Version du 19/11/2017

 

La désignation des Bataillons de Tanks des Brigades de Tanks de la Garde est celle lors de la création des Brigades de Tanks de la Garde. Lorsque le troisième Bataillon de Tanks est ajouté pendant l’année 1943, les Brigades de Tanks de la Garde modifient la numérotation des Bataillons de Tanks en 1er, 2ème et 3ème Bataillon de Tanks.

Cependant, certaines Brigades de Tanks de la Garde avaient déjà changé la numérotation de leurs Bataillons de Tanks.

Il est ainsi difficile de discerner quelles brigades ont modifié la numérotation de leur Bataillons de Tanks avant l’ajout du 3ème Bataillon de Tanks.

Enfin, la plupart des officiers, dans leurs mémoires, continuent, même après l’ajout du 3ème Bataillon de Tanks, de nommer les Bataillons de Tanks suivant leur ancienne numérotation....

 

 

1ère Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 11/11/41 par transformation de la 4ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Moscou : 11/11/41 – avril 42

 

Historique :

La Brigade est formée au milieu de la bataille pour la défense de Moscou. Lors de sa création, elle ne possède que le quart de l’effectif en tanks prévu pour une Brigade de Tanks.

Elle sert ensuite au sein des 20ème et 5ème Armées en janvier/février 42 lors de la contre-offensive de Moscou. A partir de la fin du mois de mars 42, elle est envoyée vers les terrains d’entraînement autour de Moscou pour y être complétée.

Elle sert ensuite au 1er Corps de Tanks jusque septembre 42 avant d’être affectée au 3ème Corps Mécanisé.

Lorsque le 3ème Corps Mécanisé est transformé en 8ème Corps Mécanisé de la Garde en octobre 43, la Brigade conserve son appellation.

Elle sert avec le 8ème Corps Mécanisé jusqu’à la fin de la guerre.

 

Organisation

 

Au 11/11/41 :

10ème Bataillon de Tanks

253ème Bataillon de Tanks

9ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde 

En mai 42 :

1er Bataillon de Tanks de la Garde

2ème Bataillon de Tanks de la Garde

9ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

32 T-34, 7 KV et 21 T-60

En fin octobre 42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

9ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde 

En juillet 43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon de Tanks

9ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

65 tanks

  En novembre 44 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

16ème Armée : 11/11/41 – mi décembre 41

20ème Armée : en janvier/février 42

20ème Armée : au 01/01/42

20ème Armée : au 01/02/42

5ème Armée : en janvier/février 42

1er Corps de Tanks : 01/05/42 - 08/09/42

3ème Corps Mécanisé : 18/09/42 – 23/10/43

8ème Corps Mécanisé de la Garde : 23/10/43 – fin de la guerre

 

2ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 05/01/42 ou 26/02/42 par transformation de la 9ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Moscou : hiver 41/42

Prusse Orientale : en mai 45

 

Historique :

La 2ème Brigade de Tanks de la garde prend en charge le flanc droit du front devant Moscou au sein de la 50ème Armée puis est placé en réserve à partir de la fin du mois de mars 42.

Elle est l’une des premières unités affectée au 6ème Corps de Tanks en avril 42, mais dès le 01/06/42, elle est affectée au Front Ouest comme brigade autonome de support.

A partir de la fin du mois de juillet 42, elle retrouve la 50ème Armée avant de devenir une brigade de support des différentes armées du Front Ouest. Elle finit la guerre en Prusse Orientale au sein du 3ème Front Biélorusse.

 

Organisation

 

Au 05/01/42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

2ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

 Rattachement :

50ème Armée : 05/01/42 – fin mars 42

Front Ouest (réserves) : au 01/02/42

6ème Corps de Tanks : avril 42 – 01/06/42

Front Ouest : 01/06/42

50ème Armée : en juillet 42

50ème Armée : au 19/11/42

Front Ouest (réserves) : au 01/07/43

3ème Front Biélorusse (réserves) : au 08/05/45

 

3ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 11/02/42 par transformation de la 8ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

Dès sa formation, la brigade abandonne ses tankettes T-40 amphibies pour de nouveaux tanks T-60. Après avoir soutenu l’attaque de la 39ème Armée, la brigade est placée en réserve en mars 42 avant d’être assignée au 7ème Corps de Tanks à partir de mai 42.

 

Organisation

 

Au 11/01/42 :

2ème Bataillon de Tanks (non confirmé)

17ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

En avril 42 :

Bataillon de Tanks : 21 KV

Bataillon de Tanks : T-34 et T-60

3ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

Bataillon Anti-aérien : 12 canons de 37 mm

 

1er Bataillon de Tanks : 29/12/42 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 29/12/42 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : décembre 43 – fin de la guerre

3ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 11/01/42 – fin de la guerre

Au 23/06/44 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

39ème Armée : en février 42

39ème Armée : au 01/02/42

7ème Corps de Tanks : mai 42 – 29/12/42

3ème Corps de Tanks de la Garde : 29/12/42 – fin de la guerre

 

4ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 24/01/42 par transformation de la 132ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

La brigade est formée avec des tanks légers mais est rapidement équipée de KV, T-34 et T-70. Dès le mois d’avril 42, elle possède, en plus de ces 3 types de tanks, des tanks anglais Valentine. Après avoir soutenu les 57ème et 56ème Armées en mars et avril 42, la brigade est affectée au 24ème Corps de Tanks.

