Version du 19/11/2018

 

Brigade de Tanks « Amour »

 

Date de Création : avril 43 à partir des unités de tanks autonomes de la 1ère Armée.

 

Date de Dissolution : juillet 43 par transformation en 257ème Brigade de Tanks.

 

Commandant :

 

Localisation :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

2ème Armée : au 01/07/43

 

Brigade de Tanks de Maïkop

 

Date de Création : juillet 42 à partir d’unités d’entraînement près de Maïkop dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution : aout 42 ?

 

Commandant :

 

Localisation :

            Près de Maïkop : en juillet 42

 

Historique :

La Brigade entre en action le 29/07/42 avec le 17ème Corps de Cavalerie puis rapidement fondu en son sein. Puisque les unités de cavalerie du 17ème Corps de Cavalerie n’ont pas de tanks, les restes de cette Brigade sont certainement intégrés comme renfort ou remplacement au sein des autres Brigade de Tanks du District Militaire du Nord-Caucase.

 

Organisation

 

En juillet 42 :

Bataillon de Tanks (3 compagnies de 10 tanks BT chacune)

Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

Rattachement :

17ème Corps de Cavalerie : au 29/07/42 

16ème Corps de Cavalerie : au 29/07/42

 

 Brigade de Tanks «Oussourisk»

 

Date de Création : avril 43 à partir des unités de tanks autonomes de la 2ème Armée.

 

Date de Dissolution : juillet 43 par transformation en 258ème Brigade de Tanks.

 

Commandant :

 

Localisation :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

1ère Armée : au 01/07/43

 

Brigade de Tanks «Primorsk»

 

Date de Création : avril 43 à partir des unités de tanks autonomes de la 25ème Armée.

 

Date de Dissolution : juillet 43 par transformation en 259ème Brigade de Tanks.

 

Commandant :

 

Localisation :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

25ème Armée : au 01/07/43

 

1ère Brigade de Tanks

 

Date de Création : aout 41 à Moscou dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 16/02/42 par transformation en 6ème Brigade de Tanks de la Garde.

 

Date de Création : mai 42 sur le Front de Leningrad.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Moscou : en aout 41

Front Sud-Ouest : septembre 41 – janvier 42

            Front de Leningrad : en mai 42

 

Historique :

La Brigade est intégrée au front Sud-Ouest en septembre 41 où elle supporte les 21ème et 40ème Armée jusqu’en janvier 42. Puis, elle est placée en réserve où elle devient la 6ème Brigade de Tanks de la Garde en février 42.

 Cette Brigade de Tanks sert au sein du Front de Leningrad ou des Fronts Baltes jusqu’à la fin de la guerre en tant que Brigade Autonome, en support des unités de fusiliers.

 

Organisation

 

Au 30/11/39 :

1er Bataillon de Tanks

4ème Bataillon de Tanks

8ème Bataillon de Tanks

19ème Bataillon de Tanks

En aout 41 :

1er Régiment de Tanks

1er Bataillon Motorisé de Fusiliers

En mai 42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

1er Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

Rattachement :

10ème Corps Mécanisé : au 30/11/39

3ème Armée : au 22/06/41 (non confirmé)

40ème Armée : au 01/01/42

Front Sud-Ouest (réserves) : au 01/02/42

42ème Armée : au 19/11/42

1ère Armée : en avril 43

42ème Armée : au 01/07/43

 

2ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : aout/septembre 41 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Date de Création : octobre 41 à partir de Bataillons de Tanks (Autonomes) sur le Front d’Extrême-Orient au sein de la 25ème Armée.

 

Date de Dissolution : novembre 41.

 

Date de Création : avril 42 à partir de Bataillons de Tanks issus des Divisions de Fusiliers sur le Front d’Extrême-Orient au sein de la 35ème Armée.

 

Date de Dissolution : juin 42 par transformation en 125ème Brigade de Tanks.

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : aout 41 – septembre 41

Front Sud : ? - avril 42

Vorochilov rad : avril 42

Front d’Extrême-Orient : avril 42

Front du Nord-Caucase et Front de Transcaucasie : mai 42 - février 43

District Militaire de la Volga : avril 43 - ?

