Version du 22/06/2019

 

48ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Création : aout 42 par transformation de la 2ème Brigade d’Infanterie de Marine.

 

Date de Dissolution : 01/03/44. Les restes de la Brigade sont intégrés à la 125ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Localisation :

            Poche d’Oranienbaum : aout 42 – janvier 44

 

Historique :

            La Brigade reste dans la poche d’Oranienbaum, sur la côte sud et ouest de Leningrad, jusqu’à la libération de la poche par la 2ème Armée de Choc en janvier 44.

            Suite à cette libération, la Brigade effectue un assaut amphibie en février 44 sur la côte dans le secteur de Narva.

 

Alors que cette opération permet aux Soviétiques d’établir une tête de pont sur l’autre rive de la rivière Narva, la Brigade est pratiquement détruite. Les restes de la Brigades sont alors intégrés à la 125ème Division de Fusiliers et le QG de la Brigade est dissous le 01/03/44.

 

Organisation

 

En janvier 44 :

Bataillon de Fusiliers-Marins

Compagnie de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers

Compagnie de Mitrailleuses Lourdes

Bataillon de Fusiliers-Marins

Compagnie de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers

Compagnie de Mitrailleuses Lourdes

Bataillon de Fusiliers-Marins

Compagnie de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers

Compagnie de Mitrailleuses Lourdes

Bataillon de Fusiliers-Marins

Compagnie de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers

Compagnie de Mitrailleuses Lourdes

Bataillon Anti-Tanks (12 canons anti-tanks de 45 mm)

Compagnie de Fusiliers Anti-Tanks (36 fusils anti-tanks)

Bataillon d’Artillerie (canons de 76 mm)

Bataillon de Mortiers

Compagnie de Sapeurs

Compagnie de Reconnaissance

 

Rattachement :

Groupe d’Opération Côtier : en aout 42

125ème Division de Fusiliers : à partir de février 44

 

 55ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : aout 42 par la Flotte de la Baltique.

 

Date de Dissolution : septembre 43. La Brigade sert principalement au renforcement de la 268ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Secteur de Leningrad : en aout 42

 

Historique :

            La Brigade participe à l’opération Istra en janvier 43 qui vise à dégager Leningrad. Lors de cette offensive, la Brigade opère à skis sur les glaces du Lac Ladoga. Aussi, les Allemands la répertorient parfois comme Brigade de Ski ou comme Brigade de Fusiliers.

            En mai 43, la Brigade est transférée à la 2ème Armée de Choc avec qui elle reste jusqu’aout 43 avant de retourner à la 67ème Armée.

 

Organisation

 

Rattachement :

7ème Armée Autonome : en décembre 41

1ère Armée de Choc : en novembre 41

            67ème Armée : octobre 42 – mai 43

            2ème Armée de Choc : mai 43 – aout 43

            67ème Armée : aout 43 – septembre 43

 

56ème Brigade de Fusiliers-Marins Autonome

 

Date de Mobilisation : juillet 42 à aout 42 dans la Base Navale de Kronstadt à partir de la Flotte de la Baltique.

 

Date de Dissolution : mai 43. Elle renforce alors la 224ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

 

Historique :

           

Organisation

 

Rattachement :

1ère Armée de Choc : en novembre 41

Groupe d’Opération Côtier : juillet 42 – octobre 42

67ème Armée : octobre 42 – fin 42

55ème Armée : fin 42 – mai 43

 

61ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 dans le District Militaire de l’Oural avec des cadres de la Flotte du Pacifique.

 

Date de Dissolution : 15/02/44 par transformation en 83ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire de l’Oural : octobre 41 – décembre 41

            Nord du Lac Onega, à la frontière finlandaise : à partir de fin décembre 41

            Secteur d’Ukhta : en aout 42

 

Historique :

Dès la fin du mois de décembre 41, la Brigade est transférée sur le front ouest, à la frontière finlandaise, là où la température avoisine les – 30° en janvier 42 !

 

Organisation

 

A partir de septembre 42 :

1er Bataillon

3 Compagnies de Fusiliers (70 fusiliers chacune)

Compagnie de Mitraillettes

Compagnie de Mitrailleuses (6 mitrailleuses lourdes)

2ème Bataillon

3 Compagnies de Fusiliers (70 fusiliers chacune)

Compagnie de Mitraillettes

Compagnie de Mitrailleuses (6 mitrailleuses lourdes)

3ème Bataillon

3 Compagnies de Fusiliers (70 fusiliers chacune)

Compagnie de Mitraillettes

Compagnie de Mitrailleuses (6 mitrailleuses lourdes)

Bataillon de Mortiers

Bataillon d’Artillerie

3 Batteries de 4 canons de 76 mm44

Bataillon Anti-tanks

2 Batteries de canons de 45 mm

Compagnie de Fusils Anti-Tanks

Compagnie de Fusiliers Anti-Tanks Autonome

Compagnie de Reconnaissance (53 hommes)

Compagnie de Mitraillettes (65 hommes)

 

Rattachement :

Groupe d’Opération de Masel’sk : fin décembre 41 – mars 42

Groupe d’Opération de Masel’sk : au 01/02/42

            32ème Armée : mars 42 – aout 42

            26ème Armée : aout 42 - ?

            31ème Corps de Fusiliers : ? – 15/02/44

 

62ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à novembre 41 dans le District Militaire de l’Oural avec des cadres de la Flotte du Pacifique.

 

Date de Dissolution : 03/07/43. Elle sert à la formation de la 257ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire de l’Oural : octobre 41 – novembre 41

            Staraya Russia : en avril 42

            Route de Bakou : au 08/08/42

Taman : en mai 43

 

Historique :

La Brigade est alertée de son déplacement vers l’Ouest dès le mois de novembre 41 et rejoint la 1ère Armée de Choc le 12/12/41.

