Version du 22/06/2019

 

Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à partir de la 107ème Région Fortifiée.

 

Date de Dissolution : décembre 41.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Extrême-Orient : octobre 41 – décembre 41

 

Historique :

Cette Brigade n'a aucune désignation. Elle est formée en octobre 41 à partir de la 107ème Région Fortifiée de la 25ème Armée du Front de l'Extrême-Orient comme une unité mobile pour compléter la collection de formation de Mitrailleuses et de Mortiers Légers de la Région Fortifiée.

Après l'attaque japonaise contre les États-Unis en décembre 41, il devient évident qu'il n'y a plus de menace immédiate en provenance de l'Armée du Kwantung sur la frontière de Mandchourie.

A la fin du mois de décembre 41, les éléments de la Brigade réintègrent la 107ème Région Fortifiée.

 

Organisation

 

Rattachement :

 

 Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à partir de la 108ème Région Fortifiée.

 

Date de Dissolution : décembre 41.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Extrême-Orient : octobre 41 – décembre 41

 

Historique :

Cette Brigade n'a aucune désignation. Elle est formée en octobre 41 à partir de la 108ème Région Fortifiée de la 25ème Armée du Front de l'Extrême-Orient comme une unité mobile pour compléter la collection de formation de Mitrailleuses et de Mortiers Légers de la Région Fortifiée.

Après l'attaque japonaise contre les États-Unis en décembre 41, il devient évident qu'il n'y a plus de menace immédiate en provenance de l'Armée du Kwantung sur la frontière de Mandchourie.

A la fin du mois de décembre 41, les éléments de la Brigade réintègrent la 108ème Région Fortifiée.

 

Organisation

 

Rattachement :

 

 

Brigade de Fusiliers de Mourmansk

 

Date de Mobilisation : 09/08/41 à Mourmansk à partir de la Milice de Mourmansk.

 

Date de Dissolution : septembre 41 par transformation en 5ème Brigade de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Mourmansk : 09/08/41 – 05/10/41

 

Historique :

C'est une autre désignation donnée à la Brigade de Fusiliers formée le 09/08/41 à partir de la Milice de Mourmansk. Officiellement, elle est reprise comme 5ème Brigade de Fusiliers jusqu'au 05/10/41 puis est transformée en 289ème Division de Fusiliers.

 

Organisation

 

Rattachement :

 

 

Brigade de Fusiliers de Sakhaline

 

Date de Mobilisation : fin juin 41 ou juillet 41 sur l’île de Sakhaline par transformation de la 5ème Brigade de Fusiliers.

 

Date de Dissolution : octobre 42 par transformation en 5ème Brigade de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Île de Sakhaline : juillet 41 – octobre 42

 

Historique :

Comme son titre l'indique, c'est une unité de garnison organisée à partir de juillet 41 sur l’île de Sakhaline dans le nord du Pacifique et faisant partie du Corps Spécial de Fusiliers. Cette Brigade semble être simplement formée par transformation de la 5ème Brigade de Fusiliers d'avant-guerre.

Elle est transformée en 5ème Brigade de Fusiliers en octobre 42.

 

Organisation

 

Rattachement :

Corps de Fusiliers Spécial : au 01/02/42

 

Brigade de Fusiliers d’Armée Spéciale

 

Date de Mobilisation : mars 43 au sein de la 38ème Armée.

 

Date de Dissolution : mai 43.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

 

Historique :

Cette unité est formée en mars 43 au sein de la 38ème Armée du Front de Voronej. Elle est dissoute dès le mois de mai 43. Il n'est pas évident qu'elle ait servi à former d'autres Divisions de Fusiliers.

 

Organisation

 

Rattachement :

38ème Armée : mars 43 – mai 43

 

1ère Brigade de Grenadiers

 

Date de Mobilisation : novembre 41 au sein de la 4ème Armée.

 

Date de Dissolution : janvier 42.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

 

Historique :

La Brigade est entièrement formée à partir de ressources locales sur le Front de Volkhov.

Elle ne sera toutefois jamais à effectifs complets. Elle est dissoute dès le mois de janvier 42.

 

Organisation

 

En novembre 41 :

1er Bataillon de Grenadiers

2ème Bataillon de Grenadiers

3ème Bataillon de Grenadiers

4ème Bataillon de Grenadiers

Bataillon de Mortiers

Compagnie de Mitraillettes

Compagnie de Sapeurs

Compagnie de Transport

 

Rattachement :

 

1ère Brigade de Femmes

 

Date de Mobilisation : novembre 42 dans le District Militaire de Moscou.

 

Date de Dissolution : décembre 43.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

District Militaire de Moscou : novembre 42 – décembre 43

 

Historique :

La Brigade ne sera jamais engagée au combat. Elle restera toujours derrière les lignes.

 

Organisation

 

Rattachement :

 

1ère Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : Brigade d’avant-guerre.

 

Date de Dissolution : aout 41.

 

Date de Mobilisation : mars 42 par transformation de la 1ère Brigade de Fusiliers de Montagne. Les services de renseignements allemands l’identifient comme Brigade de Fusiliers de Montagne jusqu’aout 43 soit 18 mois après sa transformation.

 

Date de Dissolution : janvier 44.

 

Date de Mobilisation : mai 42 par transformation de la 1ère Brigade de Ski

 

Date de Dissolution : septembre 42 par transformation en 33ème Brigade de Ski.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Extrême-Orient : au 22/06/41

Leningrad : en mars 42

Carélie : en mai 42

 

Historique :

Brigade d’avant-guerre, la 1ère Brigade de Fusiliers est rapidement dissoute pour fournir des effectifs aux Divisions de Fusiliers d’Extrême-Orient.