 

Historique :

La Brigade est rapidement envoyée au front dès le 27/09/41. Au 01/11/41, elle intègre le Groupe de Cavalerie de la 9ème Armée avec 18 tanks et quelques véhicules blindés. Elle reste ensuite avec le Front Sud jusqu’en avril 42 en tant que Brigade autonome avant d’être une unité permettant la formation du 24ème Corps de Tanks.

Reprenant son statut de Brigade autonome dès le mois de mai 42, elle reprend les combats au sein du Front du Nord-Caucase et du Front de Transcaucasie jusqu’en février 43 avant d’être placée dans les réserves de la STAVKA et stationnée dans le District Militaire de la Volga où elle deviendra une unité d’entraînement à partir d’avril 43.

 

Organisation

 

En aout 41 :

2ème Régiment de Tanks

2ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 En avril 42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

2ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

 Rattachement :

18ème Armée : 27/09/41 – 30/10/41

Front d’Extrême-Orient : octobre 41

25ème Armée : octobre 41 – novembre 41

Groupe de Cavalerie de la 9ème Armée : 01/11/41 - ?

18ème Armée : au 01/01/42

37ème Armée : au 01/02/42

24ème Corps de Tanks : en avril/mai 42

35ème Armée : avril 42 – juin 42 

Front du Nord-Caucase et  Front de Transcaucasie : mai 42 - février 43

51ème Armée : au 01/08/42

            Front de Transcaucasie (réserves) : au 01/10/42

9ème Armée : au 19/11/42

Réserves de la STAVKA : février 43 - ?

District Militaire de la Volga : au 01/07/43

 

3ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : fin aout 41 à partir d’éléments de la 37ème Division de Tanks à Kharkov.

 

Date de Dissolution : juillet 42.

 

Date de Création : juillet/septembre 42 dans le District Militaire de la Volga.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Kharkov : fin aout 41

            District Militaire de la Volga : juillet 42 – septembre 42

 

Historique :

Rattachée dans un premier temps au 5ème Corps de Cavalerie puis en tant que Brigade de Tanks Autonome au sein des Fronts Sud et Sud-Ouest jusque fin juin 42, la division est finalement rattachée au 22ème Corps de tanks fin juin 42, mais périra avec ce Corps en juillet 42.

La 3ème Brigade de Tanks est envoyée sur le front comme unité de support avec la 1ère Armée de la Garde le 18/09/42. En décembre 42, elle intègre le 23ème Corps de Tanks avec lequel elle sert jusqu’à la fin de la guerre.

 

Organisation

 

En fin aout 41 :

3ème Régiment de Tanks

3ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

Au 01/07/42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

En juillet 42 :

584ème Bataillon de Tanks

585ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

En décembre 42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

En aout 43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

Rattachement :

5ème Corps de Cavalerie : 06/09/41 - ?

1er Corps de Fusiliers de la Garde : au 27/09/41

12ème Armée : au 01/01/42

37ème Armée : au 01/02/42

Fronts Sud et Sud-Ouest : ? – juin 42

22ème Corps de Tanks : fin juin 42 – juillet 42

1ère Armée de la Garde : au 18/09/42

23ème Corps de Tanks : décembre 42 – fin de la guerre

 

4ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : aout/septembre 41 à partir de la 15ème Division de Tanks à Stalingrad.

 

Date de Dissolution : 11/11/41 par transformation en 1ère Brigade de Tanks de la Garde.

 

Date de Création : avril 42 à partir d’éléments de la 2ème Division de Tanks «Oussourisk» au sein de la 1ère Armée du Front de l’Extrême-Orient.

 

Date de Dissolution : mai 42 par transformation en 208ème Brigade de Tanks.

 

Commandant :

 

Localisation :

Stalingrad : aout 41 – septembre 41

Mtsensk (près de Tula) : au 04/10/41

 Extrême-Orient : avril 42 - mai 42

 

Historique :

Le QG du 4ème Régiment de Tanks est dissous avant que la Brigade entre en action avec ses nouveaux T-34 contre le 2ème PanzerGruppe à Mtsensk le 04/10/41. Elle inflige de lourdes pertes aux allemands et sert de réserve mobile à la 16ème Armée jusque novembre 41, date à laquelle elle est redésignée 1ère Brigade de Tanks de la Garde en reconnaissance de son efficacité.