Malgré son titre « de Choc », la 1ère Armée de Choc manque de tout (artillerie, tanks, ravitaillement motorisé, transport). Par conséquent, la 62ème Brigade de Fusiliers-Marins commence sa carrière sur le front par une marche de 180 kilomètres à pied à travers la neige avant de combattre le 31/12/41.

En avril 42, elle subit de très lourdes pertes dont son commandant à Staraya Russia.

Après un été 42 passé à se compléter, la Brigade est envoyée vers le Groupe de Forces du Nord du Front de Transcaucasie.

Dès le 08/08/42, elle défend la route de Bakou  et des champs pétrolifères du Caucase.

En mai 43, elle combat dans le Kouban contre la « Ligne bleue » allemande qui sert de défense à Taman.

 

Organisation

 

Rattachement :

1ère Armée de Choc : en novembre 41

1ère Armée de Choc : 12/12/41 – mars 42

1ère Armée de Choc : au 01/02/42

11ème Armée : mars 42 - ?

Groupe de Forces du Nord : en aout 42

11ème Corps de Fusiliers de la Garde : au 02/08/42

9ème Armée : au 04/09/42

            10ème Corps de Fusiliers : janvier 43 – juin 43

22ème Corps de Fusiliers : juin 43 – 03/07/43

 

63ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 dans le District Militaire de l’Oural avec des cadres de la Flotte du Pacifique.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire de l’Oural : octobre 41 – décembre 41

            District Militaire d’Arkhangelsk : en janvier 42

 

Historique :

La Brigade est envoyée dans le District Militaire d’Arkhangelsk dès le mois de janvier 42 puis à la Région de Défense du Nord en juillet 42.

            Entre juillet 42 et novembre 42, il est possible que la Brigade soit reprise comme Brigade d’Infanterie de Marine. Elle reste sur la défensive jusqu’octobre 44.

En octobre 44, elle rejoint la 12ème Brigade d’Infanterie de Marine pour effectuer des assauts amphibies sur les arrières et les flancs allemands.

L’assaut le plus important a lieu le 10/10/44 à Maati-Vuono lorsque 2750 soldats débarquent en une seule vague.

La Brigade obtient l’« Ordre du Drapeau Rouge » le 03/11/44 pour ses actions dans les régions polaires.

Exceptée une courte période sous le commandement du District Militaire d’Arkhangelsk, la Brigade est constamment restée sous le commandement de la Marine Soviétique.

Son titre final est « 63ème Brigade d’Infanterie de Marine de Kirkeness, Ordre du Drapeau Rouge ».

 

Organisation

 

Rattachement :

            District Militaire d’Arkhangelsk : au 01/02/42

            District Militaire d’Arkhangelsk : janvier 42 – juillet 42

            Région de Défense du Nord : juillet 42 - ?

 

64ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à novembre 41 dans le District Militaire de l’Oural avec des cadres de la Flotte du Pacifique.

 

Date de Dissolution : 12/06/42 par transformation en 82ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire de l’Oural : octobre 41 – novembre 41

            District Militaire de Moscou : mi-novembre 41

            Velyi Rast, à 35 kilomètres au nord de Moscou : au 29/11/41

Secteur de Volokolamsk : décembre 41 – juin 42

 

Historique :

La Brigade est envoyée dans le District Militaire de Moscou dès la mi-novembre 41.

Au 29/11/41, elle est composée de 59 pièces d’artillerie et de 4480 soldats dont 552 membres du Parti Communistes et 830 Komsomols. Cela fait un grand pourcentage pour une unité de fusiliers ordinaire mais typique des unités terrestres de la Marine Soviétique du début de guerre.

La Brigade passe à l’offensive le 06/12/41 puis reste sur le front de Volokolamsk jusque juin 42.

 

Organisation

 

Rattachement :

1ère Armée de Choc : en novembre 41

Groupe d’Opération Liziukov : mi-novembre 41 – 29/11/41

20ème Armée : 29/11/41 - ?

20ème Armée : au 01/02/42

32ème  Armée : en mars 42

 

65ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 dans le District Militaire de l’Oural avec des cadres de la Flotte du Pacifique.

 

Date de Dissolution : 12/02/44 par transformation en 176ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            District Militaire de l’Oural : octobre 41 – décembre 41

            Secteur sud de Belomorsk, en Carélie : 05/01/42 – 12/02/44

 

Historique :

La Brigade est envoyée en Carélie dès le mois de janvier 42 où elle défend le secteur au sud de Belomorsk.

Elle reste dans ce secteur très calme jusqu’au 12/02/44.

 

Organisation

 

Rattachement :

Groupe d’Opération de Masel’sk : 05/01/42 – début mars 42

Groupe d’Opération de Masel’sk : au 01/02/42

            32ème Armée : début mars 42 – 12/02/44

 

66ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à novembre 41 dans les oblasts d’Oulianovsk, Oufa et Kuibyshev dans le District Militaire de la Volga à l’aide de cadre de la Flotte du Pacifique et de la Flottille de l’Amour.

 

Date de Dissolution : février 43 par transformation en 11ème Brigade de Fusiliers-Marins de la Garde.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Oblasts d’Oulianovsk, Oufa et Kuibyshev dans le District Militaire de la Volga : octobre 41 – fin novembre 41

Carélie : décembre 41 – juin 42

Secteur de Stalingrad : juillet 42 – février 43

 

Historique :

            Dès la fin du mois de novembre 41, la Brigade est alertée de son mouvement vers le front de l’ouest. Elle achève alors sa formation en moins de 8 jours et est déplacée vers le Front de Carélie.