Reconstituée à partir de la 1ère Brigade de Fusiliers de Montagne en mars 42, elle combat dans l’un des pires endroits du front est. Elle est dissoute en janvier 44.

Parallèlement à cela, une seconde 1ère Brigade de Fusiliers voit le jour en mai 42 pour la saison estivale avant d’être transformée en 33ème Brigade de Ski en septembre 42.

 

Organisation

 

Rattachement :

1ère Armée : au 22/06/41

8ème Armée : mars 42 - mai 42

Front de Volkhov : mai 42 - ?

32ème Armée : mai 42 – septembre 42

47ème Armée : au 04/09/42

25ème Armée : en avril 43

 

2ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : aout 41 au sein de la 25ème Armée.

 

Date de Dissolution :

 

Date de Mobilisation : mai 42 par transformation de la 2ème Brigade de Ski.

 

Date de Dissolution : septembre 42 par transformation en 33ème Brigade de Ski.

 

Commandant :

Colonel A.M. Tsekal : en aout 45

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Extrême-Orient : en aout 41

Île de Sakhaline : septembre 42 – aout 45

Carélie : mai 42 – septembre 42

 

Historique :

La Brigade est formée à partir des Bataillons de Mitraillettes et d’Artillerie de différentes Régions Fortifiées.

Elle stationne sur l’île de Sakhaline jusque aout 45 où elle passe à l’offensive contre les forces japonaises.

 

Organisation

 

Rattachement :

Front d’Extrême-Orient (réserves) : au 01/02/42

32ème Armée : mai 42 – septembre 42

Corps de Fusiliers Spécial : septembre 42 – juillet 43

56ème Corps de Fusiliers : juillet 43 – fin de la guerre

 

3ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : fin 40.

 

Date de Dissolution : mi-juillet 41 par transformation en Secteur Fortifié de la Baltique.

 

Date de Mobilisation : mai 42 par transformation de la 3ème Brigade de Ski.

 

Date de Dissolution : septembre 42 par transformation en 32ème Brigade de Ski.

 

Commandant :

Colonel P.M.Gavrilov : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Îles Baltes, dans le Golfe de Riga : au 22/06/41

Cercle Polaire : en mai 42

 

Historique :

La Brigade est formée fin 40 comme unité de garnison dans les îles du Golfe de Finlande qui couvre les approches de Riga. La Brigade st alors chargée de fortifiée les îles avec de l’artillerie côtière et des avions de reconnaissance maritime.

Lors de sa seconde formation, la Brigade est stationnée près du Cercle Polaire.

 

Organisation

 

Au 22/06/41 :

46ème Régiment de Fusiliers

79ème Régiment de Fusiliers

39ème Régiment d’Artillerie Légère

151ème Bataillon de Fusiliers Autonome

156ème Bataillon de Fusiliers Autonome

111ème Bataillon Anti-Tanks

33ème Bataillon d’Ingénieurs

34ème Bataillon d’Ingénieurs

36ème Bataillon d’Ingénieurs

37ème Bataillon d’Ingénieurs

69ème Bataillon d’Ingénieurs

10ème Compagnie de Fusiliers Autonome

 

Rattachement :

27ème Armée : au 22/06/41

26ème Armée : en mai 42

Front de Transcaucasie (réserves) : au 01/08/42

58ème Armée : au 04/09/42

7ème Armée Autonome : en juin 44

 

4ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : avant-guerre.

 

Date de Dissolution : fin juin 41.

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à novembre 41 dans la Région de Ferghana en Ouzbékistan dans le District Militaire d’Asie Centrale.

 

Date de Dissolution : 08/06/43. Elle fusionne avec la 125ème Brigade de Fusiliers pour former la nouvelle 212ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Région de Ferghana en Ouzbékistan dans le District Militaire d’Asie Centrale : octobre 41 – novembre 41

Moscou : décembre 41 - ?

 

Historique :

La Brigade est dissoute dès la fin du mois de juin 41 pour fournir des renforts aux Secteurs Fortifiés et aux Divisions de Fusiliers d’Extrême-Orient afin qu’ils atteignent leurs effectifs de temps de guerre.

Lors de sa seconde formation, la Brigade est formée en tant que Brigade Ouzbèke. Elle est déplacée vers Moscou dès le mois de décembre 41. Elle combat au sein du 5ème Corps de Fusiliers de la Garde jusque aout 42 puis directement sous le commandement de la 16ème Armée jusque avril 43 avant d’être fusionnée avec la 125ème Brigade de Fusiliers pour former la 212ème Division de Fusiliers le 08/06/43.

 

Organisation

 

Rattachement :

1ère Armée : au 22/06/41

Zone de Défense de Moscou : décembre 41 – janvier 42

5ème Corps de Fusiliers de la Garde : au 12/02/42

Zone de Défense de Moscou (réserves) : au 01/02/42

5ème Corps de Fusiliers de la Garde : février 42 - 11/08/42

16ème Armée : 11/08/42 – 19/04/43

50ème Armée : 19/04/43 – 08/06/43

25ème Armée : en avril 43

 

5ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : avant-guerre.

 

Date de Dissolution : fin juin 41 ou juillet 41 par transformation en Brigade de Fusiliers de Sakhaline.

 

Date de Mobilisation : octobre 42 par transformation de la Brigade de Fusiliers de Sakhaline.

 

Date de Dissolution :

 

Date de Mobilisation : novembre 42

 

Date de Dissolution :

 

Date de Mobilisation : septembre 41 à Mourmansk dans le District Militaire d’Arkhangelsk par transformation de la Brigade de Fusiliers de Mourmansk.