 La Brigade a apparemment également une désignation locale donnée par le Front de l’Extrême-Orient. Dès le mois de mai 42, elle est transformée en 208ème Brigade de Tanks pour avoir un numéro en rapport avec les autres Brigades créées à cette époque.

 

 

Organisation

 

En aout 41 :

4ème Régiment de Tanks

4ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

 Rattachement :

16ème Armée : octobre 41 – 11/11/41

Front Sud (réserves) : au 01/02/42

65ème Armée : au 19/11/42

 

 

5ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : septembre 41 à partir du 12ème Régiment de Tanks en tant qu’unité de la 1ère Division Motorisée de Fusiliers de la Garde dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 05/03/42 par transformation en 6ème Brigade de Tanks de la Garde.

 

Date de Création : avril 42 à partir d’éléments de la 2ème Division de Tanks «Oussourisk» au sein de la 1ère Armée du Front de l’Extrême-Orient.

 

Date de Dissolution : mai 42 par transformation en 209ème Brigade de Tanks.

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : en septembre 41

 Extrême-Orient : avril 42 - mai 42

 

Historique :

La Brigade est formée en septembre 41 dans le District Militaire de Moscou à partir du 12ème Régiment de Tanks en tant qu’unité de la 1ère Division Motorisée de Fusiliers de la Garde. Elle ne possède à l’origine que 30 tanks légers.

 La Brigade a apparemment également une désignation locale donnée par le Front de l’Extrême-Orient. Dès le mois de mai 42, elle est transformée en 209ème Brigade de Tanks pour avoir un numéro en rapport avec les autres Brigades créées à cette époque.

 

Organisation

 

 Rattachement :

1ère Division Motorisée de Fusiliers de la Garde : septembre 41 - 05/03/42

Front Ouest (réserves) : au 01/01/42

Front Ouest (réserves) : au 01/02/42

 

6ème Brigade de Tanks

 

Date de Création :

 

Date de Dissolution : février 41 par transformation en 23ème Division de Tanks dans le District Militaire Spécial de la Baltique.

 

Date de Création : septembre 41 à partir de la 6ème Division de Tanks dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution :

 

Date de Création : décembre 41 à Stalingrad.

 

Date de Dissolution : 12/10/42 par transformation en 19ème Régiment de Tanks de la Garde.

 

Date de Création : février 42 au sein de la 57ème Armée.

 

Date de Dissolution : détruite en juin 42.

 

Date de Création : avril 42 à partir d’éléments de la 2ème Division de Tanks «Oussourisk» au sein de la 1ère Armée du Front de l’Extrême-Orient.

 

Date de Dissolution : 01/06/42 par transformation en 210ème Brigade de Tanks.

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire du Nord-Caucase : en septembre 41

Rostov : octobre 41

Stalingrad : décembre 41 – octobre 42

District Militaire de Moscou : en octobre 42

Extrême-Orient : avril 42 – juin 42

 

Historique :

La Brigade monte rapidement au front dans la région de Rostov en essayant de freiner l’avancée du 1er PanzerGruppe. Elle sert au sein de différentes unités du Front Sud pendant l’hiver 41/42.

La Brigade est stationnée à Stalingrad jusqu’aux combats autour de la ville en juillet 42. Sévèrement amoindrie lors de ces combats, elle est alors dissoute en octobre 42 et ses restes sont utilisés pour renforcer les unités de tanks avoisinantes.

Pendant un temps, deux Brigades de Tanks différentes ont la même dénomination à savoir 6ème Brigade de Tanks. L’une combat au sein des Fronts Sud et Sud-Ouest entre février 42 et juin 42, alors que l’autre, formée en décembre 41 à Stalingrad restes dans cette zone jusqu’aout 42. Elle combattra brièvement au sein de la 57ème Armée près de Stalingrad en aout/septembre 42 mais sera rapidement placé en réserve avant d’être dissoute en octobre 42.

En avril 42, la 6ème Brigade de Tanks intègre le 23ème Corps de Tanks avec lequel elle est détruite en juin 42.

Pendant un temps, deux Brigades de Tanks différentes ont la même dénomination à savoir 6ème Brigade de Tanks. L’une combat au sein des Fronts Sud et Sud-Ouest entre février 42 et juin 42, alors que l’autre, formée en décembre 41 à Stalingrad restes dans cette zone jusqu’aout 42. Elle combattra brièvement au sein de la 57ème Armée près de Stalingrad en aout/septembre 42 mais sera rapidement placé en réserve avant d’être dissoute en octobre 42.