            En juin 42, elle rejoint les réserves de la STAVKA pour être envoyée dans le secteur de Stalingrad.

Elle défend alors les accès sud et ouest de Stalingrad pendant l’été 42. Elle prend part à tous les combats du secteur sud de la ville puis prend part à la contre-offensive pour détruire les derniers restes de la 6ème Armée Allemande à l’intérieur de la ville de Stalingrad en février 43.

En reconnaissance de sa bravoure, elle est alors transformée en 11ème Brigade de Fusiliers-Marins de la Garde.

 

Organisation

 

Rattachement :

Front de Carélie (réserves) : en décembre 41

Groupe d’Opération de Masel’sk : au 01/02/42

            32ème Armée : au 1er semestre 42

1ère Armée de Réserve : juin 42 – 10/07/42

64ème Armée : 10/07/42 - ?

 

67ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à novembre 41 dans les oblasts d’Oulianovsk, Oufa et Kuibyshev dans le District Militaire de la Volga à l’aide de cadre de la Flotte du Pacifique et de la Flottille de l’Amour.

 

Date de Dissolution : 20/04/43 par transformation en 45ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Oblasts d’Oulianovsk, Oufa et Kuibyshev dans le District Militaire de la Volga : octobre 41 – fin novembre 41

 

Historique :

Dès la fin du mois de novembre 41, la Brigade est alertée de son mouvement vers le front de l’ouest. Elle achève alors sa formation en moins de 8 jours et est déplacée vers le Front de Carélie où elle rejoint le Groupe d’Opération de Kem.

Elle défend alors le secteur situé entre Belomorsk et Kandalakcha en Arctique jusqu’au 20/04/43.

 

Organisation

 

Rattachement :

Groupe d’Opération de Kem : fin décembre 41 - ?

Groupe d’Opération de Kem : au 01/02/42

 

68ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à février 42 à Piatigorsk dans le District Militaire du Nord-Caucase à partir de cadre de la Flottille de la Mer Caspienne et de l’Etat-Major Central de la Marine.

 

Date de Dissolution : 01/05/43 par transformation en 29ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Piatigorsk dans le District Militaire du Nord-Caucase : octobre 41 – février 42

Taganrog : en mars 42

Touapse : à la fin du mois d’aout 42

Taman : au début 43

 

Historique :

            A la fin du mois de janvier 42, la Brigade est affectée au 3ème Corps de Fusiliers de la Garde qui est une unité spéciale pour les assauts du Front Sud-Ouest.

En mars 42, elle participe à l’assaut sur Taganrog sur la côte de la Mer d’Azov.

            Elle reste avec la 56ème Armée jusqu’au mois d’aout 42 puis est affectée à la 18ème Armée pour défendre la Base Navale de Touapse.

            A partir de février 43, lorsque les Allemands commencent à retraiter du Caucase suite à la défaite de Stalingrad, la Brigade est affectée à la 56ème Armée et prend position autour de Taman.

            A partir de ce moment, il est permis de se demander combien de personnels navals servent encore à la Brigade car les documents officiels de l’Etat-Major Soviétique reprennent cette Brigade indifféremment comme Brigade de Fusiliers ou Brigade de Fusiliers-Marins.

 

Organisation

 

A la fin du printemps 42 :

1er Bataillon de Fusiliers

3 Compagnies de Fusiliers (9 mitrailleuses légères chacune)

Compagnie de Mitrailleuses (12 mitrailleuses lourdes)

Peloton de Reconnaissance

Peloton de Mitraillettes

2ème Bataillon

3 Compagnies de Fusiliers (9 mitrailleuses légères chacune)

Compagnie de Mitrailleuses (12 mitrailleuses lourdes)

Peloton de Reconnaissance

Peloton de Mitraillettes

3ème Bataillon

3 Compagnies de Fusiliers (9 mitrailleuses légères chacune)

Compagnie de Mitrailleuses (12 mitrailleuses lourdes)

Peloton de Reconnaissance

Peloton de Mitraillettes

Bataillon d’Artillerie (3 obusiers de 122 mm et 6 à 8 canons de76 mm)

Bataillon de Mortiers (12 mortiers de 120 mm et 3 mortiers de 450 mm)

Compagnie de Fusiliers Anti-Tanks (30 fusils anti-tanks)

En octobre 42 :

1er Bataillon de Fusiliers (400 à 450 soldats)

3 Compagnies de Fusiliers

Compagnie de Mitrailleuses

2ème Bataillon de Fusiliers (400 à 450 soldats)

3 Compagnies de Fusiliers

Compagnie de Mitrailleuses

3ème Bataillon de Fusiliers (400 à 450 soldats)

3 Compagnies de Fusiliers

Compagnie de Mitrailleuses

Bataillon d’Artillerie (9 canons de76 mm)

Bataillon Anti-Tanks (12 canons de 45 mm)

Bataillon de Mortiers (12 mortiers de 120 m)

Bataillon de Mortiers (12 mortiers de 82 mm)

Bataillon de Transmissions à 3 Compagnies

Compagnie de Sapeurs

Compagnie Médicale

 

Rattachement :

3ème Corps de Fusiliers de la Garde : au 28/01/42

Front Sud-Ouest (réserves) : au 01/02/42

56ème Armée : mars 42 – aout 42

18ème Armée : au 25/07/42

18ème Armée : au 01/08/42

12ème Armée : au 04/09/42

            56ème Armée : février 43 - ?

            47ème Armée : avril 43 – 01/05/43

 

69ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à novembre 41 à Novossibirsk dans le District Militaire de Sibérie à partir de cadre de la Flottille de la Mer Caspienne et de l’Etat-Major Central de la Marine.