 

Date de Dissolution : 05/10/41 par transformation en 289ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Ile de Sakhaline : 22/06/41 – fin juin 41

Ile de Sakhaline : novembre 42 – septembre 45

Secteur de Mourmansk : septembre 41 – 05/10/41

 

Historique :

La Brigade est dissoute dès la fin du mois de juin 41 pour fournir des renforts aux Secteurs Fortifiés et aux Divisions de Fusiliers d’Extrême-Orient afin qu’ils atteignent leurs effectifs de temps de guerre.

Tout au long de la guerre, la Brigade stationne dans l’Ile de Sakhaline et participe à l’attaque du sud de l’ile en aout 45.

Le Régiment de la Milice de Mourmansk commence à se développer en Brigade de Fusiliers de Mourmansk le 09/08/41 suite à un ordre du Front de Carélie puis en 5ème Brigade de Fusiliers en septembre 41.

La Brigade est principalement une force de défense côtière.

 

Organisation

 

En septembre 41 :

Régiment de Fusiliers de Mourmansk

242ème Régiment de Fusiliers

95ème Bataillon de Construction

QG et 5ème Batterie/2ème Bataillon /502ème Régiment d’Obusiers

Compagnie de Tanks (tanks d’avant-guerre)

Peloton de Sapeurs

 

Rattachement :

1ère Armée : au 22/06/41

Groupe d’Opération de Mourmansk : septembre 41 – 05/10/41

Corps Spécial de Fusiliers : novembre 42 - juillet 43

25ème Armée : en avril 43

56ème Corps de Fusiliers : juillet 43 - ?

16ème Armée : en aout 45

 

6ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : aout 41.

 

Date de Dissolution : janvier 42.

 

Date de Mobilisation : juillet 42.

 

Date de Dissolution : 25/05/44 par transformation en 335ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Extrême-Orient : aout 41 – janvier 42

Vladivostok : juillet 42 - ?

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

1ère Armée : aout 41 – janvier 42

25ème Armée : juillet 42 – aout 42

39ème Corps de Fusiliers : aout 42 – aout 43

88ème Corps de Fusiliers : aout 43 – 25/05/44

 

7ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : novembre 42 à Touapse sur les côtes de la Mer Noire

 

Date de Dissolution : 02/05/43 par transformation en 23ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Péninsule de Taman : en février 43

 

Historique :

 

Organisation

 

Rattachement :

Armée Autonome Côtière : en mai 42

47ème Armée : 01/01/43 - février 43

56ème Armée : février 43 - mars 43

47ème Armée : mars 43 – 02/05/43

 

8ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : mars 40 à partir d’éléments de la 24ème Division de Fusiliers.

 

Date de Dissolution : 15/03/42 par transformation en 136ème Division de Fusiliers.

 

Date de Mobilisation : juillet 42.

 

Date de Dissolution : décembre 44.

 

Commandant :

Col Nikolaï Pavlovitch Simoniak : au 22/06/41

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Péninsule de Hangö (Finlande) : mars 40 - ?

Péninsule de Hangö (Finlande) : au 22/06/41

Secteur Nord de Leningrad : novembre 41 – 15/03/42

Armée Autonome Côtière : en mai 42

Extrême-Orient : juillet 42 – décembre 44

 

Historique :

Au 22/06/41, la garnison de la Péninsule de Hangö comprend 25300 soldats comprenant la 8ème Brigade de Fusiliers mais aussi des troupes de la marine.

Les Finlandais lancent leur première attaque le 29/06/41.

La Brigade crée le 219ème Régiment de Fusiliers en juillet 41 à partir des troupes de construction.

La garnison est évacuée vers Leningrad entre le 19/11/41 et le 30/11/41. 27809 soldats et 3000 tonnes de matériels sont évacués. 4987 soldats périssent en mer lors de l’évacuation en raison du grand nombre de mines dans le Golfe de Finlande.

Redéployée au nord de Leningrad face aux Finlandais, la Brigade est transformée en 136ème Division de Fusiliers le 15/03/42.

 

Organisation

 

En mars 40 :

270ème Régiment de Fusiliers

335ème Régiment de Fusiliers

343ème Régiment d’Artillerie Légère

287ème Bataillon de Tanks (tanks T-26 et tankettes T-38)

42ème Bataillon de Sapeurs

181ème Bataillon de Transmissions

809ème Batterie Anti-Aérienne (4 canons de 76 mm)

Au 22/06/41 :

270ème Régiment de Fusiliers

335ème Régiment de Fusiliers

343ème Régiment d’Artillerie Légère

287ème Bataillon de Tanks (tanks T-26 et tankettes T-38)

42ème Bataillon de Sapeurs

181ème Bataillon de Transmissions

809ème Batterie Anti-Aérienne (4 canons de 76 mm)

A partir de juillet 41 :

219ème Régiment de Fusiliers

A partir du 14/09/41 :

69ème Bataillon de Mitrailleuses

 

Rattachement :

Front Nord : au 22/06/41

Front de Leningrad (réserves) : novembre 41 – février 42

Front de Leningrad (réserves) : au 01/02/42

23ème Armée : fin février 42 – 15/03/42

25ème Armée : juillet 42 – aout 42

39ème Corps de Fusiliers : aout 42 - décembre 44

 

9ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : septembre 41.

 

Date de Dissolution : janvier 42 pour fournir des renforts aux autres unités de Leningrad.

 

Date de Mobilisation : mai 42 en Transcaucasie à partir d’unités d’entraînement.

