Version du 19/11/2018

 

Brigade d’Infanterie de Marine Etudiante

 

Date de Mobilisation : fin juin 41 à partir de la Flotte de la Baltique.

 

Date de Dissolution : début septembre 41.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Leningrad : en fin juin 41

            Route Narva-Leningrad : à partir du 01/07/41

 

Historique :

            Cette unité est la première des unités d’urgence formées au début de la guerre à Leningrad. Elle est entièrement formée d’étudiants et d’instructeurs des différentes écoles navales du secteur de Leningrad. Ce qui implique que les soldats sont hautement éduqués, techniquement efficaces, grandement motivés mais complètement novices dans la guerre terrestre.

A partir du 01/07/41, la Brigade prend en charge le secteur entre Narva et la Côte du Golfe de Finlande, couvrant ainsi la route Narva-Leningrad.

Durant le mois de juillet 41, la Brigade souffre de nombreuses pertes puis est retiré du front.

Les restes de la Brigade sont intégrés aux autres unités d’infanterie navale à la fin du mois d’aout et au début du mois de septembre 41.

 

Organisation

 

En fin juin 41 :

1er Bataillon (issu de l’Ecole Navale Militaire M. V. Frunze)

2ème Bataillon (issu de l’Ecole Militaire de Génie Naval F. E. Dzerzhinskii)

3ème Bataillon (issu de l’Académie Médicale Navale Militaire)

4ème Bataillon (issu de l’Ecole Navale Militaire de Ravitaillement)

5ème Bataillon (issu de l’Ecole de Commandement Naval S. M. Kirov)

 

Rattachement :

 

Brigade Spéciale d’Infanterie de Marine Autonome

 

Date de Mobilisation : juillet 39 au sein de la Flotte de la Baltique.

 

Date de Dissolution : début juin 40 par transformation en Brigade Spéciale de Fusiliers Autonome.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

 

Brigade Spéciale de Fusiliers Autonome

 

Date de Mobilisation : début juin 40 par transformation de la Brigade Spéciale d’Infanterie de Marine Autonome.

 

Date de Dissolution : fin juin 40 par transformation en 1ère Brigade d’Infanterie de Marine.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

 

1ère Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : fin juin 40 par transformation de la Brigade Spéciale de Fusiliers Autonome au sein de la Flotte de la Baltique.

 

Date de Dissolution : détruite en septembre 41.

 

Date de Mobilisation : aout 42 à Novorossisk dans le District Militaire du Nord-Caucase à partir de la Flotte de la Mer Noire.

 

Date de Dissolution : septembre 42 par transformation en 255ème Brigade d’Infanterie de Marine ou 255ème Brigade de Fusiliers-Marins.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Tallin : dès les premiers jours de la guerre

Krasnogvardeisk et Krasny Selo : à partir du 09/09/41

Novorossisk dans le District Militaire du Nord-Caucase : en aout 42

 

Historique :

            Cette unité est la seule Brigade d’Infanterie Navale d’avant-guerre. Elle a acquis une expérience des assauts amphibies lors de la guerre d’hiver contre les Finlandais.

            Lorsque la guerre débute, le Quartier-Général de la Brigade et 4 Bataillons se déplacent vers la nouvelle et incomplète base navale de Tallin alors que le dernier Bataillon et les unités de support restent dans la vieille base de la Brigade à Kronstadt.

            La Brigade prend part à la défense de Tallin en aout 41 puis est évacué par mer vers Kronstadt le 29/08/41. Elle complète alors ses pertes en incorporant les restes de 2 Bataillons de la Brigade d’Infanterie de Marine Etudiante.

Elle retourne sur le front le 09/09/41 dans le secteur de Krasnogvardeisk et de Krasny Selo sur le Front de Leningrad.

            Elle souffre alors de tant de pertes que l’historique soviétique la reprend comme presque dissoute. La Brigade n’apparait alors plus dans aucun ordre de bataille soviétique ce qui implique qu’elle a disparue en septembre 41 même si les Allemands identifient certaines parties de cette Brigade sur le front jusqu’en avril 42.

            Reformée en aout 42 à partir de différentes unités autonomes de la région de Défense de Novorossisk, la Brigade est transformée en 255ème Brigade d’Infanterie de Marine un mois après sa création.