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 24/01/42 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 24/01/42 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : septembre 43 – fin de la guerre

4ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 24/01/42 – fin de la guerre

 

 En avril 42 :

KV, T-34, T-70 et Valentine

Au 01/07/43 :

            T-34 et T-70

Au 21/06/44 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

57ème Armée : en mars 42

56ème Armée : au début avril 42

24ème Corps de Tanks : avril 42 – 26/12/42

2ème Corps de Tanks de la Garde : 26/12/42 – fin de la guerre

 

5ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 18/01/42 ou 29/01/42  par transformation de la 142ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Kharkov : en mai/juin 42

Rostov : en fin juin 42

Tchécoslovaquie : en mai 45

 

Historique :

Après un mois de formation, la brigade monte au front comme brigade de support pour la 6ème Armée en fin avril 42.Elle survit à la débâcle de Kharkov en mai/juin 42 puis est évacuée vers Rostov.

Affectée en support de la 9ème Armée dans les derniers mois de l’année 42, elle est l’une des rares unités blindées à combattre dans la région montagneuse du Caucase. Elle reste sur le flanc sud du front de l’est tout au long de la guerre est finit en Tchécoslovaquie en mai 45 avec la 38ème Armée.

 

Organisation

 

Au 29/01/42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

5ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

 Rattachement :

Front Sud-Ouest (réserves) : au 01/02/42

6ème Armée : en fin avril 42

51ème Armée : au 01/08/42

9ème Armée : en fin 42/début 43

Front du Nord-Caucase (réserves) : au 01/07/43

38ème Armée : en mai 45

38ème Armée : au 08/05/45

 

6ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 16/02/42 par transformation de la 1ère Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution : 28/08/44 pour former l’école de Tanks de la Garde de Sivash (au nord de la Crimée). La mission de cette école est de former les équipages au nouveau tank T-44.

 

Commandant :

 

Localisation :   

Koursk : en février 42

Kharkov ; en juin 42

Secteur de Stalingrad : fin juillet 42 – mars 43

Crimée : en avril/mai 44

 

Historique :

La brigade est directement envoyée sur le front près de Koursk dès la fin du mois de février 42 pour supporter la 21ème Armée puis la 28ème Armée en avril 42. Affectée au 23ème Corps de Tanks du juin 42 à fin juillet 42, la brigade est ensuit placée en réserve dans le secteur de Stalingrad.

Lors de l’offensive russe de novembre 42 pour libérer Stalingrad, la brigade est affectée en support de la 28ème Armée et avance vers Rostov. Après l’offensive qui s’achève en mars 43, la brigade est placée en réserve et remplace certainement ses tanks légers par des T-34. Elle retourne sur le front en mai 43 au sein de la 51ème Armée et reste sur le front sud tout au long des années 43 et 44, participant même à la libération de la Crimée en avril/mai 44. Elle est dissoute en aout 44.

Attention, il existe bien une autre 6ème Brigade de Tanks de la Garde qui n’a rien à voir avec celle-ci.

 

Organisation

 

Au 16/02/42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

6ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

En début juillet 42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

6ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 Au 04/08/42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

6ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

 Rattachement :

21ème Armée : en fin février 42

28ème Armée : en avril 42

6ème Corps de Tanks : en avril 42

13ème Corps de Tanks : au 04/08/42

13ème Corps de Tanks : ? - 07/09/42

23ème Corps de Tanks : juin 42 – fin juillet 42 (non confirmé)

23ème Corps de Tanks : fin aout 42 – octobre 42 (non confirmé)

28ème Armée : en novembre 42

Front Ouest (réserves) : au 19/11/42

9ème Armée : au 19/11/42

51ème Armée : en mai 43

51ème Armée : au 01/07/43

 

6ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 05/03/42 par transformation de la 5ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution : 22/02/43 par transformation en 23ème Brigade de Tanks de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :   

Moscou : en avril/mai 42

 

Historique :

C’est le seul cas de duplication de numéro dans les Brigades de Tanks de la Garde.

Après avoir aidé à la formation du 6ème Corps de Tanks en avril/mai 42 dans la région de Moscou, la brigade sert exclusivement comme une unité de support pour l’infanterie dans différentes armées. Pour mettre fin à cette duplication de numéros, la brigade est transformée en 23ème Brigade de Tanks de la Garde le 22/02/43.

 

Organisation

 

Au 05/03/42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

6ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

 Rattachement :

28ème Armée : au 19/11/42

16ème Armée : en février 43

 

7ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 16/02/42 par transformation de la 46ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution : fin 44/début 45 par transformation en 7ème Brigade de Tanks Lourds de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :

Volkhov : 42 – fin 44

 

Historique :

La brigade a combattu pendant près de 3 ans au sein de différentes armées dans la région de Volkhov dans une région particulièrement marécageuse.

Fin 44, elle est envoyée en Arctique, au sein de la 14ème Armée puis est rapidement placée en réserve où elle est transformée en Brigade de Tanks Lourds de la Garde.