 

Date de Dissolution : 03/06/43 par transformation en 257ème Division de Fusiliers par fusion avec la 60ème Brigade de Fusiliers et la 62ème Brigade de Fusiliers-Marins.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Sud de Leningrad : en octobre 42

Transcaucasie : en mai 42

Rivière Terek : à la fin du mois d’aout 42

 

Historique :

Un grand nombre d’écoles militaires, d’académies et de camps d’entraînement sont situés dans le secteur de Leningrad avant la guerre.

La Brigade se sacrifie dans les combats sanglants dans la banlieue sud de Leningrad à la fin de l’année 41.

Lors de sa seconde formation, elle fait partir de ces unités formées en urgence dans les régions montagneuses du Caucase lorsque la campagne d’été 42 commence. A la fin du mois d’aout 42, elle est positionnée sur la rivière Terek pour bloquer l’avance de la 1ère Panzer Armée et pour couvrir les approches de Bakou.

 

Organisation

 

Au 25/10/42 :

Bataillon de Fusiliers

3 Compagnies de 100 à 130 soldats et 12 mitrailleuses

Bataillon de Fusiliers

3 Compagnies de 100 à 130 soldats et 12 mitrailleuses

Bataillon de Fusiliers

3 Compagnies de 100 à 130 soldats et 12 mitrailleuses

Bataillon de Mortiers

Compagnie de 24 mortiers de 50 mm

2 Compagnies de 12 mortiers de 82 mm

Détachement de Mortiers

2 Batteries de 4 mortiers de 120 mm

Bataillon Anti-Tanks

5 Batteries de 4 canons de 45 mm

Bataillon d’Artillerie

4 Batteries de 4 canons de 76 mm

Compagnie de Mitraillettes (100 soldats)

Compagnie de Reconnaissance (85 soldats)

Compagnie de Fusils Anti-tanks (60 soldats et 15 fusils anti-tanks)

 

Rattachement :

42ème Armée : en octobre 42

44ème Armée : juin 42 - ?

44ème Armée : au 01/08/42

44ème Armée : au 04/09/42

3ème Corps de Fusiliers : fin octobre 42 – fin avril 43

18ème Armée : fin avril 43 – début mai 43

 

10ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : début septembre 41 à partir des écoles d’entraînements du secteur de Leningrad.

 

Date de Dissolution : fin septembre 41. Les restes de la Brigade incorporent le Secteur Fortifié d’Ostrov.

 

Date de Mobilisation : mai 42 à partir des unités d’entraînements stationnées dans le District Militaire de Transcaucasie.

 

Date de Dissolution : 01/05/43 par transformation en 29ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

Lieutenant-Colonel N.M. Ivanovskii : en octobre 42

Lieutenant-Colonel N.M. Ivanovskii : en février 43

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Secteur d’Ostrov, près de Leningrad : en septembre 41

District Militaire de Transcaucasie : en mai 42

Frontière iranienne : en fin juin 42

Rivière Terek : juillet 42 – aout 42

Touapse : octobre 42 – novembre 42

 

Historique :

La Brigade est envoyée sur le front dès sa formation avant d’être intégrée dans le secteur Fortifié d’Ostrov à la fin du mois de septembre 41.

Lors de sa seconde formation, la 10ème Brigade de Fusiliers est immédiatement assignée aux réserves du Front de Transcaucasie avant d’être intégrée à la 44ème Armée en juin 42 à la frontière iranienne.

Lors de l’avance allemande en juillet 42 vers le Caucase, la Brigade est envoyée plus au nord, le long de la rivière Terek puis en protection du port de Touapse.

La Brigade participe à la reprise du Kouban puis est dissoute le 01/05/43.

 

Organisation

 

Rattachement :

54ème Armée : en début septembre 41

Front de Transcaucasie (réserves) : mai 42 – fin juin 42

44ème Armée : fin juin 42 - ?

44ème Armée : au 01/08/42

44ème Armée : au 04/09/42

18ème Armée : septembre 42 - février 43

23ème Corps de Fusiliers : février 43 – 01/05/43

 

11ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : septembre 41 à partir des écoles d’entraînements du secteur de Leningrad.

 

Date de Dissolution : 22/04/43 par transformation en 120ème Division de Fusiliers.

 

Date de Mobilisation : octobre 41 dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution : fin avril 42.

 

Commandant :

Colonel S.I. Kharitonov : au 12/01/43

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Rivière Neva : octobre 41 – avril 43

District Militaire du Nord-Caucase : octobre 41 - ?

Ouest de Rostov : fin 41 – début 42

 

Historique :

La Brigade est envoyée sur le front moins d’un mois après le début de sa formation pour défendre la ligne sur la rivière Neva. Elle défend pied à pied sa position jusque octobre 42.

En janvier 43, elle reprend l’offensive dans le cadre de l’opération Iskra et parvient à créer une tête de pont sur la rivière Neva avant d’être dissoute le 22/04/43.

Dans le même temps, une autre 11ème Brigade de Fusiliers est formée dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Organisation

 

Rattachement :

Groupe d’Opération de la Neva : en octobre 41

56ème Armée : novembre 41 – fin décembre 41

12ème Armée : fin décembre 41 – fin janvier 42

9ème Armée : fin janvier 42 – fin avril 42

Groupe d’Opération de la Neva : au 01/02/42

9ème Armée : au 01/02/42

Groupe d’Opération de la Neva : au 27/08/42

55ème Armée : en septembre 42

67ème Armée : octobre 42 – 22/04/43

 

12ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à Krasnodar dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution : fin mai 42 mais est détruite dès la mi-mai 42.