La Brigade a apparemment également une désignation locale donnée par le Front de l’Extrême-Orient. Dès le mois de juin 42, elle est transformée en 210ème Brigade de Tanks pour avoir un numéro en rapport avec les autres Brigades créées à cette époque.

 

Organisation

 

En septembre 41 :

6ème Régiment de Tanks

6ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

6ème Bataillon de Reconnaissance

En février 42 :

6ème Bataillon de Tanks (issu du 6ème Régiment de Tanks)

235ème Bataillon de Tanks

6ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

En avril 42 :

6ème Bataillon de Tanks

235ème Bataillon de Tanks

6ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

 Rattachement :

9ème Armée : au 01/01/42

District Militaire de Stalingrad : au 01/01/42

57ème Armée : au 01/02/42

District Militaire de Stalingrad : au 01/02/42

23ème Corps de Tanks : avril 42 – début juillet 42

Front de Stalingrad : juillet 42 - aout 42

57ème Armée : aout 42 – septembre 42

 

7ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : fin aout 41 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : juin 42.

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : fin aout 41

 

Historique :

La Brigade est envoyée sur le Front Sud dès septembre 41. Elle sert ensuite de Brigade de Tanks autonome au sein du Front Sud-Ouest pendant l’hiver 41/42. Elle est dissoute en juin 42.

 

Organisation

 

En fin aout 41 :

7ème Régiment de Tanks

7ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

 Rattachement :

Front Sud-Ouest (réserves) : au 01/01/42

6ème Armée : au 01/02/42

6ème Corps de Cavalerie : avril 42 – 25/05/42

 

8ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : aout 41 à partir du 63ème Régiment de Tanks de la 32ème Division de Tanks et de la 8ème Division de Tanks dans le District Militaire de l’Oural.

 

Date de Dissolution : 11/02/42 par transformation en 3ème Brigade de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

Col Rotmistrov : ? - ?

 

Localisation :

District Militaire de l’Oural : en aout 41

 

Historique :

La Brigade possède des tanks tout neufs issus des usines et monte au front dès le 22/09/41 soit moins d’un mois après sa formation. Après avoir servi au sein d’unité du Front de Kalinine pendant la bataille de Moscou et les contre-offensives de décembre 41, la Brigade est transformée en 3ème Brigade de Tanks de la Garde le 11/02/42.

Son commandant, le Colonel Rotmistrov, deviendra le commandant de la 5ème Armée de Tanks et sera décoré deux fois du titre de Héros de l’Union Soviétique.

 

Organisation

 

En aout 41 :

8ème Régiment de Tanks

8ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

 Rattachement :

31ème Armée : au 30/09/41

30ème Armée : au 01/01/42

 

9ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : fin aout 41 à partir d’éléments de la 9ème Division de Tanks dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 05/01/42 ou 26/02/42 par transformation en 2ème Brigade de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : en fin aout 41

 

Historique :

La Brigade est envoyée sur le front pour contrer l’offensive allemande du 02/10/41. Elle est redésignée 2ème Brigade de Tanks de la Garde le 05/01/42 ou le 26/02/42.

 

Organisation

 

En fin aout 41 :

9ème Régiment de Tanks

9ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

 Rattachement :

Front Ouest (réserves) : au 01/01/42

 

10ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : aout/septembre 41 à partir de la 43ème division de Tanks à Kharkov.

 

Date de Dissolution : juillet 43.

 

Commandant :

 

Localisation :

Kharkov : en aout 41

District Militaire de la Volga : en juillet 42

District Militaire de la Volga : en décembre 42

 

Historique :

La Brigade a la chance d’être formée à côté des usines de tanks de Kharkov, ce qui lui permet de percevoir des tanks modernes. De plus, elle est constituée de vétérans de la 43ème Division de Tanks et 90 % des recrues sont issues du Komsomol de Kharkov ou d’Organisations du parti communiste, ce qui garantit l’enthousiasme à défaut d’expertise. Elle est sérieusement bousculée dans les batailles d’encerclements de Kiev et ses restes sont retraités à Voronej en octobre 41.

