Version du 19/11/2017

 

Au 22/06/41, les dix premières Brigade Anti-Tanks sont parfois appelées Brigade RGK d’Artillerie Anti-Tanks.

 

1ère Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : avril 41 dans le District Militaire de Kiev.

 

Date de Dissolution : septembre 41 lors de l’encerclement de Kiev.

 

Date de Mobilisation : avril 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Gal-Maj Kirill Siemenovitch Moskalenko : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

Maj N.I. Krylov : au 22/06/41

 

Localisation :

Kivertsi : au 22/06/41

 

Historique :

Au 22/06/41, la Brigade est parfois appelée Brigade RGK d’Artillerie Anti-Tanks.

Au 22/06/41, la Brigade est positionnée dans un camp près de Kriertsy et comprend 3230 hommes (dont 407 officiers et 389 sous-officiers), 12 canons anti-aériens de 37 mm, 96 canons de 76 mm, 42 camions et 6 tracteurs.

Lors de sa seconde formation, la Brigade est affectée en soutien de la 13ème Armée lors de la bataille de Koursk en juillet 43.

 

Organisation

 

En avril 41 :

2 Régiments Anti-Tanks

Au 22/06/41 :

712ème Régiment d’Artillerie

En avril 43 :

439ème Régiment Anti-Tanks (20 canons de 45 mm)

1313ème Régiment Anti-Tanks (20 canons de 76 mm)

1318ème Régiment Anti-Tanks (20 canons de 76 mm)

 

Rattachement :

5ème Armée : au 22/06/41 et jusque septembre 41

Front Central : mai 43 – 20/10/43

13ème Armée : en juillet 43

Front de Biélorussie : 20/10/43 – février 44

1er Front Biélorusse : avril 44 – juin 44

65ème Armée : juin 44 – fin de la guerre

 

2ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : avril 41 dans le District Militaire de Kiev.

 

Date de Dissolution : aout 41 lors de l’encerclement d’Ouman.

 

Date de Mobilisation : avril 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Col N.I. Nedeline : au 22/06/41

 

Historique :

Au 22/06/41, la Brigade est parfois appelée Brigade RGK d’Artillerie Anti-Tanks.

Lors de sa seconde formation, la Brigade est affectée en soutien de la 48ème Armée lors de la bataille de Koursk en juillet 43.

A la fin 43, elle est affectée au District Militaire de Moscou, certainement pour doter le 449ème Régiment Anti-Tanks de canons de 76 mm.

 

Organisation

 

En avril 41 :

2 Régiments Anti-Tanks

En avril 43 :

449ème Régiment Anti-Tanks (canons de 45 mm)

1323ème Régiment Anti-Tanks

1329ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

26ème Armée : au 22/06/41

6ème Armée : au début juillet 41

STAVKA (réserves) : en fin avril 43

Front Central : en mai 43

48ème Armée : en juillet 43

1er Front Ukrainien : octobre 43 – fin 43

District Militaire de Moscou : fin 43

2ème Front Ukrainien : fin janvier 44 – fin de la guerre

7ème Armée de la Garde : décembre 44 – fin de la guerre

 

3ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : avril 41 dans le District Militaire de Kiev.

 

Date de Dissolution : aout 41 lors de l’encerclement d’Ouman.

 

Date de Mobilisation : avril 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Col D.I. Tourbin : au 22/06/41

 

Historique :

Au 22/06/41, la Brigade est parfois appelée Brigade RGK d’Artillerie Anti-Tanks.

 

Organisation

 

En avril 41 :

2 Régiments Anti-Tanks

En avril 43 :

1213ème Régiment Anti-Tanks (canons de 45 mm)

1330ème Régiment Anti-Tanks (canons ZIS-3 de 76 mm)

1331ème Régiment Anti-Tanks (canons ZIS-3 de 76 mm)

 

Rattachement :

6ème Armée : au 22/06/41

12ème Armée : en fin juillet 41

Front Ouest : juin 43 – décembre 43

70ème Division de Fusiliers de la Garde : 07/07/43 - ?

District Militaire de Moscou : décembre 43 – février 44

1er Front Biélorusse : en mars 44

District Militaire de Kiev : fin mai 44 – décembre 44

4ème Front Ukrainien : décembre 44 – fin de la guerre

 

4ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : avril 41 dans le District Militaire d’Odessa.

 

Date de Dissolution : novembre 41.

 

Date de Mobilisation : mai 43 sur le Front de Kalinine.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

Au 22/06/41, la Brigade est parfois appelée Brigade RGK d’Artillerie Anti-Tanks.

Lors de la seconde formation, la Brigade est l’une des deux Brigades Anti-Tanks à être formée à partir de Régiments Anti-Tanks existants sur le Front de Kalinine.

