation

 

1ère Division d’Artillerie de la Garde : en juillet 44

2ème Division de Mortiers de la Garde : mai 43 – fin 43

3ème Division de Mortiers de la Garde : en novembre 43

3ème Division de Mortiers de la Garde : tout au long de l’année 44

16ème Division d’Artillerie : 24/04/43 – mi-juillet 43

17ème Division d’Artillerie : 24/04/43 – début 45

13ème Division d’Artillerie : en novembre 43

13ème Division d’Artillerie : en janvier 45

 

624ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : au 24/04/43

624ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : en mi-juillet 43

624ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : en janvier 45

 

Rattachement :

Front de Briansk : en juillet 43

Front de Voronej : fin juillet 43 – 20/10/43

1er Front Ukrainien : 20/10/43 - fin de la guerre

38ème Armée : en novembre 43

 

8ème Corps d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 24/04/43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : au 24/04/43

District Militaire d’Orel : en 44

Leningrad : en juillet 44

 

Historique :

Aucune des Divisions d’Artillerie composant le Corps n’est prête pour le combat en été 43.Le Corps est envoyé en réserves de la STAVKA pendant plus d’une année à partir de septembre 43.

Il est alors dépouillé de ses Divisions d’Artillerie à la fin de l’année 43 et devient un simple QG d’instruction dans le District Militaire d’Orel au début de l’année 44.

Il retrouve le Front de Leningrad en juillet 44 au sein de la 2ème Armée de Choc. Le Corps reste en support de cette armée jusqu’à la fin de la guerre.

 

Organisation

 

1ère Division d’Artillerie : en 45 et jusque mars 45

3ème Division d’Artillerie : aout 43 - ?

6ème Division d’Artillerie : juillet 43 – début 44

6ème Division d’Artillerie de la Garde : avril 44 – juillet 4

12ème Division d’Artillerie : mai 44 – juin 44

15ème Division d’Artillerie : en octobre 44 – fin 44

18ème Division d’Artillerie : en juillet 44

21ème Division d’Artillerie : au 24/04/43

23ème Division d’Artillerie : au 24/04/43

23ème Division d’Artillerie : aout 44 – fin de la guerre

 

625ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : au 24/04/43

625ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : en juillet 44

 

Rattachement :

2ème Armée de Choc : juillet 44 - fin de la guerre

 

9ème Corps d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : septembre 44  à janvier 45 dans le District Militaire d’Orel.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire d’Orel : septembre 44 – janvier 45

Autriche : en mars 45

 

Historique :

Comme le 6ème Corps d’Artillerie, le 9ème Corps d’Artillerie est formé pour encadrer de nouvelles Divisions d’Artillerie et passe ainsi plus de 4 mois à l’instruction.

En mars 45, il est affecté au 2ème Front Ukrainien pour supporter l’avance vers l’Autriche.

 

Organisation

 

5ème Division d’Artillerie de la Garde : mars 45 – fin de la guerre

19ème Division d’Artillerie : 15/09/44 – février 45

30ème Division d’Artillerie : 07/09/44 – fin de la guerre

 

6ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie de la Garde : en septembre 44

6ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie de la Garde : mars 45 – fin de la guerre

 

Rattachement :

2ème Front Ukrainien : mars 45 - fin de la guerre

 

10ème Corps d’Artillerie

 

Date de Mobilisation : 20/09/44 à décembre 44 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : 20/09/44 – décembre 44

Vistule : en janvier 45

 

Historique :

Le 10ème Corps d’Artillerie passe la majeure partie de son existence à l’instruction dans le District Militaire de Moscou.

Il est affecté au 1er Front Ukrainien en janvier 45 pour l’offensive sur la Vistule.

 

Organisation

 

4ème Division d’Artillerie : 20/09/44 – fin de la guerre

31ème Division d’Artillerie : 20/09/44 – fin de la guerre

113ème Bataillon de Reconnaissance d’Artillerie : 20/09/44 – fin de la guerre

 

Rattachement :

1er Front Ukrainien : décembre 44 ou janvier 45 - fin de la guerre