 

Date de Dissolution : janvier 45 par transformation en 69ème Brigade de Fusiliers de Montagne.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Novossibirsk dans le District Militaire de Sibérie : octobre 41 – décembre 41

Secteur de la rivière Svir entre le Lac Ladoga et le Lac Onega au nord de Leningrad : janvier 42 – janvier 44

 

Historique :

            La Brigade est affectée aux réserves de la STAVKA en fin décembre 41 puis à la 7ème Armée Autonome au début du mois de janvier 42 qui défend, contre les Finlandais, le secteur de la rivière Svir entre le Lac Ladoga et le Lac Onega au nord de Leningrad. Elle reste dans le secteur jusque janvier 44.

            Elle participe à l’offensive contre la Finlande en juin 44 puis est transformée en 69ème Brigade de Fusiliers de Montagne en janvier 45.

 

Organisation

 

Rattachement :

7ème Armée Autonome : en décembre 41

7ème Armée Autonome : au 01/02/42

7ème Armée Autonome : janvier 42 – juillet 44

7ème Armée Autonome : en juin 44

32ème Armée : juillet 44 – septembre 44

            127ème Corps Léger de Fusiliers : septembre 44 – janvier 45

 

70ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à novembre 41 à Koloniya dans le District Militaire de Sibérie à partir de cadre de la Flotte du Pacifique, de la Flottille de l’Amour et des écoles navales.

 

Date de Dissolution : janvier 45 par transformation en 70ème Brigade de Fusiliers de Montagne.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Koloniya dans le District Militaire de Sibérie : octobre 41 – novembre 41

            Tuloska, sur la côte du Lac Ladoga : au 23/06/44

 

Historique :

            La Brigade est affectée aux réserves de la STAVKA en fin décembre 41 puis à la 7ème Armée Autonome au début du mois de janvier 42 qui défend, contre les Finlandais, le secteur de la rivière Svir entre le Lac Ladoga et le Lac Onega au nord de Leningrad. Elle reste dans le secteur jusque janvier 44.

            Elle participe à l’offensive contre la Finlande en juin 44 et effectue, le 23/06/44, un assaut amphibie près de Tuloska sur la côte de Lac Ladoga. A  cette occasion, elle met en œuvre 3661 soldats, 36 mitrailleuses lourdes, 72 fusils anti-tanks, 62 mortiers, 12 canons de 76 mm et 18 canons de 45 mm.

            Elle est transformée en 70ème Brigade de Fusiliers de Montagne en janvier 45.

 

Organisation

 

A partir de mars 42 :

Bataillon de Fusiliers

3 Compagnies de Fusiliers

Compagnie de Mitrailleuses

Peloton de Mitraillettes

Peloton de Lance-Flammes

Peloton Anti-Tanks

Bataillon de Fusiliers

3 Compagnies de Fusiliers

Compagnie de Mitrailleuses

Peloton de Mitraillettes

Peloton de Lance-Flammes

Peloton Anti-Tanks

Bataillon de Fusiliers

3 Compagnies de Fusiliers

Compagnie de Mitrailleuses

Peloton de Mitraillettes

Peloton de Lance-Flammes

Peloton Anti-Tanks

Bataillon de Mortiers (12 mortiers de 120 mm)

Bataillon de Mortiers (12 mortiers de 50 mm)

Bataillon Anti-Tanks (12 canons de 45 mm)

Bataillon Anti-Aérien (3 Batteries de 6 canons anti-aériens de 20 mm)

Bataillon d’Artillerie (12 canons de 76 mm)

Compagnie de Mitraillettes (90 hommes)

 

Rattachement :

7ème Armée Autonome : en décembre 41

7ème Armée Autonome : au 01/02/42

7ème Armée Autonome : janvier 42 – juillet 44

7ème Armée Autonome : en juin 44

            127ème Corps Léger de Fusiliers : 30/09/44 – janvier 45

 

71ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 dans l’Oblast de Novossibirsk dans la District Militaire de Sibérie à partir de cadre de la Flotte du Pacifique, de la Flottille de l’Amour et des écoles navales.

 

Date de Dissolution : 05/01/42 par transformation en 2ème Brigade de Fusiliers de la Garde.

 

Date de Mobilisation : aout 42 par transformation de la 5ème Brigade d’Infanterie de Marine.

 

Date de Dissolution : mars 44. Ses restes renforcent la 63ème Division de Fusiliers de la Garde.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Oblast de Novossibirsk dans la District Militaire de Sibérie : en octobre 41

Secteur d’Oranienbaum, près de Leningrad : aout 42 – mars 44

 

Historique :

La Brigade est rapidement affectée à la 1ère Armée de Choc.

Armée légèrement et composée en grande partie de soldats sibériens, elle forme un Groupe Mobile lorsque l’offensive pour dégager Moscou commence en décembre 41. Bien que correctement équipée et acclimatée pour le combat par temps très froid, la Brigade ne reçoit aucun entrainement aux tactiques d’infanterie avant d’entrer dans la bataille.

En reconnaissance de sa bravoure, la Brigade est transformée en 2ème Brigade de Fusiliers de la Garde le 05/01/42.

Lors de sa seconde formation, la Brigade défend le secteur d’Oranienbaum, près de Leningrad.

En janvier 44, elle participe à l’offensive qui désenclave définitivement Leningrad puis est dissoute en mars 44. Ses restes servent de renforts à la 63ème Division de Fusiliers de la Garde.

 

Organisation

 

Rattachement :

1ère Armée de Choc : en novembre 41

Groupe d’Opération Côtier : en aout 42

8ème Armée : en 43

2ème Armée de Choc : en début 44

 

72ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à novembre 41 à Novossibirsk dans le District Militaire de Sibérie à partir de cadres de la Flotte du Pacifique.