 

Organisation

 

Au 16/02/42 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

7ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

 Rattachement :

4ème Armée : au 19/11/42

Front de Volkhov (réserves) : au 01/07/43

14ème Armée : fin 44

 

8ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 23/10/42 par transformation de la 105ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

La brigade reste une brigade autonome de la attachée à la 5ème Armée de Tanks jusqu’en janvier 43 avant d’être placée en réserve de la STAVKA. Elle est ensuite affectée au 20ème Corps de Tanks jusqu’à la fin de la guerre.

 

Organisation

 

Au 23/10/42 :

303ème Bataillon de Tanks

304ème Bataillon de Tanks

8ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

En février 43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon de Tanks

8ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

65 T-34/76

En fin 44 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon de Tanks

8ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

 Rattachement :

5ème Armée de Tanks : 23/10/42 – janvier 43

5ème Armée de Tanks : au 19/11/42

Réserves de la STAVKA : fin février 43 – avril 43

20ème Corps de Tanks : avril 43 ou juillet 43 (non confirmé) – fin de la guerre

 

9ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 17/11/422 par transformation de la 17ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

Secteur nord-ouest de Moscou : en novembre 42

 

Historique :

Après avoir combattu dans la zone boisée au nord-ouest de Moscou, la brigade est affectée au Groupe Popov du Front Sud-Ouest à partir du 18/02/43. Malheureusement, ce groupe est bousculé par la contre-offensive de Von Manstein en fin février 43 et la brigade est placée en réserve. Après 5 mois de repos, elle est affectée au 1er Corps Mécanisé de la Garde avec qui elle combat jusqu’à la fin de la guerre.

 

Organisation

 

Au 17/11/42 :

97ème Bataillon de Tanks

98ème Bataillon de Tanks

9ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

1er Bataillon de Tanks : novembre 42 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : novembre 42 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : ? – fin de la guerre

9ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : novembre 42 – fin de la guerre

Au 22/06/44 :

            65 T-34/85

 En janvier 45 :

65 Shermans M4A2

 

 Rattachement :

Groupe Popov : 18/02/43 - ?

Front Sud-Ouest (réserve) : au 01/07/43

1er Corps Mécanisé de la Garde : fin juillet 43 – fin de la guerre

 

10ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 19/11/42 par transformation de la 35ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

Entre novembre 42 et fin mars 43, la brigade est rattachée à la 10ème et à la 30ème Armées en support d’infanterie puis elle est placée en réserve jusque mai 43.

Elle est ensuite affectée à la 11ème Armée de la Garde jusqu’avril 44, puis à la 43ème Armée en 44 pour enfin finir avec la 6ème Armée de la Garde en 45.

 

Organisation

 

Au 19/11/42 :

144ème Bataillon de Tanks

169ème Bataillon de Tanks

10ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

Rattachement :

30ème Armée : novembre 42 – fin mars 43

10ème Armée : novembre 42 – fin mars 43

Réserves du Front Ouest : fin mars 43 – fin mai 43

11ème Armée de la Garde : fin mai 43 – avril 44

11ème Armée de la Garde : au 01/07/43

43ème Armée : en 44

6ème Armée de la Garde : en 45

Groupe de Courlande (réserves) : au 08/05/45

 

11ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 08/12/42 par transformation de la 133ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution : décembre 44 par transformation en 11ème Brigade de Tanks Lourds de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :   

Varsovie : en aout 44

Berlin : en mai 44

 

Historique :

Lors de sa transformation en Brigade de Tanks de la Garde, la 133ème Brigade de Tanks était virtuellement détruite. Aussi, cette transformation a eu lieu dans les réserves de la STAVKA.

Après avoir servi avec la 2ème Armée de Tanks entre février 43 et aout 44, la 11ème Brigade de Tanks de la Garde est affectée comme unité autonome de support au sein du 1er Front Biélorusse devant Varsovie. La brigade est transformée en 11ème Brigade de Tanks Lourds de la Garde en décembre 44.

 

Organisation

 

Au 08/12/42 :

266ème Bataillon de Tanks

267ème Bataillon de Tanks

11ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

Rattachement :

Réserves de la STAVKA : 08/12/42 – février 43

2ème Armée de Tanks : février 43 – aout 44

2ème Armée de Tanks : au 01/07/43

1er Front Biélorusse : aout 44 – décembre 44

5ème Armée de Choc : en mai 45

 

12ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 03/01/43 par transformation de la 66ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 03/01/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 03/01/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : printemps 43 – fin de la guerre

12ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 03/01/43 – fin de la guerre

Au 07/07/43 :

            65 tanks 

Au 23/06/44 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

4ème Corps de Tanks de la Garde : 03/01/43 – fin de la guerre

 

13ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 03/01/43 par transformation de la 67ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 03/01/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 03/01/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : printemps 43 – fin de la guerre

13ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 03/01/43 – fin de la guerre

 Au 07/07/43 :

            65 tanks 

Au 23/06/44 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

4ème Corps de Tanks de la Garde : 03/01/43 – fin de la guerre

 

 

14ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 03/01/43 par transformation de la 174ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 03/01/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 03/01/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : printemps 43 – fin de la guerre

14ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 03/01/43 – fin de la guerre

 Au 07/07/43 :

            65 tanks 

Au 23/06/44 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

4ème Corps de Tanks de la Garde : 03/01/43 – fin de la guerre

 