La Brigade est complétée en décembre 41. Intégrée à la 21ème Armée le 27/02/42, elle sert ensuite de support à différentes unités du Front Sud-Ouest tout au long du printemps et de l’été 42. En juillet 42, elle retourne dans le District Militaire de la Volga pour être reformée comme une Brigade de tanks régulière. Elle retourne au front avec la 66ème Armée en juillet 42 pendant l’offensive contre Stalingrad. Elle retourne ensuite dans le District Militaire de la Volga en décembre 42 pour devenir une unité d’entraînement jusque juillet 43.

 

Organisation

 

En aout 41 :

10ème Régiment de Tanks

10ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

10ème Bataillon d’Obusiers

10ème Bataillon Anti-Aérien

En décembre 41 :

1er Bataillon de Tanks (non confirmé)

      21 tanks KV

2ème Bataillon de Tanks (non confirmé)

      21 tanks KV

10ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

Rattachement :

38ème Armée : en septembre 41

21ème Armée : au 01/01/42

21ème Armée : au 01/02/42

21ème Armée : 27/02/42 - ?

66ème Armée : en juillet 42  

24ème Armée : au 19/11/42

District Militaire de la Volga : au 01/07/43

 

11ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : septembre 41 à 150 km à l’est de Moscou dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : presque entièrement détruite en octobre/novembre 41.

 

Date de Création : février/mars 42 à partir des écoles d’entraînement de tanks dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : avril 44 pour fournir des cadres et de l’équipement à des Régiments de Tanks Autonomes.

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : en septembre 41

Mtsensk, près de Tula : au 04/10/41

District Militaire de Moscou : en février 42

District Militaire de Moscou : en février 43

 

Historique :

Equipée de tanks modernes T-34 et KV, la Brigade, assignée au 1er Corps de Fusiliers de la Garde, entre en action le 04/10/41 contre le 2ème PanzerGruppe dans la région de Mtsensk, près de Tula. Elle est presque entièrement détruite en octobre/novembre 41.

La Brigade sert principalement comme une unité autonome auprès de différentes armées du Front Ouest pendant l’année 42. En janvier 43, elle appartient au 20ème Corps de Tanks avec lequel elle s’entraîne dans le District Militaire de Moscou. Elle est complétée en février 43 avec des tanks moyens et est alors dirigée vers les réserves du Front Sud-Ouest. Elle y combat jusque mars 44 avant d’être dissoute en avril 44 pour fournir des cadres et de l’équipement à des Régiments de Tanks Autonomes.

 

Organisation

 

En septembre 41 :

2ème Bataillon de Tanks

11ème Bataillon de Tanks (à partir du QG du 11ème Régiment de Tanks)

36ème Bataillon de Tanks

11ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

En février 42 :

2ème Bataillon de Tanks

11ème Bataillon de Tanks

11ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 En février 43 :

2ème Bataillon de Tanks

11ème Bataillon de Tanks

11ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

Rattachement :

1er Corps de Fusiliers de la Garde : au 27/09/41

1er Corps de Fusiliers de la Garde : au 04/10/41

STAVKA (réserves) : au 01/01/42

STAVKA (réserves) : au 01/02/42

20ème Armée : au 19/11/42

20ème Corps de Tanks : en janvier/févier 43

3ème Armée de la Garde : au 01/07/43

 

12ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : aout/septembre 41 à partir de la 43ème Division de Tanks à Kharkov.

 

Date de Dissolution : juin 42.

 

Date de Création : juillet/septembre 42 dans le District Militaire de la Volga.

 

Date de Dissolution : novembre 42.

 

Commandant :

 

Localisation :

Kharkov : en aout 41

Kharkov : en mai/juin 42

District Militaire de la Volga : en juillet/septembre 42

Nord de Stalingrad : en octobre 42

 

Historique :

La Brigade sert comme Brigade autonome au profit de différentes armées du Front Sud-Ouest jusqu’au printemps 42. En mai 42, elle est transférée au Front Sud où elle souffre particulièrement lors de la bataille de Kharkov en mai/juin 42.

 Entièrement équipée de tanks T-34 et T-70, la Brigade est affectée à la 1ère Armée de la Garde le 18/09/42. Sérieusement affaiblie lors des contre-attaques au nord de Stalingrad, la Brigade retraite vers le Front du Don fin octobre 42 et est dissoute début novembre 42.