Lors de l’opération Bagration, elle supporte la 50ème Armée lors de la libération de Grodno et obtient l’ « Ordre du Drapeau Rouge » le 25/07/44.

 

Organisation

 

En avril 41 :

727ème Régiment Anti-Tanks

Régiment Anti-Tanks

En mai 43 :

141ème Régiment Anti-Tanks

144ème Régiment Anti-Tanks

592ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

12ème Armée : au 22/06/41 – 26/06/41

18ème Armée : 26/06/41 – novembre 41

Front de Kalinine : mai 43 – 20/10/43

Front de Biélorussie : 20/10/43 – début 44

2ème Front Biélorusse : en juin 44

50ème Armée : en juillet 44

2ème Front Biélorusse : juillet 44 – fin de la guerre

 

5ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : avril 41 dans le District Militaire de Kiev.

 

Date de Dissolution : octobre 41 lors de l’encerclement de Kiev.

 

Date de Mobilisation : mai 43 dans le District Militaire de la Volga.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Col A.A. Gousakov : au 22/06/41

 

Historique :

Au 22/06/41, la Brigade est parfois appelée Brigade RGK d’Artillerie Anti-Tanks.

 

Organisation

 

En avril 41 :

651ème Régiment Anti-Tanks

Régiment Anti-Tanks

En mai 43 :

3 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

Front Sud-Ouest : au 22/06/41

5ème Armée : fin juin 41 – aout 41

40ème Armée : aout 41 – octobre 41

District Militaire de la Volga : mai 43 – juin 43

District Militaire de Stalingrad : juin 43 – aout 43

Front Sud-Ouest (réserves) : aout 43 – 20/10/43

3ème Front Ukrainien : 20/10/43 – mars 44

District Militaire d’Orel : mars 44 - ?

2ème Front Biélorusse : en fin juin 44

2ème Front Biélorusse : ? - fin de la guerre

 

6ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : avril 41 dans le District Militaire Spécial de l’Ouest.

 

Date de Dissolution : fin juin 41 dans la poche de Bialystok.

 

Date de Mobilisation : mai 43 sur le Front du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

Au 22/06/41, la Brigade est parfois appelée Brigade RGK d’Artillerie Anti-Tanks.

La Brigade ne semble pas avoir reçu ses équipements avant le début du déclenchement de l’opération Barbarossa puisqu’à cette date, elle n’est dotée que de 21 % de ses camions et d’aucun tracteur. Elle est détruite dès la première semaine de la guerre dans la poche de Bialystok.

Lors de la seconde formation, elle est formée à partir de Régiments Anti-Tanks présents sur le Front du Nord-Caucase.

 

Organisation

 

En mai 43 :

92ème Régiment Anti-Tanks

98ème Régiment Anti-Tanks

426ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

10ème Armée : au 22/06/41

10ème Armée : ? - fin juin 41

Front du Nord-Caucase : mai 43 – septembre 43

STAVKA : septembre 43 – décembre 43

2ème Front Ukrainien : décembre 43 – juin 44

District Militaire de Kiev : juin 44 – fin 44

4ème Front Ukrainien : début 45 – fin de la guerre

 

7ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : avril 41 dans le District Militaire Spécial de l’Ouest.

 

Date de Dissolution : détruite dès la fin juin 41.

 

Date de Mobilisation : mai 43 sur le Front du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

Au 22/06/41, la Brigade est parfois appelée Brigade RGK d’Artillerie Anti-Tanks.

Lors de la seconde formation, elle est formée à partir de Régiments Anti-Tanks présents sur le Front du Nord-Caucase.

 

Organisation

 

En mai 43 :

117ème Régiment Anti-Tanks (canons de 45 mm)

418ème Régiment Anti-Tanks (canons de 76 mm)

419ème Régiment Anti-Tanks (canons de 76 mm)

A partir de février 44 :

117ème Régiment Anti-Tanks (canons anti-tanks ZIS-2 de 57 mm)

418ème Régiment Anti-Tanks (canons anti-tanks ZIS-2 de 57 mm)

419ème Régiment Anti-Tanks (canons anti-tanks ZIS-2 de 57 mm)

 

Rattachement :

3ème Armée : au 22/06/41

Front du Nord-Caucase : mai 43 – septembre 43

Front Sud : septembre 43 – 20/10/43

4ème Front Ukrainien : 20/10/43 – février 44

3ème Front Ukrainien : mai 44 – fin de la guerre

 

8ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : avril 41 dans le District Militaire Spécial de l’Ouest.

 

Date de Dissolution : 10/07/41.

 

Date de Mobilisation : avril 43 au sein du Front Sud.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Col I.S Strel’bitskii : au 22/06/41

 

Historique :

Au 22/06/41, la Brigade est parfois appelée Brigade RGK d’Artillerie Anti-Tanks.

Au déclenchement de l’opération Barbarossa, le 22/06/41, la Brigade ne compte que 3 Bataillons sur les 12 Bataillons prévus.