 

15ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 08/12/42 par transformation de la 216ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 08/12/42 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 08/12/42 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : aout 43 – fin de la guerre

15ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 08/12/42 – fin de la guerre

Au 22/06/44 :

            65 T-34/85

 

Rattachement :

1er Corps de Tanks de la Garde : 08/12/42 – fin de la guerre

 

16ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 08/12/42 par transformation de la 19ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 08/12/42 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 08/12/42 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : aout 43 – fin de la guerre

16ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 08/12/42 – fin de la guerre

En janvier 44 :

            Sans équipement

Au 22/06/44 :

            65 T-34/85

 

Rattachement :

1er Corps de Tanks de la Garde : 08/12/42 – fin de la guerre

 

17ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 08/12/42 par transformation de la 157ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 08/12/42 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 08/12/42 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : aout 43 – fin de la guerre

17ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 08/12/42 – fin de la guerre

Au 22/06/44 :

            65 T-34/85

 

Rattachement :

1er Corps de Tanks de la Garde : 08/12/42 – fin de la guerre

 

18ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 02/01/43 par transformation de la 62ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 29/12/42 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 29/12/42 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : décembre 43 – fin de la guerre

18ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 29/12/42 – fin de la guerre

 Au 23/06/44 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

3ème Corps de Tanks de la Garde : 29/12/42 ou 02/01/43 – fin de la guerre

 

19ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 29/12/42 par transformation de la 87ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 29/12/42 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 29/12/42 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : décembre 43 – fin de la guerre

19ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 29/12/42 – fin de la guerre

Au 23/06/44 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

3ème Corps de Tanks de la Garde : 29/12/42 ou 02/01/43 – fin de la guerre

 

20ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 07/02/43 par transformation de la 45ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 07/02/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 07/02/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : ? - ?

20ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 07/02/43 – fin de la guerre

Au 03/09/45 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

5ème Corps de Tanks de la Garde : 07/02/43 – fin de la guerre

 

21ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 07/02/43 par transformation de la 69ème Brigade de Tanks ou de la 47ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 07/02/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 07/02/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : ? - ?

21ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 07/02/43 – fin de la guerre

 Au 03/09/45 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

5ème Corps de Tanks de la Garde : 07/02/43 – fin de la guerre

 

22ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 07/02/43 par transformation de la 102ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 07/02/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 07/02/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : ? - ?

22ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 07/02/43 – fin de la guerre

 Au 03/09/45 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

5ème Corps de Tanks de la Garde : 07/02/43 – fin de la guerre

 

23ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 22/02/43 par transformation de la 6ème Brigade de Tanks de la Garde.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Mozhaysk : en février 43

Vistule : en janvier 45

Königsberg : en mai 45

 

Historique :

Cette brigade est la seule Brigade de Tanks de la Garde formée par simple transformation d’une autre Brigade de Tanks de la Garde.

Elle sert comme brigade de support d’infanterie au sein d’armées du Front Ouest puis Biélorusse.

Elle est essentiellement équipée avec des tanks Matilda jusque septembre 44 avant d’être équipée en T-34/85.

Elle soutient la 48ème Armée lors de l’offensive sur la Vistule en janvier 45 puis la 11ème Armée de la Garde en mars/avril 45. Elle termine la guerre en Prusse Orientale près de Königsberg.

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 22/02/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 22/02/43 – fin de la guerre

23ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 22/02/43 – fin de la guerre

 

 Rattachement :

16ème Armée : 22/02/43

49ème Armée : au 01/07/43

48ème Armée : en janvier 45

11ème Armée de la Garde: en mars/avril 45

3ème Front Biélorusse (réserves) : au 08/05/45

 

24ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 13/03/43 à partir du 52ème Régiment de Tanks de la Garde.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Organisation

 

Au 13/03/43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

24ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

63 T-34

En février 45 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon de Tanks

24ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

65 T-34/85

 

 Rattachement :

5ème Corps Mécanisé de la Garde : 13/03/43 - fin de la guerre

 

25ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 26/12/42 par transformation de la 54ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 26/12/42 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 26/12/42 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : septembre 43 – fin de la guerre

25ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 26/12/42 – fin de la guerre

 Au 01/07/43 :

            T-34 et T-70

Au 21/06/44 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

2ème Corps de Tanks de la Garde : 26/12/42 – fin de la guerre

 

26ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 26/12/42 par transformation de la 130ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 26/12/42 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 26/12/42 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : septembre 43 – fin de la guerre

26ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 26/12/42 – fin de la guerre

 Au 01/07/43 :

            T-34 et T-70

Au 21/06/44 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

2ème Corps de Tanks de la Garde : 26/12/42 – fin de la guerre

 

27ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 07/02/43 par transformation de la 121ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Ukraine : en 43

Roumanie et Hongrie : en 44

Vienne : en mai 45

 

Historique :

La brigade sert comme brigade de support d’infanterie avec la 64ème Armée puis la 7ème Armée de la Garde tout au long de la guerre.