 

Date de Mobilisation : juillet 42.

 

Date de Dissolution : décembre 44 par transformation en 393ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Krasnodar dans le District Militaire du Nord-Caucase : en octobre 41

Crimée : février 42 - ?

Vladivostok : en aout 43

 

Historique :

La Brigade ne prend pas part aux premiers assauts amphibies à Kertch à la fin du mois de décembre 41. Elle pénètre en Crimée en février 42.

Elle est détruite à la mi-mai 42 lors de l’assaut de Von Manstein et est dissoute à la fin du mois de mai 42.

Lors de sa seconde formation, elle reste en protection de la frontière d’Extrême-Orient.

 

Organisation

 

Rattachement :

51ème Armée : décembre 41 - avril 42

51ème Armée : au 01/02/42

Front de Crimée (réserves) : avril 42 – début mai 42

51ème Armée : début mai 42 – fin mai 42

5ème Corps de Fusiliers : juillet 42 – fin 42

59ème Corps de Fusiliers : fin 42 – aout 43

25ème Armée : aout 43 – décembre 44

 

13ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : début aout 41 à partir d’unités d’entraînements à Konotop, près de Kiev.

 

Date de Dissolution : fin aout 41 dans la poche de Kiev.

 

Date de Mobilisation : 17/10/41 dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution : 16/04/42 au 02/07/42 par transformation en 161ème Division de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : juin 42 dans le secteur de Leningrad.

 

Date de Dissolution :

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Konotop, près de Kiev : en début aout 41

Poche de Kiev : en aout 41

District Militaire du Nord-Caucase : au 17/10/41

Secteur de Rostov : fin 41 – mars 42

 

Historique :

Pour sa formation initiale, la Brigade n’apparaît quasiment jamais dans les ordres de batailles pour deux raisons : elle est formée à partir de milices locales et donc le Quartier-Général n’a pas connaissance de son existence et en plus, elle se retrouve dans la poche de Kiev moins de deux semaines après sa formation. Elle est détruite dès la fin du mois d’aout 41.

Lors de sa seconde formation, elle est dotée d’un bataillon de canons anti-tanks de 57 mm.

 

Organisation

 

Au 17/10/41 :

1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

Bataillon d’Artillerie (canons de 57 mm)

Bataillon d’Artillerie (canons de 76 mm)

Bataillon de Mortiers (mortiers de 120 mm)

Bataillon de Mortiers (mortiers de 50 mm et 82 mm)

 

Rattachement :

56ème Armée : novembre 41 – 16/04/42

56ème Armée : au 01/02/42

STAVKA (réserves) : 16/04/42 – 02/07/42

Front de Leningrad (réserves) : juin 42 – mai 43

 

14ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à partir d’unités de réserve dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution : avril 44 par fusion avec la 137ème Brigade de Fusiliers pour former la 321ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

District Militaire du Nord-Caucase : octobre 41 – fin décembre 41

Moscou : fin décembre 41 - début 42

Secteur de Demiansk : début 42 - fin 42

District Militaire de la Volga : fin 42 - ?

Secteur de Volkhov : début février 43 – avril 44

 

Historique :

La Brigade reste dans le District Militaire du Nord-Caucase jusque fin décembre 41 puis est déployée à Moscou dans la Zone de Défense de Moscou pour défendre la capitale. Elle combat au sein du 1er Corps de Fusiliers de la Garde dans le secteur de Demiansk à partir du début de l’année 42.

Elle combat dans ce secteur tout au long de l’année 42 avant d’être envoyée dans le District Militaire de la Volga pour y être complétée.

Elle retourne dans le secteur de Volkhov tout au long de l’année 43 avant de fusionner avec la 137ème Brigade de Fusiliers pour former la 321ème Division de Fusiliers.

 

Organisation

 

En juillet 43 :

Bataillon de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Mitrailleuses (5 à 6 mitrailleuses lourdes)

Compagnie de Mortiers (5 à 6 mortiers de 82 mm)

Peloton de Mitraillettes

Peloton de Fusils Anti-Tanks

Peloton de Reconnaissance

Bataillon de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Mitrailleuses (5 à 6 mitrailleuses lourdes)

Compagnie de Mortiers (5 à 6 mortiers de 82 mm)

Peloton de Mitraillettes

Peloton de Fusils Anti-Tanks

Peloton de Reconnaissance

Bataillon de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Mitrailleuses (5 à 6 mitrailleuses lourdes)

Compagnie de Mortiers (5 à 6 mortiers de 82 mm)

Peloton de Mitraillettes

Peloton de Fusils Anti-Tanks

Peloton de Reconnaissance

Compagnie de Sapeurs

Compagnie de Reconnaissance

Bataillon d’Artillerie (canons de 45 mm et 76 mm)

A partir de septembre 43 :

Bataillon de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Mitrailleuses (5 à 6 mitrailleuses lourdes)

Compagnie de Mortiers (5 à 6 mortiers de 82 mm)

Compagnie Anti-tanks (4 canons de 76 mm)

Compagnie de Mitraillettes

Peloton de Snipers

Peloton de Fusils Anti-Tanks

Peloton de Reconnaissance

Bataillon de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Mitrailleuses (5 à 6 mitrailleuses lourdes)

Compagnie de Mortiers (5 à 6 mortiers de 82 mm)

Compagnie Anti-tanks (4 canons de 76 mm)

Compagnie de Mitraillettes

Peloton de Snipers

Peloton de Fusils Anti-Tanks

Peloton de Reconnaissance

Bataillon de Fusiliers

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Fusiliers (50 à 60 soldats, 6 à 8 mitrailleuses légères, 2 mortiers de 50 mm)