 

Date de Dissolution : janvier 45 par transformation en 72ème Brigade de Fusiliers de Montagne.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Novossibirsk dans le District Militaire de Sibérie : octobre 41 – novembre 41

Carélie : en décembre 41

 

Historique :

            La Brigade est rapidement envoyée en Carélie pour combattre au niveau du Cercle polaire au sein de la 14ème Armée.

 

Organisation

 

En fin décembre 41 :

3 Bataillons de Fusiliers

Bataillon d’Artillerie

Bataillon de Mortiers

5000 soldats

 

Rattachement :

14ème Armée : 27/12/41 - ?

14ème Armée : au 01/02/42

            126ème Corps Léger de Fusiliers : 08/03/44 – janvier 45

 

73ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 dans le District Militaire de Sibérie à partir de cadres des bateaux et des écoles navales de la Flotte du Pacifique.

 

Date de Dissolution : septembre 43. Ses restes renforcent les 10ème et 124ème Divisions de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

District Militaire de Sibérie : octobre 41 – décembre 41

            Rivière Svir, en Carélie : janvier 42 – septembre 42

 

Historique :

            La Brigade est l’une des premières Brigades à être équipées du nouveau canon anti-tanks de 57 mm au lieu du canon anti-tanks de 45 mm.

Elle est engagée dès le mois de janvier 42 au sein de la 7ème Armée Autonome le long de la rivière Svir. Elle reste dans ce secteur relativement calme jusque septembre 42 puis est envoyée plus au sud dans le secteur du Front de Volkhov au sein de la 2ème Armée de Choc.

 

Organisation

 

Rattachement :

7ème Armée Autonome : en décembre 41

7ème Armée Autonome : au 01/02/42

2ème Armée de Choc : septembre 42 - ?

2ème Armée de Choc : au 12/01/43

 

74ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 au Kazakhstan dans le District Militaire d’Asie Centrale à partir de cadres de la Flotte de la Mer Noire et de la Flottille de la Mer Caspienne.

 

Date de Dissolution : juin 42.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Kazakhstan dans le District Militaire d’Asie Centrale : octobre 41 – novembre 41

Moscou : décembre 41 – janvier 42

Poche de Demiansk : janvier 42 – mars 42

 

Historique :

            La Brigade est l’une des premières unités affectées à la Zone de Défense de Moscou dès le mois de décembre 41 avant d’être affectée au 1er Corps de Fusiliers de la Garde à partir de la fin janvier 42. Avec ce Corps, elle participe aux combats dans la poche de Demiansk au début de l’année 42.

 

Organisation

 

Rattachement :

Zone de Défense de Moscou : en décembre 41

1er Corps de Fusiliers de la Garde : au 31/12/41

1er Corps de Fusiliers de la Garde : fin janvier 42 - ?

Front Nord-Ouest (réserves) : au 01/02/42

11ème Armée : avril 42 – juin 42

 

75ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 à Kasalinks, au Kazakhstan dans le District Militaire d’Asie Centrale à partir de cadres de la Flotte de la Mer Noire.

 

Date de Dissolution : 17/03/42 par transformation en 3ème Brigade de Fusiliers de la Garde au Nord-Ouest de Moscou.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Kasalinks, au Kazakhstan dans le District Militaire d’Asie Centrale : octobre 41 – décembre 41

Moscou : en décembre 41

Poche de Kholm : en février 42

Nord-Ouest de Moscou : au 17/03/42

 

Historique :

La Brigade est rapidement déplacée vers la Zone de Défense de Moscou dès le mois de décembre 41 puis est affectée au 2ème Corps de Fusiliers de la Garde à partir de février 42 avec qui elle combat dans la poche de Kholm.

 

Organisation

 

Rattachement :

Zone de Défense de Moscou : en décembre 41

2ème Corps de Fusiliers de la Garde : au 31/12/41

            Front de Kalinine (réserves) : au 01/02/42

2ème Corps de Fusiliers de la Garde : février 42 – 17/03/42

 

76ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 dans le District Militaire du Nord-Caucase à partir de cadres de la Flotte de la Mer Noire et de la Flottille de la Mer Caspienne.

 

Date de Dissolution : mars 43. Ses restes renforcent la 20ème Division de Fusiliers de Montagne.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

District Militaire du Nord-Caucase : octobre 41 – décembre 41

Taganrog : en mars 42

Taman : fin 42

 

Historique :

            A la fin du mois de janvier 42, la Brigade est affectée au 3ème Corps de Fusiliers de la Garde qui est une unité spéciale pour les assauts du Front Sud-Ouest.

En mars 42, elle participe à l’assaut sur Taganrog sur la côte de la Mer d’Azov.

            Elle retraite avec la 56ème Armée en été 42 vers le Caucase en défendant les côtes de la Mer noire avant de contre-attaquer à la fin de l’année 42 vers Taman.

 

Organisation

 

Rattachement :

3ème Corps de Fusiliers de la Garde : au 28/01/42

56ème Armée : en mars 42

Front Sud-Ouest (réserves) : au 01/02/42

56ème Armée : au 01/08/42

56ème Armée : au 04/09/42

 

77ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 dans le District Militaire du Nord-Caucase à partir de cadres de la Flotte de la Mer Noire et de la Flottille de la Mer Caspienne.

 

Date de Dissolution : juin 44 par transformation en 341ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

District Militaire du Nord-Caucase : octobre 41 – décembre 41

Carélie du Nord : janvier 42 – avril 42

Secteur de Kandalakcha : avril 42 - ?