 

Organisation

 

En juin 40 :

1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

5ème Bataillon

En aout 42 :

14ème Bataillon d’Infanterie de Marine

142ème Bataillon d’Infanterie de Marine

322ème Bataillon d’Infanterie de Marine

726ème Batterie d’Artillerie de Défense Côtière

 

Rattachement :

 

2ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : 12/07/41 à partir d’équipages des bateaux et des personnels des Batteries d’Artillerie de défense Côtière de la Flotte de la Baltique.

 

Date de Dissolution : aout 42 par transformation en 48ème Brigade de Fusiliers-Marins.

 

Date de Mobilisation : aout 42 dans la Région de Défense de Novorossisk dans le Caucase du Nord.

 

Date de Dissolution : 22/08/42 par transformation en 83ème Brigade d’Infanterie de Marine.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Luga : en juillet 41

            Route côtière entre Narva et Leningrad : en aout 41

Secteur d’Oranienbaum, près de Kronstadt : octobre 41 – avril 42

            Novorossisk dans le District Militaire du Nord-Caucase : en aout 42

 

Historique :

            Dès sa formation, la Brigade est envoyée dans le secteur de défense de Luga mais elle ne dépend du commandement de l’Armée Rouge qu’à partir de fin septembre 41 lorsqu’elle est officiellement affectée à la 8ème Armée.

            La Brigade souffre de nombreuses pertes : rien que sur le mois d’aout 41, elle perd plus de 1700 hommes lors des combats sur la route côtière entre Narva et Leningrad.

            A partir d’octobre 41, elle est rattachée au Groupe d’Opération Côtier et défend le secteur d’Oranienbaum, près de Kronstadt. Elle y reste jusqu’aout 42.

 

Organisation

 

Au 12/07/41 :

1er Bataillon de Fusiliers

2ème Bataillon de Fusiliers

3ème Bataillon de Fusiliers

4ème Bataillon de Fusiliers

5ème Bataillon de Fusiliers

Bataillon de Tanks

Bataillon d’Artillerie

Compagnie de Sapeurs

Compagnie de Transmissions

En aout 42 :

16ème Bataillon d’Infanterie de Marine

144ème Bataillon d’Infanterie de Marine

305ème Bataillon d’Infanterie de Marine

 

Rattachement :

8ème Armée : fin septembre 41 - ?

Groupe d’Opération Côtier : octobre 41 - ?

Groupe d’Opération Côtier : au 01/02/42

 

3ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : mi-juillet 41 à Leningrad.

 

Date de Dissolution : janvier 45 par transformation en 3ème Brigade de Fusiliers de Montagne.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Leningrad : en mi-juillet 41

Rivière Svir : en juillet 41

 

Historique :

            La Brigade est largement formée à partir de cadres de l’Académie Navale S. M. Kirov de Leningrad et est directement envoyée sur le front avant même la fin de sa formation.

            Elle est assignée à la 7ème Armée pour couvrir la rivière Svir entre les lacs Ladoga et Onega, en protection de la voie sacrée qui relie Leningrad à l’arrière.

            Après une longue période sans événements majeurs, la Brigade participe, en juin 44, à l’offensive qui vise à sortir la Finlande de la guerre.

            En septembre 44, elle est envoyée un peu plus au nord pour repousser les Allemands hors de la Finlande du Nord.

 

Organisation

 

En mi-juillet 41 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

A partir de février 42 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

Bataillon d’Artillerie

Bataillon de Mortiers

A partir de 42 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

5ème Bataillon

Bataillon d’Artillerie

Bataillon de Mortiers

Au 30/09/43 :

            1er Bataillon d’Infanterie

2ème Bataillon d’Infanterie

3ème Bataillon d’Infanterie

4ème Bataillon d’Infanterie

Bataillon de Mitrailleuses

Bataillon d’Artillerie (canons de 76 mm)

Bataillon de Mortiers (mortiers de 50 mm et 82 mm)

Bataillon Anti-Tanks

Compagnie de Reconnaissance

Compagnie de Sapeurs

Compagnie de Mitraillettes

Compagnie de Transmissions

Compagnie Médicale

 

Rattachement :

7ème Armée : en juillet 41

7ème Armée Autonome : au 01/02/42

4ème Corps de Fusiliers : en juin 44

            127ème Corps Léger de Fusiliers : septembre 44 – octobre 44

            126ème Corps Léger de Fusiliers : octobre 44 – janvier 45

 

4ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : mi-juillet 41 à Leningrad.

