Version du 19/11/2017

 

1ère Brigade Anti-Tanks de la Garde

 

Date de Mobilisation : mai 43 au sein de la 20ème Armée.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

La Brigade supporte la 11ème Armée de la Garde lors de l’opération Bagration en juin/juillet 44.

 

Organisation

 

En mai 43 :

1er Régiment Anti-Tanks de la Garde

3ème Régiment Anti-Tanks de la Garde

6ème Régiment Anti-Tanks de la Garde

 

Rattachement :

Front Ouest : mai 43 – avril 44

3ème Front Biélorusse : avril 44 – fin de la guerre

11ème Armée de la Garde : en juin/juillet 44

 

2ème Brigade Anti-Tanks de la Garde

 

Date de Mobilisation : février 45 au sein de la 9ème Armée de la Garde par transformation de la 36ème Brigade Anti-Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

 

3ème Brigade Anti-Tanks de la Garde

 

Date de Mobilisation : septembre 43 par transformation de la 3ème Brigade de Destroyers de la Garde.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

Front Central : septembre 43 – 20/10/43

Front de Biélorussie : 20/10/43 – 17/02/44

1er Front Biélorusse : 17/02/44 – fin de la guerre

 

4ème Brigade Anti-Tanks de la Garde

 

Date de Mobilisation : 10/08/43 par transformation de la 13ème Brigade Anti-Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

Au 10/08/43 :

275ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 567ème Régiment Anti-Tanks)

277ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1180ème Régiment Anti-Tanks)

278ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1188ème Régiment Anti-Tanks)

 

Rattachement :

Front Central : 10/08/43 – 20/10/43

Front de Biélorussie : 20/10/43 – 17/02/44

1er Front Biélorusse : 17/02/44 – fin de la guerre

 

5ème Brigade Anti-Tanks de la Garde

 

Date de Mobilisation : octobre 43 au sein du 4ème Front Ukrainien.

 

Date de Dissolution : juillet 44.

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En octobre 43 :

283ème Régiment Anti-Tanks de la Garde

284ème Régiment Anti-Tanks de la Garde

285ème Régiment Anti-Tanks de la Garde

 

Rattachement :

4ème Front Ukrainien : octobre 43 – mai 44

STAVKA : mai 44 – juillet 44

 

6ème Brigade Anti-Tanks de la Garde

 

Date de Mobilisation : septembre 43 par transformation de la 12ème Brigade Anti-Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

La Brigade est assignée très régulièrement à la 10ème Armée de la Garde en 44 et 45.

 

Organisation

 

En septembre 43 :

311ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 546ème Régiment Anti-Tanks)

314ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 702ème Régiment Anti-Tanks)

318ème Régiment Anti-Tanks de la Garde

 

Rattachement :

Front de Briansk : septembre 43 – 10/10/43

Front Balte :  10/10/43 – 20/10/43

2ème Front Balte : 20/10/43 – fin de la guerre

10ème Armée de la Garde : 44 et 45

 

7ème Brigade Anti-Tanks de la Garde

 

Date de Mobilisation : septembre 43 au sein du Front de Voronej par transformation de la 14ème Brigade Anti-Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

Au début de l’année 45, la dénomination complète de la Brigade est « 7ème Brigade Anti-Tanks de la Garde de Tarnopol, Ordre de Lénine et Ordre du Drapeau Rouge ».

 

Organisation

 

En septembre 43 :

319ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1177ème Régiment Anti-Tanks)

320ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1207ème Régiment Anti-Tanks)

321ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1212ème Régiment Anti-Tanks)

 

Rattachement :

Front de Voronej : septembre 43 – 20/10/43

1er Front Ukrainien : 20/10/43 – fin de la guerre

60ème Armée : en 44

 

8ème Brigade Anti-Tanks de la Garde

 

Date de Mobilisation : septembre 43 au sein du Front de Voronej par transformation de la 27ème Brigade Anti-Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

La Brigade participe à la libération de Belaya Tserkovy en Ukraine en janvier 44 et obtient le titre honorifique « de Belotsekov ».

 

Organisation

 

En septembre 43 :

322ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1837ème Régiment Anti-Tanks)

323ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1839ème Régiment Anti-Tanks)

324ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1841ème Régiment Anti-Tanks)

 

Rattachement :

Front de Voronej : septembre 43 – 20/10/43

1er Front Ukrainien : 20/10/43 – fin de la guerre

40ème Armée : fin 43 – début 44

 

9ème Brigade Anti-Tanks de la Garde

 

Date de Mobilisation : septembre 43 au sein du Front de Voronej par transformation de la 29ème Brigade Anti-Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

La Brigade supporte la 38ème Armée lors de la libération de Kiev à la fin de l’année 43.

 

Organisation

 

En septembre 43 :

328ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1843ème Régiment Anti-Tanks) (canons de 76 mm)

329ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1845ème Régiment Anti-Tanks) (canons de 76 mm)

330ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1847ème Régiment Anti-Tanks) (canons de 57 mm)

 

Rattachement :

Front de Voronej : septembre 43 – 20/10/43

1er Front Ukrainien : 20/10/43 – fin de la guerre

38ème Armée : en fin 43

13ème Armée : aout 44 – fin de la guerre

 

10ème Brigade Anti-Tanks de la Garde

 

Date de Mobilisation : mai 44 au sein du 1er Front Ukrainien par transformation de la 28ème Brigade Anti-Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En mai 44 :

331ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1838ème Régiment Anti-Tanks)

350ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1840ème Régiment Anti-Tanks)

Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1842ème Régiment Anti-Tanks)

 

Rattachement :

1er Front Ukrainien : mai 44 – fin de la guerre

5ème Armée de la Garde : en 45

 

11ème Brigade Anti-Tanks de la Garde

 

Date de Mobilisation : mai 44 au sein du 1er Front Ukrainien par transformation de la 32ème Brigade Anti-Tanks.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

La Brigade hérite du titre honorifique de « de Proskurovskii » obtenu par la 32ème Brigade Anti-Tanks.

Organisation

 

En mai 44 :

248ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1850ème Régiment Anti-Tanks)

249ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1852ème Régiment Anti-Tanks)

250ème Régiment Anti-Tanks de la Garde (issu du 1854ème Régiment Anti-Tanks)

 

Rattachement :

1er Front Ukrainien : mai 44 – fin de la guerre

 

16ème Brigade Anti-Tanks de la Garde

 

Date de Mobilisation : juillet 43 au sein du Front Ouest.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Historique :

 

Organisation

 

En juillet 43 :

2ème Régiment Anti-Tanks de la Garde

5ème Régiment Anti-Tanks de la Garde

Régiment Anti-Tanks

 

Rattachement :

Front Ouest : juillet 43 – printemps 44

3ème Front Biélorusse : printemps 44 – fin de la guerre