 

Historique :

Dès le mois de janvier 42, la Brigade est envoyée en Carélie du Nord avec la 14ème Armée puis un peu plus au sud, dans le secteur de Kandalakcha avec la 19ème Armée à partir d’avril 42. Elle reste dans ce secteur calme tout au long de son existence.

 

Organisation

 

A partir d’aout 42 :

3 Bataillons de Fusiliers-Marins

Bataillon de Mortiers (24 mortiers de 50 mm, 24 mortiers de 82 mm)

Bataillon d’Artillerie (3 Batteries de 3 canons de 76 mm)

Bataillon Anti-tanks (12 canons de 45 mm)

Compagnie de Sapeurs

Compagnie de Fusiliers Anti-Tanks

Peloton de Transmissions

Compagnie de Camions (19 camions)

 

Rattachement :

14ème Armée : au 01/02/42

14ème Armée : janvier 42 – avril 42

19ème Armée : avril 42 - ?

 

78ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 à Novorossisk dans le District Militaire du Nord-Caucase à partir de cadres de la Flotte de la Mer Noire et d’écoles navales.

 

Date de Dissolution : 15/06/42 par transformation en 318ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Novorossisk dans le District Militaire du Nord-Caucase : octobre 41 – décembre 41

 

Historique :

A partir de la fin du printemps 42, la Brigade est parfois référencée comme Brigade de Fusiliers (ordinaire).

 

Organisation

 

Rattachement :

9ème Armée : au 01/02/42

9ème Armée : début février 42 – 15/06/42

  

79ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 à Novorossisk dans le District Militaire du Nord-Caucase à partir de cadres de la Flotte de la Mer Noire et d’écoles navales.

 

Date de Dissolution : juillet 42 dans la forteresse de Sébastopol.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Novorossisk dans le District Militaire du Nord-Caucase : octobre 41 – décembre 41

Sébastopol : 21/12/41 – début juillet 42

 

Historique :

La Brigade est envoyée à Sébastopol à la fin du mois de décembre 41 pour assurer la défense de la forteresse. Elle est détruite au début du mois de juillet 42

 

Organisation

 

Au 20/12/41 :

403 officiers

874 sous-officiers

3308 soldats

3229 fusils

8 mitraillettes

70 mitrailleuses légères

38 mitrailleuses lourdes

1 mitrailleuse anti-aérienne de 12,7 mm

9 mortiers de 50 mm

12 mortiers de 82 mm

6 mortiers de 120 mm

8 radios

 

Rattachement :

Armée Autonome Côtière : 21/12/41 – début juillet 42

Armée Autonome Côtière : en mai 42

 

80ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 à Kotelnikovo dans le District Militaire du Nord-Caucase à partir de cadres de la Flotte de la Mer Noire, de la Flottille de la Mer Caspienne et d’écoles navales.

 

Date de Dissolution : 12/02/44 par transformation en 176ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Kotelnikovo dans le District Militaire du Nord-Caucase : octobre 41 – décembre 41

Kem, en Carélie : janvier 42 – février 43

Nord du Lac Onega : février 43 - ?

 

Historique :

La Brigade est rapidement envoyée dans le secteur de Kem, en Carélie.  Où elle tient ce front calme jusque février 43 avant d’être légèrement déplacée vers le nord du Lac Onega, secteur tout aussi calme.

Elle est transformée en 176ème Division de Fusiliers le 12/02/44.

 

Organisation

 

Rattachement :

Groupe d’Opération de Kem : janvier 42 – avril 42

Groupe d’Opération de Kem : au 01/02/42

26ème Armée : avril 42 – février 43

32ème Armée : février 43 – 12/02/44

 

81ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 à Proletarskaya dans le District Militaire du Nord-Caucase à partir de cadres de la Flotte de la Mer Noire et d’écoles navales.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Proletarskaya dans le District Militaire du Nord-Caucase : octobre 41 – décembre 41

Taganrog : en mars 42

Cols montagneux au sud de Novorossisk : à partir de fin septembre 42

Kouban : mars 43 – octobre 43

Anapa : au 23/09/43

 

Historique :

La Brigade participe à l’assaut sur Taganrog en mars 42 puis retraite vers le Caucase avec la 56ème Armée pendant l’été 42.

Elle défend les cols montagneux au sud de Novorossisk à partir de la fin septembre 42 puis reprend l’offensive vers Taman.

Elle combat ensuite, à partir de mars 43, au sein de la 18ème Armée dans la région du Kouban et libère la ville d’Anapa le 23/09/43.

Elle est transformée en 117ème Division de Fusiliers de la Garde le 10/10/43.

 

Organisation

 

Rattachement :

STAVKA (réserves) : fin décembre 41 – février 42

3ème Corps de Fusiliers de la Garde : au 28/01/42

STAVKA (réserves) : au 01/02/42

56ème Armée : ? – juillet 42

12ème Armée : au 01/08/42

12ème Armée : au 04/09/42

47ème Armée : fin septembre 42 – mars 43

18ème Armée : mars 43 – 10/10/43

 

82ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 à Voroshilovsk dans le District Militaire du Nord-Caucase à partir de cadres de la Flotte de la Mer Noire et d’écoles navales.

 

Date de Dissolution : juin 42.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Voroshilovsk dans le District Militaire du Nord-Caucase : octobre 41 – décembre 41

District Miliaire d’Arkhangelsk : décembre 41 - ?

 

Historique :

La Brigade est envoyée dans le District Militaire d’Arkhangelsk dès le mois de décembre 41.

En juin 42, elle disparait des ordres de batailles soviétiques dans le District Militaire d’Arkhangelsk.