 

Organisation

 

Au 07/02/43 :

99ème Bataillon de Tanks

100ème Bataillon de Tanks

27ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 Rattachement :

64ème Armée : 07/02/43 – avril 43

7ème Armée de la Garde : avril 43 – fin de la guerre

7ème Armée de la Garde : au 01/07/43

7ème Armée de la Garde : au 08/05/45

 

28ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 07/02/43 par transformation de la 28ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Prusse Orientale : à la fin de la guerre  

 

Historique :

La brigade sert au sein de la 39ème Armée tout au long des années 43 et 44 comme brigade de support d’infanterie dans un terrain boisé et marécageux au nord-ouest de Moscou et dans les Etats Baltes.

 

Organisation

 

Au 07/02/43 :

242ème Bataillon de Tanks

244ème Bataillon de Tanks

28ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 Rattachement :

39ème Armée : au 01/07/43

39ème Armée : 07/02/43 – début 45

Réserves du 3ème Front Biélorusse : début 45 – fin de la guerre

3ème Front Biélorusse (réserves) : au 08/05/45

 

29ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 07/02/43 par transformation de la 146ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution : fin 44 par transformation en 29ème Brigade de Tanks Lourds de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

La brigade sert comme brigade de support d’infanterie au sein de différentes armées du front Ouest.

Elle est équipée de Matilda II et de Valentine en 43 mais progressivement, ces tanks sont remplacés par des T-34 en 44.

A la fin 44, elle est placée en réserve de la STAVKA et transformée en 29ème Brigade de Tanks Lourds de la Garde.

 

Organisation

 

Au 07/02/43 :

55ème Bataillon de Tanks (deviendra le 1er Bataillon de Tanks)

138ème Bataillon de Tanks (deviendra le 2ème Bataillon de Tanks)

139ème Bataillon de Tanks (deviendra le 3ème Bataillon de Tanks)

29ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

 Rattachement :

10ème Armée : février 43 – juin 43

16ème Armée : février 43 – juin 43

50ème Armée : février 43 – juin 43

11ème Armée de la Garde : juin 43 - ?

11ème Armée de la Garde : au 01/07/43

District Militaire de Lituanie-Biélorussie : au 08/05/45

 

30ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 07/02/43 par transformation de la 61ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution : fin 44 par transformation en 30ème Brigade de Tanks Lourds de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

Lors de sa création, la brigade ne possède que des tanks légers de type T-60 particulièrement adaptés pour combattre sur la rivière gelée de la Neva.

Elle est équipée de T-34/76 au printemps 43 puis reçoit des T-34/85 à la mi-44.

A la fin 44, elle est transformée en 30ème Brigade de Tanks Lourds de la Garde.

 

Organisation

 

Au 07/02/43 :

547ème Bataillon de Tanks

548ème Bataillon de Tanks

30ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

Au printemps 43 :

63 T-34/76 (modèle 43)

A partir de mi-44 :

T-34/85

 

Rattachement : 

67ème Armée : au 01/07/43

 

31ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 07/02/43 dans le District Militaire de Moscou par transformation de la 235ème Brigade de Tanks Lance-Flammes.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : au 07/02/43

Barvenkovskiy : en fin 43 

District Militaire de Kharkov : en fin 43

 

Historique :

La 235ème Brigade de Tanks Lance-Flammes est la seule brigade spécialisée dans la mise en œuvre de lance-flammes. Lors de sa transformation en 31ème Brigade de Tanks de la Garde, elle garde sa spécificité en étant équipée de tanks OT-34 (sur la base d’un châssis de T-34) et de KV-8 (sur la base d’un châssis de KV), tanks lance-flammes.

L’organisation interne de la brigade est incertaine. Généralement, on compte 1 tank T-34 pour 2 tanks lance-flammes.

La brigade est rarement engagée en entier et sert la plupart du temps en petite formation. C’est pour cela que la brigade est le plus souvent placée en réserve.

La brigade obtient le titre honorifique de « Barvenko» pour la participation au sein de la 8ème Armée à la libération de la ville de Barvenko en Ukraine à la fin de l’année 43.

La brigade sert au sein de la 1ère Armée de la Garde et de la 38ème Armée au début de l’année 45 pour nettoyer la zone industrielle de Silésie. Elle termine la guerre en mai 45 en réserve du District Militaire de Lvov.

 

Organisation

 

Au 07/02/43 :

506ème Bataillon de Tanks

508ème Bataillon de Tanks

509ème Bataillon de Tanks

31ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

Rattachement :

8ème Armée : en fin 43

District Militaire de Moscou : au 01/07/43

District Militaire de Kharkov : en fin 43

1ère Armée de la Garde : en début 45

38ème Armée : en début 45

District Militaire de Lvov: en mai 45

 District Militaire de Lvov : au 08/05/45

 

 

32ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 07/02/43 par transformation de la 13ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :

Crimée : en avril/mai 44

District Militaire de Moscou : en fin 44

Extrême-Orient : en été 45

 

Historique :

La brigade passe plusieurs mois en réserve du Front Sud avant de monter sur le front en support de la 28ème puis de la 44ème Armée. A la fin de l’année 43, elle accueille un troisième Bataillon de Tanks et transforme la numérotation de ses bataillons.

En avril/mai 44, la brigade supporte la 51ème Armée lors de la libération de la Crimée puis retourne dans le District Militaire de Moscou.