 

Organisation

 

En aout 41 :

12ème Régiment de Tanks

12ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

12ème Bataillon d’Obusiers

12ème Bataillon Anti-Aérien

En avril 42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

13ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

En juillet 42 :

477ème Bataillon de Tanks

478ème Bataillon de Tanks

12ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

Rattachement :

38ème Armée : au 01/01/42

9ème Armée : au 01/02/42

1ère Armée de la Garde : 18/09/42 - ?

Front du Don (réserves) : au 19/11/42

 

13ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : septembre 41 près de Stalingrad dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution : 07/02/43 par transformation en 32ème Brigade de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire du Nord-Caucase près de Stalingrad : en septembre 41

Stalingrad : en fin juillet 42

 

Historique :

La Brigade opère comme Brigade autonome au sein de Front Sud-Ouest jusqu’en avril 42. Assignée au 22ème Corps de Tanks le 28/04/42, elle subit de lourdes pertes avant de retraiter sur Stalingrad fin juillet 42 pour y être reconstruite. Affectée en septembre 42 au 13ème Corps de Tanks, elle participe avec celui-ci aux contre-offensives de Stalingrad entre novembre 42 et janvier 43. La Brigade est redésignée 32ème Brigade de Tanks de la Garde en février 43.

  

Organisation

 

Au 30/11/39 :

6ème Bataillon de Tanks

9ème Bataillon de Tanks

15ème Bataillon de Tanks

En septembre 41 :

13ème Régiment de Tanks

13ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

En juillet 42 :

88ème Bataillon de Tanks

89ème Bataillon de Tanks (non confirmé)

13ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

Batterie Anti-Tanks (4 canons de 76mm)

En avril 42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

13ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

Au 04/08/42 :

88ème Bataillon de Tanks

89ème Bataillon de Tanks

13ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

42 T-34

Au 01/11/42 :

88ème Bataillon de Tanks

89ème Bataillon de Tanks

13ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

  

 Rattachement :

10ème Corps Mécanisé : au 30/11/39

Front Sud-ouest (réserves) : au 01/01/42

6ème Armée : au 01/02/42

22ème Corps de Tanks : 28/04/42 - ?

13ème Corps de Tanks : au 04/08/42

13ème Corps de Tanks : septembre 42 - janvier 43

13ème Corps Mécanisé : 01/11/42 – 09/01/43

 

14ème Brigade de Tanks

 

Date de Création :

 

Date de Dissolution : 15/07/40 par transformation en 12ème Division de Tanks à Lvov dans le District Militaire Spécial de Kiev et mars 41 par transformation en 34ème Division de Tanks dans le District Militaire de Kiev.

 

Date de Création : septembre 41 à partir du 14ème Régiment de Tanks à Kharkov.

 

Date de Dissolution : avril/septembre 43 par transformation en 87ème Régiment de Tanks (Autonome).

 

Commandant :

 

Localisation :

Kharkov : en septembre 41

District Militaire de la Volga : en avril 43

 

Historique :

Assignée à la 38ème Armée le 01/10/41, elle ne possède plus que 20 tanks dès le 04/10/41. Elle passe l’hiver 41/42 au sein de différentes armées du front Sud-Ouest. Entre janvier 42 et février 43, elle dépend des 40ème et 60ème Armées du front de Voronej. Envoyée fin février 43 dans les réserves de la STAVKA, elle retourne dans le District Militaire de la Volga où elle est transformée en 87ème Régiment de Tanks (Autonome) d’avril 43 à septembre 43.

 

Organisation

 

En septembre 41 :

14ème Régiment de Tanks

14ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

 Rattachement :

38ème Armée : 01/10/41 - ?

40ème Armée : au 01/01/42

40ème Armée : au 01/02/42

40ème Armée ou à la 60ème Armée : janvier 42 – février 43

40ème Armée : au 19/11/42

STAVKA : fin février 43 – avril 43

District Militaire de la Volga : au 01/07/43

 

15ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : septembre 41 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : janvier 44 dans le District Militaire d’Orel.

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : en septembre 41

Caucase : juillet 42 – février 43

District Militaire de la Volga : février 43 – janvier 44

District Militaire d’Orel : en janvier 44

 

Historique :

Affectée dès la fin septembre 41 à la 12ème armée, la Brigade prend part aux combats avec 33 tanks, 7 canons, 7 mortiers, 3 camions légers et 3 motocyclettes. Affectée à différentes armées du front Sud jusqu’en juillet 42, la Brigade entre alors dans la zone Caucase.