 

Organisation

 

Rattachement :

1ère Armée de Choc : en novembre 41

            District Militaire d’Arkhangelsk : au 01/02/42

1er Corps de Fusiliers Autonome : au 25/07/42

1er Corps de Fusiliers Autonome : au 01/08/42

 

83ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à décembre 41 à Armavir dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Armavir dans le District Militaire du Nord-Caucase : octobre 41 – décembre 41

Crimée : en décembre 41

 

Historique :

            La Brigade a pour cadre la Flotte de la Mer Noire. Rapidement affectée à la 51ème Armée à partir de décembre 41, la Brigade prend part à l’invasion amphibie de la Crimée à la fin du mois de décembre 41.

            Après plusieurs mois au sein de la 51ème Armée, la Brigade est dans les réserves du Front de Crimée lors de l’attaque allemande en mai 42.

            La Brigade est virtuellement détruite en moins de deux semaines mais certains éléments parviennent à s’échapper jusqu’au 20/05/42.

Bien que la Brigade soit conservée dans l’ordre de bataille soviétique en juin/aout 42 au sein de la 47ème Armée, la Brigade n’est en fait composé que de restes qui seront intégrés à la 83ème Brigade d’Infanterie de Marine à partir du 22/08/42.

 

Organisation

 

Rattachement :

51ème Armée : décembre 41 – mai 42

51ème Armée : au 01/02/42

Front de Crimée (réserves) : en mai 42

47ème Armée : juin 42 – aout 42

47ème Armée : au 04/09/42

 

84ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à novembre 41 dans les Oblasts d’Oulianovsk, d’Oufa et de Kuibyshev dans le District Militaire de la Volga à partir de cadres de la Flotte de la Mer Noire.

 

Date de Dissolution : 23/08/43 par transformation en 227ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Oblasts d’Oulianovsk, d’Oufa et de Kuibyshev dans le District Militaire de la Volga : octobre 41 – novembre 41

Gare de Rzazhske, près de Moscou : au 27/11/41

Rivière Terek : en aout 42

 

Historique :

En novembre 41, la Brigade est alertée de son prochain déplacement. Le 27/11/41, elle est transférée à la gare de Rzazhske, près de Moscou.

Le 01/12/41, elle est affectée à la 1ère Armée de Choc et participe à la contre-offensive de Moscou dès le 06/12/41.

Au sein des 11ème puis 27ème Armées, elle participe à la bataille de la poche de Demiansk.

En aout 42, elle est transférée par train et par bateau à travers la Mer Caspienne pour couvrir la rivière Terek, la côte de la Mer Caspienne et les champs pétrolifères de Bakou.

 

Organisation

 

Au début de l’année 43 :

Bataillon de Fusiliers

4 Compagnies de Fusiliers

Compagnie de Mortiers (mortiers de 82 mm)

Compagnie de Mitraillettes

Compagnie de Fusiliers Anti-Tanks

Compagnie de Sapeurs

Peloton de Transmissions

Bataillon de Fusiliers

4 Compagnies de Fusiliers

Compagnie de Mortiers (mortiers de 82 mm)

Compagnie de Mitraillettes

Compagnie de Fusiliers Anti-Tanks

Compagnie de Sapeurs

Peloton de Transmissions

Bataillon de Fusiliers

4 Compagnies de Fusiliers

Compagnie de Mortiers (mortiers de 82 mm)

Compagnie de Mitraillettes

Compagnie de Fusiliers Anti-Tanks

Compagnie de Sapeurs

Peloton de Transmissions

Bataillon de Fusiliers

4 Compagnies de Fusiliers

Compagnie de Mortiers (mortiers de 82 mm)

Compagnie de Mitraillettes

Compagnie de Fusiliers Anti-Tanks

Compagnie de Sapeurs

Peloton de Transmissions

Bataillon d’Artillerie

Bataillon de Mortiers

Bataillon de Mitrailleuses

Bataillon Anti-Tanks (3 Batteries de canons de 45 mm et 1 Compagnie de Fusils Anti-Tanks)

Compagnie de Sapeurs

Peloton de Transmissions

 

Rattachement :

1ère Armée de Choc : 01/12/41 – mars 42

11ème Armée : mars 42 - ?

27ème Armée : ? – aout 42

1ère Armée de Choc : au 01/02/42

44ème Armée : au 04/09/42

            Front de Transcaucasie (réserves) : au 01/10/42

            11ème Corps de Fusiliers : novembre 42 – 23/08/43

 

85ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à début décembre 41 dans les Oblasts d’Oulianovsk, d’Oufa et de Kuibyshev dans le District Militaire de la Volga à partir de cadres de la Flotte de la Mer Noire et des écoles navales.

 

 

Date de Dissolution : 15/02/44 par transformation en 83ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Oblasts d’Oulianovsk, d’Oufa et de Kuibyshev dans le District Militaire de la Volga : octobre 41 – début décembre 41

            Carélie du Nord, au nord du Lac Onega : janvier 42 – début avril 42

Secteur de Ukhta, près du Cercle Polaire : début avril 42 – 15/02/44

 

Historique :

La Brigade est transférée vers le nord dès le mois de janvier 42 pour rejoindre le Groupe d’Opération de Masel’sk dans le secteur du Lac Onega.

Au début du mois d’avril 42, elle est déplacée encore plus au nord, dans le secteur d’Ukhta, près du Cercle Polaire. Elle y reste en position défensive jusqu’à sa dissolution le 15/02/44.

 

Organisation

 

Rattachement :

Groupe d’Opération de Masel’sk : janvier 42 – début mars 42

Groupe d’Opération de Masel’sk : au 01/02/42

            26ème Armée : début mars 42 – ?