A la fin de la guerre en Europe, la brigade est envoyée en Extrême-Orient. Au 09/08/45, elle fait partie des réserves du 2ème Front d’Extrême-Orient et termine la guerre, le 03/09/45 dans le sud de la Mandchourie.

 

Organisation

 

Au 07/02/43 :

88ème Bataillon de Tanks

89ème Bataillon de Tanks

32ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde 

En fin 43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon de Tanks

32ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

 Rattachement :

28ème Armée : en 43

44ème Armée : en 43

44ème Armée : au 01/07/43

51ème Armée : en avril/mai 44

            District Militaire de Moscou : au 08/05/45

 

33ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 07/02/43 par transformation de la 56ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution : 11/12/43 pour servir de cadre à l’École de Tanks de la Garde de Kharkov.

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

La brigade a eu une expérience assez brève sur le front. Engagée le plus souvent en support de la 44ème Armée sur le Front Sud tout au long de l’année 43, elle est dissoute le 11/12/43 pour servir de cadre à l’École de Tanks de la Garde de Kharkov.

 

Organisation

 

Au 07/02/43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

33ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

Rattachement :

44ème Armée : au 01/07/43

44ème Armée : en 43

 

34ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 07/02/43 par transformation de la 52ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution : avril 45 par transformation en 34ème Brigade de Tanks Lourds de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :

Caucase : en 43

District Militaire de Moscou : en fin 43   

 

Historique :

La brigade passe la majeure partie de l’année dans le District Militaire de la Volga, dans le Caucase. A la fin de l’année 43, elle est redéployée dans le District Militaire de Moscou où elle est équipée en T-34/76.           Elle y supporte alors la 4ème Armée de Choc.

En 44, elle supporte différentes armées des Fronts Baltes, notamment la 4ème Armée de Choc et les 6ème et 10ème Armées de la Garde.

Elle est transformée en Brigade de Tanks Lourds de la Garde en avril 45.

 

Organisation

 

Au 07/02/43 :

256ème Bataillon de Tanks

259ème Bataillon de Tanks

34ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

 Rattachement :

4ème Armée de Choc : en 43

District Militaire de Moscou : au 01/07/43

4ème Armée de Choc : en 44

6ème Armée de la Garde : en 44

10ème Armée de la Garde : en 44

 

35ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : avril 43 à partir du 41ème Régiment de Tanks de la Garde.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Organisation

 

En avril 43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon de Tanks

35ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 En avril 43 :

65 T-34

En juin 44 :

            65 Tanks Shermans M4A2

 

Rattachement :

3ème Corps Mécanisé de la Garde : avril 43 - fin de la guerre

 

36ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : avril 43 à partir du 41ème Régiment de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Organisation

 

En avril 43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

36ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

En juillet 44 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon de Tanks

35ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 En avril 43 :

63 tanks moyens

 En juillet 44 :

65 T-34/85

 

 

 Rattachement :

4ème Corps Mécanisé de la Garde : avril 43 - fin de la guerre

 

37ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 01/05/43 à partir du 21ème Régiment de Tanks de la Garde.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Organisation

 

En juillet 43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon de Tanks

37ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

En septembre 44 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon de Tanks

37ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 En septembre 44 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

2ème Corps Mécanisé de la Garde : 01/05/43 - fin de la guerre

 

38ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 23/10/43 par transformation de la 180ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution : janvier 45 par transformation en 38ème Brigade de Tanks Lourds de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :   

États Baltes : en fin 43

District Militaire de Moscou : en avril 44

Finlande : juin 44 – octobre 44

 

Historique :

La brigade est envoyée dès le mois de novembre 43 vers le 2ème Front Balte pour supporter les unités de la 6ème Armée de la Garde.

En avril 44, elle est déployée dans le District Militaire de Moscou avant d’être placée en réserves de la STAVKA en mai 44.

De juin 44 à octobre 44, elle supporte la 19ème armée dans son offensive pour bouter la Finlande hors de la guerre.

Au début de l’année 45, la brigade est transformée en 38ème Brigade de Tanks Lourds de la Garde.

 

Organisation

 

Au 23/10/43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon de Tanks

38ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

 Rattachement :

6ème Armée de la Garde : en fin 43

19ème Armée : juin 44 – octobre 44

 

39ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 23/10/43 par transformation de la 192ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

États Baltes : 43 - 45

 

Historique :

La brigade part sur le front avec la 39ème Armée en fin novembre 43. Elle reste dans le secteur des États Baltes tout au long de la guerre en soutien des unités de fusiliers. En 45, elle soutient particulièrement la 51ème Armée en Lituanie.

 

Organisation

 

Au 23/10/43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon de Tanks

39ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

 Rattachement :

39ème Armée : en novembre 43

51ème Armée : janvier 45 – mai 45

51ème Armée : au 08/05/45

 

40ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 23/10/43 par transformation de la 22ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 23/10/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 23/10/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 23/10/43 – fin de la guerre

40ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 23/10/43 – fin de la guerre

En mai 45 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

11ème Corps de Tanks de la Garde : 23/10/43 – fin de la guerre

 

41ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 01/03/43 ou avril 43 dans le District Militaire de la Volga par transformation de la 90ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

District Militaire de la Volga : au 01/03/43

 

Historique :

La brigade reste dans le District Militaire de la Volga pendant 8 mois. Pendant ce temps, elle se renforce et absorbe les 237ème Régiment de Tanks et du 240ème Régiment de Tanks le 19/10/43.