Compagnie de Mitrailleuses (5 à 6 mitrailleuses lourdes)

Compagnie de Mortiers (5 à 6 mortiers de 82 mm)

Compagnie Anti-tanks (4 canons de 76 mm)

Compagnie de Mitraillettes

Peloton de Snipers

Peloton de Fusils Anti-Tanks

Peloton de Reconnaissance

Compagnie de Sapeurs

Compagnie de Reconnaissance

Bataillon d’Artillerie (canons de 45 mm et 76 mm)

 

Rattachement :

Zone de Défense de Moscou : en fin décembre 41

1er Corps de Fusiliers de la Garde : au 31/12/41

1er Corps de Fusiliers de la Garde : au 01/02/42

1ère Armée de Choc : en juin 42

1er Corps de Fusiliers de la Garde : en octobre 42

Front de Volkhov : début février 43 – 01/03/43

54ème Armée : 01/03/43 - fin 43

115ème Corps de Fusiliers : fin 43 – février 44

1ère Armée de Choc : février 44 – avril 44

 

15ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à partir d’unités de réserve dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution : mars 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

District Militaire du Nord-Caucase : octobre 41 – fin décembre 41

Moscou : fin décembre 41 - début 42

Secteur de Demiansk : début 42 - septembre 42

District Militaire de Moscou : septembre 42 – fin 42

Secteur de Demiansk : finn 42 – mars 43

 

Historique :

La Brigade reste dans le District Militaire du Nord-Caucase jusque fin décembre 41 puis est déployée à Moscou dans la Zone de Défense de Moscou pour défendre la capitale. Elle combat au sein du 1er Corps de Fusiliers de la Garde dans le secteur de Demiansk à partir du début de l’année 42 et jusque septembre 42.

Elle est alors affectée à la 3ème Armée de Réserve en formation au nord de Moscou en septembre 42 avant de retourner dans le secteur de Demiansk à la fin de l’année 42 au sein de la 27ème Armée puis de la 11ème Armée avant d’être dissoute en mars 43 dans le District Militaire de Moscou.

 

Organisation

 

Rattachement :

Zone de Défense de Moscou : en fin décembre 41

1er Corps de Fusiliers de la Garde : au 31/12/41

1er Corps de Fusiliers de la Garde : au 01/02/42

1ère Armée de Choc : printemps 42 – septembre 42

3ème Armée de Réserve : septembre 42 - fin 42

27ème Armée : fin 42 - fin février 43

11ème Armée : fin février 43 – mars 43

 

16ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à partir d’unités de réserve à Rostov dans le District Militaire du Nord-Caucase.

 

Date de Dissolution : mai 43 par fusion avec la 119ème Brigade de Fusiliers pour former la 30ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Rostov dans le District Militaire du Nord-Caucase : en novembre 41

Montagnes du Caucase : en été 42

Péninsule de Taman : début 43

Secteur de Voronej : avril 43 - ?

 

Historique :

Stationnée à Rostov, elle évite la débâcle de Kharkov en mai 42 mais doit retraiter en été 42 pour éviter l’offensive allemande vers le Caucase de l’été 42.

Elle se positionne à partir de la fin du mois de juillet 42 sur les premiers contreforts du Caucase en protection des cols vers la Mer noire et le port de Touapse.

Au début de l’année 43, elle repousse les Allemands vers la Péninsule de Taman puis rejoint le secteur de Voronej.

 

Organisation

 

Rattachement :

56ème Armée : novembre 41 - juillet 42

56ème Armée : au 01/02/42

18ème Armée : fin juillet 42 - fin aout 42

18ème Armée : au 25/07/42

18ème Armée : au 01/08/42

12ème Armée : en fin aout 42

Groupe de Forces de la Mer Noire : 10/09/42 – fin 42

Groupe de Forces de la Mer Noire : au 01/10/42

Front de Transcaucasie (réserves) : au 01/11/42

47ème Armée : fin 42 – janvier 43

56ème Armée : janvier 43 – mars 43

21ème Corps de Fusiliers : mars 43 – mai 43

 

17ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : septembre 41 dans le District Militaire d’Orel.

 

Date de Dissolution : avril 42.

 

Date de Mobilisation : juillet 42 au sein de la 2ème Armée.

 

Date de Dissolution : 10/12/44 par transformation en 355ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

District Militaire d’Orel : septembre 41 – début octobre 41

Est de Moscou : début octobre 41 – fin novembre 41

Kryukovo, à l’ouest de Moscou : en début décembre 41

Extrême-Orient : en juillet 42

 

Historique :

Lors de la prise d’Orel par les Allemands au début du mois d’octobre 41, la Brigade est évacuée à l’est de Moscou où elle termine sa formation jusque fin novembre 41.

Le 03/12/41, elle est affectée à la 16ème Armée juste avant le début de la grande contre-offensive soviétique. Elle poursuit les forces allemandes au sein du Groupe Mobile Remizov en décembre 41.

Lors de sa seconde formation, elle reste en défense le long de la frontière de la Mandchourie.

 

Organisation

 

Rattachement :

16ème Armée : 03/12/41 - ?

Groupe Mobile du Général Remizov : au 10/12/41

20ème Armée : fin 41 – mars 42

20ème Armée : au 01/02/42

5ème Armée : mars 42 – avril 42

2ème Armée : juillet 42 – 10/12/44

 

18ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : septembre 41 dans le District Militaire d’Orel.

 

Date de Dissolution : 04/06/42 par transformation en 338ème Division de Fusiliers.

 

Date de Mobilisation : juillet 42 au sein des réserves du Front d’Extrême-Orient.