Lors de la seconde formation, la 8ème Brigade Anti-Tanks est l’une des 2 Brigades Anti-Tanks formés par le Front Sud à partir de Régiments Anti-Tanks déjà présents sur le Front.

La Brigade supporte la 3ème Armée de Choc lors des combats pour Berlin.

 

Organisation

 

En avril 43 :

383ème Régiment Anti-Tanks (jusqu’au 1er trimestre 44)

435ème Régiment Anti-Tanks

492ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

13ème Armée : au 22/04/41

Front Ouest : au 22/06/41

21ème Armée : en fin juin 41

Front Sud : avril 43 – 20/10/43

4ème Front Ukrainien : 20/10/43 – janvier 44

STAVKA : janvier 44 – avril 44

1er Front Biélorusse : avril 44 – fin de la guerre

 

9ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : avril 41 dans le District Militaire Spécial de la Baltique.

 

Date de Dissolution : aout 41.

 

Date de Mobilisation : mai 43 au sein des réserves du Front Sud-Ouest.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Col Nikolaï Ivanov Polianskii : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Région de Kelme au sud d’Uzventis : au 22/06/41

 

Historique :

Au 22/06/41, la Brigade est parfois appelée Brigade RGK d’Artillerie Anti-Tanks.

Le 05/02/44, la Brigade obtient le titre honorifique de « de Apostolovo » pour son action dans le cadre du support de la 46ème Armée lors de la libération de la ville ukrainienne.

 

Organisation

 

En avril 41 :

636ème Régiment Anti-Tanks (3 Bataillons de canons de 76 mm, 2 Bataillons de canons de 85 mm, 1 Bataillon Anti-Aérien de canons de 37 mm et 1 compagnie de mitrailleuses anti-aériennes DshK de 12,7 mm)

670ème Régiment Anti-Tanks (3 Bataillons de canons de 76 mm, 2 Bataillons de canons de 85 mm, 1 Bataillon Anti-Aérien de canons de 37 mm et 1 compagnie de mitrailleuses anti-aériennes DshK de 12,7 mm)

Au 22/06/41 :

636ème Régiment Anti-Tanks

670ème Régiment Anti-Tanks

Un Bataillon de Déminage

Un Bataillon de Camions

En mai 43 :

150ème Régiment Anti-Tanks

174ème Régiment Anti-Tanks

1172ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

8ème Armée : au 22/06/41

11ème Armée : début juillet 41 – aout 41

Front Sud-Ouest : mai 43 – fin aout 43

Front Sud : fin aout 43 – 20/10/43

4ème Front Ukrainien : 20/10/43 – novembre 43

3ème Front Ukrainien : novembre 43 – fin de la guerre

 

10ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : avril 41 dans le District Militaire Spécial de la Baltique.

 

Date de Dissolution : octobre 41.

 

Date de Mobilisation : mai 43 au sein des réserves du Front Sud-Ouest.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

Col M.I.Iegorov : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Sud de Kazlu Ruda : au 22/06/41

 

Historique :

Au 22/06/41, la Brigade est parfois appelée Brigade RGK d’Artillerie Anti-Tanks.

La Brigade supporte la 5ème Armée de Tanks de la Garde lors des combats de Prokhorovka le 11/07/43 dans le saillant de Koursk, puis elle supporte la 69ème Armée lors de la libération de la ville de Belgorod en aout 43.

 

Organisation

 

En avril 41 :

2 Régiments Anti-Tanks

En mai 43 :

532ème Régiment Anti-Tanks (canons ZIS-3 de 76 mm)

1243ème Régiment Anti-Tanks (canons anti-tanks ZIS-2 de 57 mm)

1245ème Régiment Anti-Tanks (canons anti-tanks ZIS-2 de 57 mm)

 

Rattachement :

11ème Armée : au 22/06/41

27ème Armée : au début juillet 41

Front Nord-Ouest (réserves) : en fin juillet 41

Front Sud-Ouest : mai 43 - ?

Front de la Steppe : ? - 20/10/43

2ème Front Ukrainien : 20/10/43 – janvier 44

3ème Front Ukrainien : janvier 44 – fin de la guerre

 

11ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : mai 43 au sein des réserves du Front Sud-Ouest.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En mai 43 :

102ème Régiment Anti-Tanks de la Garde

462ème Régiment Anti-Tanks

656ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

Front Sud-Ouest : mai 43 – 20/10/43

3ème Front Ukrainien : 20/10/43 – novembre 43

2ème Front Ukrainien : novembre 43 – fin de la guerre

 

12ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : mai 43 par transformation de la 108ème Brigade Anti-Tanks au sein du Front de Briansk.

 

Date de Dissolution : septembre 43 par transformation en 6ème Brigade Anti-Tanks de la Garde.