 

Organisation

 

Au 01/03/43 :

204ème Bataillon de Tanks

206ème Bataillon de Tanks

41ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

En septembre 44 :

            T-34/85

 

 Rattachement :

District Militaire de la Volga : au 01/07/43

7ème Corps Mécanisé : 19/10/43 – fin de la guerre

 

42ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 10/04/43 par transformation de la 18ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution : fin 44 par transformation en 42ème Brigade de Tanks Lourds de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

La brigade soutient la 31ème Armée lors de l’offensive sur Smolensk en août 43 où elle perd près de 70 % de ses tanks en trois jours. Elle sert ensuite en 44 comme support d’unités au 2ème Front Biélorusse avant d’être placée en réserve du District Militaire de Biélorussie en septembre 44.

 

Organisation

 

Au 10/04/43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

42ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

2ème Régiment de Motocyclistes de la Garde (en aout 43)

529ème Régiment Anti-Tanks (en aout 43)

 

 Rattachement :

31ème Armée : au 01/07/43

2ème Front Biélorusse : en 44

District Militaire de Biélorussie : en septembre 44

 

43ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 10/04/43 par transformation de la 145ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution : fin 44 par transformation en 43ème Brigade de Tanks Lourds de la Garde.

 

Commandant :

 

Localisation :   

Orel : en juillet 43 

 

Historique :

La brigade est affectée en mai 43 à la 11ème Armée de la Garde comme unité de support et prend part aux attaques initiales de cette armée lors de la cours vers Orel en juillet 43.

 

Organisation

 

Au 10/04/43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

43ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

 

Rattachement :

11ème Armée de la Garde : mai 43 – juillet 43

11ème Armée de la Garde : au 01/07/43

 

44ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 20/10/43 par transformation de la 112ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Col I.I. Gusakovskii : en juillet 44

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 23/10/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 23/10/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 23/10/43 – fin de la guerre

44ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 23/10/43 – fin de la guerre

En mai 45 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

11ème Corps de Tanks de la Garde : 23/10/43 – fin de la guerre

 

45ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 23/10/43 par transformation de la 200ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 23/10/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 23/10/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 23/10/43 – fin de la guerre

45ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 23/10/43 – fin de la guerre

 En mai 45 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

11ème Corps de Tanks de la Garde : 23/10/43 – fin de la guerre

 

46ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 04/11/44 par transformation de la 233ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Organisation

 

En septembre 44 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon de Tanks

46ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde 

 

Rattachement :

9ème Corps Mécanisé de la Garde : 04/11/44 – fin de la guerre

 

47ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 20/11/44 par transformation de la 51ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

47ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 20/11/44 – fin de la guerre

Au 20/11/44 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

9ème Corps de Tanks de la Garde : 20/11/44 – fin de la guerre

 

48ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 20/11/44 par transformation de la 109ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

48ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 20/11/44 – fin de la guerre

Au 20/11/44 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

12ème Corps de Tanks de la Garde : 20/11/44 – fin de la guerre

 

49ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 20/11/44 par transformation de la 107ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

49ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 20/11/44 – fin de la guerre

 Au 20/11/44 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

12ème Corps de Tanks de la Garde : 20/11/44 – fin de la guerre

 

50ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 20/11/44 par transformation de la 50ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

50ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 20/11/44 – fin de la guerre

Au 20/11/44 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

9ème Corps de Tanks de la Garde : 20/11/44 – fin de la guerre

 

 

51ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 26/07/43 par transformation de la 30ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

315ème Bataillon de Tanks : 26/07/43 – novembre 43

316ème Bataillon de Tanks : 26/07/43 – novembre 43

1er Bataillon de Tanks : novembre 43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : novembre 43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : novembre 43 – fin de la guerre

51ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 26/07/43 – fin de la guerre

En fin octobre 44 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

6ème Corps de Tanks de la Garde : 26/07/43 – fin de la guerre

 

52ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 26/07/43 par transformation de la 97ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation  

 

1er Bataillon de Tanks : 26/07/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 26/07/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : novembre 43 – fin de la guerre

52ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 26/07/43 – fin de la guerre

En fin octobre 44 :

65 T-34/85

 

Rattachement :

6ème Corps de Tanks de la Garde : 26/07/43 – fin de la guerre

 

53ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 26/07/43 par transformation de la 106ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

305ème Bataillon de Tanks : 26/07/43 – novembre 43

306ème Bataillon de Tanks : 26/07/43 – novembre 43

1er Bataillon de Tanks : novembre 43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : novembre 43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : novembre 43 – fin de la guerre

53ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 26/07/43 – fin de la guerre

 En fin octobre 44 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

6ème Corps de Tanks de la Garde : 26/07/43 – fin de la guerre

 

54ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 26/07/43 ou 27/07/43 par transformation de la 88ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 27/07/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 27/07/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 27/07/43 – fin de la guerre

54ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 27/07/43 – fin de la guerre

En fin octobre 44 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

7ème Corps de Tanks de la Garde : 27/07/43 – fin de la guerre

 

55ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 26/07/43 ou 27/07/43 par transformation de la 113ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 27/07/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 27/07/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 27/07/43 – fin de la guerre

55ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 27/07/43 – fin de la guerre

En fin octobre 44 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

7ème Corps de Tanks de la Garde : 27/07/43 – fin de la guerre

 

56ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 26/07/43 ou 27/07/43 par transformation de la 195ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 27/07/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 27/07/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 27/07/43 – fin de la guerre

56ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 27/07/43 – fin de la guerre

En fin octobre 44 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

7ème Corps de Tanks de la Garde : 27/07/43 – fin de la guerre

 

57ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 26/07/43 ou 15/08/43 par transformation de la 33ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Organisation

 

En juillet 43 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

57ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde 

En octobre 44 :

1er Bataillon de Tanks

2ème Bataillon de Tanks

3ème Bataillon de Tanks

57ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde

65 T-34/85

 

Rattachement :

7ème Corps Mécanisé de la Garde : 26/07/43 - fin de la guerre 

 

58ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 19/09/43 par transformation de la 26ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 19/09/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 19/09/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 19/09/43 – fin de la guerre

58ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 19/09/43 – fin de la guerre

En fin juin 44 :

65 Shermans M4A2

 

 Rattachement :

8ème Corps de Tanks de la Garde : 19/09/43 – fin de la guerre

 

59ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 19/09/43 par transformation de la 99ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 19/09/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 19/09/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 19/09/43 – fin de la guerre

59ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 19/09/43 – fin de la guerre

En fin juin 44 :

65 tanks

 

 Rattachement :

8ème Corps de Tanks de la Garde : 19/09/43 – fin de la guerre

 

60ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 19/09/43 par transformation de la 169ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 19/09/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 19/09/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 19/09/43 – fin de la guerre

60ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 19/09/43 – fin de la guerre

En fin juin 44 :

65 tanks

 

 Rattachement :

8ème Corps de Tanks de la Garde : 19/09/43 – fin de la guerre

 

61ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 23/10/43 ou 26/10/43 par transformation de la 197ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 26/10/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 26/10/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 26/10/43 – fin de la guerre

61ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 26/10/43 – fin de la guerre

Au 26/10/43 :

65 T-34

En mai 45 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

10ème Corps de Tanks de la Garde : 26/10/43 – fin de la guerre

 

62ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 23/10/43 ou 26/10/43 par transformation de la 243ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation  

 

1er Bataillon de Tanks : 26/10/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 26/10/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 26/10/43 – fin de la guerre

62ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 26/10/43 – fin de la guerre

Au 26/10/43 :

65 T-34

En mai 45 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

10ème Corps de Tanks de la Garde : 26/10/43 – fin de la guerre

 

63ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 23/10/43 ou 26/10/43 par transformation de la 244ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation  

 

1er Bataillon de Tanks : 26/10/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 26/10/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 26/10/43 – fin de la guerre

63ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 26/10/43 – fin de la guerre

Au 26/10/43 :

65 T-34

En mai 45 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

10ème Corps de Tanks de la Garde : 26/10/43 – fin de la guerre

 

64ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 23/10/43 par transformation de la 49ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

Ukraine : en fin 43

Ukraine : en 44

Vistule : en janvier 45

Grabow (en Allemagne) : en mai 45

 

Historique :

La brigade combat au sein de la 1ère armée de Tanks en 44 en Ukraine puis est envoyée à la fin de l’année avec cette armée vers le nord pour prendre part à l’offensive sur la Vistule en janvier 45. Elle fait sa jonction avec la 82ème Division Aéroportée américaine en mai 45 à Grabow.

 

Organisation  

 

1er Bataillon de Tanks : 23/10/43 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 23/10/43 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 23/10/43 – fin de la guerre

64ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 23/10/43 – fin de la guerre

 

Rattachement :

1ère Armée de Tanks : 26/10/43 – fin de la guerre

1ère Armée de Tanks de la Garde : 26/10/43 – fin de la guerre

1ère Armée de Tanks de la Garde : au 08/05/45

 

65ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 20/11/44 par transformation de la 103ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

65ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 20/11/44 – fin de la guerre

Au 20/11/44 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

9ème Corps de Tanks de la Garde : 20/11/44 – fin de la guerre

 

66ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 20/11/44 par transformation de la 164ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

 

Historique :

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 20/11/44 – fin de la guerre

66ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 20/11/44 – fin de la guerre

 Au 20/11/44 :

65 T-34/85

 

 Rattachement :

12ème Corps de Tanks de la Garde : 20/11/44 – fin de la guerre 

 

68ème Brigade de Tanks de la Garde

 

Date de Création : 17/03/45 par transformation de la 93ème Brigade de Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Localisation :   

Berlin : en avril 45

Prague : en mai 45

 

Historique :

La brigade prend part à l’encerclement sud de Berlin en avril 45 puis fonce sur Prague en mai 45.

 

Organisation

 

1er Bataillon de Tanks : 17/03/45 – fin de la guerre

2ème Bataillon de Tanks : 17/03/45 – fin de la guerre

3ème Bataillon de Tanks : 17/03/45 – fin de la guerre

68ème Bataillon Motorisé de Fusiliers de la Garde : 17/03/45 – fin de la guerre 

 

Rattachement :

4ème Armée de Tanks de la Garde : 17/03/45 – fin de la guerre

4ème Armée de Tanks de la Garde : au 08/05/45