Elle passe alors le reste de l’année 42 et le début de l’année 43 au sein des Fronts Nord-Caucase et Transcaucasie. En février 43, elle intègre la réserve de la STAVKA et passe la fin de l’année 43 dans le District Militaire de la Volga comme unité d’entraînement.

Elle est alors dissoute en janvier 44 pour fournir des cadres et de l’équipement pour la formation de Régiments de Tanks Autonomes dans le District Militaire d’Orel.

 

Organisation

 

En septembre 41 :

15ème Régiment de Tanks

15ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

 Rattachement :

12ème Armée : 27/09/41 - ?

Front Sud (réserves) : au 01/01/42

Front Sud (réserves) : au 01/02/42

51ème Armée : au 01/08/42

            Front de Transcaucasie (réserves) : au 01/10/42

9ème Armée : au 19/11/42

STAVKA : février 43 – janvier 44

District Militaire de la Volga : au 01/07/43

 

16ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : septembre 41 à Vladimir dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Vladimir, dans le District Militaire de Moscou : en septembre 41

Leningrad : en début 43

Novgorod : en janvier 44

 

Historique :

La Brigade sert tout au long de la guerre sur la Baltique. Dès la fin septembre 41, elle sert sous les ordres des 54ème ou 8ème Armée du Front de Volkhov. En novembre 42, elle est affectée à la 2ème Armée de Choc et participe à l’offensive Istra qui vise à dégager Leningrad en janvier/février 43.

La Brigade obtient l’Ordre du « Drapeau Rouge » en janvier 44 pour son action de concert avec la 59ème Armée et la reprise de Novgorod. En octobre 44, la Brigade est placée en réserve où elle est rééquipée en tanks T-34/85. Elle est attachée la plupart du temps à la 2ème Armée Polonaise en 45 et finit la guerre au sein du 1er Front d’Ukraine.

 

Organisation

 

En septembre 41 :

16ème Régiment de Tanks

16ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

 Rattachement :

54ème Armée : au 01/01/42

8ème Armée : au 01/02/42

2ème Armée de Choc : novembre 42 - ?

Front de Volkhov (réserves) : au 19/11/42

Front de Volkhov (réserves) : au 01/07/43

2ème Armée Polonaise : en 45

            1er Front Ukrainien (réserves) : au 08/05/45

 

 

17ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : septembre 41 à partir de la 48ème Division de Tanks à Vladimir dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 17/11/42 par transformation en 9ème Brigade de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :

Vladimir, dans le District Militaire de Moscou : en septembre 41

Rzhev : octobre/novembre 42

 

Historique :

La Brigade est envoyée sur le front dès le mois de septembre 41 suite à l’offensive allemand contre les Fronts Ouest et de Briansk. Elle est dotée de tanks réparés type T-28 et T-34. Elle reste avec le Front Ouest tout au long de son existence en appui des 43ème, 16ème, 31ème et 20ème Armée. En octobre 42, elle prend part à l’attaque sur le saillant de Rzhev au sein de la 20ème Armée et est redésignée 9ème Brigade de Tanks de la Garde fin novembre 42.

 

Organisation

 

En septembre 41 :

97ème Bataillon de Tanks

98ème Bataillon de Tanks

17ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

 Rattachement :

20ème Armée : janvier 42 – aout 42

20ème Armée : au 01/02/42

20ème Armée : en octobre 42

20ème Armée : au 19/11/42

 

18ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : septembre 41 à partir de la 48ème Division de Tanks à Vladimir dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 10/04/43 par transformation en 42ème Brigade de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :

Vladimir, dans le District Militaire de Moscou : en septembre 41

Gzhatsk : début octobre 41

Rzhev : novembre 42

 

Historique :

La Brigade est envoyée dès le début du mois d’octobre 41 à Gzhatsk pour bloquer l’avance allemande. Elle passe la fin de l’année 41 et toute l’année 42 en soutien pour différentes armées du Front Ouest. En novembre 42, elle prend part à l’attaque sur le saillant de Rzhev au sein de la 20ème Armée et est redésignée 42ème Brigade de Tanks de la Garde en avril 43.