 

Date de Mobilisation : décembre 43 au sein de la STAVKA.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

Lors de sa première formation, la Brigade soutient les offensives du Front de Briansk de l’été 43 qui verront la libération de Briansk et d’Orel.

En reconnaissance de sa bravoure lors de ces combats, la brigade est transformée en 6ème Brigade Anti-Tanks de la Garde à la fin du mois de septembre 43.

En février 45, la Brigade combat contre la 6ème SS-Panzer-Armee sur le lac Balaton en Hongrie.

Lors de ses combats, elle aligne 40 canons de 76 mm et 23 canons de 45 mm, ce qui indique que l’un de ses Régiment Anti-Tanks est encore doté du vieux canon anti-tanks de 45 mm encore à cette époque.

 

Organisation

 

En mai 43 :

546ème Régiment Anti-Tanks

702ème Régiment Anti-Tanks

Régiment Anti-Tanks

En décembre 43 :

3 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Kharkov : décembre 43 – juin 44

2ème Front Ukrainien : juin 44 - ?

3ème Front Ukrainien : fin 44 – fin de la guerre

 

13ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : 30/04/43 au sein du Front Central dans l’Oblast d’Orel par transformation de la 110ème Brigade d’Artillerie.

 

Date de Dissolution : 10/08/43 par transformation en 4ème Brigade Anti-Tanks de la Garde.

 

Date de Mobilisation : octobre 43 au sein du Front Ouest.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

La Brigade obtient l’ « Ordre de Souvorov de 2ème Classe » le 09/08/44 pour son action lors de l’opération Bagration.

A la fin de l’année 44, la Brigade est virtuellement à la même puissance de combat qu’une Brigade d’Artillerie Légère des Armées de Tanks.

 

Organisation

 

Au 30/04/43 :

567ème Régiment Anti-Tanks (20 canons de 45 mm)

1180ème Régiment Anti-Tanks (20 canons de 76 mm)

1188ème Régiment Anti-Tanks (20 canons de 76 mm)

En octobre 43 :

520ème Régiment Anti-Tanks

600ème Régiment Anti-Tanks

649ème Régiment Anti-Tanks

Au 23/06/44 :

520ème Régiment Anti-Tanks

600ème Régiment Anti-Tanks

649ème Régiment Anti-Tanks

1434ème Régiment SU

En fin 44 :

520ème Régiment Anti-Tanks (20 canons de 100 mm)

600ème Régiment Anti-Tanks (24 canons de 76 mm)

649ème Régiment Anti-Tanks (24 canons de 76 mm)

 

Rattachement :

Front Ouest : octobre 43 – 20/10/43

2ème Front Biélorusse : 20/10/43 – fin de la guerre

 

 

14ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : 19/07/41 à Leningrad par transformation du 94ème Régiment d’Artillerie Légère de la 67ème Division de Fusiliers.

 

Date de Dissolution : juin 42.

 

Date de Mobilisation : mai 43 au sein des réserves du Front de Voronej par transformation de la 22ème Brigade d’Artillerie Légère.

 

Date de Dissolution : septembre 43 par transformation en 7ème Brigade Anti-Tanks de la Garde.

 

Date de Mobilisation : janvier 44 au sein de la STAVKA.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

La Brigade est formée par le commandement du Front de Leningrad et par le Soviet de la ville de Leningrad à partir de composants improvisés.

A la fin du mois de juillet 41, la Brigade est rattachée au Secteur de Défense de Kingisepp qui fait face aux Allemands au sud de Leningrad puis à la 42ème Armée à partir de septembre 41.

La Brigade participe à la bataille de Koursk en juillet 43 puis soutient la 6ème Armée de la Garde lors de la libération de Kharkov en aout 43.

Après la défaite de l’Allemagne, la Brigade est envoyée en Extrême-Orient en juillet 45 pour participer à la campagne de Mandchourie contre les Japonais en aout 45.

 

Organisation

 

Au 19/07/41 :

94ème Régiment Anti-Tanks (canons de 76 mm) (ex 94ème Régiment d’Artillerie Légère de la 67ème Division de Fusiliers)

705ème Régiment Anti-Tanks (canons de 107 mm)

En mai 43 :

1177ème Régiment Anti-Tanks (canons de 76 mm)

1207ème Régiment Anti-Tanks (canons de 76 mm)

1212ème Régiment Anti-Tanks (canons de 76 mm)

En janvier 44 :

534ème Régiment Anti-Tanks

536ème Régiment Anti-Tanks

747ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

Front de Leningrad : 19/07/41 – fin juillet 41

Secteur de Défense de Kingisepp : fin juillet 41 – septembre 41

42ème Armée : septembre 41 - ?

Front de Voronej (réserves) : mai 43 – septembre 43

District Militaire de Kharkov : en début 44

2ème Armée de la Garde : juillet 44 - ?