 

Date de Dissolution : fin 42 par transformation en 260ème Brigade de Fusiliers-Marins.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Leningrad : en mi-juillet 41

Rivière Neva, à l’est de Leningrad : en septembre 41

 

Historique :

La Brigade est largement formée à partir de cadres de l’Académie Navale S. M. Kirov de Leningrad.

Elle est envoyée sur le front en septembre 41 pour couvrir la rivière Neva, à l’est de Leningrad.

A la fin de l’année 41, elle défend la route de glace sur le lac Ladoga, route qui ravitaille partiellement Leningrad.

Elle n’est jamais rattachée officiellement à l’Armée Rouge : en, effet, administrativement, elle dépend toujours de la Marine Soviétique.

Elle est transformée en 260ème Brigade d’Infanterie de Marine à la fin de l’année 42.

 

Organisation

 

En mi-juillet 41 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

5ème Bataillon

 

Rattachement :

Groupe d’Opération de la Neva : en septembre 41

Front de Leningrad (réserves) : au 01/02/42

 

5ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : 14/07/41 au 25/08/41 à partir de la Flotte de la Baltique.

 

Date de Dissolution : aout 42 par transformation en 71ème Brigade de Fusiliers-Marins.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

 

Historique :

            La Brigade est formée à partir de canonniers des défenses côtières, de personnels de la base navale de Leningrad et des restes de la Brigade d’Infanterie de Marine Etudiante.

            Elle défend la poche d’Oranienbaum sur la côte du Golfe de Finlande.

 

Organisation

 

Au 14/07/41 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

5ème Bataillon

            Bataillon de Tanks

Bataillon d’Artillerie

 

Rattachement :

Groupe d’Opération Côtier : en septembre 41

Groupe d’Opération Côtier : au 01/02/42

 

6ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : 15/09/41 à Kronstadt à partir de la Flotte de la Baltique.

 

Date de Dissolution : mai 43.

 

Date de Mobilisation : aout 41 à Novorossisk dans le District Militaire du Nord-Caucase à partir de la Flotte de la Mer Noire.

 

Date de Dissolution : fin septembre 41.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Kronstadt : au 15/09/41     

Sud de Leningrad : en septembre 41

Nord de Novgorod : avril 42 – mai 43

            Novorossisk dans le District Militaire du Nord-Caucase : en aout 41

 

Historique :

            La brigade a une existence très brève dans le Nord-Caucase car elle est dissoute à peine un mois après sa formation.

Dès le lendemain de sa seconde formation, la Brigade est envoyée sur le front au sud de Leningrad.

En avril 42, elle est envoyée dans la région nord de Novgorod, dans un secteur marécageux, l’un des pires du front de l’est.

Elle est dissoute en mai 43 pour renforcer les autres unités avoisinantes.

 

Organisation

 

En aout 41 :

            14ème Bataillon d’Infanterie de Marine

            35ème Bataillon d’Infanterie de Marine

Au 15/09/41 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

5ème Bataillon

En mai 43 :

            1er Bataillon d’Infanterie

2ème Bataillon d’Infanterie

Bataillon de Mortiers (mortiers de 50 mm et 82 mm)

Bataillon d’Artillerie (canons de 76 mm)

Bataillon Anti-Tanks

Compagnie de Reconnaissance

Compagnie Médicale

Compagnie de Transport

 

Rattachement :

42ème Armée : 16/09/41 - ?

8ème Armée : au 01/02/42

            54ème Armée : avril 42 - ?

 

7ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : aout 41 à Sébastopol en Crimée à partir de la Flotte de la Mer Noire.

 

Date de Dissolution : juin 42. Détruite à Sébastopol.

 

Date de Mobilisation : 22/09/41 à Leningrad à partir de la Flotte de la Baltique.

 

Date de Dissolution : 17/12/41 par transformation en 72ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Sébastopol : en aout 41    

Leningrad : au 22/09/41

Pushkin : au 30/09/41

Kolpino, au sud de Leningrad : en octobre 41

Sébastopol : à la fin du mois d’octobre 41

            Sébastopol : en juin 42

 

Historique :

            La Brigade est formée à partir de la Flotte de la Mer Noire.