 

Date de Dissolution : décembre 44. Elle fournit alors des cadres et du personnel aux 361ème et 388ème Division de Fusiliers en formation depuis le 22/11/44.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

District Militaire d’Orel : septembre 41 – début octobre 41

Est de Moscou : début octobre 41 – fin novembre 41

Ouest de Maloïaroslavets : en janvier 42

Extrême-Orient : juillet 42 – décembre 44

 

Historique :

Lors de la prise d’Orel par les Allemands au début du mois d’octobre 41, la Brigade est évacuée à l’est de Moscou où elle termine sa formation jusque fin décembre 41.

Elle fait face, au début de l’année 42, à la 4ème Panzer Armée dans le secteur de Maloïaroslavets.

Lors de sa seconde formation, elle reste en défense en Extrême-Orient.

 

Organisation

 

Rattachement :

33ème Armée : en novembre 41

Front Ouest (réserves) : fin novembre 41 – fin décembre 41

16ème Armée : en fin décembre 41

43ème Armée : janvier 42 – 04/06/42

43ème Armée : au 01/02/42

Front d’Extrême-Orient (réserves) : juillet 42 – juillet 43

15ème Armée : juillet 43 – décembre 44

 

19ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : septembre 41 à novembre 41 à Tambov dans le District Militaire d’Orel.

 

Date de Dissolution : 23/08/43 par fusion avec la 84ème Brigade de Fusiliers-Marins pour former la 227ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

Tambov dans le District Militaire d’Orel : septembre 41 – novembre 41

District Militaire de la Volga : en novembre 41

Serpoukhov, au sud de Moscou : en fin décembre 41

Péninsule de Taman : février 43 – aout 43

 

Historique :

La Brigade est envoyée dans le District Militaire de la Volga dès le mois de novembre 41 avant d’être assignée au Front Ouest en décembre 41.

En juillet 42, elle est envoyée dans le sud pour être assignée aux réserves du Front de Transcaucasie à partir de fin aout 42.

Elle combat la 17ème Armée Allemande dans la Péninsule de Taman entre février 43 et aout 43.

 

Organisation

 

En septembre 41 :

1er Bataillon de Fusiliers

2ème Bataillon de Fusiliers

3ème Bataillon de Fusiliers

Bataillon Anti-Tanks (8 canons ZIS-2 de 57 mm)

Bataillon d’Artillerie (canons de 45 mm et de 76 mm)

 

Rattachement :

Front Ouest : en décembre 41

49ème Armée : fin décembre 41 – février 42

49ème Armée : au 01/02/42

16ème Armée : février 42 - avril 42

5ème Corps de Fusiliers de la Garde : avril 42 - 06/07/42

Front de Transcaucasie (réserves) : fin aout 42 - ?

Front de Transcaucasie (réserves) : au 04/09/42

9ème Armée : septembre 42 – novembre 42

11ème Corps de Fusiliers : novembre 42 – 23/08/43

 

20ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : septembre 41 à partir d’unités d’instruction dans le District Militaire d’Orel.

 

Date de Dissolution : 18/05/43 par transformation en 159ème Division de Fusiliers avec apport de la 49ème Brigade de Ski.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

District Militaire d’Orel : septembre 41 – novembre 41

District Militaire de la Volga : novembre 41 – décembre 41

Ostachkov : en janvier 42

Demiansk : en mars 42

Staraya Russia : en fin 42

 

Historique :

La Brigade est envoyée dans le District Militaire de la Volga dès le mois de novembre 41 avant d’être assignée à la 3ème Armée de Choc à partir de la fin décembre 41.

Elle participe à l’attaque dans le secteur d’Ostachkov en janvier 42 avant d’être rattachée à la 34ème Armée en mars 42 et de participer à l’encerclement de la poche de Demiansk au sein de différentes armées.

En février 43, au sein de la 11ème Armée, elle participe aux combats contre les forces allemandes qui ont réussi à s’extirper de la poche de Demiansk.

 

Organisation

 

Rattachement :

3ème Armée de Choc : à partir de fin décembre 41

3ème Armée de Choc : au 01/02/42

34ème Armée : en mars 42

53ème Armée : avril 42 – aout 42

STAVKA : aout 42 – septembre 42

3ème Armée de Réserve : septembre 42 – octobre 42

27ème Armée : en fin 42

11ème Armée : janvier 43 – avril 43

Front Nord-Ouest (réserves) : en fin avril 43

 

21ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : septembre 41 à partir d’unités d’instruction dans le District Militaire d’Orel.

 

Date de Dissolution : 20/07/42 par transformation en 47ème Division de Fusiliers.

 

Date de Mobilisation : aout 42.

 

Date de Dissolution : décembre 44 par intégration dans la 366ème Division de Fusiliers en cours de formation en Extrême-Orient.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

District Militaire d’Orel : septembre 41 – novembre 41

District Militaire de la Volga : novembre 41 – décembre 41

Secteur du Front Nord-Ouest : en fin décembre 41

Secteur de Belyy, à l’ouest de Rzhev : au début 42

Frontière Mandchoue, près de la Corée et de Vladivostok : en aout 42

 

Historique :

La Brigade est envoyée dans le District Militaire de la Volga dès le mois de novembre 41 pour compléter sa formation à l’écart de l’offensive allemande sur Tula, Orel et Moscou. Elle est ensuite transférée vers le nord pour être assignée à la 4ème Armée de Choc à partir de la fin décembre 41.