1er Front Balte : ? - fin novembre 44

3ème Front Biélorusse : fin novembre 44 – juillet 45

2ème Front d’Extrême-Orient : juillet 45 – septembre 45

 

15ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : avril 43 au sein des réserves du Front Sud.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En avril 43 :

101ème Régiment Anti-Tanks de la Garde

535ème Régiment Anti-Tanks

665ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

Front Sud : avril 43 – 20/10/43

4ème Front Ukrainien : 20/10/43 – mars 44

51ème Armée : en avril 44

Armée Maritime : en mai 44

STAVKA : fin mai 44 – fin juin 44

1er Front Biélorusse : fin juin 44 – septembre 44

2ème Front Biélorusse : septembre 44 – fin de la guerre

 

16ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : mai 43 au sein du Front du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En mai 43 :

29ème Régiment Anti-Tanks

103ème Régiment Anti-Tanks e

489ème Régiment Anti-Tanks e

 

Rattachement :

Front du Nord-Caucase : mai 43 – début 44

Armée Autonome Côtière : début 44 : février 44

Armée Autonome Maritime : février 44 – 18/04/44

Armée Maritime : 18/04/44 – fin juillet 44

District Militaire de Kharkov : fin juillet 44 – octobre 44

3ème Front Biélorusse : octobre 44 – fin de la guerre

 

17ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : mai 43 au sein du Front de Kalinine.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En mai 43 :

389ème Régiment Anti-Tanks

478ème Régiment Anti-Tanks

712ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

Front de Kalinine : mai 43 – 20/10/43

1er Front Balte : 20/10/43 – fin 44

6ème Armée de la Garde : fin 44 – fin de la guerre

 

18ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : mai 43 au sein du Front Nord-Ouest.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En mai 43 :

171ème Régiment Anti-Tanks

552ème Régiment Anti-Tanks

699ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

9ème Armée : au 01/08/42  

 

Front Nord-Ouest : mai 43 – juin 43

22ème Armée : juin 43 – 20/10/43

2ème Front Balte : 20/10/43 – mars 45

59ème Armée : mars 45 – avril 45

60ème Armée : avril 45 – mai 45

 

19ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juin 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En juin 43 :

288ème Régiment Anti-Tanks

338ème Régiment Anti-Tanks

1810ème Régiment Anti-Tanks (jusque 2ème semestre 44)

A partir du 2ème semestre 44 :

1810ème Régiment SU (SU-85)

 

Rattachement :

9ème Armée : au 01/08/42  

District Militaire de Moscou : juin 43 – novembre 43

3ème Armée de la Garde : en novembre 43

3ème Front Ukrainien : novembre 43 – mai 44

District Militaire de Kharkov : juin 44 – janvier 45

2ème Front Ukrainien : janvier 45 – fin de la guerre

 

20ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : mai 43 dans le District Militaire de Moscou par transformation de la 20ème Brigade de Destroyers.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En mai 43 :

3 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Moscou : mai 43 – juillet 43

48ème Armée : juillet 43 – fin 43

1er Front Biélorusse : début 44 – fin de la guerre

 

21ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juillet 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En juillet 43 :

3 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Moscou : juillet 43 – novembre 43

4ème Front Ukrainien : novembre 43 – avril 44

District Militaire de Kharkov : avril 44 – octobre 44

3ème Front Biélorusse : octobre 44 – fin de la guerre

 

22ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juillet 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En juillet 43 :

228ème Régiment Anti-Tanks

264ème Régiment Anti-Tanks

Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Moscou : juillet 43 – novembre 43

1er Front Ukrainien : novembre 43 – juin 44

2ème Front Ukrainien : juin 44 – fin de la guerre

 

23ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juillet 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En juillet 43 :

270ème Régiment Anti-Tanks

2 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Moscou : juillet 43 – fin 43

1er Front Ukrainien : fin 43 – juin 44

District Militaire de Kiev : juin 44 – décembre 44

3ème Front Biélorusse : décembre 44 – fin de la guerre

 

24ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juillet 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : aout 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Mobilisation : novembre 43 dans le District Militaire d’Orel.

 

Date de Dissolution :

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En juillet 43 :

484ème Régiment Anti-Tanks

562ème Régiment Anti-Tanks

Régiment Anti-Tanks

En novembre 43 :

562ème Régiment Anti-Tanks

2 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Moscou : juillet 43 – aout 43

District Militaire d’Orel : novembre 43 – décembre 43

1er Front Ukrainien : décembre 43 – mai 44

2ème Front Ukrainien : mai 44 – fin de la guerre

 

25ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : décembre 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En décembre 43 :

490ème Régiment Anti-Tanks

1187èmeRégiment Anti-Tanks

Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Moscou : décembre 43 – mars 44

District Militaire de Kharkov : mars 44 – fin juillet 44

2ème Armée de la Garde : fin juillet 44 - ?