 

Organisation

 

En septembre 41 :

36ème Régiment de Tanks

18ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

 Rattachement :

49ème Armée : au 01/01/42

43ème Armée : au 01/02/42

20ème Armée : en novembre 42

20ème Armée : au 19/11/42

 

19ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : septembre 41 à partir d’éléments de la 10ème Division de Tanks à Vladimir dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 08/12/42 par transformation en 16ème Brigade de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :

Vladimir, dans le District Militaire de Moscou : en septembre 41

Gzhatsk : début octobre 41

District Militaire de Moscou : février 42

Est de Voronej : juin/juillet 42

District Militaire de Moscou : aout 42

Stalingrad : fin 42

 

Historique :

 La Brigade est envoyée dès le début du mois d’octobre 41 à Gzhatsk pour bloquer l’avance allemande au sein du Front Ouest en novembre 41 puis au sein du Front de Moscou en décembre 41. La Brigade est effectivement détruite à la mi-décembre 41. Le QG de la Brigade est maintenu dans les réserves de la STAVKA jusque février 42, date à laquelle la Brigade est reconstruite dans le District Militaire de Moscou.

Affectée au 2ème Corps de Tanks en avril 42, puis à la 5ème Armée de Tanks en juin 42, elle participe aux contre-attaques à l’est de Voronej. Elle retourne ensuite dans le District Militaire de Moscou pour y être complétée. Elle est affectée au 26ème Corps de Tanks en aout 42 avec lequel elle participe aux contre-offensives de Stalingrad. Elle est redésignée 16ème Brigade de Tanks de la Garde au sein du 1er Corps de Tanks de la Garde en décembre 42.

 

Organisation

 

En septembre 41 :

19ème Régiment de Tanks

19ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

En février 42 :

19ème Bataillon de Tanks (non confirmé)

236ème Bataillon de Tanks (non confirmé)

237ème Bataillon de Tanks

19ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

En avril 42 :

19ème Bataillon de Tanks

237ème Bataillon de Tanks

19ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

Batterie Anti-Tanks (4 canons de 76 mm)

Batterie Anti-Aérienne (4 canons de 37 mm)

En juillet 42 :

236ème Bataillon de Tanks

237ème Bataillon de Tanks

19ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 

 Rattachement :

STAVKA (réserves) : au 01/01/42

STAVKA (réserves) : au 01/02/42

2ème Corps de Tanks : avril 42 – juin 42

5ème Armée de Tanks : en juin/juillet 42

26ème Corps de Tanks : en juillet/aout 42

 

20ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : septembre 41 à Vladimir dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Vladimir, dans le District Militaire de Moscou : en septembre 41

Rzhev : en aout 42

District Militaire de Moscou : janvier 43 – juin 43

 

Historique :

La Brigade est envoyée au front avec le Front Ouest dès le début du mois d’octobre 41. Elle est affectée à la 5ème Armée d’octobre 41 à août 42.  En août 42, elle prend part à l’attaque sur le saillant de Rzhev au sein de la 20ème Armée. Suite à ses nombreuses pertes, elle est recréée entre janvier 43 et juin 43 dans le District Militaire de Moscou. En juin 43, à la fin de sa formation, à la tête de 3 Bataillons de Tanks dotés de T-34/76, elle intègre le 11ème Corps de tanks avec lequel elle combat tout le reste de la guerre.

 

Organisation

 

Au 30/11/39 :

90ème Bataillon de Tanks

91ème Bataillon de Tanks

95ème Bataillon de Tanks

301ème Bataillon d’Automitrailleuses

En septembre 41 :

20ème Régiment de Tanks

20ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

En décembre 41 :

20ème Bataillon de Tanks

136ème Bataillon de Tanks

20ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

 Au 18/07/43 :

20ème Bataillon de Tanks

136ème Bataillon de Tanks

20ème Bataillon Motorisé de Fusiliers

T-34/76

 

Rattachement :

7ème Armée : au 30/11/39

5ème Armée : octobre 41 – aout 42

5ème Armée : au 01/02/42

20ème Armée : aout 42 - ?

20ème Armée : au 19/11/42

11ème Corps de Tanks : juin 43 – fin de la guerre

 

21ème Brigade de Tanks

 

Date de Création : septembre 41 à Vladimir dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 03/11/42 par transformation en 12ème Régiment de Tanks Lourds de la Garde.

 

Commandant :