            31ème Corps de Fusiliers : ? – 15/02/44

 

116ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : novembre 42 à décembre 42 à Kaluga dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : 10/05/43 par transformation en 110ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Kaluga dans le District Militaire de Moscou : novembre 42 – décembre 42

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

            Front de Briansk : décembre 42 – janvier 43

3ème Armée : janvier 43 – 10/05/43

 

138ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : décembre 41 à février 42 à Astrakhan dans le District Militaire de Stalingrad.

 

Date de Dissolution : juillet 42. Elle est détruite dans la forteresse de Sébastopol.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Astrakhan dans le District Militaire de Stalingrad : décembre 41 – février 42

Novorossisk : février 42 – 12/06/42

Sébastopol : 13/06/42 – début juillet 42

 

Historique :

Durant la nuit du 12/06/42, la Brigade est transportée de Novorossisk à Sébastopol à bord du croiseur « Molotov » et des destroyers « Bezuprechin » et « Beditelynyi ». Elle comporte alors 2665 soldats, 12 canons de 76 mm, 4 obusiers de 76 mm et 12 canons anti-tanks de 45 mm.

Elle est détruite au début du mois de juillet 42 dans la forteresse de Sébastopol.

 

Organisation

 

Rattachement :

            District Militaire de Stalingrad : au 01/02/42

            Front du Nord-Caucase : en mai 42

 

142ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : décembre 41 à février 42 à Stalingrad, dans le District militaire de Stalingrad.

 

Date de Dissolution : juillet 42. Elle est détruite dans la forteresse de Sébastopol.

 

Date de Mobilisation : décembre 42 dans la Base Navale de Kronstadt à partir de la Flotte de la Baltique.

 

Date de Dissolution : 22/04/43 par transformation en 120ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Stalingrad, dans le District militaire de Stalingrad : décembre 41 – février 42

Sébastopol : 17/06/42 – début juillet 42

Base Navale de Kronstadt : en décembre 42

            Leningrad : décembre 42 – 22/04/43

 

Historique :

La Brigade est envoyée par avion sur Sébastopol entre le 17/06/42 et le 24/06/42. L’équipement lourd de la Brigade est envoyée par mer à bord du destroyer « Tachkent » entre le 22/06/42 et le 26/06/42.

En fait, la Brigade arrive juste à temps pour être détruite au début du mois de juillet 42 dans la forteresse de Sébastopol !

            Lors de sa seconde formation, elle est rapidement affectée à la 67ème Armée. Elle participe à l’opération Istra en janvier 43 qui vise à désenclaver Leningrad.

 

Organisation

 

Rattachement :

            District Militaire de Stalingrad : au 01/02/42

            Front du Nord-Caucase : en mai 42

            67ème Armée : décembre 42 – 22/04/43

 

154ème Brigade de Fusiliers-Marins

 

Date de Mobilisation : décembre 41 à Moscou, dans le District Militaire de Moscou à partir de l’école navale de Moscou.

 

Date de Dissolution : février 43 à mars 43 par transformation en 15ème Brigade de Fusiliers-Marins de la Garde.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Moscou : décembre 41 – 05/02/42

Demiansk : 05/02/42 - ?

Stalingrad : juillet 42 – février 43

 

Historique :

La Brigade est très rapidement affectée à la Zone de Défense de Moscou. A partir du 05/02/42, elle est envoyée vers le secteur de Demiansk.

Après un moment dans les réserves de la STAVKA, elle est envoyée dans le secteur de Stalingrad à partir du mois de juillet 42 où elle y combat jusque février 43.

En février 43, elle est transformée en 15ème Brigade de Fusiliers-Marins de la Garde.

 

Organisation

 

Rattachement :

Zone de Défense de Moscou (réserves) : 01/01/42 - ?

Zone de Défense de Moscou (réserves) : au 01/02/42

1er Corps de Fusiliers de la Garde : en juin 42

1ère Armée de Réserve : juin 42 – 10/07/42

64ème Armée : 10/07/42 – février 43

 

255ème Brigade de Fusiliers-Marins (ou 255ème Brigade d’Infanterie de Marine)

 

Date de Mobilisation : septembre 42 par transformation de la 1ère Brigade d’Infanterie de Marine.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Novorossisk : en septembre 42

Novorossisk : en février 43

Novorossisk : en septembre 43

Crimée : en 44

Varna et Burgas, en Bulgarie : à la fin 44

 

Historique :

La Brigade combat dans un premier temps à Novorossisk et sur les premiers contreforts des montagnes du Caucase près de la côte de la Mer Noire.      

Lorsque les Allemands retraitent du Caucase vers la Péninsule de Taman, la Brigade est l’une des unités qui effectuent l’assaut amphibie initial près de Novorossisk, le 06/02/43 puis participe au nettoyage de Novorossisk en aout-septembre 43.

Le 09/10/43, elle obtient le titre honorifique « de Taman ».

Elle effectue de nombreux petits assauts amphibies lors de la libération de la Crimée en 44 puis des opérations sur les côtes occidentales de la Mer Noire en Bulgarie dans le secteur de Varna et de Burgas à la fin de l’année 44.

Elle passe les derniers mois de la guerre en Bulgarie avec la 37ème Armée et son appellation officielle à la fin de la guerre est « 255ème Brigade d’Infanterie de Marine de Taman, deux ordres du Drapeau Rouge, ordre de Souvorov et ordre de Koutouzov ».

 

Organisation

 

En septembre 42 :

14ème Bataillon d’Infanterie de Marine

142ème Bataillon d’Infanterie de Marine

322ème Bataillon d’Infanterie de Marine

726ème Batterie d’Artillerie de Défense Côtière

 

Rattachement :

            37ème Armée : en 45