1er Front Balte : en fin 44

1er Front Biélorusse : fin 44 – fin de la guerre

 

26ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : décembre 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En décembre 43 :

765ème Régiment Anti-Tanks

2 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Moscou : décembre 43 – mai 44

1er Front Ukrainien : mai 44 – fin de la guerre

 

27ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : mai 43 ou juin 43 au sein de la 6ème Armée de la Garde par transformation de la 2ème Brigade de Destroyers.

 

Date de Dissolution : septembre 43 par transformation en 8ème Brigade Anti-Tanks de la Garde.

 

Date de Mobilisation : décembre 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En juin 43 :

1837ème Régiment Anti-Tanks

1839ème Régiment Anti-Tanks

1841ème Régiment Anti-Tanks

En décembre 43 :

3 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

6ème Armée de la Garde : en juin 43

District Militaire de Moscou : décembre 43 – juin 44

2ème Front Biélorusse : juin 44 – fin de la guerre

 

28ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juin 43 au sein de la 6ème Armée de la Garde par transformation de la 6ème Brigade de Destroyers.

 

Date de Dissolution : mai 44 par transformation en 10ème Brigade Anti-Tanks de la Garde.

 

Commandant :

 

Historique :

La Brigade supporte la 6ème Armée de la Garde lors de la bataille de Koursk, au nord de Belgorod, en juillet 43.

 

Organisation

 

En juin 43 :

1838ème Régiment Anti-Tanks

1840ème Régiment Anti-Tanks

1842ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

Front de Voronej : juin 43 – 20/10/43

1er Front Ukrainien : 20/10/43 – mai 44

 

29ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juin 43 au sein de la 38ème Armée par transformation de la 7ème Brigade de Destroyers.

 

Date de Dissolution : septembre 43 par transformation en 9ème Brigade Anti-Tanks de la Garde.

 

Commandant :

 

Historique :

La brigade est l’une des Brigades qui bloque l’avancée de la 4ème PanzerArmee lors de la bataille de Koursk, en juillet 43, et qui participe à la libération de Belgorod et de Kharkov en aout 43.

 

Organisation

 

En juin 43 :

1843ème Régiment Anti-Tanks (canons de 76 mm)

1845ème Régiment Anti-Tanks (canons de 76 mm)

1847ème Régiment Anti-Tanks (canons de 57 mm)

 

Rattachement :

Front de Voronej : juin 43 – septembre 43

 

30ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juin 43 au sein de la 7ème Armée de la Garde par transformation de la 8ème Brigade de Destroyers.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En juin 43 :

1844ème Régiment Anti-Tanks

1846ème Régiment Anti-Tanks

1848ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

7ème Armée de la Garde : juin 43 – mi-44

2ème Front Ukrainien : mi-44 – fin de la guerre

 

31ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juin 43 au sein du Front de Voronej par transformation de la 10ème Brigade de Destroyers.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

Lors de la bataille de Koursk, en juillet 43, la Brigade forme une force de blocage sur la route d’Oboyan puis prend part à la libération de Belgorod, le 05/08/43.

Elle obtient le titre honorifique « du Dnestr » pour sa participation lors de l’assaut de franchissement du fleuve au printemps 44.

 

Organisation

 

En juin 43 :

1849ème Régiment Anti-Tanks

1851ème Régiment Anti-Tanks

1853ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

Front de Voronej : juin 43 – fin juillet 43

Front de la Steppe : fin juillet 43 – 20/10/43

2ème Front Ukrainien : 20/10/43 – fin de la guerre

 

32ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juin 43 au sein de la 40ème Armée par transformation de la 16ème Brigade de Destroyers.

 

Date de Dissolution : mai 44 par transformation en 11ème Brigade Anti-Tanks de la Garde.

 

Commandant :

 

Historique :

En janvier 44, la Brigade supporte la 38ème Armée lors des combats autour de Kievet de Jitomir.

 

Organisation

 

En juin 43 :

1850ème Régiment Anti-Tanks

1852ème Régiment Anti-Tanks

1854ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

Front de Voronej : juin 43 – 20/10/43

1er Front Ukrainien : 20/10/43 – mai 44

 

33ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juillet 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En juillet 43 :

101ème Régiment Anti-Tanks de la Garde

168ème Régiment Anti-Tanks

318ème Régiment Anti-Tanks

A partir de septembre 44 :

1052ème Régiment SU (21 SU-85)

 

Rattachement :

District Militaire de Moscou : juillet 43 – novembre 43

2ème Front Ukrainien : novembre 43 – mars 44

District Militaire de Kharkov : mars 44 – septembre 44

51ème Armée : fin septembre 44 - ?