La Brigade est reformée dès aout 42 en Extrême-Orient, près de la Corée. Elle est dissoute en décembre 44 pour fournir personnel et matériel à la formation de la 366ème Division de Fusiliers en cours de formation en Extrême-Orient.

 

Organisation

 

Rattachement :

4ème Armée de Choc : fin décembre 41 – 20/07/42

4ème Armée de Choc : au 01/02/42

39ème Corps de Fusiliers : aout 42 - juillet 43

Front d’Extrême-Orient (réserves) : juillet 43 – aout 43

17ème Corps de Fusiliers : aout 43 – fin 44

 

22ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à partir d’unités d’instruction dans le District Militaire de Kharkov.

 

Date de Dissolution : mars 44 pour fournir des renforts aux unités de la 23ème Armée.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

District Militaire de Kharkov : octobre 41 – fin octobre 41

Secteur de Stalingrad : fin octobre 41 – début décembre 41

Secteur de Volkhov : 17/12/41 - ?

 

Historique :

La Brigade commence sa formation en octobre 41 dans le District Militaire de Kharkov. Lorsque les Allemands approchent de la ville à la fin du mois d’octobre 41, la Brigade est évacuée dans le secteur de Stalingrad où elle termine sa formation jusque début décembre 41.

Le 17/12/41, la Brigade est affectée à la 2ème Armée de Choc en cours de formation dans le secteur de Volkhov. Elle participe à l’offensive du 07/01/42 qui vise à dégager Leningrad.

L’offensive tourne à la bataille d’attrition dans un paysage de marais et de neige. Même si la 2ème Armée de Choc parvient à enfoncer le front allemand, la contre-offensive allemande débutée le 19/03/42 stoppe l’avancée soviétique et force la majeure partie de la 2ème Armée de Choc à se rendre même si une partie parvient à regagner les lignes soviétiques en juin 42. Une autre partie de l’armée reste enfermée dans une poche.

La 22ème Brigade de Fusiliers fait partie des unités survivantes même si peu d’hommes ont survécu.

Au 01/06/42, la Brigade comporte 307 officiers, 266 sous-officiers et 806 soldats soit 1379 hommes sur un effectif théorique de 6000 hommes !

Les restes de la Brigade sont affectés aux réserves du Front de Volkhov avant d’être affectés au 6ème Corps de Fusiliers de la Garde à partir de juillet 42 puis à la 2ème Armée de Choc en novembre 42.

Elle participe à l’offensive Iskra en janvier 43 pour libérer Leningrad puis est affectée à la 8ème Armée en avril 43 avec qui elle combat jusque février 44.

En février 44, alors que le Front fait mouvement au sud de Leningrad, la Brigade est affectée à la 23ème Armée au nord de la ville et fait face aux Finlandais. Elle est alors dissoute pour fournir des renforts aux autres unités de cette armée.

 

Organisation

 

Rattachement :

2ème Armée de Choc : 17/12/41 - ?

2ème Armée de Choc : au 01/02/42

Front de Volkhov (réserves) : ? - juillet 42

6ème Corps de Fusiliers de la Garde : juillet 42 – novembre 42

2ème Armée de Choc : novembre 42 - avril 43

8ème Armée : avril 43 – février 44

23ème Armée : février 44 - mars 44

 

23ème Brigade de Fusiliers

 

Date de Mobilisation : octobre 41 à partir d’unités d’instruction et de réserve dans le District Militaire de Kharkov.

 

Date de Dissolution : 07/05/44. La Brigade fusionne alors avec la 54ème Brigade de Fusiliers pour former la 325ème Division de Fusiliers.

 

Commandant :

 

Chef d’Etat-Major :

 

Localisation :

District Militaire de Kharkov : octobre 41 – fin octobre 41

Secteur de Stalingrad : fin octobre 41 – début décembre 41

Secteur de Volkhov : 17/12/41 - ?

Secteur de Kalinine : octobre 42 – décembre 42

Secteur de Veliki Luki : en janvier 43

 

Historique :

La Brigade est unique en ce sens où les numéros des bataillons de Fusiliers de Réserve sont conservés lorsqu’ils forment les Bataillons de Fusiliers Réguliers.

Elle commence sa formation en octobre 41 dans le District Militaire de Kharkov. Lorsque les Allemands approchent de la ville à la fin du mois d’octobre 41, la Brigade est évacuée dans le secteur de Stalingrad où elle termine sa formation jusque début décembre 41.

En décembre 41, la Brigade est affectée à la 2ème Armée de Choc en cours de formation dans le secteur de Volkhov. Elle participe à l’offensive du 07/01/42 qui vise à dégager Leningrad.

L’offensive tourne à la bataille d’attrition dans un paysage de marais et de neige.

Piégée dans la poche de Volkhov en mars 42, la Brigade accumule des supports issus des autres unités.

En avril 42, la Brigade parvient à se glisser hors de la poche et est assignée à la 52ème Armée qui essaie de maintenir la route ouverte jusque mai 42 puis à la 2ème Armée de Choc en cours de reconstruction hors de la poche.

Au 01/06/42, la Brigade comporte 367 officiers, 376 sous-officiers et 1280 soldats soit 2023 hommes ce qui n’est pas si mal par rapport à ce qu’elle a enduré depuis 5 mois.

Entre octobre 42 et décembre 42, la 23ème Brigade de Fusiliers est l’une des unités qui participent à la formation de la 3ème Armée de Réserve dans le secteur de Kalinine puis est affectée à la 3ème Armée de Choc en janvier 43.

En octobre 43, elle est affectée à la 22ème Armée. Elle est dissoute le 07/05/44 pour fournir des ressources dans le cadre de la formation de la 325ème Division de Fusiliers.