A la fin du mois d’octobre 41, elle est déployée à Sébastopol avec 5210 hommes dont 644 membres du Parti Communiste et 953 membres des Jeunesses Communistes.

La Brigade est détruite lors de l’assaut allemand de juin 42.

Pour sa seconde formation en parallèle, La Brigade est largement formée à partir de cadres de l’Académie Navale S. M. Kirov de Leningrad. Elle monte sur le front dans le secteur de Pushkin dès le 30/09/41 puis dans le secteur de Kolpino, au sud de Leningrad.

Régulièrement renforcée par des unités de mortiers, mitrailleuses et d’artillerie, la Brigade compte plus de 8000 hommes soit bien plus que la plupart des Divisions de Fusiliers.

Elle est transformée en 72ème Division de Fusiliers le 17/12/41.

 

Organisation

 

En aout 41 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

Bataillon d’Artillerie

En septembre 41 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

A partir de début décembre 41 :

            453ème Régiment Anti-Tanks (20 canons de 76 mm)

 

Rattachement :

42ème Armée : 30/09/41 – novembre 41

51ème Armée : 27/10/41 - ?

55ème Armée : en novembre 41

Armée Autonome Côtière : au 01/02/42

 

8ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : aout 41 à la Base Navale de Novorossisk dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution : juillet 42 mais détruite à Sébastopol en janvier 42.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Base Navale de Novorossisk dans le District Militaire du Nord-Caucase : en aout 41

            Sébastopol : 29/10/42 – janvier 42

 

Historique :

            La Brigade passe les deux premiers mois à se former et à s’entrainer.

            Le 29/10/41, elle traverse la Mer Noire vers Sébastopol à bord du croiseur « Caucase Rouge » (Kraslyi Kavkaz). Elle est complètement détruite lors des combats de janvier 42 mais est définitivement rayée des cadres en juillet 42 lors de la chute de Sébastopol.

 

Organisation

 

En aout 41 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

En décembre 41 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

            5ème Bataillon

 

Rattachement :

Armée Autonome Côtière : au 01/02/42

 

9ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : aout 41 sur la Base Navale de Kertch en Crimée.

 

Date de Dissolution : détruite à la mi-novembre 41 dans le secteur de Kertch, en Crimée.

 

Date de Mobilisation : décembre 41 dans le Nord-Caucase à partir de la Flotte de la Mer Noire et de la Flottille de la Mer d’Azov.

 

Date de Dissolution : fin juin 42. Détruite à Sébastopol.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Kertch, en Crimée : aout 41 – mi-novembre 41

Taganrog, au nord de la Mer d’Azov : décembre 41 – 27/0542

Sébastopol : 27/05/42 – fin juin 42

 

Historique :

            Lors de sa première formation, la Brigade combat sur sa propre base à Kertch, en Crimée Orientale à la fin du mois d’octobre 41. Elle comprend alors 4500 soldats. A la mi-novembre 41, les forces de l’Axe détruisent les derniers défenseurs de la péninsule de Kertch et seuls un petit nombre de soldats parvient à être évacuer.

Même si elle intègre les survivants de la première formation, la 9ème Brigade d’Infanterie de Marine est une unité entièrement nouvelle formée à partir de la Flottille de la Mer d’Azov en cours d’évacuation vers la Base Navale de Taganrog au nord de la Mer d’Azov.

Le 27/05/42, la Brigade est envoyée par ferries vers Sébastopol où elle est détruite à la fin du mois de juin 42.

 

Organisation

 

En aout 41 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

            Bataillon d’Artillerie

En décembre 41 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

5ème Bataillon

6ème Bataillon

            Bataillon d’Artillerie

 

Rattachement :

 

12ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : 10/09/41 à Arkhangelsk dans le District Militaire d’Arkhangelsk à partir de la Flotte du Nord.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Arkhangelsk dans le District Militaire d’Arkhangelsk : au 10/09/41

Kandalakcha : en fin septembre 41

Péninsule de Rybatchi, sur la côte près de Mourmansk : 41/42

Norvège : en 45

 

Historique :

            La 12ème Brigade d’Infanterie de Marine est la seule à être formée en Arctique. Avant la fin du mois de septembre 41, une petite flotte transporte la Brigade vers Kandalakcha, juste derrière le front. La brigade comporte alors 5822 soldats.