1er Front Balte : ? - février 45

1er Front Biélorusse : février 45 – fin de la guerre

 

34ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juillet 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En juillet 43 :

191ème Régiment Anti-Tanks

502ème Régiment Anti-Tanks

863ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Moscou : juillet 43 – novembre 43

2ème Front Ukrainien : novembre 43 – fin de la guerre

1er Groupe Mécanisé de Cavalerie de la Garde : février 45 – fin de la guerre

 

35ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : février 44 au sein du 4ème Front Ukrainien.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

Si le QG de la Brigade est formé en février 44, la Brigade n’est assemblée qu’en mai 44.

Elle supporte le 3ème Front Biélorusse au début 45 en Prusse Orientale puis est envoyée en Extrême-Orient en aout 45 pour participer à la campagne de Mandchourie.

 

Organisation

 

En mai 44 :

558ème Régiment Anti-Tanks

667ème Régiment Anti-Tanks

Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

3ème Front Biélorusse : en début 45

Groupe Mécanisé de Cavalerie de Transbaïkalie : aout 45 - ?

 

36ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : début juillet 41.

 

Date de Dissolution : mi-juillet 41.

 

Date de Mobilisation : mars 44 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : février 45 par transformation en 2ème Brigade Anti-Tanks de la Garde.

 

Commandant :

 

Historique :

Au début du mois de juillet 41, le commandement de Leningrad désigne temporairement des unités de défense de miliciens comme la 36ème Brigade Anti-Tanks. Cette unité ne survit que quelques jours et cette désignation n’est que locale et très limitée dans le temps.

 

Organisation

 

En mars 44 :

1620ème Régiment Anti-Tanks

2 Régiments Anti-Tanks

Rattachement :

District Militaire de Moscou : mars 44 – septembre 44

1er Front Balte : septembre 44 – janvier 45

9ème Armée de la Garde : janvier 45 – février 45

 

37ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : mars 44 dans le District Militaire d’Orel.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En mars 44 :

3 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire d’Orel : mars 44 – mai 44

District Militaire de Kiev: mai 44 – juillet 44

1er Front Ukrainien : juillet 44 – fin de la guerre

 

38ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : mars 44 dans le District Militaire d’Orel.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En mars 44 :

372ème Régiment Anti-Tanks

1317ème Régiment Anti-Tanks

Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire d’Orel : mars 44 – mai 44

District Militaire de Kiev: mai 44 – septembre 44

1er Front Biélorusse : septembre 44 – fin de la guerre

 

 

39ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juin 44 au sein de la STAVKA.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En juin 44 :

992ème Régiment Anti-Tanks

1174ème Régiment Anti-Tanks

Régiment SU

 

Rattachement :

STAVKA : juin 44 – septembre 44

1er Front Biélorusse : septembre 44 – fin de la guerre

 

40ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : septembre 43 par transformation de la 2ème Division de Destroyers.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En septembre 43 :

1955ème Régiment Anti-Tanks (canons de 76 mm)

1956ème Régiment Anti-Tanks (canons de 76 mm)

1957ème Régiment Anti-Tanks (canons anti-tanks ZIS-2 de 57 mm)

 

Rattachement :

Front de Biélorussie (réserves) : octobre 43 – 17/02/44

1er Front Biélorusse : 17/02/44 – fin de la guerre

3ème Armée de Choc : à la fin de la guerre

 

41ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : septembre 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En septembre 43 :

1958ème Régiment Anti-Tanks

1959ème Régiment Anti-Tanks

1960ème Régiment Anti-Tanks

A partir de fin 44 :

1213ème Régiment SU (21 SU-85)

 

Rattachement :

Front de Biélorussie (réserves) : octobre 43 – 17/02/44

1er Front Biélorusse : 17/02/44 – fin de la guerre

65ème Armée : fin 43 – début 44

3ème Armée : en juin 44/juillet 44

 

42ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : septembre 43 au sein du Front Sud-Ouest par transformation de la 1ère Brigade de Destroyers.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En septembre 43 :

1961ème Régiment Anti-Tanks

1962ème Régiment Anti-Tanks

1963ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

Front Sud-Ouest : septembre 43 – 20/10/43

3ème Front Ukrainien : 20/10/43 – fin de la guerre

37ème Armée : en fin 43

 

43ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : septembre 43 au sein du Front Ouest par transformation de la 9ème Brigade de Destroyers.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En septembre 43 :

1964ème Régiment Anti-Tanks

1965ème Régiment Anti-Tanks

1966ème Régiment Anti-Tanks

A partir de fin 44 :

Régiment SU (21 SU-85)

 

Rattachement :

Front Ouest (réserves) : septembre 43 – novembre 43

5ème Armée : en début 44

10ème Armée : en début 44

3ème Front Biélorusse : avril 44 – juillet 44

1er Front Balte : septembre 44 – octobre 44

District Militaire de Kharkov : octobre 44 – janvier 45

3ème Front Ukrainien : janvier 45 – fin de la guerre

 

44ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : septembre 43 au sein de la STAVKA par transformation de la 12ème Brigade de Destroyers.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

En juin 44, lors de l’opération Bagration, la Brigade supporte la 3ème Armée. Elle obtient l’ « Ordre du Drapeau Rouge » le 09/08/44 pour ses actions lors de la libération de Bialystok.