Les missions de la Brigade sont de deux ordres tout au long de la guerre.

La plupart du temps, la Brigade est chargée de défendre la ligne défensive qui couvre le goulot de la Péninsule de Rybatchi, sur la côte près de Mourmansk, région qui deviendra la Région de Défense du Nord le 31/07/42.

Le reste du temps, la Brigade effectue de nombreux petits raids amphibies sur les arrières allemands. Puisque la Flotte du Nord ne possède pas de gros navires de débarquement, les missions de raids nécessitent que la Brigade est équipée légèrement.

Par exemple, le 21/04/42, la 12ème Brigade d’Infanterie de Marine effectue un assaut amphibie près de Pikshuev sur la côte arctique avec 6065 soldats, 28 mitrailleuses lourdes, 60 mitrailleuses légères, 24 mortiers de 50 mm ou 82 mm et 7 canons anti-tanks de 45 mm.

Chaque homme transporte son fusil ou sa mitraillette ainsi que 200 munitions, 4 grenades et 5 jours de ravitaillement.

La Brigade est capable de combiner ces raids légers avec une défense fixe parce lors de la défense de la ligne, elle est renforcée par plusieurs Bataillons de Mitrailleuses ainsi que le 101ème Régiment d’Artillerie de Corps équipé de canons de 122 mm et de 152 mm.

            A partir de 43, la Brigade détache de manière permanente 2 Bataillons à la Région de Défense du Nord et en dissous un troisième.

Lorsque l’offensive finale en Arctique commence en octobre 44, la Brigade opère avec la 14ème Armée en réalisant de nombreux assauts amphibies sur les arrières et les flancs allemands.

La Brigade termine la guerre avec le titre honorifique de : « 12ème Brigade d’Infanterie de Marine de Pechengskaya, Ordre du Drapeau Rouge ».

 

Organisation

 

Au 10/09/41 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

A partir d’octobre 41 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

5ème Bataillon

A partir de fin 41 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

5ème Bataillon

6ème Bataillon

A partir de début 42 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

5ème Bataillon

6ème Bataillon

7ème Bataillon

En 43 :

            1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

4ème Bataillon

Bataillon d’Artillerie (12 canons de 76 mm)

Bataillon Anti-Tanks (12 canons anti-tanks de 45 mm)

Bataillon de Transmissions (2 Compagnies)

Compagnie de Mitraillettes

Compagnie de Reconnaissance

 

Rattachement :

14ème Armée : en octobre 44

 

13ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : juillet 41 en Extrême-Orient par la Flotte du Pacifique.

 

Date de Dissolution : aout 45 par transformation en 13ème Brigade d’Infanterie de Marine de la Garde.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

            Extrême-Orient : tout au long de la guerre

 

Historique :

La Brigade reste en Extrême-Orient tout au long de la guerre et réalise une opération amphibie contre les Japonais à Iuki du 13 au 16/08/45. La Brigade est alors composée d’environ 5000 soldats.

 

Organisation

 

En aout 45 :

            74ème Bataillon d’Infanterie de Marine

75ème Bataillon d’Infanterie de Marine

76ème Bataillon d’Infanterie de Marine

77ème Bataillon d’Infanterie de Marine

78ème Bataillon d’Infanterie de Marine

168ème Compagnie de Fusiliers Anti-Tanks

138ème Compagnie de Reconnaissance

81ème Compagnie Anti-Aérienne Autonome

26ème Compagnie de Sapeurs Autonome

223ème Compagnie de Transmissions Autonome

598ème Compagnie Médicale Autonome

A partir du 13/08/45 :

355ème Bataillon d’Infanterie de Marine Autonome

390ème Bataillon d’Infanterie de Marine Autonome

140ème Groupe de Reconnaissance Autonome

 

Rattachement :

 

14ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : aout 41 par la Flotte du Pacifique.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

 

Historique :

            La Brigade est dissoute avant la campagne contre les Japonais.

 

Organisation

 

Rattachement :

 

15ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : aout 41 par la Flotte du Pacifique.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

 

Historique :

            La Brigade est dissoute avant la campagne contre les Japonais.

 

Organisation

 

Rattachement :

 

83ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : 22/08/42 par transformation de la 2ème Brigade d’Infanterie de Marine à Novorossisk.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Novorossisk : au 22/08/42

            Novorossisk : en septembre 43

            Crimée : avril 44 – mai 44

Danube : à partir d’aout 44

            Budapest : au 26/03/45

            Prague : en avril 45

 

Historique :

            La 2ème Brigade d’Infanterie de Marine a à peine commencé à se former à partir de 3 Bataillons Autonomes, qu’elle est transformée en 83ème Brigade d’Infanterie de Marine en incorporant les restes de la 83ème Brigade de Fusiliers-Marins.

            En fait, même les sources officielles soviétiques ne sont pas d’accord sur l’appellation de cette Brigade.

            La plupart des documents continuent à la nommer 83ème Brigade de Fusiliers-Marins en 42 et 43, mais l’historique de la Flotte de la Mer Noire continue de la référencer comme 83ème Brigade d’Infanterie de Marine et c’est ce titre qui sera général à partir de 44.

            Dans tous les cas, alors qu’elle a hérité du numéro et du commandement de la 83ème Brigade de Fusiliers-Marins originale, ses Bataillons sont désormais organisés comme des Bataillons d’Infanterie de Marine et non comme des Bataillons de Fusiliers.

            En février 43, la Brigade participe aux opérations amphibies qui visent la libération de Novorossisk et la perturbation des flancs de la défense allemande dans le Péninsule de Taman.

            L’opération est un échec mais cela permet la création d’une petite tête de pont sur la plage dans la baie de Novorossisk. Cette tête de pont prendra le nom de « Malaya Zemlya » (la petite terre) où les troupes soviétiques se maintiennent pendant près de 7 mois derrière les lignes allemandes.

            Un rapport des services de renseignements allemands, daté du 05/09/43, identifie l’organisation de la Brigade.

            Finalement, le 09/09/43, les Soviétiques lancent un nouvel assaut amphibie, supporté par l’artillerie de la 18ème Armée, et réussissent à prendre Novorossisk le 16/09/43.

La Brigade obtient alors le titre honorifique « Novorossisk ».

En novembre 43, la Brigade prend part à l’assaut amphibie de la 18ème Armée contre la Péninsule de Kertch, retournant ainsi sur le site de la destruction de la Brigade dix-huit mois plus tôt.

La Brigade participe à la libération de la Crimée avec l’Armée Maritime.

En aout 44, elle est envoyée plus au nord avec le 3ème Front Ukrainien et opère sur le Danube pour supporter les offensives contre la Roumanie et la Hongrie.

            Au 26/03/45, le 144ème Bataillon d’Infanterie de Marine effectue un assaut amphibie à travers le Danube dans Budapest. La Flottille du Danube envoie 536 hommes, 2 canons anti-tanks de 45 mm, 7 mortiers, 6 mitrailleuses lourdes et 20 mitrailleuses légères.

En avril 45, la Brigade avance vers Prague sur les tanks du 5ème Corps de Tanks de la Garde.

            Le titre final de la Brigade à la fin de la guerre est : « 83ème Brigade d’Infanterie de Marine de Novorossisk-Danube, deux ordres du Drapeau Rouge et ordre de Souvorov ».

 

Organisation

 

Au 22/08/42 :

16ème Bataillon d’Infanterie de Marine

144ème Bataillon d’Infanterie de Marine

305ème Bataillon d’Infanterie de Marine

Au 05/09/43 :

            4 Bataillons de Fusiliers (il y a de nombreux Bataillons d’Infanterie Navale Autonomes opérant dans la région et peut-être que l’un d’entre eux est temporairement rattaché à la Brigade)

                        4 Compagnies de Fusiliers

                        Compagnie de Mitrailleuses

Compagnie de Mortiers

Compagnie de Fusiliers Anti-Tanks

Compagnie de Sapeurs

Compagnie de Transmissions

Bataillon de Mortiers (mortiers de 50 mm et 82 mm)

Bataillon Anti-Tanks (canons anti-tanks de 45 mm et fusils anti-tanks)

Bataillon de mitrailleuses

Compagnie de sapeurs

Compagnie de Transmissions

Compagnie Médicale

En janvier 44 :

16ème Bataillon d’Infanterie de Marine

144ème Bataillon d’Infanterie de Marine

305ème Bataillon d’Infanterie de Marine

Bataillon d’Artillerie (12 canons de 76 mm)

Bataillon d’Artillerie (12 canons de 45 mm)

Bataillon de Mortiers (mortiers de 120 mm)

Bataillon de Mitraillettes (215 hommes)

Compagnie de Fusiliers Anti-Tanks

Compagnie de Reconnaissance (95 hommes)

Bataillon de transmissions (118 hommes)

Compagnie Médicale (45 hommes)

 

Rattachement :

51ème Armée : au 01/02/42

            Armée Autonome Maritime : ? – 18/04/44

            Armée Maritime : 18/04/44 - ?

            3ème Front Ukrainien : en aout 44

            46ème Armée : au 26/03/45

 

254ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : 31/07/42 par transformation du 135ème Régiment de Fusiliers.

 

Date de Dissolution : septembre 44.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Péninsule de Rybatchi, en Carélie : au 31/07/42

 

Historique :

La Brigade est chargée de la défense de la Péninsule de Rybatchi qui couvre le flanc maritime des forces allemandes qui tente d’approcher Mourmansk.

La Brigade reste en permanence sous contrôle de la Marine Soviétique. Elle est dissoute en septembre 44.

 

 

Organisation

 

Au 31/07/42 :

1er Bataillon de Fusiliers

2ème Bataillon de Fusiliers

3ème Bataillon de Fusiliers

4ème Bataillon de Fusiliers

Bataillon d’Artillerie

 

Rattachement :

 

255ème Brigade de d’Infanterie de Marine (ou 255ème Brigade de Fusiliers-Marins)

 

Date de Mobilisation : septembre 42 par transformation de la 1ère Brigade d’Infanterie de Marine.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Novorossisk : en septembre 42

Novorossisk : en février 43

Novorossisk : en septembre 43

Crimée : en 44

Varna et Burgas, en Bulgarie : à la fin 44

 

Historique :

La Brigade combat dans un premier temps à Novorossisk et sur les premiers contreforts des montagnes du Caucase près de la côte de la Mer Noire.      

Lorsque les Allemands retraitent du Caucase vers la Péninsule de Taman, la Brigade est l’une des unités qui effectuent l’assaut amphibie initial près de Novorossisk, le 06/02/43 puis participe au nettoyage de Novorossisk en aout-septembre 43.

Le 09/10/43, elle obtient le titre honorifique « de Taman ».

Elle effectue de nombreux petits assauts amphibies lors de la libération de la Crimée en 44 puis des opérations sur les côtes occidentales de la Mer Noire en Bulgarie dans le secteur de Varna et de Burgas à la fin de l’année 44.

Elle passe les derniers mois de la guerre en Bulgarie avec la 37ème Armée et son appellation officielle à la fin de la guerre est « 255ème Brigade d’Infanterie de Marine de Taman, deux ordres du Drapeau Rouge, ordre de Souvorov et ordre de Koutouzov »

Organisation

 

En septembre 42 :

14ème Bataillon d’Infanterie de Marine

142ème Bataillon d’Infanterie de Marine

322ème Bataillon d’Infanterie de Marine

726ème Batterie d’Artillerie de Défense Côtière

 

Rattachement :

            37ème Armée : en 45

 

260ème Brigade d’Infanterie de Marine

 

Date de Mobilisation : fin 42 par transformation de la 4ème Brigade d’Infanterie de Marine.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Merekyula sur la côte balte : au 14/02/44

Vyborg : au 20/06/44

 

Historique :

La Brigade est contrôlée par la Marine Soviétique.

Elle effectue un assaut amphibie le 14/02/44 à Merekyula sur la côte balte pour soutenir l’avance de la 2ème Armée de Choc sur Narva et Tallin.

Elle effectue un second assaut amphibie le 20/06/44 près de Vyborg.

Lors de l’automne 44, elle nettoie les iles du Golfe de Finlande.

Elle participe enfin au dernier assaut amphibie en Europe le 25/04/45 dans le secteur de Königsberg.

 

Organisation

 

En fin 42 :

304ème Bataillon d’Infanterie de Marine

306ème Bataillon d’Infanterie de Marine

314ème Bataillon d’Infanterie de Marine

Bataillon d’Artillerie

Bataillon de Mortiers (mortiers de 450 mm et 82 mm)

Compagnie de Sapeurs

Compagnie de Transmissions

Compagnie Médicale

 

Rattachement :