 

Organisation

 

En septembre 43 :

1967ème Régiment Anti-Tanks

1968ème Régiment Anti-Tanks

1969ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

STAVKA : septembre 43 – octobre 43

Front Central : octobre 43 – 20/10/43

Front de Biélorussie : 20/10/43 – 17/02/44

1er Front Biélorusse : avril 44 – fin 44

3ème Armée : en juin 44/juillet 44

2ème Front Biélorusse : fin 44 – fin de la guerre

 

45ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : décembre 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En décembre 43 :

1970ème Régiment Anti-Tanks

1971ème Régiment Anti-Tanks

1972ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Moscou : décembre 43 – début juin 44

6ème Armée de la Garde : fin juin 44 – janvier 45

3ème Armée de Choc : janvier 45 – fin de la guerre

 

46ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : décembre 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En décembre 43 :

1307ème Régiment Anti-Tanks

1308ème Régiment Anti-Tanks

1309ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Moscou : décembre 43 – mai 44

Front de Leningrad : mai 44 – fin 44

21ème Armée : en juin 44

3ème Front Biélorusse : fin 44 – fin de la guerre

Front de Transbaïkalie : en été 45

 

47ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : décembre 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En décembre 43 :

3 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Moscou : décembre 43 – fin juin 44

3ème Front Biélorusse : fin juin 44 – début 45

Groupe de Forces de Zemland : à la fin de la guerre

Front de Transbaïkalie : en été 45

 

48ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : juin 44 au sein du 3ème Front Balte.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En juin 44 :

384ème Régiment Anti-Tanks (canons de 76 mm)

1973ème Régiment Anti-Tanks (canons de 76 mm)

750ème Régiment SU (SU-85)

 

Rattachement :

3ème Front Balte : juin 44 – octobre 44

10ème Armée de la Garde : octobre 44 – février 45

1er Front Ukrainien : février 45 – fin de la guerre

 

49ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : septembre 44 au sein du 3ème Front Ukrainien.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En septembre 44 :

184ème Régiment Anti-Tanks

1008ème Régiment Anti-Tanks

1249ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

3ème Front Ukrainien : septembre 44 – fin de la guerre

 

50ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : janvier 45 dans le District Militaire de Kiev.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En janvier 45 :

3 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Kiev : janvier 45 – mars 45

3ème Front Biélorusse : mars 45 – fin de la guerre

 

51ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : janvier 45 dans le District Militaire de Kiev.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En janvier 45 :

3 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Kiev : janvier 45 – mars 45

2ème Front Ukrainien : mars 45 – fin de la guerre

 

52ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : janvier 45 dans le District Militaire de Kiev.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En janvier 45 :

3 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Kiev : janvier 45 – mars 45

53ème Armée : mars 45 – fin de la guerre

 

53ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : janvier 45 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En janvier 45 :

3 Régiments Anti-Tanks

 

Rattachement :

District Militaire de Moscou : janvier 45 – mars 45

1er Front Ukrainien : mars 45 – fin de la guerre

 

54ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : janvier 45 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

 

55ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : janvier 45 dans le District Militaire de Lituanie-Biélorussie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

 

56ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : janvier 45 dans le District Militaire de Lituanie-Biélorussie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

 

57ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : janvier 45 dans le District Militaire de Lituanie-Biélorussie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

 

58ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : janvier 45 dans le District Militaire de Lituanie-Biélorussie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

 

59ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : janvier 45 dans le District Militaire de Lituanie-Biélorussie.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

 

60ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : mai 45 au sein de la 1ère Armée.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En mai 45 :

1471ème Régiment Anti-Tanks

1594ème Régiment Anti-Tanks

1630ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

1ère Armée : mai 45 – septembre 45

 

61ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : mai 45 au sein de la 25ème Armée.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En mai 45 :

555ème Régiment Anti-Tanks

1627ème Régiment Anti-Tanks

1629ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

25ème Armée : mai 45 – juillet 45

5ème Armée : juillet 45 – septembre 45

 

62ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : mai 45 au sein de la 35ème Armée.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En mai 45 :

1635ème Régiment Anti-Tanks

1636ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

35ème Armée : mai 45 – septembre 45

 

108ème Brigade Anti-Tanks

 

Date de Mobilisation : avril 43 au sein du Front de Briansk.

 

Date de Dissolution : mai 43 par transformation en 12ème Brigade Anti-Tanks.

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En avril 43 :

546ème Régiment Anti-Tanks

702ème Régiment Anti-Tanks

868ème Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :